Suite

Convertir des profils 3D en points dans ArcGIS Desktop ?


J'ai créé des profils 3D à l'aide du bouton Interpoler la ligne (dans ArcGIS 10.1). Qui ressemble à :

J'aimerais convertir ces lignes en points et pour ce faire, j'ai l'impression que j'ai besoin d'un fichier de formes de ces lignes. Je ne sais pas vraiment comment faire et je me demandais si quelqu'un pouvait me donner des conseils.

De plus, dois-je créer une nouvelle classe d'entités et redessiner ces lignes ?

Si oui, y a-t-il un moyen d'éviter cela ?


Lorsque vous créez des lignes de profil et utilisez l'outil Profile Graph , l'outil crée pour vous des points le long de la ligne et les enregistre au même emplacement que la géodatabase par défaut de votre MXD dans un dossier appelé ProfileGraph Data.


Ai-je besoin de données 3D pour utiliser ArcGIS 3D Analyst ?

Non, ArcGIS 3D Analyst peut utiliser tous les jeux de données pris en charge par ArcGIS. Si vos données n'ont pas de coordonnées tridimensionnelles explicites, vous pouvez les draper sur d'autres données de surface, telles qu'un modèle d'élévation numérique (MNE), ou vous pouvez extruder les entités dans une représentation thématique 3D (par exemple, les zones de vente extrudées par les ventes avec la hauteur représentant le montant des ventes), ou vous pouvez utiliser des attributs d'entités (par exemple : la hauteur mesurée de vos entités arborescentes) pour piloter la symbologie 3D. Vous pouvez également utiliser les outils de géotraitement de 3D Analyst pour convertir des données 2D en données 3D, selon vos besoins.

Qu'est-ce qu'un modèle numérique d'élévation?

Un modèle numérique d'élévation (MNE) est une représentation de la surface de la terre pour une zone géographique, stockée dans un fichier numérique contenant des emplacements de points régulièrement espacés avec un attribut d'altitude, généralement stocké dans un format raster (image). Le DEM de l'United States Geological Survey (USGS) est un produit de données spécifique qui respecte les normes définies par la National Spatial Data Infrastructure (NSDI). Les DEM USGS peuvent être téléchargés pour être utilisés avec ArcGIS 3D Analyst.

Puis-je afficher les TIN par pente, aspect ou autres méthodes d'analyse de terrain ?

Oui, vous pouvez afficher les TIN par pente, aspect, élévation de nœud et arêtes similaires, ainsi que de nombreuses autres méthodes d'analyse, via les options de symbologie TIN.

Quelle est la configuration système requise pour ArcGlobe ?

Vous pouvez vérifier si votre système répond aux exigences pour exécuter ArcGlobe en cliquant ici.

Que sont ArcScene et ArcGlobe et quand dois-je les utiliser ?

ArcScene et ArcGlobe sont des applications de visualisation 3D spécialisées dans ArcGIS 3D Analyst avec des capacités différentes. ArcScene est optimisé pour l'affichage et l'analyse de jeux de données plus petits dans un système de coordonnées projetées, tel qu'une zone d'étude spécifique. ArcGlobe est conçu pour être utilisé avec de très grands ensembles de données, à la fois en volume de données et en étendue géographique, et affiche du contenu 3D sur une sphère planétaire. Il dispose d'un mécanisme de mise en cache sophistiqué qui indexe et organise toutes vos données en tuiles et niveaux de détail. Une fois toutes les données chargées, cela permet un affichage et une visualisation rapides lorsque vous effectuez un zoom avant et arrière, un panoramique et une navigation dans différentes parties du monde.

Comment partager et diffuser mon travail en 3D ?

Il existe de nombreuses façons de partager du contenu SIG 3D : vous pouvez exporter des vidéos et des captures d'écran, vous pouvez configurer un lecteur réseau partagé, vous pouvez conditionner et télécharger du contenu en ligne, vous pouvez publier des services 3D ou vous pouvez publier des vues de vos données sous forme de scènes Web.

Lors du partage de travaux avec d'autres utilisateurs d'ArcGIS Pro (3D Analyst), vous pouvez partager vos données et documents ArcScene/ArcGlobe directement, ou télécharger des packages de couches vers ArcGIS Online ou Portal for ArcGIS.

Lorsque vous partagez des vues 3D interactives avec des personnes sans licence Esri, vous pouvez publier des vues 3D entièrement créées en tant que scènes Web, publier des services 3D à utiliser dans ArcGIS Explorer (Desktop) et ArcReader, ou exporter des fichiers KML pour les afficher dans des applications tierces telles que Google Earth .

Les vues 3D pré-créées, à utiliser sur des sites Web ou dans des publications, peuvent également être exportées sous forme de vidéos ou de captures d'écran à partir d'ArcScene et d'ArcGlobe.

L'extension ArcGIS 3D Analyst prend-elle en charge la création de bases de données de villes virtuelles 3D ?

Oui. Des modèles sont disponibles pour la construction de paysages urbains 3D à l'aide de l'extension 3D Analyst sur ArcGIS 10 et au-delà.

Fondamentalement, une ville est composée de quatre éléments : (1) un fond de carte cartographique détaillé comme référence principale pour le lieu et l'emplacement (2) des images haute résolution montrant des caractéristiques réelles sur le terrain pour fournir un réalisme visuel (3) des informations détaillées sur le terrain, générées à partir de Lidar aéroporté, de modèles altimétriques numériques ou de contours (4) et de modèles de bâtiments en 3D avec des attributs relatifs à leur nom, leur adresse et leur type. Des éléments supplémentaires, tels que des arbres et du mobilier urbain, peuvent également être inclus lorsqu'ils sont disponibles.

Ces entités vivent toutes dans la géodatabase en tant que classes d'entités ou en tant que cellules dans des jeux de données raster, et peuvent être partagées avec d'autres, soit localement pour la mise à jour et la maintenance, soit via le Web pour une utilisation dans la planification et la visualisation de projet.

3D Analyst prend-il en charge l'édition 3D ?

Oui, avec la sortie d'ArcGIS 10, ArcGIS 3D Analyst prend entièrement en charge l'édition 3D dans ArcScene et ArcGlobe. Vous pouvez modifier de manière interactive des entités SIG en utilisant le même cadre d'édition qu'ArcMap et placer des objets 3D (par exemple, des bâtiments, des lampadaires, des arbres, etc.) dans des paysages et des villes virtuelles, ainsi que numériser des lignes et des entités surfaciques.

Quel est le workflow recommandé entre SketchUp et ArcGIS ?

Le plug-in ArcGIS SketchUp n'est plus pris en charge dans ArcGIS 10. Le workflow recommandé pour créer un modèle de bâtiment 3D géoréférencé est désormais le suivant :


ArcGIS 10.2 transforme le SIG

ArcGIS 10.2, une version complète d'ArcGIS, facilite le déploiement du SIG Web, le composant clé pour la mise en œuvre du SIG en tant que plate-forme.

ArcGIS Online, une plate-forme collaborative basée sur le cloud, est la clé de ce nouveau modèle SIG car il permet aux membres d'une organisation de créer, de partager et d'accéder à des cartes, des applications et des données sur des applications de bureau, de serveur, Web et mobiles à la fois dans et entre les organisations.

