Suite

Requête de définition avec Current_Date ?


J'ai un champ de date appelé ExprDate et je souhaite définir une requête de définition pour sélectionner tous les enregistrements à partir de la date d'aujourd'hui plus les 7 prochains jours.

Voilà ce que j'ai :

ExprDate >= CURRENT_DATE +7

L'expression renvoie des valeurs, mais pas pour la date actuelle et les 7 prochains jours uniquement. Des pensées?

Je travaille sur une géodatabase fichier sur 10.2.


Votre expression actuelle recherche des dates qui sont de 7 jours ou plus que la date actuelle.

Essayer:

ExprDate <= (CURRENT_DATE + 7) ET ExprDate >= CURRENT_DATE

ÉDITER

Comme mentionné, ce qui précède ne fonctionne que dans certains environnements de base de données. J'ai rencontré un problème lors de la mise en œuvre de la solution ci-dessus pour les données stockées dans une base de données SQL. Vous trouverez ci-dessous la requête de définition que j'ai utilisée pour obtenir les données des 30 derniers jours :

DATEDIFF(d, FIXED_DATE , GETDATE()) <= 30 ET NON FIXED_DATE > GETDATE()

Comme Vince l'a mentionné dans son commentaire, la requête réelle varie en fonction de la base de données.

Pour Oracle, cela ressemblerait à ceci :

ExprDate <= trunc(SYSDATE + 7) ET ExprDate >= SYSDATE

Remarque : ce n'est pas testé.


Utilisation de requêtes sur Internet et de données climatiques pour prédire les risques de maladies infectieuses sensibles au climat : un examen systématique des preuves épidémiologiques

L'utilisation de données de requête sur Internet offre une nouvelle approche pour améliorer la surveillance des maladies et fournit des informations sur les maladies en temps opportun. Cet article a systématiquement passé en revue la littérature sur les prévisions de maladies infectieuses à l'aide de données de requête sur Internet et de facteurs climatiques, a discuté des progrès et des défis actuels de la recherche et a fourni quelques recommandations pour de futures études. Nous avons recherché les articles pertinents dans les bases de données PubMed, Scopus et Web of Science entre janvier 2000 et décembre 2019. Nous avons initialement inclus des études qui utilisaient des données de requête sur Internet pour prédire les épidémies de maladies infectieuses, puis nous avons filtré et évalué davantage les études qui utilisaient à la fois les données de requête sur Internet et les facteurs climatiques. Au total, 129 articles pertinents ont été inclus dans l'examen. Les résultats ont montré que la plupart des études utilisaient une approche descriptive simple (n=80 62 %) pour détecter les épidémies de grippe (y compris les syndromes grippaux (SG)) (n=88 68 %) et de dengue (n=9 7 %). La plupart des études (n = 61 à 47 %) utilisaient uniquement des métriques de recherche sur Internet pour prédire les épidémies de maladies infectieuses, tandis que seulement 3 des 129 articles incluaient à la fois des variables climatiques et des données de requête sur Internet. Notre recherche montre que l'inclusion de données de requête sur Internet et de variables climatiques pourrait mieux prédire les épidémies de maladies infectieuses sensibles au climat. Cependant, cette méthode n'a pas été largement utilisée à ce jour. De plus, les études antérieures n'ont pas suffisamment pris en compte l'incertitude spatio-temporelle des maladies infectieuses. Notre revue suggère que des recherches supplémentaires devraient utiliser à la fois des requêtes basées sur Internet et des données climatiques pour développer des modèles prédictifs pour les maladies infectieuses sensibles au climat basés sur des modèles spatio-temporels.

Ceci est un aperçu du contenu de l'abonnement, accessible via votre institution.


Oracle : horodatage du casting en tant que date et résultat de comparaison

Je ne comprends pas vraiment ce que fait le casting (horodatage comme date). Je suis sur Oracle Database 11g Express Edition version 11.2.0.2.0.

Affiche la date 20190516 (sans heure) dans le format de date que j'ai dans ma session.

