Suite

Comment implémenter une recherche de rayon à l'aide de PostGIS


Je suis très nouveau sur ce sujet et après de longues recherches je n'ai pas trouvé de solution. Je veux une requête que je puisse utiliser sur ma base de données PostGIS en effectuant une recherche de rayon… J'ai inséré les données Open Street Map de Geofarbik couvrant toute l'Autriche. Les paramètres d'entrée sont un point en notation lng,lat, comme Point (16 48) ~ un point à Vienne et comme deuxième paramètre le rayon en m.

Pour une raison que je ne connais pas, les valeurs de lat lon dans la base de données sont quelque peu différentes. Sur Internet, j'ai trouvé des gens qui parlaient de différents types de SRID, mais je ne sais vraiment pas quel SRID je devrais utiliser et en quoi cela pourrait m'être utile de comparer les données d'entrée avec les données de la base de données. J'ai ajouté une colonne geom, car la commande ST_Within(geom, geom) a besoin d'un geom. Maintenant, les données sont encore moins lisibles, donc je ne sais clairement pas quoi faire avec les données d'entrée pour comparer et savoir que cela a été fait de la bonne manière. Je ne peux pas regarder derrière le concept du SRID en ce moment.

SELECT * mytable node WHERE node.tags @> ARRAY['subway', 'station', 'uic_ref'] et ST_DWithin(geom, st_makepoint(mylon, mylat), radius) = true

Ma requête ressemblerait à ceci, mais je ne fonctionne pas encore. Si quelqu'un pouvait me donner des conseils sur la façon d'accélérer des requêtes comme celle-ci, ce serait formidable.


En l'absence de connaissance des messages d'erreur que vous recevez, voici mon point de vue sur quelques améliorations initiales - je suis également nouveau dans ce domaine.

SELECT * FROM mytable,node WHERE node.tags @> ARRAY['subway', 'station', 'uic_ref'] et ST_DWithin(geom, ST_SetSRID(ST_MakePoint(mylon, mylat),3857), radius)

OK, j'ai découvert pourquoi les données lat lng étaient si étranges dans ce cas. Pour importer les données avec osm2pgsql dans le nœud slime, la table supplémentaire nommée planet_osm_nodes est générée et c'est celle que j'ai utilisée. Sans le paramètre supplémentaire-ldans la déclaration d'importation, les coordonnées sont projetées dans la projection Sperical Mercator EPSG:3857. Donc, ce problème ne se pose pas avec l'utilisation de ce paramètre. Ensuite, les valeurs sont toujours des entiers et c'est assez inutile, mais un casting au sol et tout va bien. J'espère que quelqu'un qui a le même problème trouve cette réponse.


Comment implémenter une recherche de rayon à l'aide de PostGIS - Systèmes d'information géographique

En informatique, Essentiel ou Arbre de recherche généralisé, est une structure de données et une API qui peuvent être utilisées pour créer une variété d'arbres de recherche sur disque. Essentiel est une généralisation de l'arbre B+, fournissant une infrastructure d'arbre de recherche à hauteur équilibrée simultanée et récupérable sans faire aucune hypothèse sur le type de données stockées ou les requêtes traitées. Essentiel peut être utilisé pour implémenter facilement une gamme d'index bien connus, y compris les arbres B+, les arbres R, les arbres hB, les arbres RD et bien d'autres, il permet également le développement facile d'index spécialisés pour de nouveaux types de données. Il ne peut pas être utilisé directement pour implémenter des arbres non équilibrés en hauteur tels que des arbres quadruples ou des arbres de préfixes (essais), bien que, comme les arbres de préfixes, il prenne en charge la compression, y compris la compression avec perte. Essentiel peut être utilisé pour tout type de données pouvant être naturellement ordonné dans une hiérarchie de sur-ensembles. Non seulement il est extensible en termes de prise en charge des types de données et d'arborescence, mais il permet au rédacteur d'extension de prendre en charge tous les prédicats de requête de son choix.

Essentiel ou alors ESSENTIEL peut se référer à:

Tom Preston-Werner a présenté le nouveau Essentiel lors d'une conférence punk rock Ruby en 2008. Essentiel s'appuie sur le concept simple traditionnel d'un pastebin en ajoutant un contrôle de version pour les extraits de code, un fork facile et un cryptage SSL pour les pâtes privées. Parce que chaque "gist" a son propre référentiel Git, plusieurs extraits de code peuvent être contenus dans une seule pâte et ils peuvent être poussés et extraits à l'aide de Git. De plus, le code fork peut être renvoyé à l'auteur d'origine sous la forme d'un correctif, de sorte que les gists (colles) peuvent ressembler davantage à des mini-projets.

Le plus utilisé Essentiel l'implémentation est dans la base de données relationnelle PostgreSQL, elle a également été implémentée dans Informix Universal Server et en tant que bibliothèque autonome, libgist.

Bien que conçu à l'origine pour répondre aux requêtes de sélection booléennes, Essentiel peut également prendre en charge la recherche du plus proche voisin et diverses formes d'approximation statistique sur de grands ensembles de données.

Essentiel est diplômé de la Cass Technical High School de Detroit. Au moment de son couronnement, elle était étudiante en marketing et gestion junior à l'Université Northwood à Midland, Michigan.

En janvier 1779, le Congrès continental le nomma général de brigade dans l'armée continentale et il prit le commandement de la 2e brigade du Maryland. Il a combattu avec acharnement à la bataille de Camden en Caroline du Sud en 1780. À un moment donné, après une charge à la baïonnette, ses forces ont obtenu cinquante prisonniers, mais les Britanniques de Lord Cornwallis se sont ralliés et les Marylanders ont cédé. Essentiel s'échappa et, un an plus tard, il assista à la reddition de Cornwallis à Yorktown. (L'essentiel apparaît (rangée arrière, côté droit) dans la peinture de John Trumbull Surrender of Lord Cornwallis qui est accrochée dans la rotonde du Capitole des États-Unis à Washington, D.C.)

Essentiel est un exemple d'extensibilité logicielle dans le contexte des systèmes de base de données : il permet l'évolution facile d'un système de base de données pour prendre en charge de nouveaux index basés sur des arbres. Il y parvient en factorisant son infrastructure système de base à partir d'une API étroite qui est suffisante pour capturer les aspects spécifiques à l'application d'une grande variété de conceptions d'index. le Essentiel le code d'infrastructure gère la disposition des pages d'index sur le disque, les algorithmes de recherche d'index et de suppression d'index, ainsi que les détails transactionnels complexes tels que le verrouillage au niveau de la page pour une concurrence élevée et la journalisation en écriture anticipée pour la récupération sur incident. Cela permet aux auteurs de nouveaux index arborescents de se concentrer sur la mise en œuvre des nouvelles fonctionnalités du nouveau type d'index &mdash, par exemple, la manière dont les sous-ensembles de données doivent être décrits pour la recherche &mdash sans devenir des experts en interne de système de base de données.

Robert Essentiel (1er octobre 1917 et 21 mai 1998) était un acteur et réalisateur américain.

Essentiel a dirigé la première mondiale de Conversation at Midnight d'Edna St. Vincent Millay, produit par Worley Thorne et Susan Davis, en novembre 1961, sur scène, au Coronet Theatre de Los Angeles. Jouant uniquement les trois "hors-soirées", le théâtre était disponible, du lundi au mercredi, la production a été accueillie avec enthousiasme par les critiques et le public, et le petit théâtre de 160 places a été rempli à pleine capacité chaque soir pendant six semaines. Avec ce succès, la production a déménagé dans la plus grande Civic Playhouse, où elle a duré plus de quatre mois. Au casting figuraient James Coburn, Jack Albertson, Eduard Franz, Hal England, Sandy Kenyon, Frank DeKova et Bill Berger. Trois ans plus tard, Essentiel a dirigé une autre production de la pièce à Broadway, au Billy Rose Theatre, à nouveau produite par Thorne, en association avec Davis, avec certains des premiers acteurs. Cependant, notamment absents dans les rôles clés étaient James Coburn et Jack Albertson. La « pièce de théâtre », un dialogue dramatique d'idées, livré sous diverses formes poétiques, n'a pas bien marché à Broadway et s'est terminée dans la semaine.