Avec davantage d'applications et de modèles d'applications prêts à l'emploi, ArcGIS 10.2 permet en outre aux utilisateurs de créer facilement des cartes qui fonctionnent de manière transparente sur différents appareils et réduit le besoin de créer des applications personnalisées.

Un système intégré

Cette version intègre plus étroitement ArcGIS Online avec ArcGIS for Desktop et ArcGIS for Server. ArcGIS Online donne également accès à de vastes collections de cartes et de services SIG prêts à l'emploi. Ses fonds de carte et autres ressources sont constamment mis à jour. Par exemple, le fond de carte World Imagery, mis à jour pour la dernière fois en juin 2013, fournit des images satellites et aériennes d'un mètre ou mieux dans de nombreuses régions du monde et des images satellites à plus faible résolution dans le monde entier.

Pour garantir que les utilisateurs d'ArcGIS for Desktop ont accès aux fonctionnalités d'ArcGIS Online, chaque organisation cliente disposant d'ArcGIS for Desktop à n'importe quel niveau de licence (Basic, Standard ou Advanced) et en cours de maintenance reçoit désormais un abonnement ArcGIS Online. Le nombre d'utilisateurs nommés sera égal au nombre total de licences ArcGIS for Desktop en cours de maintenance. Les cartes peuvent être publiées directement depuis ArcGIS for Desktop vers Portal for ArcGIS et ArcGIS Online.

En plus d'une meilleure intégration avec ArcGIS Online, ArcGIS 10.2 apporte des améliorations en termes de performances, de sécurité et de fonctionnalités : des outils supplémentaires pour travailler avec les géodonnées, de nouveaux outils d'analyse et d'imagerie, un accès amélioré aux fonctionnalités 3D, ainsi qu'une meilleure cartographie et de meilleurs rapports. Les performances ont été considérablement améliorées avec l'extension des capacités de traitement parallèle et la gestion optimisée des fichiers.

Cette version ajoute des capacités analytiques significatives avec 16 nouveaux outils de géotraitement qui incluent de nouveaux outils de conversion pour Microsoft Excel et JSON et 74 paramètres d'outils nouveaux ou modifiés. De nouveaux outils, tels que l'analyse optimisée des points chauds, rationalisent les flux de travail complexes à plusieurs étapes en déterminant les paramètres optimaux et en créant automatiquement une analyse statistiquement significative.

Désormais produit de base, Portal for ArcGIS peut être déployé sur un réseau interne pour partager des cartes, des applications et d'autres informations géographiques. Le contenu est livré via un site Web personnalisable. ArcGIS 10.2 for Server peut être configuré pour fonctionner avec Portal for ArcGIS afin que les services de carte et d'entités hébergés sur ArcGIS for Server puissent être mis à la disposition des utilisateurs d'une organisation via le portail. Les services d'impression et de géocodage d'ArcGIS for Server peuvent également prendre en charge les cartes et les applications créées par les utilisateurs dans Portal for ArcGIS.

Administrer ArcGIS for Server plus facilement

Les fonctionnalités de la version 10.2 améliorent le contrôle exercé par les administrateurs sur le comportement des utilisateurs qui pourrait avoir un impact négatif sur les performances, simplifier les tâches administratives et faciliter la restauration du site à un état antérieur.

  • Caching Controller, un nouveau service de géotraitement, gère toutes les tâches en cours de traitement par le service CachingTools. Il est préconfiguré dans le dossier System. Le service Caching Controller empêche un serveur d'être submergé lorsque plusieurs éditeurs soumettent des tâches de mise en cache simultanément. Le nombre maximal d'instances (travaux de mise en cache) est spécifié et tous les travaux de mise en cache supplémentaires sont mis en file d'attente.
  • Pour empêcher les éditeurs de copier automatiquement les données sur le serveur lors de la publication, la copie des données peut être désactivée à l'aide du gestionnaire plutôt que via le répertoire administrateur d'ArcGIS Server.
  • Espaces de travail de service, une nouvelle boîte de dialogue dans ArcGIS Server Manager, permet à un administrateur de suivre les dossiers ou les bases de données utilisés par les services de site.
  • Désormais, les administrateurs peuvent effectuer une sauvegarde de la configuration du site dans un seul fichier. Ce fichier peut être utilisé pour restaurer les paramètres du site à l'aide de nouveaux utilitaires de ligne de commande ou de l'API d'administration d'ArcGIS Server.
  • Un service de carte avec accès aux entités activé (c'est-à-dire un service d'entités) peut être publié sur ArcGIS for Server à partir d'une base de données prise en charge. La publication à partir d'une géodatabase n'est plus requise.

SIG en temps réel

ArcGIS GeoEvent Processor for Server, une nouvelle extension facultative d'ArcGIS for Server (Standard et Avancé), permet un SIG en temps réel pour la diffusion de données. Il ingère le GPS des appareils mobiles, des réseaux sociaux et pratiquement tout autre type de données en continu, transformant les applications SIG quotidiennes en applications de décision de première ligne qui accélèrent la réponse.

Plusieurs événements dynamiques peuvent être surveillés, mettant automatiquement à jour les cartes et les bases de données. De la distance d'un camion de livraison d'un entrepôt à l'emplacement d'un avion par rapport à une tempête, GeoEvent Processor peut alerter automatiquement le personnel en temps réel lorsque des conditions spécifiées sont remplies. Il intègre ces capacités dans l'architecture informatique d'entreprise moderne.

Soutenir de meilleures décisions

Parce qu'il rend plus d'outils d'analyse disponibles, ArcGIS Online étend ces fonctionnalités à tout le monde. L'analyse peut être effectuée en ligne et partagée en tant que services hébergés. Des outils d'analyse avancés ont été ajoutés à ArcGIS Online, ainsi qu'à ArcGIS for Desktop, qui permettent d'étudier les relations géographiques, les modèles et les tendances au sein des données. Les services de contenu Premium prennent en charge une analyse plus complète avec un accès à de vastes collections de données démographiques, altimétriques et paysagères.

Les nouveaux outils d'ArcGIS Online incluent des couches superposées qui combinent deux ou plusieurs couches en une seule couche et des ressources d'enrichissement des données pour glaner plus d'informations sur les personnes et les entreprises situées dans une zone, qui peuvent être délimitées ou déterminées par le temps de conduite.

Esri Location Analytics apporte les outils et méthodologies ArcGIS aux systèmes d'analyse commerciale traditionnels, en combinant des données géographiques sur les actifs, l'infrastructure, le transport et l'environnement avec des données sur les opérations et les clients d'une organisation. La plupart des informations commerciales contiennent des informations de localisation. Les clients, les actifs, le personnel et les fournisseurs existent tous quelque part. Considérer ces aspects d'une entreprise par rapport à l'emplacement fournit de nouvelles informations qui peuvent aider à mieux relever les défis commerciaux, résoudre des problèmes ou identifier des opportunités.

Avec l'ajout d'ArcGIS Online, les organisations peuvent accéder aux applications Esri, telles que Esri Maps for Office, Collector for ArcGIS et Operations Dashboard for ArcGIS, qui amplifient les avantages d'Esri Location Analytics.