Affiche la date avec l'heure dans mon format de session. Pour l'instant tout comme je m'y attendais.

Le casting semble donc supprimer la partie temps. Maintenant, je veux comparer le résultat du casting avec une date qui fonctionne dans SQL Server mais pas Oracle.

Quelle est exactement la valeur renvoyée par cast(to_timestamp('20190516 08:00:00', 'yyyymmdd HH24:MI:SS') as date) lorsqu'il ne semble pas s'agir uniquement de la date indiquée par la première sélection ? Pourquoi ne puis-je pas comparer le résultat ?

Comme indiqué, j'ai heureusement une autre solution avec trunc() . J'aimerais savoir pourquoi la comparaison ne fonctionne pas et s'il est possible de faire en sorte que la comparaison fonctionne avec Cast. Je porte une vue de SQL Server vers Oracle et j'aimerais conserver autant que possible la même chose et cela se fait avec la fonte dans SQL Server.


Définitions

Un numéro unique à 10 chiffres attribué par le système PeopleSoft et également affiché sur la carte Sun ASU de l'utilisateur.

Interface de programme d'application (API)

Une API est un ensemble de définitions de sous-programmes, de protocoles et d'outils permettant de créer des logiciels et des applications. C'est un moyen pour une application d'interagir avec d'autres systèmes/applications/bibliothèques. ASU dispose d'outils d'entreprise qui servent d'interfaces principales entre les différents magasins de données ASU.

Serveur d'application

Communique avec un serveur Web et un serveur de base de données, empêchant le serveur Web d'accéder directement au serveur de base de données et garantissant que toutes les requêtes et mises à jour sont conformes à une liste blanche de transactions, programmes et informations d'authentification autorisés. Ce terme peut faire référence à une appliance matérielle dédiée ou à un serveur logiciel s'exécutant sur du matériel générique.

Réseau technologique de l'ASU

se compose de : hôtes de réseau détenus ou exploités par l'université et connectés soit aux réseaux du campus d'ASU, soit à l'infrastructure cloud d'ASU.

ID utilisateur ASURITE

Typiquement une combinaison de la première initiale, du nom de famille et des chiffres de l'utilisateur si l'ID a déjà été utilisé. Cette combinaison est utilisée pour les utilisateurs ASU Single Sign On.

Authentification

L'authentification consiste à vérifier l'identité d'un utilisateur, d'un processus ou d'un appareil, souvent comme condition préalable à l'autorisation d'accéder aux ressources d'un système d'information.

Autorisation

L'autorisation détermine à quoi une identité numérique authentifiée a accès, ou quelles actions l'identité est autorisée à effectuer. L'autorisation peut également être accordée pour l'accès physique à des bâtiments ou à des zones, sur la base de la possession d'une carte-clé physique imprimée d'une identité numérique et liée à un individu.

L'audit est une pratique qui garantit que les processus d'authentification et d'autorisation peuvent être suivis et mesurés conformément aux politiques et normes de l'ASU.

Évaluation de la disponibilité

Une classification basée sur l'activité, une notation entièrement basée sur l'évaluation par ASU de l'importance de la disponibilité du site pour la continuité des activités d'ASU.

Niveau 1 - sites Web de base qui sont essentiels à l'ensemble de l'ASU. Cet ensemble d'applications sera défini par le CIO et le CISO en collaboration avec la direction exécutive d'ASU. Les circonstances qui pourraient indiquer une cote de niveau 1 comprennent :

    • ASU ne peut pas faire des affaires si ce site Web est en panne.
    • De nombreux autres systèmes ASU dépendent de la disponibilité de ce site Web.

    Les exemples de systèmes de niveau 1 incluent les systèmes de gestion de l'apprentissage des étudiants en entreprise, les systèmes de paie, les systèmes d'administration des étudiants, la page d'accueil de l'ASU, les systèmes de messagerie électronique et d'authentification pour prendre en charge ces systèmes.