Essentiel rédige un testament daté du 22 juin 1808, qui libère ses esclaves et fournit des fonds pour qu'ils soient soignés et éduqués selon les pratiques anglicanes. Une partie du financement devait provenir des cultures de tabac récoltées par les esclaves. Il aurait possédé 274, bien qu'un codicille postérieur ait noté que ce nombre avait considérablement augmenté. Il a ensuite modifié le testament afin que ses exécuteurs testamentaires ne soient pas tenus de libérer les esclaves. Néanmoins, il semble qu'ils aient effectivement libéré un grand nombre, peut-être la totalité, des esclaves, probablement au nombre d'environ 500, bien que certaines estimations aillent jusqu'à 1 000.

Il a ensuite joué avec le Partizan Belgrade au cours de la saison 2010-11, où il a remporté le championnat de la Ligue de basket-ball de Serbie, la Coupe Radivoj Korać et le championnat de la Ligue adriatique. À l'été 2011, il a signé un contrat avec le club de la Ligue turque Fenerbahçe Ülker. Peu de temps après, il a été annoncé qu'il avait un échantillon testé positif à la consommation de cannabis, alors qu'il jouait pour le Partizan. Le 7 juillet 2012, Fenerbahçe a annoncé que Essentiel ne jouerait pas la saison prochaine avec le club.

Essentiel est devenu orphelin très jeune et a grandi à l'hôpital Queen Elizabeth de Bristol, en Grande-Bretagne. En 1739, il fut apprenti chez l'échevin Lyonel Lyde en tant que scribe et envoyé à son agent le cultivateur de tabac de Virginie John Smith. À la mort de Smith en 1747, Essentiel épousa sa veuve, Sarah (ou Mary) née Massie, et devint très riche en conséquence, avec de grandes terres et des esclaves. Essentiel obtenu des propriétés via les familles Smith et Massie, y compris le magasin de Hanover Town, le domaine de Gold/Gould's Hill et bien d'autres. Certaines de ces acquisitions de richesses ont fait l'objet d'une affaire judiciaire, Rootes v. Gist. Gist, vivant à Londres, a obtenu l'avis juridique de Charles Yorke concernant ses droits en la matière. Patrick Henry, dans une lettre datée de février 1770 (considérée comme la plus ancienne de ses lettres connues), expose les raisons de son désaccord avec la conclusion de Yorke.

GitHub exploite également d'autres services : un site de style pastebin appelé Essentiel c'est pour héberger des extraits de code (GitHub proprement dit est pour héberger des projets plus importants).

Essentiel a été acquis en février 2011 par BlackBerry. Essentiel est un outil qui aide les utilisateurs à organiser et afficher tous leurs contacts en un seul endroit. Les services de Gist ont fermé le 15 septembre 2012 afin que la société se concentre sur BlackBerry 10.

essentiel a fait l'objet d'un article explorant comment combler les différences de modélisation entre les ontologies Dans un article décrivant la méthodologie OQuaRE pour évaluer les ontologies, le essentiel l'ontologie d'unité de mesure a obtenu le score le plus élevé dans l'évaluation manuelle par rapport à 10 autres ontologies d'unité de mesure, et a obtenu un score supérieur à la moyenne dans l'évaluation automatisée. Les auteurs ont déclaré "Cette ontologie pourrait facilement être testée et validée, ses connaissances pourraient être efficacement réutilisées et adaptées pour différents environnements spécifiés"

Le PostgreSQL Essentiel L'implémentation fournit le support d'indexation pour le PostGIS (système d'information géographique) et le système bioinformatique BioPostgres.

Au cours de 1753 Essentiel retourna à nouveau dans l'Ohio Country, accompagnant cette fois George Washington. Robert Dinwiddie, le gouverneur de Virginie, a envoyé Washington à Fort Le Boeuf pour délivrer un message aux Français exigeant qu'ils quittent l'Ohio Country. (Les Français construisaient des forts dans le pays de l'Ohio pour empêcher les colonies britanniques de s'y développer, ils ont ignoré la lettre de Dinwiddie.) Washington a pris (maintenant lieutenant) Essentiel comme son guide. Ils ont voyagé sur le chemin Venango à travers le pays de l'Ohio pour se rendre au fort. Pendant le voyage, Essentiel a gagné sa place dans l'histoire en sauvant deux fois la vie du jeune Washington: d'abord, d'une tentative d'assaut par un Amérindien hostile et, deuxièmement, en tirant Washington de la rivière Allegheny gelée après que Washington soit tombé d'un radeau de fortune.

James Clough Essentiel III (né le 26 octobre 1986) est un joueur américain de basket-ball professionnel qui joue pour Crvena zvezda de l'ABA League et de l'EuroLeague. Debout à 6 pieds 9 pouces, il joue comme un attaquant puissant et un petit centre de balle. Né à Adana, en Turquie, il a joué au basket-ball au lycée pour Our Lady of Good Counsel, avant de s'inscrire à l'Université du Maryland pour jouer au basket-ball universitaire pour les Terrapins, de 2004 à 2008. Essentiel est considéré comme l'un des meilleurs avant-centres de puissance en Europe, en raison de ses capacités défensives et de ses dunks, de ses alley-oops et de son athlétisme.

En 1757, Essentiel a été promu capitaine et s'est vu confier la responsabilité de 200 Cherokees vivant en Virginie. Il a été crédité d'avoir dirigé ces peuples autochtones en tant que force auxiliaire lors de la réussite de l'expédition Forbes de 1758. En 1760, Essentiel accompagné Daniel Boone et d'autres chasseurs lors d'une randonnée à Abingdon, en Virginie, alors appelée Wolf Hill. Les deux se sont ensuite séparés, Boone se rendant à Long Island et Essentiel se rendre à Cumberland Gap. On dit qu'il a engendré Sequoyah en 1760 ou 1761, mais c'est peu probable parce que la guerre anglo-cherokee faisait rage et Essentiel servait dans le régiment colonial de Virginie d'Adam Stephen contre les Cherokees. Cette unité avança jusqu'à Long Island avant que la paix ne soit conclue entre les deux parties.


Statistiques

Général

Nombre de contributeurs EPEL : 140

Nous accueillons 3 nouveaux contributeurs : drago01 rjones varekova

EPEL 5

Nombre de packages sources : 738

Nombre de paquets binaires : 1435

Il y a 26 nouveaux forfaits :

  • bodhi | Un framework modulaire qui facilite la publication des mises à jour logicielles
  • cdpr | Analyseur de protocole de découverte Cisco
  • Django | Un framework Web Python de haut niveau
  • fonction | API de configuration, de surveillance et de gestion à distance
  • gdl | Langage de données GNU
  • gsl | La bibliothèque scientifique GNU pour l'analyse numérique
  • gsm | Bibliothèques partagées pour le compresseur vocal GSM
  • libggz | Bibliothèque pour les jeux client-serveur
  • libofa | Bibliothèque d'architecture d'empreintes digitales ouverte
  • libpri | Une mise en œuvre du RNIS à débit primaire
  • perl-Classe-Singleton | Classe :: Module Perl Singleton
  • perl-Devel-Symdump | Un module Perl pour inspecter la table des symboles de Perl
  • perl-HTML-Arbre | modules de gestion d'arborescence HTML pour Perl
  • perl-IO-Tous | IO::Tous les modules Perl
  • perl-LockFile-Simple | Schéma de verrouillage de fichier simple
  • Perl-Text-Reform | Habillage et reformatage manuels du texte
  • perl-Tk | Boîte à outils de l'interface utilisateur graphique Perl
  • postgis | Extensions des systèmes d'information géographique à PostgreSQL
  • réviseur | Interface utilisateur graphique "Spin" de Fedora
  • ruby-ldap | Bibliothèques LDAP Ruby
  • spandsp | Une bibliothèque DSP pour la téléphonie
  • tre | Bibliothèque d'expressions régulières compatible POSIX avec correspondance approximative
  • débloquer | Installer les applications InstallShield sur un Pocket PC
  • wordpress | Logiciel de blog WordPress
  • wv2 | Une bibliothèque qui permet d'accéder aux fichiers Microsoft® Word
  • zaptel | Outils et bibliothèques d'utilisation/configuration/surveillance des interfaces de téléphonie Zapata