Plus sécurisé

La sécurité améliorée pour ArcGIS inclut désormais la prise en charge de l'infrastructure à clé publique (PKI) et de l'authentification unique. Les utilisateurs peuvent se connecter à l'aide du nom d'utilisateur et du mot de passe qu'ils utilisent déjà au sein de l'organisation. Grâce à cette nouvelle capacité d'authentification, les administrateurs de compte d'organisation ArcGIS Online n'ont plus besoin de conserver plusieurs informations d'identification pour l'accès aux applications individuelles. Cela élimine le besoin de répliquer les bases de données des informations d'identification des utilisateurs pour des applications et des systèmes distincts. Les informations personnelles des utilisateurs restent dans l'organisation, et non dans ArcGIS Online.

Une option de sécurité ArcGIS Server peut forcer les développeurs à utiliser des requêtes SQL standardisées lorsqu'ils travaillent avec des services de carte, d'entité, d'image et Web Feature Service (WFS) via REST ou SOAP. Cela permet d'éviter les attaques par injection SQL et permet également aux développeurs et aux applications d'interroger plus facilement les services ArcGIS Server. Les requêtes standardisées sont appliquées par défaut mais peuvent être désactivées par l'administrateur du serveur.

Nouvelles opportunités de développement

      Les SDK ArcGIS Runtime pour Qt, OS X et Microsoft .NET Framework rejoignent la collection existante d'outils de développement. Pour créer plus rapidement et plus facilement des applications Web puissantes, celles-ci et les API Web récemment remaniées ont été simplifiées et améliorées avec une prise en charge étendue qui comprend de nombreux exemples, widgets et modèles. Cela signifie moins de code à écrire. La documentation répond aux questions des développeurs à tous les niveaux, du début à l'avancé.

    Une meilleure vue

    La gestion des images, et la visualisation 3D en particulier, ont été considérablement améliorées avec la version 10.2. Les capacités de génération de contenu d'Esri CityEngine ont été intégrées au bureau afin que les utilisateurs d'ArcGIS 3D Analyst puissent générer des géométries 3D à partir d'entités d'entrée 2D et 3D existantes à l'aide de règles créées dans CityEngine.

    Une nouvelle fonctionnalité permet également aux utilisateurs de publier des scènes Web. Comme les cartes Web, les scènes Web peuvent être partagées et visualisées par n'importe qui à l'aide d'un simple navigateur Web. Les téléspectateurs peuvent fournir des commentaires sur une scène Web à l'aide du système de commentaires 3D. Les scènes Web peuvent également envoyer des requêtes basées sur les services au géocodage ou à d'autres services.

    Il est également plus facile de trouver des images. Auparavant, les recherches sur le bureau étaient basées sur le format de fichier. Désormais, les recherches d'images peuvent être basées sur des métadonnées accessibles. L'index de recherche peut être configuré pour rechercher des chemins spécifiés pour les produits raster, les mosaïques et les éléments au sein d'une mosaïque. Les résultats de la recherche peuvent être ajoutés directement à une carte de bureau ou dans une mosaïque.

    Le traitement lidar est beaucoup plus rapide. De meilleurs outils, de nouveaux flux de travail et la possibilité de rechercher des images améliorent les opérations d'imagerie. Les images mises en cache peuvent être téléchargées sur ArcGIS Online.

    Mise à l'échelle du SIG

    ArcGIS 10.2 apporte des améliorations sur les postes de travail, les appareils, les serveurs et le Web qui permettent l'adoption généralisée du SIG Web. Il exploite le cloud, le big data et d'autres tendances informatiques. Ce nouveau modèle rend le SIG plus répandu et le travail des professionnels du SIG largement accessible, transformant ainsi le fonctionnement des organisations.


    Paramètres

    Couche d'entités multipatch ou objet 3D en entrée.

    Le package de couche de scène de sortie ( .slpk ).

    • Spécifiez le chemin d'accès à un fichier .prj.
    • Référencez un jeu de données avec le système de coordonnées souhaité.
    • Utilisez un objet arcpy.SpatialReference.

    La méthode de transformation de référence qui sera utilisée lorsque le système de coordonnées de la couche en entrée utilise une référence qui diffère du système de coordonnées en sortie. Toutes les transformations sont bidirectionnelles, quelle que soit la direction impliquée par leurs noms. Par exemple, NAD_1927_to_WGS_1984_3 fonctionnera correctement même si la conversion de référence est de WGS 1984 à NAD 1927.

    Les données du système de coordonnées ArcGIS sont requises pour les transformations de datums verticaux entre les datums ellipsoïdaux et liés à la gravité et deux datums liés à la gravité.

    Spécifie les textures qui seront optimisées en fonction de la plate-forme cible sur laquelle le package de couches de scènes est utilisé. Les optimisations qui incluent ETC2 peuvent prendre un temps considérable à traiter. Pour des résultats plus rapides, utilisez les options Bureau ou Aucun.

    • Tous : tous les formats de texture seront optimisés, y compris JPEG, DXT et ETC2 pour une utilisation sur les plates-formes de bureau, Web et mobiles.
    • Bureau : les textures prises en charge par Windows, Linux et Mac seront optimisées, y compris JPEG et DXT, pour une utilisation dans les clients ArcGIS Pro sous Windows et les clients de bureau ArcGIS Runtime sous Windows, Linux et Mac. C'est la valeur par défaut.
    • Mobile : les textures prises en charge par Android et iOS seront optimisées, y compris JPEG et ETC2 pour une utilisation dans les applications mobiles ArcGIS Runtime.
    • Aucun : les textures JPEG seront optimisées pour une utilisation sur les plates-formes de bureau et Web.

    Couche d'entités multipatch ou objet 3D en entrée.

    Le package de couche de scène de sortie ( .slpk ).

    • Spécifiez le chemin d'accès à un fichier .prj.
    • Référencez un jeu de données avec le système de coordonnées souhaité.
    • Utilisez un objet arcpy.SpatialReference.

    La méthode de transformation de référence qui sera utilisée lorsque le système de coordonnées de la couche en entrée utilise une référence qui diffère du système de coordonnées en sortie. Toutes les transformations sont bidirectionnelles, quelle que soit la direction impliquée par leurs noms. Par exemple, NAD_1927_to_WGS_1984_3 fonctionnera correctement même si la conversion de référence est de WGS 1984 à NAD 1927.

    Les données du système de coordonnées ArcGIS sont requises pour les transformations de datums verticaux entre les datums ellipsoïdaux et liés à la gravité et deux datums liés à la gravité.

    Spécifie les textures qui seront optimisées en fonction de la plate-forme cible sur laquelle le package de couches de scènes est utilisé.

    Avertir:

    Les optimisations qui incluent ETC2 peuvent prendre un temps considérable à traiter. Pour des résultats plus rapides, utilisez les options BUREAU ou AUCUN.

    • TOUS — Tous les formats de texture seront optimisés, y compris JPEG, DXT et ETC2 pour une utilisation sur les plates-formes de bureau, Web et mobiles.
    • BUREAU — Les textures prises en charge par Windows, Linux et Mac seront optimisées, y compris JPEG et DXT, pour une utilisation dans les clients ArcGIS Pro sur Windows et les clients de bureau ArcGIS Runtime sur Windows, Linux et Mac. C'est la valeur par défaut.
    • MOBILE — Les textures prises en charge par Android et iOS seront optimisées, y compris JPEG et ETC2 pour une utilisation dans les applications mobiles ArcGIS Runtime.
    • AUCUN — Les textures JPEG seront optimisées pour une utilisation sur les plates-formes de bureau et Web.