    Niveau 2 - systèmes à l'échelle de l'entreprise sur lesquels la plupart des étudiants ou des employés s'appuient, tels que MyASU, et d'autres systèmes d'apprentissage en ligne utilisés dans les cours crédités.

    Niveau 3 – sites comprenant des applications spécifiques au département et toutes les autres applications.

    Identifie spécifiquement les éléments connus pour être indésirables et autorise tous les autres. Voir http://en.wikipedia.org/wiki/Blacklist (informatique) et "white list". Parce qu'il est difficile de spécifier toutes les variations possibles d'un modèle indésirable, les listes noires sont généralement considérées comme insuffisantes.

    Application Web centralisée

    Une application Web centralisée est une application Web qui est développée, hébergée et gérée au sein du University Technology Office (UTO). Ces applications peuvent avoir été développées à la demande d'une source externe.

    Toute modification impliquant la configuration du matériel informatique, du micrologiciel ou du logiciel, pour inclure des mises à niveau de version, des correctifs ou des mises à jour de fichiers. Tous les changements seront classés en routine, normale ou d'urgence. Reportez-vous à Types de changements dans la norme de gestion des changements du système d'entreprise pour plus de détails sur chaque type de changement et la manière dont il doit être traité.

    Conseil consultatif du changement (CAB)

    Le groupe de personnes ayant l'autorité et la responsabilité d'examiner, de refuser ou d'approuver les demandes de changement en fonction du risque.

    Modifier la période d'interdiction

    Jours spécifiés, tels que le début et la fin des semestres, au cours desquels les changements ne seront pas autorisés sans un examen et une justification supplémentaires.

    Changer de fenêtre

    Période de maintenance approuvée pendant laquelle les changements normaux et de routine sont appliqués.

    Fait généralement référence à un navigateur Web et à la machine et à l'utilisateur humain associés, mais dans certains cas, un client peut être un moteur de recherche ou une autre source automatisée de requêtes Web.

    Unités composantes

    Les unités composantes de l'ASU sont des entités juridiques distinctes contrôlées et régies par des conseils d'administration indépendants dont les objectifs sont de soutenir l'Université ou d'avoir une affiliation étroite avec l'Université. Les unités constituantes peuvent être définies comme des entités juridiquement distinctes pour lesquelles l'Université est considérée comme financièrement responsable. Pour plus d'informations, voir la note : B des états financiers 2018 de l'ASU.

    Référence de configuration

    La combinaison actuelle et approuvée de versions et de paramètres de configuration technique pour le matériel, les micrologiciels et les logiciels qui constituent un actif informatique.

    Consentement (RGPD)

    Le consentement d'une personne concernée signifie toute indication librement donnée, spécifique, informée et sans ambiguïté des souhaits de la personne concernée par laquelle elle, par une déclaration ou par une action positive claire, signifie son accord sur le traitement des données personnelles la concernant.

    Équipe d'examen de la sécurité des applications de base

    Cette équipe est organisée par le Bureau de la sécurité de l'information et est convoquée pour examiner les évaluations de criticité des applications. L'équipe comprend généralement des membres du Bureau de la sécurité de l'information, du développement d'applications UTO, des opérations UTO et des membres de la communauté de développement décentralisé de l'Université, le cas échéant.

    Cote de criticité

    L'évaluation de criticité est l'évaluation globale du site Web qui combine à la fois l'évaluation des données et l'évaluation de la disponibilité pour déterminer une évaluation globale. Voir le tableau à la page 4 de la norme de sécurité de gestion des vulnérabilités .

    Responsable du traitement (RGPD)

    Responsable de la finalité du traitement (en d'autres termes, détermine pourquoi les données de l'UE sont traitées). Le contrôleur de données est responsable de la manière dont les données de l'UE sont traitées et contrôle les données de l'UE qui sont traitées.