EPEL 4

Nombre de packages sources : 442

Nombre de paquets binaires : 890

  • cdpr | Analyseur de protocole de découverte Cisco
  • fonction | API de configuration, de surveillance et de gestion à distance
  • perl-LockFile-Simple | Schéma de verrouillage de fichier simple
  • perl-Tk | Boîte à outils de l'interface utilisateur graphique Perl
  • python-configobj | Lecture, écriture et validation du fichier de configuration
  • ruby-ldap | Bibliothèques LDAP Ruby
  • débloquer | Installer les applications InstallShield sur un Pocket PC
  • wv2 | Une bibliothèque qui permet d'accéder aux fichiers Microsoft® Word

Copyright et copie 2021 Red Hat, Inc. et autres. Tous les droits sont réservés. Si vous avez des questions ou des remarques, contactez-nous.

Le projet Fedora est maintenu et piloté par la communauté et parrainé par Red Hat. Ce site est géré en communauté. Red Hat n'est pas responsable du contenu.


Comment mettre en œuvre une recherche de rayon à l'aide de PostGIS - Systèmes d'information géographique

Les personnes âgées sont plus dépendantes basé sur l'essentiel récupération. Un certain nombre d'études suggèrent que l'utilisation de stéréotypes ou de connaissances générales pour aider à se souvenir d'un événement est moins exigeante sur le plan cognitif que de se fier à d'autres types d'informations commémoratives et pourrait donc nécessiter moins d'activité de réflexion. Ce virage vers basé sur l'essentiel des processus pourraient se produire en compensation des décréments d'âge dans la mémoire verbatim.

Basé sur l'essentiel la similitude, le codage robuste de l'information sémantique plutôt que le codage distinctif, est une autre cause de fausse reconnaissance. Lors de l'étude d'une liste de nombreux mots liés, il existe un niveau élevé de chevauchement sémantique entre les éléments de mémoire. L'incapacité de garder chaque concept séparé et distinct l'un de l'autre rend difficile la remémoration de détails spécifiques, ce qui amène les gens à formuler des réponses basées sur l'essentiel de la mémoire plutôt que sur des détails spécifiques. Les gens peuvent se faire une idée bien organisée de ce qu'est l'essentiel sémantique, et tout ce qui est sémantiquement similaire à cette idée peut être faussement reconnu. Basé sur l'essentiel il a également été démontré que la similitude se produisait dans des circonstances dans lesquelles les réponses associatives implicites sont une source improbable de mauvaise attribution. L'erreur de fausse reconnaissance devient également évidente lorsqu'une pression temporelle est présentée lors d'une décision de reconnaissance. Les processus qui fonctionnent pour découvrir une source pour la base de la reconnaissance prennent du temps à s'exécuter, en raison du manque de temps, de fausses erreurs de reconnaissance sont commises plus souvent.

Comme d'autres personnes, les cliniciens appliquent des heuristiques cognitives et tombent dans des erreurs systématiques qui affectent les décisions dans la vie quotidienne. La recherche a montré que les patients et leurs médecins ont des difficultés à comprendre une multitude de concepts numériques, en particulier les risques et les probabilités, ce qui implique souvent des problèmes de calcul ou de maîtrise des mathématiques. Par exemple, les médecins et les patients démontrent tous deux une grande difficulté à comprendre les probabilités de certains risques génétiques et sont sujets aux mêmes erreurs, malgré de grandes différences dans les connaissances médicales. Bien que la théorie traditionnelle du double processus prédise généralement que les décisions prises par le calcul sont supérieures à celles prises par intuition, FTT suppose le contraire : que le traitement intuitif est plus sophistiqué et est capable de prendre de meilleures décisions, et que les augmentations d'expertise s'accompagnent d'une , basé sur l'essentiel raisonnement plutôt que sur un raisonnement littéral et textuel. FTT prédit que le simple fait d'éduquer les gens avec des statistiques sur les facteurs de risque peut entraver les efforts de prévention. En raison de la faible prévalence du VIH ou du cancer, par exemple, les gens ont tendance à surestimer leurs risques et, par conséquent, les interventions mettant l'accent sur les chiffres réels peuvent inciter les gens à la complaisance plutôt qu'à la réduction des risques. Lorsque les femmes apprennent que leurs risques réels de cancer du sein sont inférieurs à ce qu'elles pensaient, elles reviennent se faire dépister à un taux inférieur. En outre, certaines interventions visant à décourager la consommation de drogues chez les adolescents en présentant des risques se sont révélées inefficaces ou peuvent même se retourner contre elles.

Les erreurs de perception des probabilités sont également associées aux prédictions de la théorie des relations contradictoires entre la perception du risque et le comportement à risque. Plus précisément, cette adhésion à des principes précis de risque objectif est en fait associée à une plus grande prise de risque, alors que les mesures qui évaluent les risques globaux, basé sur l'essentiel les jugements de risque avaient un effet protecteur (conformément à d'autres prédictions de la FTT dans le domaine de la prise de décision médicale). Étant donné que le traitement de l'essentiel se développe après le traitement textuel à mesure que les gens vieillissent, ce résultat permet d'expliquer l'augmentation de la prise de risque qui se produit pendant l'adolescence.

Dans les applications de la théorie des traces floues à la prise de décision risquée, Reyna et ses collègues distinguent la prise de décision « rationnelle », impliquant une analyse délibérée des compromis entre les risques et les avantages, et les réactions non délibératives, dans lesquelles l'essentiel de la situation incite à l'action. À mesure que les jeunes deviennent des adolescents et de jeunes adultes, ils sont de plus en plus susceptibles de s'appuyer sur des basé sur l'essentiel répondre, et moins susceptible de s'engager dans un examen rationnel des risques. Rayna n'est pas d'accord avec l'opinion selon laquelle les adolescents sous-estiment les risques et ont un sentiment d'invulnérabilité. C'est plutôt leur tendance à répondre intuitivement aux indices contextuels et leur motivation à maximiser le plaisir immédiat qui amène les adolescents à adopter des comportements à risque impliquant une activité sexuelle, une conduite imprudente, le tabagisme, la consommation de drogues et d'alcool, etc.

En informatique, GiST ou Arbre de recherche généralisé, est une structure de données et une API qui peuvent être utilisées pour créer une variété d'arbres de recherche sur disque. GiST est une généralisation de l'arbre B+, fournissant une infrastructure d'arbre de recherche à hauteur équilibrée simultanée et récupérable sans faire aucune hypothèse sur le type de données stockées ou les requêtes traitées. GiST peut être utilisé pour implémenter facilement une gamme d'index bien connus, y compris les arbres B+, les arbres R, les arbres hB, les arbres RD et bien d'autres, il permet également le développement facile d'index spécialisés pour de nouveaux types de données. Il ne peut pas être utilisé directement pour implémenter des arborescences non équilibrées en hauteur telles que des arborescences quadruples ou des arborescences de préfixes (essais), bien que, comme les arborescences de préfixes, elle prenne en charge la compression, y compris la compression avec perte. GiST peut être utilisé pour tout type de données qui peut être naturellement ordonné dans une hiérarchie de sur-ensembles. Non seulement il est extensible en termes de prise en charge des types de données et d'arborescence, mais il permet au rédacteur d'extension de prendre en charge tous les prédicats de requête de son choix.

L'implémentation GiST la plus largement utilisée se trouve dans la base de données relationnelle PostgreSQL, elle a également été implémentée dans Informix Universal Server et en tant que bibliothèque autonome, libgist.