    Exemple de code

    Le script suivant montre comment utiliser la fonction Create3DObjectSceneLayerPackage dans la fenêtre Python.


    Formats pris en charge

    ArcGIS Data Interoperability fournit des capacités d'accès direct aux données, de transformation et d'exportation pour permettre aux utilisateurs d'ArcGIS d'intégrer, d'utiliser et de distribuer des données dans de nombreux formats.

    Nom court La description Lecteur Écrivain
    3DS Autodesk 3ds
    ADRG Graphiques raster numérisés ARC ADRG
    ACAD Autodesk AutoCAD DWG/DXF
    ADAC Conception d'actifs australiens et tels que construits (ADAC)
    RPC Adobe RPC
    AIS Système d'identification automatique (AIS) NMEA
    AIXM Modèle d'échange d'informations aéronautiques 4.5 (AIXM 4.5)
    AIXM5 Modèle d'échange d'informations aéronautiques 5.x (AIXM 5.x)
    LBA Couches militaires supplémentaires (AML)
    ARCGEN Esri ArcInfo Générer
    ARCGISCARACTÉRISTIQUES Service d'entités Esri ArcGIS Server
    ARCGISMAP Carte Esri ArcGIS
    CARACTÉRISTIQUES D'ARCGISONLINE Services d'entités Esri ArcGIS Online (AGOL)
    ARCGIS_LAYER Couche ArcGIS Esri
    INFO-ARC Couverture Esri ArcInfo
    ARCPADAXF Format d'échange Esri ArcPad (AXF)
    ARCVIEWGRID Grille binaire Esri ArcGIS (AIG)
    ASRP Produit raster standard ARC (ASRP)
    ATHENA Amazone Athéna
    FAV Format Apple Venue (AVF)
    AZURE_TABLE Tableau Microsoft Windows Azure
    SAC Grille bathymétrique attribuée
    FBC Format de collaboration BIM (BCF)
    BMP Microsoft Bitmap (BMP)
    BSB Carte marine Maptech BSB
    CADRG Graphiques raster numérisés ARC compressés (CADRG)
    CAL Acquisition continue et support du cycle de vie (CALS)
    CARTO Carto
    CHAT Texte aligné sur une colonne (CAT)
    CDED Données numériques d'altitude du Canada (DNEC)
    CH.EHI.FME.MAIN INTERLIS suisse (ili2fme)
    CESIUM3DPC Nuage de points 3D de césium
    CÉSIUM3DTILES Carreaux de césium 3D
    CGDEF Format d'échange de données ComGraphix (CGDEF)
    CIB Base d'images contrôlées (CIB)
    CITYGML VilleGML
    CIVIL3D Autodesk AutoCAD Civil 3D
    CLOUDSPANNER_JDBC Google Cloud Spanner
    COLLADE Activité de conception collaborative (COLLADA)
    COM.ACTIAN.INGRES.INGRES Actian Ingres Spatial
    GCOM.ACTIAN.INGRES.INGRES_DB Actian Ingres Non spatial
    COUCHDB CouchDB
    CSV Valeur séparée par des virgules (CSV)
    CSV2 Valeur séparée par des virgules (CSV)
    CUZK_GML CUZK GML (République tchèque)
    FICHIER DE DONNÉES Fichier de données
    DB2 IBM DB2 Non spatial
    DB2SPATIAL IBM DB2 Spatial
    DB2SPATIAL_DASHDB IBM dashDB Spatial
    DB2_DASHDB IBM dashDB non spatial
    DBF dBASE (DBF)
    DELORME_GPL Lecteur DeLorme GPS Track Logs (GPL)
    DENODO Dépendance implicite aux pilotes JDBC tiers
    DGNV8 Conception de la microstation Bentley (V8)
    DIRECTX Fichier DirectX X
    DLG Graphique linéaire numérique (DLG)
    DMDF Format de données cartographiques numériques (DMDF)
    DNF OS (GB) MasterMap
    DSFL DSFL danois
    DSFLW2 Rédacteur DSFL danois V.2
    DTED Données numériques d'altitude du terrain (DTED)
    Fichier DWF Autodesk AutoCAD DWF
    DYNAMODB Amazon DynamoDB
    E00 Exportation Esri ArcInfo (E00)
    E57 ASTM E57
    RECHERCHE ÉLASTIQUE Elastic Elasticsearch
    ENVIHDR ITT ENVI .hdr RAW Raster
    EPA_GDXML Données géospatiales de l'Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis
    EPS PostScript encapsulé (EPS)
    ERDAS IMAGINER ERDAS
    ERDASRAW ERDAS BRUT
    ERS ER Mapper ERS
    FSE Cadre de soumission électronique du ministère des Finances de la Colombie-Britannique (ESF)
    ESRIASCIIGRID Grille ASCII Esri
    ESRIHDR ITT ENVI .hdr RAW Raster
    ESRIJSON Esri_JSON (notation d'objet JavaScript Esri)
    ESRIMSD Spécification de cartographie Esri pour la CAO (MSC)
    ESRISHAPE Fichier de formes Esri
    FACETTE Facette XDR
    FBX Autodesk FBX
    FFS Magasin de fonctionnalités FME (FFS)
    COPIE DE FICHIER Copie de fichier
    BD FICHIERS Géodatabase Esri (API de géodatabase fichier)
    FME_AR_FILE Réalité augmentée (RA) FME
    FM0 Entrepôt d'accès GeoMedia Intergraph
    FM0_SQL Entrepôt Intergraph GeoMedia SQL Server
    FMW Espace de travail FME (FMW)
    GARMIN_GDB Garmin GDB
    GARMIN_MPI Source de cartes Garmin
    GARMIN_POI POI Garmin
    GDAL_ACE2 ACE2 (format tiers par défaut)
    GDAL_AIRSAR Radar aéroporté à synthèse d'ouverture de la NASA JPL (AIRSAR) Polarimétrique (format tiers par défaut)
    GDAL_ARG Grille raster Azavea (format tiers par défaut)
    GDAL_BLX Magellan BLX Topographique (format tiers par défaut)
    GDAL_BT Format de terrain binaire du projet de terrain virtuel (format tiers par défaut)
    GDAL_COASP CEOS (Spot par exemple) (Format tiers par défaut)
    GDAL_COSAR TerraSAR-X Complex SAR (Synthetic Aperture Radar) (Format tiers par défaut)
    GDAL_CPG Convair PolGASP (format tiers par défaut)
    GDAL_CTG Grille de thèmes composites USGS Land Use and Land Cover (LULC) (format tiers par défaut)
    GDAL_DOQ1 USGS Digital Ortho Quad (DOQ) de première génération (format tiers par défaut)
    GDAL_DOQ2 Nouveau étiqueté USGS Digital Ortho Quad (DOQ) (format tiers par défaut)
    GDAL_E00GRID Arc/Info Export E00 GRID (format tiers par défaut)
    GDAL_ECRGTOC Table des matières du graphique raster compressé amélioré (ECRG) (format tiers par défaut)
    GDAL_ELAS NASA Earth Resources Laboratory Applications Software (ELAS) (format tiers par défaut)
    GDAL_FAST Satellite d'observation de la Terre (EOSAT) Company FAST (format tiers par défaut)
    GDAL_FUJIBAS Systèmes d'analyse de bio-imagerie Fuji (BAS) (format tiers par défaut)
    GDAL_GENBIN Binaire générique (.hdr étiqueté) (format tiers par défaut)
    GDAL_GENERIC_RASTER Raster générique GDAL
    GDAL_GFF Sandia National Laboratories GSat (format tiers par défaut)
    GDAL_GSAG Golden Software ASCII Grid (format tiers par défaut)
    GDAL_DXF Grid eXchange File (GXF) (format tiers par défaut)
    GDAL_IDA Affichage et analyse d'images (WinDisp) (format tiers par défaut)
    GDAL_IRIS Système d'information radar interactif (IRIS) (format tiers par défaut)
    GDAL_ISIS2 Cube USGS Astrogeology International Satellites for Ionospheric Studies (ISIS) (Version 2) (Format tiers par défaut)
    GDAL_ISIS3 Cube USGS Astrogeology International Satellites for Ionospheric Studies (ISIS) (Version 3) (Format tiers par défaut)