    Base de données

    Référentiel électronique structuré qui réside dans la mémoire vive (RAM) d'un ordinateur ou sur un support de stockage physique, tel qu'un système de fichiers, et qui est destiné à stocker des données et des métadonnées relatives aux données, lorsque ces informations sont organisées à des fins de gestion informatique. stockage, recherche, récupération, manipulation et calcul.

    Processeur de données (RGPD)

    Reçoit des données de l'UE du contrôleur ou collecte des données de l'UE pour le contrôleur. Le sous-traitant utilise les données de l'UE uniquement selon les instructions du responsable du traitement et peut conclure des accords de sous-traitant pour les données de l'UE uniquement avec l'autorisation du responsable du traitement.

    Personne concernée

    Une personne physique dont les données personnelles sont traitées par un contrôleur ou un sous-traitant.

    Inclut toute technique pour stocker et/ou récupérer des octets qui sont incorporés, collectés à partir de, ou modifiés par une page Web. Cependant, le terme n'inclut pas les journaux Web normaux produits par un serveur Web, ni les fichiers qui composent une page Web statique.

    Serveur de base de données

    Un progiciel qui répond aux requêtes de requêtes de données et de mise à jour.

    Évaluation des données

    L'évaluation d'un site Web sur la base des données incluses sur le site conformément à la norme de traitement des données de l'ASU. L'évaluation des données du site Web est déterminée par la classification des données comme suit :

      • Si un site Web a accès à des données hautement sensibles, la cote des données est élevée
      • Si un site Web peut modifier des données sensibles au sein d'un système de mission critique de niveau 1, la cote de données du site est élevée.
      • Tous les autres sites Web contenant des données sensibles sont classés Moyen.
      • Si un site Web a accès à des données internes, mais pas à des données sensibles ou très sensibles, l'évaluation des données du site est Faible. On s'attend à ce que cette note (ou plus) s'applique à tous les sites protégés par des mots de passe ou d'autres formes d'authentification.
      • Si un site Web n'a pas accès à des données autres que des données publiques, la cote de données du site est Faible. Ces sites ne demandent pas de mot de passe et n'utilisent pas d'autres types d'authentification.

      Application Web décentralisée

      Une application Web détenue, développée, hébergée ou gérée par des départements ou des unités individuels à l'ASU et qui n'est pas coordonnée de manière centralisée par UTO.

      Anonymisé

      Pour que les données ASU soient considérées comme anonymisées, tous les identifiants personnels directs et indirects doivent être supprimés, y compris les noms, les numéros d'identification, les dates de naissance, les informations démographiques, les informations de localisation et les informations sur l'école.

      Tout objet utilisé pour stocker, traiter et/ou transférer des données.

      Attaque par dictionnaire

      Une méthode d'attaque contre un mécanisme d'authentification protégé par mot de passe, par laquelle l'attaquant utilise une liste de mots pour deviner le mot de passe et tente systématiquement de se connecter en utilisant chacun d'eux jusqu'à ce que le système de connexion ait autorisé l'accès.

      Identité numérique

      L'identité numérique est la représentation unique d'un sujet engagé dans une activité en ligne à des fins professionnelles ou académiques.

      Conseil consultatif sur les changements d'urgence (ECAB)

      Un nombre réduit de membres du CAB, avec seulement 3 membres pour fournir un examen et une approbation accélérés des changements d'urgence. Seuls 2 des 3 membres désignés de l'ECAB sont tenus d'approuver un changement d'urgence.

      Union européenne (RGPD)

      Les pays de l'UE comprennent l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, la République de Chypre, la République tchèque, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, la France, l'Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, Portugal, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède et (pour l'instant) Royaume-Uni. La Suisse n'est pas membre de l'UE, mais le RGPD s'applique.

      Systèmes financiers

      L'ASU Workday et les modules spécifiques au sein du système d'administration des étudiants Oracle/PeopleSoft et du système RH/paie tels que définis et examinés dans l'audit financier du vérificateur général de 2008.