Tom Preston-Werner a présenté la nouvelle fonctionnalité Gist lors d'une conférence punk rock Ruby en 2008. Gist s'appuie sur le concept simple traditionnel d'un pastebin en ajoutant un contrôle de version pour les extraits de code, un fork facile et un cryptage SSL pour les pâtes privées. Parce que chaque "gist" a son propre référentiel Git, plusieurs extraits de code peuvent être contenus dans une seule pâte et ils peuvent être poussés et extraits à l'aide de Git. De plus, le code fork peut être renvoyé à l'auteur d'origine sous la forme d'un correctif, de sorte que les gists (colles) peuvent ressembler davantage à des mini-projets.

Gist ou GIST peut faire référence à :

GiST est un exemple d'extensibilité logicielle dans le contexte des systèmes de base de données : il permet l'évolution facile d'un système de base de données pour prendre en charge de nouveaux index arborescents. Il y parvient en factorisant son infrastructure système de base à partir d'une API étroite qui est suffisante pour capturer les aspects spécifiques à l'application d'une grande variété de conceptions d'index. Le code d'infrastructure GiST gère la disposition des pages d'index sur le disque, les algorithmes de recherche d'index et de suppression d'index, ainsi que les détails transactionnels complexes tels que le verrouillage au niveau de la page pour une simultanéité élevée et la journalisation en écriture anticipée pour la récupération sur incident. Cela permet aux auteurs de nouveaux index arborescents de se concentrer sur la mise en œuvre des nouvelles fonctionnalités du nouveau type d'index &mdash, par exemple, la manière dont les sous-ensembles de données doivent être décrits pour la recherche &mdash sans devenir des experts en interne de système de base de données.

gist a fait l'objet d'un article explorant comment combler les différences de modélisation entre les ontologies moyenne dans l'évaluation automatisée. Les auteurs ont déclaré "Cette ontologie pourrait facilement être testée et validée, ses connaissances pourraient être efficacement réutilisées et adaptées pour différents environnements spécifiés"

L'implémentation PostgreSQL GiST fournit le support d'indexation pour PostGIS (système d'information géographique) et le système bioinformatique BioPostgres.

GitHub exploite également d'autres services : un site de style pastebin appelé Gist qui est destiné à héberger des extraits de code (GitHub proprement dit est destiné à héberger des projets plus importants).

Gist a été racheté en février 2011 par BlackBerry. Gist est un outil qui aide les utilisateurs à organiser et afficher tous leurs contacts en un seul endroit. Les services de Gist ont fermé le 15 septembre 2012 afin que la société se concentre sur BlackBerry 10.

Bien qu'à l'origine conçu pour répondre aux requêtes de sélection booléennes, GiST peut également prendre en charge la recherche du plus proche voisin et diverses formes d'approximation statistique sur de grands ensembles de données.

L'approche PhBL soutient l'apprentissage conformément à l'apprentissage par enquête, à l'apprentissage par problèmes et à l'apprentissage par projet et portefeuille dans l'enseignement formel ainsi que sur le lieu de travail. Cela commence par l'étude et le développement d'une compréhension du phénomène par l'enquête. Une approche d'apprentissage basée sur les problèmes peut ensuite être utilisée pour découvrir des réponses et développer des conclusions sur le sujet.

Le terme « médecine fondée sur des preuves », tel qu'il est actuellement utilisé, a deux principaux affluents. Chronologiquement, le premier est l'insistance sur l'évaluation explicite des preuves d'efficacité lors de la publication de directives de pratique clinique et d'autres politiques au niveau de la population. Le second est l'introduction de méthodes épidémiologiques dans l'enseignement médical et la prise de décision individuelle au niveau du patient.

Le prix doit être contrôlé en fonction de la valeur des avantages qu'une entreprise offre à son client, tout en tenant compte du prix facturé par ses concurrents. Ainsi, les prix doivent être fixés en fonction de la valeur que l'entreprise apporte à son client. Pour maximiser la rentabilité des produits vendus par l'entreprise, l'entreprise doit mesurer le bénéfice du produit qu'elle fournit à ses clients, étudier les critères de décision d'achat des clients (rapidité de livraison, commodité ou fiabilité, etc.) et identifier également la valeur des avantages fournis au client.

Gist est diplômé de la Cass Technical High School de Detroit. Au moment de son couronnement, elle était étudiante en marketing et gestion junior à l'Université Northwood à Midland, Michigan.


Nouvelles hebdomadaires de Debian - 4 juillet 2006

Bienvenue dans le 27e numéro de cette année de DWN, le bulletin hebdomadaire de la communauté Debian. Andreas Barth a annoncé que quatre assistants supplémentaires ont été ajoutés à l'équipe de publication. Il y a des rumeurs pour démarrer un portage de Debian sur le système d'exploitation Minix 3 récemment libéré. Steve Kemp a noté qu'il était récemment devenu membre à part entière de l'équipe de sécurité, qui se compose désormais de quatre membres à part entière.

Transition de la politique Python. Raphaël Hertzog a indiqué que l'infrastructure pour la transition de la politique Python est en place. Les instructions contiennent des descriptions détaillées sur la façon de mettre à jour les packages Python existants. Environ 60 % des modules Python ont déjà été mis à jour et il ne reste qu'une centaine de packages.

Planète espagnole Debian. David Moreno Garza a annoncé qu'une variante espagnole du populaire agrégateur de flux Planet Debian a été mise en place sur planeta.debian.net, comprenant actuellement 10 personnes. D'autres personnes écrivant sur Debian en espagnol sont les bienvenues pour y être ajoutées.

Cinq ans de DWN. Martin 'Joey' Schulze a édité le Debian Weekly News au cours des cinq dernières années. Le DWN est une édition hebdomadaire en ligne qui informe sur ce qui se passe dans la communauté Debian et a été publié pour la première fois en 1999 par Joey Hess. Un grand merci à tous les contributeurs et éditeurs des sept dernières années. Si vous voulez aider, veuillez lire la page de contribution et lancez-vous !

Sélections de paquets pour Debian Live. Daniel Baumann a demandé des suggestions de sélections de paquets pour les trois images de Debian Live CD afin de répondre au mieux aux besoins de l'utilisateur. La petite image contiendra uniquement des packages de priorité standard, et trois plus grandes contiendront l'un des environnements de bureau courants : GNOME, KDE, XFCE.

Mises à jour du chef de projet. Steve McIntyre a signalé qu'une nouvelle mise à jour stable est attendue prochainement, qui contiendra pour la première fois un installateur Debian mis à jour. Il a déclaré qu'etch est toujours destiné à être publié d'ici la fin de cette année et a demandé de l'aide. Il a également annoncé un reportage sur le voyage de David Moreno Garza à Cuba.

Groupe Flash Debian. Paul Wise a annoncé la création du groupe flash Debian qui vise à soutenir la communauté flash libre. Pour les paquets Debian, le projet pkg-flash sur Alioth a été lancé. Les mainteneurs de packages liés à Flash sont invités à y participer et à ajouter leurs packages.

Scripts LSB et plusieurs lignes de sortie. Martin Krafft s'est demandé comment implémenter un script d'initialisation conforme au LSB et produisant également plusieurs sous-lignes de sortie. Daniel Jacobowitz a suggéré de générer à la place des lignes totalement indépendantes.

Mises à jour de sécurité. Vous connaissez le refrain. Assurez-vous de mettre à jour vos systèmes si l'un de ces packages est installé.

Forfaits nouveaux ou remarquables. Les paquets suivants ont été ajoutés récemment à l'archive Debian instable ou contiennent des mises à jour importantes.