    GDAL_JAXAPALSAR Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA) Lecteur de produit Radar à ouverture synthétique à bande L de type réseau phasé (PALSAR) (niveau 1.1/1.5) (format tiers par défaut)
    GDAL_JDEM Modèle d'élévation numérique japonais (DEM) (format tiers par défaut)
    GDAL_JEFF Faux format
    GDAL_KRO KRO (format tiers par défaut)
    GDAL_LB1 Ensemble de données NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) Polar Orbiter Level 1b - Advanced Very High Resolution Radiometer (AVHRR) (format tiers par défaut)
    GDAL_LAN Erdas 7.x .LAN et .GIS (format tiers par défaut)
    GDAL_LCP FARSITE v.4 Paysage (format tiers par défaut)
    GDAL_LEVELLER Daylon Leveler Heightfield (format tiers par défaut)
    GDAL_LOSLAS North America Datum Conversion Utility (NADCON) .los/.las Datum Grid Shift (format tiers par défaut)
    GDAL_MAP OziExplorer .MAP (format tiers par défaut)
    GDAL_MFF Format multifichier Vexcel (MFF) (format tiers par défaut)
    GDAL_MFF2 Vexcel Multi-File Format (MFF) 2 - Valeur de clé hiérarchique (HKV) (format tiers par défaut)
    GDAL_NDR Système national de production d'archives foncières (NLAPS) (format tiers par défaut)
    GDAL_NGSGEOID NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) National Geodetic Survey (NGS) Geoid Height Grids (format tiers par défaut)
    GDAL_OZI OziExplorer OZI OZF2/OZFX3 (format tiers par défaut)
    GDAL_PAUX PCI .aux étiqueté (format tiers par défaut)
    GDAL_PCRASTER PCRaster (format tiers par défaut)
    GDAL_PDS Système de données planétaires de la NASA (format tiers par défaut)
    GDAL_PNM Netpbm (format tiers par défaut)
    GDAL_ROI_PAC NASA JPL (Jet Propulsion Laboratory) Repeat Orbit Interferometry Package (ROI PAC) Raster (format tiers par défaut)
    GDAL_RS2 RadarSat2 XML (format tiers par défaut)
    GDAL_SAGA Système d'analyse géoscientifique automatisée (SAGA GIS) Binaire (format tiers par défaut)
    GDAL_SAR_CEOS Radar à synthèse d'ouverture (SAR) CEOS (format tiers par défaut)
    GDAL_SNODAS Système d'assimilation des données de neige (format tiers par défaut)
    GDAL_TERRAGEN Terragen Heightfield (format tiers par défaut)
    GDAL_TIL EarthWatch/DigitalGlobe (format tiers par défaut)
    GDAL_TSX TerraSAR-X (format tiers par défaut)
    GDAL_VICAR Communication et récupération d'images vidéo (format tiers par défaut)
    GDMS Système de gestion des données géographiques (GDMS)
    GÉNAMAP Genasys GenaMap
    GTFS Spécification générale des flux de transit (GTFS)
    GÉNÉRIQUE Générique (tout format)
    GEODATABASE_FILE Géodatabase Esri (Fichier Géodatabase ArcObjects)
    GEODATABASE_FILE_MOSAIC_DATASET Géodatabase Esri (jeu de données mosaïque de la géodatabase fichier)
    GEODATABASE_FILE_MOSAIC_CATALOG Géodatabase Esri (Catalogue raster de géodatabase fichier)
    GEODATABASE_FILE_RASTER_DATASET Géodatabase Esri (jeu de données raster de géodatabase fichier)
    GEODATABASE_SDE_MOSAIC_DATASET Géodatabase Esri (jeu de données mosaïque de géodatabase ArcSDE)
    GEODATABASE_SDE_MOSAIC_CATALOG Géodatabase Esri (Catalogue raster de géodatabase ArcSDE)
    GEODATABASE_SDE_RASTER_DATASET Géodatabase Esri (jeu de données raster de géodatabase ArcSDE)
    GEODATABASE_MDB Géodatabase Esri (Géodatabase personnelle)
    GEODATABASE_SDE Géodatabase Esri (géodatabase ArcSDE)
    GEODATABASE_XML Géodatabase Esri (document XML Workspace)
    GEOHASH Géohachage
    GEOJSON Notation d'objet JavaScript géographique (GeoJSON)
    Communauté Esri Serveur de noms de communauté NGA Esri
    GÉOPACKAGE GeoPackage OGC
    GEOPACKAGE_RASTER Tuiles GeoPackage OGC
    GEORSS Flux GeoRSS/RSS
    GEOTIFF Format de fichier d'image étiqueté géoréférencé (GeoTIFF)
    GG Bentley MicroStation Géographique
    GIF Rasteriseur GIF
    GIFRASTER GIF (format d'échange graphique)
    GLTF glTF (format de transmission GL)
    GML GML (langage de balisage géographique)
    GML2 GML v2.1.2
    GML212 GML v2.1.2
    GMLSF GML SF-0 (Geography Markup Language Simple Features Level SF-0 Profile)
    GOOGLEBIGQUERY Google BigQuery
    FEUILLES DE GOOGLE Feuille Google
    GOOGLEFUSIONTABLES Tables Google Fusion spatiales
    GOOGLEFUSIONTABLES_DB Tables Google Fusion non spatiales
    TABLEAUX MOTEUR GOOGLEMAPS Tableaux du moteur Google Maps (GME)
    GPX Format d'échange GPS (GPX)
    GRIB Organisation météorologique mondiale GRIB (GRIdded Binary)
    HDF4_ASTER Format de données hiérarchique 4 (HDF4) ASTER
    HDF4_HYPERION Format de données hiérarchique 4 (HDF4) Hyperion
    GRD PenMetrics GRD
    GUESS_FROM_EXTENSION <Devinez le nom du format à partir de l'extension>
    TABLEAU HTML Tableau HTML
    HYD93 Échange de données sur les levés hydrographiques du NGDC (HYD93)
    HYPACKBRD Bordure Hypack
    NUAGEUX IBM Cloudant
    I2KGML I2K/G2K suédois (Interface 2000 GML)
    I3S Couche de scène 3D indexée Esri
    INFX_JDBC_NONSPATIAL IBM Informix Non-Spatial (JDBC)
    IDRISI Format vectoriel IDRISI
    IDRISI_RASTER Format raster IDRISI
    IEPS Adobe Illustrator EPS
    IFC Fichiers STEP (IFC) de classe Industry Foundation
    FIF 1Spatial Internal Feature Format (IFF)
    IGDS Conception de la MicroStation Bentley (V7)
    IMDF Format de données cartographiques intérieures (IMDF)
    INGR Raster d'intergraphe
    IMX Autodesk IMX (FDO)
    INFX IBM Informix
    INFXSPATIAL IBM Informix Spatial
    INDORGML GML intérieur
    INSPIRER INSPIRER GML
    CITE Radar interférométrique à synthèse d'ouverture Environnement de calcul scientifique (ISCE)
    ISO8211 ISO8211
    UITA Format de mise à jour incrémentielle Land Victoria (IUF)
    COM.SAFE.FME.JDBC Connectivité de base de données Java (JDBC)
    DB2_JDBC_NONSPATIAL IBM DB2 non spatial (JDBC)
    JDBC Connectivité de base de données Java (JDBC)
    JOBXML Trimble JobXML
    JPEG Groupe mixte d'experts en photographie (JPEG)
    JSON Notation d'objet JavaScript (JSON)
    KF85 Suédois KF85
    KOMMUNGML KommunGML (Suède)
    KUNTAGML KuntaGML (Finlande)
    LIGNE TERRESTRE Landonline (Format d'échange de données d'enquête sur le cadastre néo-zélandais d'informations foncières basé sur LandXML)
    LANDSAT8 Landsat-8
    LANDSAT*AWS Landsat-8 sur AWS
    LANDXML LandXML
    LAS Format d'échange de données Lidar ASPRS (LAS)
    MASIK MASIK suédois
    MBTILES SQLite MBtiles
    MCF STAR-APIC Mercator MCF