      Un document ou un artefact papier ou structuré électroniquement qui est utilisé pour permettre aux ressources humaines de saisir, capturer, soumettre et visualiser des données et des informations de manière contextuelle et organisée, souvent dans le but de transmettre des données à une autre ressource ou système pour le stockage et/ou En traitement.

      Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est une loi sur la protection de la vie privée qui est interprétée et appliquée par tous les pays de l'UE (et la Suisse). Le RGPD est entré en vigueur en mai 2018. Il repose sur le principe que chaque personne a le droit fondamental de contrôler ses données personnelles et la manière dont elles sont utilisées.

      Personne physique identifiable

      Une personne physique identifiable est une personne qui peut être identifiée, directement ou indirectement, notamment par référence à un identifiant tel qu'un nom, un numéro d'identification, des données de localisation, un identifiant en ligne, ou à un ou plusieurs facteurs propres à la condition physique, physiologique , génétique, mentale, économique, culturelle ou sociale de cette personne physique.

      Gestion des identités et des accès (IAM)

      La gestion des identités et des accès correspond aux politiques, normes et procédures de contrôle de l'accès à l'environnement ASU.

      But légitime

      Un site Web sur le réseau de l'ASU devrait promouvoir certains aspects de la mission de l'Université, tels que fournir une éducation ou des services aux étudiants, soutenir des projets de recherche financés ou permettre les fonctions administratives commerciales de l'Université.

      Contact technique principal pour la maintenance et le support de l'application ou du produit. Le gestionnaire d'applications est tenu de conserver l'enregistrement de l'application CMDB, y compris les rapports de criticité et les changements d'état du RGPD et de fournir la documentation requise liée à la sécurité (SOC2 et analyses de vulnérabilité). Géré par les utilisateurs, il sera demandé de vérifier le dossier d'application pour les applications de criticité moyenne et élevée.

      Application mobile

      Un type de logiciel d'application conçu pour s'exécuter sur un appareil mobile, tel qu'un téléphone, une tablette ou un autre appareil fonctionnant sous iOS ou Android.

      Périphérique réseau

      Tout périphérique connecté de manière permanente ou périodique au réseau ASU. Les appareils se connectant à distance au réseau ASU, par exemple via un réseau privé virtuel, peuvent être considérés comme se rattachant au réseau ASU. Cela inclut les ordinateurs, les routeurs, les imprimantes, les téléphones portables, les copieurs et les PDA tels que les Blackberry, les appareils Android, les iPhones, etc.

      Scan officiel

      Une analyse qui a été effectuée par un fournisseur tiers approuvé, ISO, ou un membre de l'équipe d'analyse Web ASU. L'équipe d'analyse Web est hébergée dans l'UTO au sein de l'équipe du directeur de l'exploitation et fournit le service d'analyses officielles sur les applications Web centralisées, les applications Web décentralisées et les applications Web hébergées dans les environnements de production et d'assurance qualité. Les départements décentralisés peuvent être autorisés à effectuer leurs propres analyses officielles à condition que l'outil qui sera utilisé soit comparable à l'outil d'analyse actuel désigné par l'Université et que la demande soit approuvée par le Bureau de la sécurité de l'information.

      Système d'exploitation (SE)

      L'ensemble des programmes utilisés pour fournir les fonctions de base d'un ordinateur.

      Product Owner responsable de la stratégie, de la feuille de route et de la définition des fonctionnalités d'un produit ou d'une gamme de produits. Le rôle implique de travailler avec des équipes interfonctionnelles et peut inclure le marketing, les prévisions, le budget et la sensibilisation/collaboration communautaire. Traditionnellement responsable des travaux/vérifications liés aux activités de conformité à l'UTO, à l'ISO, à l'approvisionnement, à l'audit et à la sécurité des applications.

      Tests de pénétration

      Effectuer une évaluation automatisée ou manuelle d'un site Web qui tente d'identifier et d'exploiter les vulnérabilités.

      Données personnelles

      Toute information relative à une personne physique identifiée ou identifiable.