    &mdash Utilitaire Perl pour générer des ChangeLogs ou des rapports HTML CVS. &mdash Agrégateur de vidéos RSS basé sur GTK+. &mdash Alignement de séquences multiples basé sur des segments. &mdash client Jabber pour Emacsen. &mdash Alignement global et progressif de plusieurs séquences. &mdash Environnement d'édition de sources pour KDE. &mdash Script Perl pour exécuter LaTeX le nombre correct de fois. &mdash Programme de validation de flux audio MPEG. &mdash jeu de match à mort en réseau 3D. &mdash Programmes pour gérer les nombres à partir de la ligne de commande. &mdash Open Ticket Request System Version 2. &mdash Prise en charge des objets géographiques pour PostgreSQL. &mdash PROBabilistic Alignement de séquences multiples basé sur la cohérence. &mdash Outil de couverture de code pour Ruby. &mdash Gestionnaire d'espace d'échange dynamique. &mdash TeX Live : Une sélection décente des packages TeX live. Émulation du moteur de jeu Challenge de &mdash Chip. &mdash Petit utilitaire qui imprime le temps d'inactivité de l'utilisateur dans le client X. &mdash GTK dans la base de données WOTA.

Paquets orphelins. 1 paquet est devenu orphelin cette semaine et nécessite un nouveau responsable. Cela fait un total de 315 paquets orphelins. Un grand merci aux précédents mainteneurs qui ont contribué à la communauté du logiciel libre. Veuillez consulter les pages WNPP pour la liste complète, et veuillez ajouter une note au rapport de bogue et le renommer en ITA : si vous prévoyez de reprendre un paquet. Pour savoir quels paquets orphelins sont installés sur votre système, le programme wnpp-alert de devscripts peut être utile.

Paquets supprimés. 3 paquets ont été supprimés de l'archive Debian au cours de la semaine dernière :

  • bibliothèque gandalf &mdash C pour le traitement d'images et la vision par ordinateur
    Bug n°263047 : demande de contrôle qualité, ancien, inutilisé, non entretenu, buggy rc
  • intuitivement &mdash Détection automatique de la configuration IP pour les ordinateurs portables
    Bug n°304169 : demande du responsable, obsolète, des alternatives existent
  • bcm43xx &mdash Broadcom 43xx Module de pilote LAN sans fil pour Linux 2.6.15-1-amd64
    Bug n°374990 : demande du responsable, non prise en charge dans le noyau 2.6.16, remplacée par 2.6.17

Vous voulez continuer à lire DWN ? Merci de nous aider à créer cette newsletter. Nous avons encore besoin de plus d'écrivains bénévoles qui surveillent la communauté Debian et rendent compte de ce qui se passe. Veuillez consulter la page de contribution pour savoir comment aider. Nous sommes impatients de recevoir votre courrier à [email protected]

Pour recevoir cette newsletter chaque semaine dans votre boîte mail, abonnez-vous à la liste de diffusion debian-news.


K Les voisins les plus proches

Recherche de “ce qui est proche de ce point” est un besoin très courant avec les ensembles de données spatiales, et serait particulièrement utile dans notre application Web semi-inventive d'explorateur de photographies. Laissez l'utilisateur saisir une adresse (à géocoder ensuite) ou sélectionner un point arbitraire sur la carte, puis, par exemple, retirer le 15 photos les plus proches de ce point. Une requête pour faire cela aurait juste besoin d'un “order by distance-de-ce-point limite K” clause. Mais hélas, déterminer la distance entre les paires de coordonnées terrestres n'est pas si simple

Lat/Long par rapport au rapport hauteur/largeur et distances du grand cercle

Une chose que l'astucieux peut remarquer est que la plage de degrés est/ouest (-180º <-> +180º : 360º au total) est le double de celle du nord/sud (-90º <-> +90º : 180º au total). Cela signifie que nous avons une sorte de non carré ratio d'aspect — excluant même que nous avons des coordonnées en degrés nommant des points sur une sphère. Si nous avions affaire à des coordonnées purement cartésiennes, une unité nord/sud équivaut à deux unités est/ouest — les deux sont exactement 1/90e de la plage. Par conséquent, une véritable boîte carrée (encore une fois, en interprétant actuellement comme si des coordonnées cartésiennes et non de degré) would need to be twice as wide as it is tall in order to be actually “square.” A box that reads “square” actually casts a rectangle over this most-simple projection: '(0,0), (1, 1)'::box covers twice the latitudinal range as it does longitudinally (aka “is twice as tall as it is wide“). You could, if you wish, correct for this by casting for a pre-adjusted rectangle by dividing the width in half: '(0,0), (.5, 1)'::box .

Likewise, to cast a “true circle” over this warped projection, you’d need to actually cast a pre-adjusted ellipse. Unfortunately, here’s an area where vanilla PostgreSQL types for bull-headed non-PostGIS geographic database applications falls short: there’s no ellipse type!

To make matters worse, once you begin to consider additional literal real world factors like:

    The number of miles (or meters, or whatever linear measurement) in a degree longitude depends on what latitude you’re at, even with a purely spherical earth model. If you’re a hair’s breadth north of the south pole, walking a degree west is trivial (well, by trivial, I mean 100 meters in any direction is a real slog, very different from a walk in the park), but at the equator, traveling 1 degree due west means walking 69 miles (again, assuming the earth is truly spherical, with a radius of

… then you realize that it isn’t quite so simple to ask for “all geocodes in database within some number of linear miles from this arbitrary geocode” if you want to be accurate.

PostgreSQL bundled extension earthdistance models factor 1’s spherical earth by implementing functions and operators for determining the great cicle distance (distance along the surface, instead of a straight line tunneling through the interior) between points on the surface of the earth for two different datatypes: the one we’ve been using up to now, point , interpreting the point’s X and Y as two-dimensional degrees longitude and latitude on the surface of a purely spherical earth, and a new datatype / representation provided by a separate bundled extension, cube . The earthdistance cube representation projects points on a purely spherical earth as three dimensional points in space centered at the middle of a perfectly spherical (and not spinning) earth. In the cube representation, a single 3-d point would either be in space, on the surface of the earth, or in the interior of the planet. The module provides a domain over cube , earth , which constraints a cube to be a 3-space point generally near the surface of the earth, as measured in whatever units the function named earth() returns. The module’s default implementation of the earth() function returns 6,378,168 (meters). If you would prefer to work in miles instead, you may just redefine this function to to return miles, as in:

We’ll leave things be here, however, and just make use of the default implementation returning approximately six million meters.

Ignoring all this talk about cube and so forth to start with, let’s try the one operator the extension provides for ‘great circle distance in miles between two points, point [email protected]> point , described at the very bottom of the earthdistance extension’s documentation. This operator looks similar to the built-in point <-> point operator returning the Euclidean distance (you know, Pythagoras’s theorem and whatnot), but accounts for the spherical nature of the point coordinates, the “aspect ratio” disparity between longitude and latitude values, and for also traveling along the curvature of a sphere instead of a straight line through the earth. The original operator we played with, point <-> point , is only accurate for Cartesian coordinates on a flat plane or for certain freethinkers.

Let’s compare the results of asking for the closest pictures near a spot in Kansas. First, using the wrong operator, assuming a flat plane and Cartesian coordinates …

And now the results when using the more accurate great circle distance operator, first installing both earthdistance and its dependency, cube :

Interesting! The difference in distance measurement algorithms produces different results against this random test data! Images 598209 and 515449 are the closest under either metric, but the ordering of the remainders vary according to the metric used. Again, the great-circle metric as performed by [email protected]> is “better” and more accurate here.

le values for the distance operators certainly look different. In the first example, since our points are in decimal degrees graticule, the distance between points are also in graticule units, but in arbitrary (and unspecified by this query) directions. The second example gives us statute miles at least, a much more meaningful value. KNN queries often don’t care about the actual distance between neighbors, just who the neighbors are, but seeing the values is informative in this case.

Let’s see the plans, however …

Awesome. The SP -GiST index we created previously has our back here.

What about the performance of the more accurate query?