    MDB_ADO Microsoft Access
    MGE Intergraphe MGE
    MIF MapInfo MIF/MID
    MINECRAFT Mojang Minecraft
    MITAB ONGLET MapInfo (MITAB)
    MOEP AVANT JC. MOEP
    MONGODB MongoDB
    MRF Méta-format raster (MRF)
    MSACCESS_JDBC Microsoft Access (JDBC)
    MSSQL_ADO Microsoft SQL Server non spatial
    MSSQL_JDBC_SPATIAL Microsoft SQL Server Spatial (JDBC)
    MSSQL_JDBC_NONSPATIAL Microsoft SQL Server non spatial (JDBC)
    MSSQL_SPATIAL MSSQL_SPATIAL
    MSSQL_SPATIAL Microsoft SQL Server Spatial
    DOCUMENTDB Microsoft Azure DocumentDB
    MSSQL_AZURE Base de données SQL Microsoft Azure non spatiale
    MSSQL_JDBC_AZURE_NONSPATIAL Base de données SQL Microsoft Azure non spatiale (JDBC)
    MSSQL_AZURE_SPATIAL Espace de base de données SQL Microsoft Azure
    MSWORD Microsoft Word
    MTKGML GML topographique NLSF (MTKGML)
    MYSQL MariaDB (compatible MySQL) Spatial
    MYSQL_AURORA_NONSPATIAL Amazon Aurora non spatiale
    MYSQL_AURORA_SPATIAL Amazon Aurora Spatial
    MYSQL_DB MariaDB (compatible MySQL) non spatiale
    MYSQL_GOOGLE Google Cloud SQL spatial
    MYSQL_GOOGLE_DB Google Cloud SQL non spatial
    NEN3610 NEN 3610 (GML)
    NAS Format d'échange allemand AAA GML (NAS)
    NETCDF NetCDF (Formulaire de données communes du réseau)
    NGRID Grille de mappage vertical MapInfo (NGrid)
    NITF Format national de transmission d'images (JITC non certifié)
    NMEA_GPS GPS NMEA
    NTF OS (Go) NTF
    NUL NULL (Rien)
    OBJ Front d'onde OBJ
    ODATA OData
    ODBC2 ODBC 3.x
    OGCKML Google Earth KML
    OGDI Laboratoire de données Microsoft OGDI
    OGEOSMS OGC Open GeoSMS
    VOL OUVERT Presagis .flt (VOL OUVERT)
    ORACLE_RELATIONAL Oracle Spatial Relationnel
    ORACLE_SPATIAL Objet spatial Oracle
    ORACLE_NONSPATIAL Oracle non spatial
    NUAGE ORACLEPOINT Nuage de points spatial Oracle
    ORACLERASTER Oracle Spatial GeoRaster
    OSG OpenSceneGraphic OSGB/OSGT
    OSM OpenStreetMap (OSM) XML
    OSMPBF Format binaire de tampon de protocole OpenStreetMap (OSM) (PBF)
    DISTRICT OSVECTORMAP OS VectorMap District
    OSVECTORMAPLOCAL OS VectorMap Local
    P190 Données de positionnement du poste PGP P1/90
    CHEMIN Répertoires ou chemins de fichiers
    PCARCINFO Couverture Esri PC ArcInfo
    PCD Données de nuage de points (PCD)
    PCIDSK Fichier de base de données de géomatique PCI (PCIDSK)
    PDF Adobe PDF 3D
    PDF2D Adobe PDF géospatial
    PHOCUS PHOCUS PHODAT
    DONNÉES PLANÈTE Données de la planète
    PNG Rasteriseur PNG
    PNGRASTER Graphique réseau portable (PNG)
    NUAGE DE POINTS Nuage de points XYZ
    ARCGISPORTALFONCTIONNALITÉS Portail pour ArcGIS
    POSTGIS PostSIG
    POST-GISRASTER Raster POSTGIS
    POSTGRES PostgreSQL
    POWER POINT Microsoft Powerpoint
    QLF Format de transfert de données CITS (QLF)
    QVX Échange de données Qlik
    RADARSAT2 RADARSAT-2 XML
    RADATA R Données statistiques (RDATA) Non spatiales
    RADATARASTER Tableau de données statistiques R (RDATA) en tant que raster
    RDB Base de données de numérisation laser RIEGL (RDB)
    RDB_PROJET Projet RIEGL RDB
    REDHIFT Amazon Redshift
    RÉGIS Système d'Information Géographique Régional (REGIS)
    REVIT Autodesk Revit
    S57 Données hydrographiques S-57 (ENC)
    SAP_HANA_NONSPATIAL SAP HANA non spatial
    SAP_HANA_SPATIAL SAP HANA Spatial
    SAP_SYBASE_ASE SAP Sybase ASE
    SAIF Format d'archivage et d'échange spatial (SAIF)
    FORCE DE VENTE Force de vente
    SAS Système d'analyse statistique (SAS)
    SAV IBM PASW (SPSS) .sav
    SCHÉMA Schéma (tout format)
    SCHEMA_FROM_TABLE Schéma (à partir du tableau)
    SDE30 Esri ArcSDE
    SDF3 Autodesk MapGuide Enterprise SDF
    SDL Autodesk MapGuide SDL
    SERASTER Raster ArcSDE hérité d'Esri
    CATALOGUE SDERASTÈRE Catalogue raster ArcSDE hérité d'Esri
    SERASTERMAP Carte raster ArcSDE héritée d'Esri
    SDTS Norme de transfert de données spatiales (SDTS)
    SEABEDML SeabedML (GML)
    SEG-P1 SEG-P1
    SEGY SEG-Y
    SENTINELLE1 Sentinelle-1 SAR SR
    SENTINELLE2 Sentinelle-2 MSI SR
    SENTINEL2AWS Sentinelle-2 sur AWS
    SIG IMAGE SGI
    FAÇONNER Forme Esri
    POINT DE PARTAGE Liste Microsoft SharePoint
    SKP Google sketchup
    SLF Format linéaire standard (SLF)
    SOCRATE Socrate
    SOSI_GML SOSI GML
    SPATIALITÉ SpatiaLite
    SQLITE3 SQLite non spatial
    SQLLDR Chargeur Oracle SQL
    SRTMHGT Hauteur de la mission topographique du radar de la navette (SRTM HGT)
    LIST Langage Triangle/Tesselation Standard (STL)
    STRUMAP Northgate StruMap
    SOLEIL Soleil raster
    SURFERBINAIRE Grille binaire Golden Software Surfer
    SVG Graphiques vectoriels évolutifs (SVG)
    SXF Format de stockage et d'échange Panorama (SXF)
    TERADATA_JDBC_NONSPATIAL Teradata non spatiale
    TERADATA_JDBC_SPATIAL Teradata Spatial
    SCIES DE TERRAIN Tuiles de terrain sur AWS
    TERRASCAN Terrasolid TerraScan
    TETGEN TetGen
    LIGNE DE TEXTE Fichier texte
    TIFF Format de fichier image balisé (TIFF)
    TIGRE U.S. Census Bureau TIGER/Line
    TIGERGML Bureau de recensement des États-Unis TIGER/GML
    TOMTOM_POI POI TomTom
    TOP 10 TOP10 néerlandais GML
    TOP50NL Néerlandais TOP50NL GML
    OVNI OVNI danois
    USGS_DEM Modèle d'élévation numérique de l'US Geological Survey (USGSDEM)
    VML Langage de balisage vectoriel (VML)
    VRT_RASTER Raster VRT (format virtuel GDAL)
    VPF_DB Base de données de format de produit vectoriel (VPF_DB)
    VRML97 Langage de modélisation de réalité virtuelle (VRML97)
    VRT Ensemble de données virtuel OGR (VRT)
    WEBP Google WebP
    WFS Service de fonctionnalités Web (WFS)
    ÉTOILE BLANCHE Halliburton GeoGraphix CDF
    WKB Binaire bien connu de l'OGC (WKB)
    WKT Texte bien connu de l'OGC (WKT)
    WLAS Puits Log Ascii Standard
    WMS WMS (service de carte Web)
    X3D X3D
    X3D_VRML Langage de modélisation de réalité virtuelle (VRML)
    XDK XDK (format XML pour DSFL danois)
    XLS_ADO Microsoft Excel
    XLSXR Microsoft Excel
    XLSXW Microsoft Excel
    XML Langage de balisage extensible (XML)
    XPW X11 Pixmap (XPM)
    XYZ Espace délimité XYZ
    Z-MAP_ASCII Repère Z-Map (ASCII)
    ZFS Z+F LaserControl ZFS
    ZGF Landmark Zycor Graphics File (ZGF)
    ZMAP Repère Z-Map (ASCII)
    ZMAPRASTER Grille Z-Map de Landmark
    ZMAPRAW Vecteur Z-Map de point de repère