Whaaaat? No fancy index support?? Well, given that the point [email protected]> point operator did not even exist in our database when we created index image_geocode_point_idx, we ought not be too surprised. Perhaps all that talk about cube in earthdistance has some merit? Especially the part reading “… In addition, a cube GiST index can be used to find nearest neighbors using the metric operators <->, <#>, and <=> in ORDER BY clauses. For example, the nearest neighbor of the 3-D point (0.5, 0.5, 0.5) could be found efficiently with …

So — let’s try with a second index, a functional one cross-converting our stored points in latitude and longitude to cube / earth points in 3-space, then KNN querying using the cube <-> cube operator in the order by clause. Function ll_to_earth(longitude float, latitude float) converts lat/long to an earth aka cube point in 3-space. Sigh, ll_to_earth wants its parameters in latitude, longitude order, so invert our lovely (X, Y) pairs as we decompose …

Now let’s try an equivalent KNN query, but this time given the distance from converting our Kansas lat/long to an earth / cube (and passing lat, long in the right order both invocations):

Excellent, it matches the expected results as determined by fancy-pants operator point [email protected]> point . What about the plan?

Booyah! Same order of magnitude as using the (wrong) Euclidean distance comparison! Our downside is that we’ve now got two different indices to store and update, plus a very different query style for KNN than we have for our bounding-box query. For these 1M rows, the indexes weigh …

Not too bad overall for 1M geocodes, but the table size itself is only 73MB , so we’ve tripled our storage costs. Your level of distaste for a pair of indices over two rather different representations of geocodes may vary, but:

  1. We will be using the geocodes of our images in lat/long form when we display. Keeping them immediately available is paramount.
  2. We have a major use case of displaying all image points which fall inside a reasonably-zoomed map window. Said map window will be in terms of a lat/long box, so being able to query using the box coordinates is simplest and fastest against the SP -GiST index atop those 2D points.
  3. Our other use case, determining an accurate-enough ordering of the actual pictures nearest to an arbitrary point requires a better, sphérique, model of the earth for a better value of accurate-enough .

Let’s examine the difference between the simple Cartesian distance versus the great circle distance for a larger number of points to see where things start to break down in my sample dataset. The windowing function rank() , invoked with . over (order by . ) , is handy for showing the position number of this particular row against its peers when the peers are ordered by some sort of ordering.

Through some trial and error, here’s a spelling letting us compare the closest 30 by-way-of-great-circle versus where those points would have ranked if using the Cartesian distance, while also being fast (< 2ms). I used CTEs to separate out each separate plannable-by- KNN -search path for each different KNN -supporting index, then join the together by picture id to cross-compare. The limits within both the OVER and LIMIT clauses happened to give me complete data projected here. Your random dataset may require different values.

You can see that as the great circle distance grows, said point’s as-ordered-by flat-earth degree distance position has more and more errors. The largest observed in this sample was being off by fourteen positions —- the point deemed 25th closest by great circle distance was thought to be 39th closest by flat-earth distance.


Interoperating Geographic Information Systems (GIS) poses several challenges. First, despite OpenGIS Consortium recommendations, GML is an emerging standard. Second, each GIS provides its own proprietary format as well as its specific query language while geographic resources are designed for a variety of different purposes. Finally, orthogonal directions in the design of geographic resources may affect the semantics of the data they contain and impair their integration.

With the proliferation of GIS data and resources over the Internet, there is an increasing demand for robust geospatial information services that allow federation/interoperation of massive repositories of heterogeneous spatial data and metadata.

The purpose of this paper is to show how mediation – a data integration technique – can help in building such a Web-based required geospatial service. This technique has been fully implemented in the context of a geographic mediation/wrapper system that provides an integrated view of the data together with a spatial query language. As a proof of concept, we deployed the service in building a prototype for an interoperability application involving several catalogues of satellite images.


How to implement a radius search using PostGIS - Geographic Information Systems

Here we aim to bundle a variety of tools, including those that were used and/or developed in the framework of the BioFresh project . We feature:

The icons for each tool link to the manual, the website, open the tool, show a video tutorial or other relevant information. Just hover your mouse over the icons to learn more.

Freshwater Key Biodiversity Areas

Search for Freshwater Key Biodiversity Areas (KBA) based on parameters such as country, basin type and KBA type.

Freshwater AquaMaps for Europe

Freshwater AquaMaps is an approach to generating model-based, large-scale predictions of freshwater species and is based on a methodology, which was originally developed for marine mammals. Models for the freshwater AquaMaps are constructed from estimates of the environmental tolerance of a given species with respect to elevation, temperature, soil pH, soil moisture, soil carbon, precipitation and the Compound Topographic Index (a wetness index) and occurrence data available through FishBase and GBIF. Maps show the colour-coded relative likelihood of a species to occur in a global grid of half-degree latitude/longitude cell dimensions, which corresponds to about 50 km near the equator.

Predictions are generated by matching habitat usage of species, termed environmental envelopes, against local environmental conditions to determine the relative suitability of specific geographic areas for a given species. Knowledge of species' distributions within FishBase, FAO areas or bounding boxes is also used to exclude potentially suitable habitats in which the species is not known to occur.

Environmental parameter layers and drainage basins based on the Pfaffstetter system have been established for European freshwater fishes, amphibians, and mammals. Parameters were tested by calculating their relative contribution to the predicted distribution patterns for different organisms. Predicted ranges have been tested against IUCN shapefile boundaries based on known distributions. AquaMaps is relatively insensitive to gaps in occurrence data and uses presence only for calculation of ranges.

The European AquaMaps are currently available for a dozen of freshwater species and will be produced for a wider range of species in the near future. These maps can be consulted at European AquaMaps at aquamaps.org

Within the Freshwater Biodiversity Data Portal you can either use the dedicated AquaMaps viewer or visualise the AquaMaps during occurrence searches (if available).

More background information on AquaMaps in general is available at aquamaps.org

Near-global freshwater-specific environmental variables

The dataset consists of near-global, spatially continuous, and freshwater-specific environmental variables in a standardized 1km grid.

The authors delineated the sub-catchment for each grid cell along the HydroSHEDS river network and summarized the upstream environment (climate, topography, land cover, surface geology and soil) to each grid cell using various metrics (average, minimum, maximum, range, sum, inverse distance-weighted average and sum).

All variables were subsequently averaged across single lakes and reservoirs of the Global lakes and Wetlands Database that are connected to the river network. Monthly climate variables were summarized into 19 long-term climatic variables following the “bioclim” framework.

To facilitate the generation of freshwater variables for custom study areas and spatial grains, the “r.stream.watersheds” and “r.stream.variables” add-ons for the GRASS GIS software are provided by the authors.

River Network Toolkit (RivTool)

Freshwater ecosystems are one of the most diverse environments of the world and also one of the most endangered. These systems are affected at multiple scales by the surrounding landscape, including all existing human activities in that area. Integrating environmental landscape data and hierarchic river networks with subsequent summarisation and synthesis of information for large and comprehensive areas at different scales (e.g.: basin, sub-basin, upstream drainage area) is a requirement for an effective research, conservation, and management of river basins. By requiring multiple scale analysis combined with the dendritic nature of river networks and the exponential growth of raw layers of digital information for landscape, these analysis lead to demanding hardware requirements and hardly manageable processing times. Common geographic information systems (GIS) are limited to perform summarisations or automatised calculations along the directed, hierarchical pathways of a freshwater network.

The River Network Toolkit (RivTool) is a software that supports combining and analysing areal information from river basins and hierarchical linear data of river networks. It allows the acquisition of (1) information that characterises freshwater networks based on its topographic nature (2) data obtained via mathematical calculations that account for the hierarchical and network nature of these systems and (3) different types of information resulting from up and downstream summarisations. This user-friendly software considers two units of analysis (segment and sub-basin), it uses tabular processes only and is time effective even with large datasets. It contains network, data and label libraries of both ECRINS and CCM2 databases. RivTool facilitates and reduces time required for extracting information for freshwater ecosystems. Thus, it may contribute to increase scientific efficiency, productivity and accurateness when improving or creating novel knowledge on large-scale patterns and processes in river networks.

Maxent software for species habitat modeling. Software based on the maximum-entropy approach for species habitat modeling.

Spatial Analysis in Macroecology (SAM)

SAM (Spatial Analysis in Macroecology) is a Windows program designed as a package of tools for spatial statistical analysis, mainly for applications in Surface Pattern Spatial Analysis.

Geospatial Modelling Environment

GME is an analysis and modeling environment for geospatial analysis that is designed to facilitate rigorous analysis of geospatial data. Windows program requiring the statistical software R and ESRI ArcGIS to drive geospatial analyses.

ModestR: a software tool for managing and analyzing species distribution map databases

Distance sampling

The Distance project provides software for the design and analysis of distance sampling surveys of wildlife populations. This software takes two forms: a Windows-based program and a suite of packages for the statistical programming language R.

WISER methods database

The WISER methods database details national assessment methods used to classify the ecological status of rivers, lakes, coastal and transitional waters from different EU member states.

ASTERICS (version 3.1.1) calculates the ecological status of rivers based on benthic invertebrate taxa lists. The assessment fulfills the demands of the WFD. The German Assessment System PERLODES is part of the software.

An online version is under development and will available end of 2018.

ECOPROF is the Austrian assessment software to calculate the ecological status of rivers and streams based on macro-invertebrates and phytobenthos. The assessment is in accordance with the WFD. ECOPROF also hosts the Austrian macro-invertebrate inventory as well as ecological preferences of species.

EFI+ (Improvement and Spatial extension of the European Fish Index)

The EFI+-tool (Improvement and Spatial extension of the European Fish Index) allows assessing the ecological status of rivers in accordance with the EU Water Framework Directive. The tool is based on the European Fish Index (EFI) developed within the FAME and EFI+ project as a standardized fish-based assessment method applicable across a wide range of European rivers. The EFI employs a number of environmental descriptors (see documentation on the data input matrix) to predict biological reference conditions and quantifies the deviation from reference conditions on a statistical basis.

Taxa Entry Tool

Tool to produce a standardized taxalist for macro-invertebrates macrophytes, fish, phytoplankton or diatoms.

Facilitating the application of Output from REsearch and CAse STudies on Ecological Responses to hydro-morphological degradation and rehabilitation.

More about FORCASTER could be found at the REFORM wiki

STREAMES-EDSS

STream REAch Management: an Expert System. STREAMES-EDSS 1.0 is an Environmental Decision Support System, a computer application that supports the decision-making processes in stream reach management by encompassing heuristic (expert) and empirical information.

Eco Evidence

Eco Evidence is a unique tool for performing systematic literature review. It allows users to document and extract causes and effects and their response direction in a standardized manner. As such, the tool helps users to perform a systematic review of the scientific literature focussing on a specific cause-and-effect hypothesis. Eco Evidence consist of an online database and a desktop application for data analysis.

CADDIS, or the Causal Analysis/Diagnosis Decision Information System, is an online application designed to help users conduct causal assessments, primarily in stream ecosystems. It provides a logical, step-by-step framework for Stressor Identification based on the U.S. EPA’s Stressor Identification Guidance Document, as well as additional information and tools that can be used in these assessments.

R is a powerful, free cross-platform environment for statistical computing and graphics. This software is required to use the packages mentioned below.

Bioclim - Bioclimatic Variables

bioclim recreates the standard 19 bioclimatic variables (BIOCLIM) created using ANUCLIM or used by Worldclim .

Download at cran or install with install.package ("bioclim",repos="http://r-forge.r-project.org")

BIOMOD is R-package for ensemble forecasting of species distributions, enabling the treatment of a range of methodological uncertainties in models and the examination of species-environment relationships.

Download at cran or install with install.packages ("BIOMOD",repos="http://r-forge.r-project.org")

dismo: Species distribution modeling

Functions for species distribution modelling, predicting entire geographic distributions from occurrences at a number of sites.

Download at cran or install with install.packages ("spatstat",repos="http://cran.r-project.org")

gam: Generalized Additive Models

Functions for fitting and working with generalized additive models, as described in chapter 7 of "Statistical Models in S" (Chambers and Hastie (eds), 1991), and "Generalized Additive Models" (Hastie and Tibshirani, 1990).

Download at cran or install with install.packages ("gam",repos="http://cran.r-project.org")

Generalized Boosted Regression Models. gbm package, found in Elith, J, J. R. Leathwick and T. Hastie. 2008. A working guide to boosted regression trees. Journal of Animal Ecology. 77: 802-813.

Download at cran or install with install.packages ("gbm",repos="http://cran.r-project.org")

MASS: Support Functions and Datasets for Venables and Ripley's MASS

Functions and datasets to support Venables and Ripley, 'Modern Applied Statistics with S' (4th edition, 2002).

Download at cran or install with install.packages ("MASS",repos="http://cran.r-project.org")

randomForest: Breiman and Cutler's random forests for classification and regression

Classification and regression based on a forest of trees using random inputs.

Download at cran or install with install.packages ("randomForest",repos="http://cran.r-project.org")

rpart: Recursive Partitioning and Regression Trees

Recursive partitioning for classification, regression and survival trees. An implementation of most of the functionality of the 1984 book by Breiman, Friedman, Olshen and Stone.

Download at cran or install with install.packages ("rpart",repos="http://cran.r-project.org")

Spatial dependence: weighting schemes, statistics and models.

Download or install with install.packages ("spdep",repos="http://cran.r-project.org")

An R library for spatial statistics.

Download at cran or install with install.packages ("spatstat",repos="http://cran.r-project.org")

raster: Geographic data analysis and modeling

Reading, writing, manipulating, analyzing and modeling of gridded spatial data. The package implements basic and high-level functions. Processing of very large files is supported.

Download package at cran or install with install.packages ("raster",repos="http://cran.r-project.org")

Vegan: R functions for vegetation ecologists. Useful tool for vegetation/community analysis. Contains the major ordination methods, dissimilarity indices and tools for biodiversity, species richness and abundance analysis.

Download package at cran or install with install.packages ("vegan")

Or get the development version at R-forge or install with install.packages ("vegan",repos="http://r-forge.r-project.org")

Reol: R interface to the Encyclopedia of Life

An R interface to the Encyclopedia of Life API. Includes functions for downloading and extracting information off the EOL pages.

More info: Barbara L. Banbury & Brian C. O’Meara (2014) Reol: R interface to the Encyclopedia of Life. Ecology and Evolution 4(12):2577–2583. doi:10.1002/ece3.1109

Download package at cran or install with install.packages ("reol",repos="http://cran.r-project.org")

Packages used for statistical testing of model parameters

These packages where for instance used in the parameter selection for AquaMaps.

HH: Statistical Analysis and Data Display: Heiberger and Holland - see details at cran

ROCR: prediction - performance - plot - see details at mpi

Earthpoint Excel to KML

Simple on-line tool to convert coordinates in Excel to a KML-file which can be viewed in Google Earth.

World Coordinate Converter

A tool to convert geodetic coordinates in a wide range of reference systems.

Quantum GIS

User friendly Open Source Geographic Information System (GIS).

Geographic Resources Analysis Support System. Commonly referred to as GRASS, this is free Geographic Information System (GIS) software used for geospatial data management and analysis, image processing, graphics/maps production, spatial modeling, and visualization.


Inside this week's LWN.net Weekly Edition

  • Security: Seth Schoen stumps for SSL New vulnerabilities in firefox, kernel, php, qemu-kvm, .
  • Kernel: Raw events and the perf ABI Expanding seccomp Building the kernel with Clang.
  • Distributions: Debian rolling proposal OpenBSD, Slackware, Ubuntu, .
  • Development: X11 wire-level analysis with x11vis Free GSM phones Bino, GCC, PyPy, .
  • Announcements: ASF subpoenaed by Oracle EFF: Open Wireless Movement Interview with Linus Torvalds

Copyright © 2011, Eklektix, Inc.
Comments and public postings are copyrighted by their creators.
Linux is a registered trademark of Linus Torvalds


2. System Architecture

The OBSEA was installed in May, 2009 by the R/V Sarmiento de Gamboa at a depth of 20 m in the marine reserve Colls Miralpeix , 4 km offshore of Vilanova i la Geltrú (Catalan Coast, western Mediterranean: 41°10′54.87″N and 1°45′8.43″E) (Figure 1). The installation of the platform was recorded in the scientific documentary “314” by the National Spanish Broadcasting Television System (RTEVE http://www.rtve.es/alacarta/#755090 last accessed 10 February 2011). The OBSEA project [26] was conceived as a shallow-water infrastructure component of the EMSO-ESFRI Infrastructure (European Multidisciplinary Seafloor Observatory Framework Program-FP7 Infrastructures-2007-1, Proposal 211816), and some activities were included in those of the Network of Excellence ESONET (European Seas Observatory NETwork Framework Program-FP7 Infrastructures-2005-Global-4, ESONET 036851-2).