    + Nécessite l'installation d'un logiciel d'application

    * La lecture/écriture GML (profil de fonctionnalités simples) et les connexions WFS sont activées sans licence pour l'extension, mais l'installation est requise.


    Des informations sur l'installation du bureau de Coordinate Systems ?

    par curtvprice

    Vous recherchez plus d'informations sur l'installation facultative de systèmes de coordonnées. Le document Quoi de neuf pour Desktop 10.5 dit ceci :

    Données des systèmes de coordonnées ArcGIS : contient les fichiers de données requis pour la méthode de transformation GEOCON et les fichiers de transformation verticale pour les États-Unis (VERTCON et GEOID12B) et le monde (EGM2008).

    mais je ne vois aucune discussion dans les documents d'aide pour 10.5. Je pense que certains de nos utilisateurs peuvent en avoir besoin, mais j'ai du mal à trouver plus d'informations. Existe-t-il un article, un article de blog, une session Esri UC ou quelque chose du genre disponible vers lequel je peux diriger mes utilisateurs ?

    par DanPatterson_Re fatigué

    peut-être que MKennedy-esristaff‌ a des liens

    par JoshuaBixby

    Je suis d'accord, la documentation en ligne est plutôt clairsemée. Cela dit, il n'y a pas grand-chose aux données des systèmes de coordonnées ArcGIS. Dans le fil référencé par Dan, Melita déclare qu'ils ont extrait ces fichiers de données de système de coordonnées en raison de leur taille. L'écran d'installation Select Features donne une idée de la taille. Le fichier de modèle de géoïde mondial unique est de près de 900 Mo installés sur le disque.

    par Melita Kennedy

    Je n'ai pas réussi à me préparer pour un sujet plus long dans l'aide d'ArcGIS Desktop/Server 10.5 ou ArcGIS Pro 1.4. J'ai été spécifiquement chargé de rédiger un livre blanc/des articles de blog/etc. à ce sujet. Peut-être cette semaine, alors que c'est calme !

    En particulier pour ArcGIS Pro, nous essayons de garder la configuration de base aussi petite que possible. L'ajout même des fichiers EGM2008 2.5'x2.5' et GEOCON est proche de 0,5 Go. La direction a dit NON. Nous avions discuté de la création d'une installation de données distincte il y a des années, lorsque l'installation d'ArcGIS Desktop exigeait un autre CD ou peut-être un DVD, mais nous avons réussi à nous en sortir.

    Ainsi, avec des modèles de géoïde provenant de plusieurs pays et de plus en plus de transformations basées sur des fichiers de grille, il a été décidé de commencer une configuration distincte pour ces données. Cela permet également aux clients de décider de ne pas tout installer s'ils le souhaitent. À un moment donné, nous déplacerons probablement les fichiers NADCON/HARN/NTv2 existants des configurations de base vers cette configuration distincte, mais il n'y a pas encore de calendrier pour cela.

    Il existe deux versions des configurations de données. L'un est 32 bits et utilisé pour Desktop, Server, Engine, etc. L'autre est 64 bits et actuellement utilisé uniquement pour ArcGIS Pro. La séparation concerne principalement la possibilité d'accéder aux registres 32 bits et 64 bits, mais ArcGIS Pro est également le plus susceptible de se désynchroniser avec les autres lors du traitement des calendriers de publication.