OBSEA is a technologically expandable platform. The Technological development Centre for Remote acquisition and data processing system (SARTI) completely developed OBSEA, integrating several commercial devices for power supplies and communications and designing all of the control systems and mechanical structures. In their first stages, some ideas and concepts were taken from the published documentation of other observatories, but all of the designs were done by the research group. The current system has only one node in the sea. In the future, other nodes will be placed at greater depths along and across the continental margin to create a network covering different areas relevant to commercial fisheries and conservation [27].

2.1. The Cable

The land station is connected to a submarine telecommunication cable (Figure 1) that stretches 1,000 m from land to the main sea node. The cable, which is composed of six single-mode optical fibres for data transmission, one central copper conductor tube, and one aluminium shielding sheet, enables continuous transmission of data and power. The power system is equipped with a cluster of AC/DC converters capable of producing up to 320 VDC and 11 A. The negative pole of the copper conductor is connected to the power supply, and the positive pole is connected to the aluminium cable shield and the ground.

2.2. The Junction Box and Sensors

The sea node (Figure 2) is surrounded by a metallic cage to protect the instruments from unauthorised access. The cage contains the junction box within a cylinder, and the junction box contains a power supply, electronics for communication and control of the node, and connectors for the cable and all oceanographic instruments.

The OBSEA marine node hosts several instruments including a video imaging system for bio-data acquisition. All of the available sensors are listed in Table 1. These sensors are connected to the node by cables that adapt their signals to the OBSEA Ethernet 10/100 interface (Figure 3). Two industrial Ethernet switches control communications between the marine node and the land station using two redundant 1 Gbps optical fibre links with a 1 + 1 configuration and TCP/IP protocols. These switches simultaneously relay signals from the sensors to the control system (Section 2.4).

The node distributes energy to all of the connected sensors and transmits acquired data to the shore station. It also controls the status of all connected elements through a control server (see Section 2.4). The power system consists of four emergency batteries and five switching converters, of which two are 300/48 V and three are 48/12 V. Voltages in the range of 80 to 370 VDC are accepted after passing through the redundant 1 + 1 150 W AC/DC converters.

2.3. The Control System of the Marine Node

The control system of the marine node relies on a 32-bit microcontroller (ColdFire MCF5282) to manage information flow via a Simple Network Management Protocol (SNMP). SNMP is a standard protocol of the TCP/IP family that allows system administrators to supervise the functioning of different elements within a network and to identify and solve potential failures [28]. This protocol consists of an agent and a manager. In OBSEA, the agent is the software that controls and monitors the functioning of the sea node. The manager is the software that is executed at the shore station and monitors the elements of the land network. With this configuration, the microcontroller can monitor and control the energy requirements and the state of connections of all of the sensors, thereby ensuring the correct functioning of the entire node. The system accepts input commands and generates alerts via an alternative console (RS232) that can be used for communication in emergencies.

To manage data acquisition from the sensors, two peripheral devices were included in the sea node: AD1232PROXR and XR16xDPDT (National Control). The former samples, quantifies, and converts incoming signals from the various sensors from analogue to digital format. The latter contains the relay drivers that control sensor functioning.

2.4. The Shore Station

The data management system at the land node stores time series of data from OBSEA sensors and makes these data accessible to web clients. A router provides internet access and enables access control and protection. The system has several servers for different tasks including oceanographic data management, SNMP network element supervision, and video storage. These servers are labelled as follows: i. Lluna connects low-bandwidth devices and stores data from all oceanographic sensors in a SQL database ii. Pop stores video and uses the Zone Minder software for video processing iii. Medusa uses the Zabbix software to mediate SNMP control of all network devices and iv. Server-OBSEA provides Internet access and acts as a firewall in Linux. Additional servers are dedicated exclusively to the management of sensors that require supplementary data processing: i. Lab processes sounds from the hydrophone and ii. Server-AWAC processes Doppler data for current, wave and pressure calculations.

2.5. The Data Management System

Instruments & Sensors Layer: Represents the different measurement equipment and sensors deployed at OBSEA

Instruments & Sensors Interfaces Layer: All instrumentation is connected to the OBSEA Local Area Network (LAN). Serial instruments use COTS (commercial off the shelf) serial-to-Ethernet converters, offering communication with the instrument using IP protocols such as TCP, UDP or SNMP.

Standard Formatting Layer: Instrument information uses standard protocols for data interchange and transmission to the service layers consisting of ASCII datagrams in broadcast mode normalised over the standard NMEA-183 and the User Datagram Protocol (UDP), SensorML or HTTP IEEE1451.1

Services Layers: In continuous development, OBSEA daily offers new Services for different clients in the Services Layers. Some of these are as follows:

Access to time series registers. Time series of all acquired data are saved independently, both on each platform and in the central node of the network. In the central node, a copy with 1-min synchronisation is also saved. This structure provides the redundancy required for safe data acquisition.

Raw and processed files. Raw data are stored in ASCII format with a NMEA datagram and in CSV format, with codified names and variable data. All ASCII files have daily extensions and are named with the date on which they were created and an extension indicating the instrument from which they were recorded.

Relational database service (SQL). SQL data are stored on three servers (Section 2.4): i. OBSEA, the primary server within the sea node ii. MORFEO, which provides data access to the shore station and iii. MEDUSA, which stores data on an SNMO server for alarm control. This layer stores time-specific data related to geographical extensions (POSTGRES+POSTGIS). Geographic measurement information is important because OBSEA will become a junction box, wherein instruments or platforms (both static and mobile) located in the same area will generate data through OBSEA. For this reason, each measurement must have a geographic reference.

Data services (WMS and WFS). These allow data to be geographically referenced on maps using the WMS and WFS standards of the Open Geospatial Consortium. Requests are initiated by users using the HTTP protocol as a communication channel between WMS and WFS servers.

Data export service (EXPORT). An export layer was constructed over the two outermost layers with the various interchange formats used in the marine context. The SensorML format has been proposed as a standard for data storage.

f Data service management (NMA). This layer allows for the synchronous transmission of data through TCP channels to the ZABBIX network manager. This service also allows for the monitoring of physical devices in the network and, thus, introduces the concept of data quality.

Data services (KMZ). This service provides the most recently acquired data in compressed KML format, with a real-time update of the contents and structure. This service is oriented to a Google Earth client.

Habitat data and their storage. LDAP trees have been proposed for mapping the network of sensors and instruments and the configuration and calibration files. The export layers of time series of data from SensorML or OpenDAP would read the information stored in these trees.


How to find a locations inside a Polygon with multiple data points and inside a circle with centroid lat/long, radius using uber h3-js?

I am working on a bike-sharing application where I have the following requirements.

Show all bikes near the user locations in a certain radius.

For this I came with an approach where get all indexes of bike locations on a specific resolution and get all the indexes from the user location with a radius using kRing function and then find all the bike locations which are inside kRing indexes.

I have a big circle with centre lat/long, the radius of the circle in km and these big circle divided into multiple polygons with data points.

How to get all the bikes that are outside the city boundary (i.e big circle)?

How to get in which polygon how many bikes are existing and how to get in which polygon a given bike location present using polyfill?

How to display all the bike locations, polygons, big circle and filled with hexagons on a map? here I am using MapmyIndia.

How can I implement the above requirements using Uber H3-js and my solution for the point is correct or any better solution is there for the same?


Voir la vidéo: Introduction to PostGIS (Octobre 2021).