    Les fichiers GEOCON sont destinés aux États-Unis et sont convertis entre les derniers NAD 1983 HARN, NAD83 (NSRS2007) et NAD83 (2011). Ces fichiers sont issus des versions GEOCON et GEOCON11 1.0. Il y a une nouvelle version en bêta du NGS, qui inclut plusieurs réalisations HARN (la dernière s'appelle maintenant un FBN). Bien qu'il soit en version bêta, nous n'avons pas encore ajouté de support pour eux. Les transformations qui utilisent ces fichiers sont :

    Le dossier Vertical contient les fichiers EGM84 et EGM2008 2.5'x2.5'. Le fichier EGM96 est déjà dans le logiciel de base. L'EGM2008 1'x1' a une entrée séparée dans la configuration car il est si grand. Nous ne l'utilisons pas par défaut à cause de cela.

    WGS_1984_To_EGM_1996_Geoid_2 (l'interpolation est une spline naturelle)

    WGS_1984_To_EGM_1984_Geoid_2 (l'interpolation est une spline naturelle)

    Le dossier Vertical contient également les fichiers US Geoid12b (Alaska, Guam et Mariannes du Nord, Hawaï, Porto Rico et îles Vierges américaines, Samoa américaines et CONUS) et les fichiers VERTCON. Nous avons les fichiers est, central et ouest, ainsi qu'un fichier combiné que nous avons construit en interne.

    NAD_1983_2011_To_PRVD02_GEOID12B_Height (Porto Rico)

    NAD_1983_PA11_To_ASVD02_GEOID12B_Height (Samoa américaines)

    NAD_1983_2011_To_VIVD09_GEOID12B_Height (Îles Vierges américaines)

    NAD_1983_MA11_To_NMVD03_GEOID12B_Height (Marianes du Nord)

    NAD_1983_To_PRVD02_GEOID12B_Height (Porto Rico)

    NAD_1983_To_VIVD09_GEOID12B_Height (Îles Vierges américaines)

    NGVD29_To_NAVD88_NAD27_ECW (grille du cône)

    NGVD29_To_NAVD88_NAD83_ECW (grille du cône)

    NGVD29_To_NAVD88_HARN_ECW (grille du cône)

    Remarque : Le NAD27/NAD83/HARN dans le nom de la transformation indique le GeoCRS utilisé pour interpoler les valeurs de décalage à partir des fichiers de grille. Les fichiers VERTCON sont suffisamment imprécis pour que peu importe le réglage NAD83 que vous utilisez pour l'interpolation. Cependant, nous devons toujours les lister séparément. Nous pourrions finir par ajouter des variantes NSRS2007 et 2011 dans une future version.

    Nous avons également eu quelques nouvelles grilles NTv2 qui se sont retrouvées dans la nouvelle configuration. J'ai suggéré de les mettre dans le logiciel de base avec les logiciels existants, mais non. Pour la Suisse, nous avons ajouté un remplacement pour une grille existante, CHENYX06_etrs.gsb. Pour le Royaume-Uni, nous avons ajouté OSTN15_NTv2.gsb et osgb36_xrail84.gsb. Ce dernier est pour le projet CrossRail dans la grande région de Londres. Les transformations qui utilisent ces fichiers sont ci-dessous :

    Je travaille sur les fichiers du géoïde d'autres pays, mais les droits de redistribution sont souvent un problème.


    Présentation de la boîte à outils Conversion

    La boîte à outils Conversion contient des outils qui convertissent les données entre différents formats.

    L'ensemble d'outils Excel contient des outils pour convertir des fichiers Microsoft Excel vers et à partir de tableaux.

    L'ensemble d'outils GPS contient des outils pour convertir les fichiers des récepteurs GPS en fonctionnalités. GPX est une sortie de fichier courante des unités de collecte GPS portables.

    Le jeu d'outils KML contient des outils pour convertir du Keyhole Markup Language (KML) en entités dans une géodatabase.

    Avec les outils du jeu d'outils À partir d'un raster, vous pouvez convertir les informations d'un jeu de données raster en un type de structure de données différent, tel qu'une classe d'entités, ou en un type de fichier différent, tel qu'un fichier binaire ou texte.

    Cet ensemble d'outils fournit un outil pour convertir les fonctionnalités de WFS en une classe d'entités afin de fournir plus de fonctionnalités pour ces fonctionnalités.

    L'ensemble d'outils JSON contient des outils pour convertir des entités en JSON et JSON en entités basées sur la spécification de l'API REST ArcGIS pour l'ensemble d'entités . JavaScript Object Notation (JSON) est un format d'échange de données léger et basé sur du texte permettant de partager des données SIG entre ArcGIS et d'autres systèmes. Il est indépendant du langage et la plupart des langages de programmation tels que Python, C#, Java, JavaScript, etc., fournissent des bibliothèques pour lire, manipuler et écrire JSON.

    Tous les éléments ArcGIS ont une description, également appelée métadonnées. Le jeu d'outils Métadonnées vous permet de gérer les métadonnées des éléments ArcGIS et les fichiers XML de métadonnées autonomes.

    Les outils du jeu d'outils Vers DAO convertissent les entités de géodatabase aux formats DAO natifs. Vous pouvez utiliser ces outils dans des modèles de géotraitement et des scripts pour définir vos propres procédures de conversion.

    COLLADA, qui signifie COLLAborative Design Activity, est un format XML standard ouvert pour le stockage de modèles 3D. Il est souvent utilisé comme format d'échange pour les applications 3D et est le format pour les objets texturés 3D stockés dans KML. Les fichiers COLLADA ont l'extension de fichier .dae et peuvent référencer des fichiers image supplémentaires qui agissent comme des textures drapées sur l'objet 3D. L'exportation de fonctionnalités multipatch vers COLLADA permet le partage de résultats d'analyse complexes avec d'autres et fournit également un mécanisme de mise à jour des données SIG 3D texturées, telles que les bâtiments, à l'aide de logiciels tiers tels que SketchUp ou 3DS Max.

    Les couvertures combinent des données spatiales et des données d'attributs et stockent les associations topologiques entre les entités. Les données spatiales sont conservées dans des fichiers binaires et les données attributaires et topologiques sont conservées dans des tables INFO.

    Les tables dBASE sont utilisées pour stocker des attributs qui peuvent être joints aux entités de fichiers de formes par une clé d'attribut. L'outil Table to dBASE peut être utilisé pour migrer des tables INFO ou même d'autres tables dBASE afin qu'elles puissent être utilisées par des fichiers de formes spécifiques.

    Le jeu d'outils de géodatabase contient des outils pour convertir et écrire des données dans une géodatabase.

    Keyhole Markup Language (KML) est un langage basé sur XML fourni par Google pour définir l'affichage graphique des données spatiales dans des applications telles que Google Earth et Google Maps. KML permet à ces applications de prendre en charge l'intégration ouverte de couches de données personnalisées de nombreux utilisateurs SIG.

    Les informations raster peuvent être stockées dans plusieurs formats de fichiers de données différents pouvant être lus par ArcGIS. Avec le jeu d'outils Vers le raster, vous pouvez convertir ces fichiers en jeux de données raster. Il existe également des outils qui vous permettent de convertir différents types d'informations d'entités en rasters.

    Un fichier de formes est un format simple et non topologique pour stocker l'emplacement géométrique et les informations attributaires des entités géographiques. Les entités géographiques d'un fichier de formes peuvent être représentées par des points, des lignes ou des polygones (zones).


    Voir la vidéo: Module 8: How to Build LAS Datasets and Render in 3D Using ArcGIS for Desktop (Octobre 2021).