      Traitement (ou Processus)

      Toute opération ou ensemble d'opérations qui est effectué sur des Données Personnelles ou sur des ensembles de Données Personnelles, que ce soit par des moyens automatisés, tels que la collecte, l'enregistrement, l'organisation, la structuration, le stockage, l'adaptation ou la modification, la récupération, la consultation, l'utilisation, la divulgation par transmission, diffusion ou mise à disposition, alignement ou combinaison, restriction, effacement ou destruction.

      Instance de production

      Instance d'un site Web destiné à être disponible pour un usage professionnel.

      Instance d'assurance qualité (AQ)

      Instance d'un site Web destinée aux tests finaux avant la publication d'un nouveau site Web ou d'une modification importante dans l'instance de production. On s'attend à ce que le site d'AQ soit aussi identique que possible au site de production actuel ou proposé, à l'exception du fait que le site d'AQ utilise des données de test. En outre, un site d'assurance qualité devrait fournir des communications de test, y compris des e-mails, aux utilisateurs de test.

      Un message HTTP d'un client à un serveur Web.

      Se compose d'en-têtes HTTP et de contenu facultatif d'un serveur Web à un client en réponse à la demande du client.

      La probabilité qu'un événement se produise et l'impact que cet événement aurait sur un actif de technologie de l'information.

      Événement lié à la sécurité

      Événements système avec une implication malveillante potentielle. Les exemples incluent, sans s'y limiter :

        • Tentatives de connexion infructueuses
        • Plusieurs tentatives de connexion
        • Réinitialisation des mots de passe
        • Événements surhumains, connexion à partir de différents emplacements géographiques en quelques secondes ou minutes
        • Adresse IP de connexion
        • Connexion en dehors des heures de bureau (anomalies par rapport à l'horaire ou au schéma de connexion normal)

        Examens de sécurité

        Processus conçu pour guider chaque équipe de projet à mettre en œuvre des solutions technologiques efficacement tout en minimisant les risques de sécurité.

        Tests de sécurité

        Cherche à découvrir toutes les vulnérabilités qui étaient auparavant invisibles et à confirmer que les plans et stratégies d'atténuation ont été couronnés de succès.

        Un serveur est un ordinateur physique, un ordinateur virtuel ou un système qui accepte les connexions entrantes des systèmes clients et fournit des services, des données et/ou d'autres ressources via une connexion réseau. Un ordinateur de bureau peut être considéré comme un serveur s'il fournit des services à d'autres systèmes informatiques.

        Programme serveur

        Tout logiciel, autre qu'un serveur Web, qui s'exécute côté serveur et génère une réponse en temps réel à une demande. Ce terme s'applique quel que soit le langage de programmation (par exemple Java ou Perl) ou le suffixe de page (par exemple .asp .cgi ou .pl).

        Changement significatif

        Toute modification, y compris un correctif de code, qui crée ou modifie du code exécutable, que le code s'exécute sur un serveur, un navigateur Web ou ailleurs. Un changement cosmétique, y compris des changements de texte, de formatage ou de couleur, n'est généralement pas considéré comme significatif aux fins de cette définition.

        Un logiciel est un ensemble de données ou d'instructions informatiques qui indiquent à l'ordinateur comment fonctionner. Les trois types de logiciels informatiques sont les logiciels système, ou système d'exploitation souvent désignés par le système d'exploitation, les logiciels de programmation et les logiciels d'application.

        Catégories spéciales de données personnelles (RGPD)

        • Origine raciale ou ethnique
        • Opinions politiques
        • Croyances religieuses ou philosophiques
        • Affiliations syndicales
        • Données génétiques (p. ex. sexe à la naissance)
        • Données biométriques permettant d'identifier de manière unique une personne physique (par exemple, une photo de carte d'identité)
        • Données concernant la santé
        • Données concernant la vie sexuelle ou l'orientation sexuelle d'un individu

        Page statique

        Une page Web qui n'est pas générée au moment de la demande. Il ne contient ni n'invoque aucun code côté serveur Web au-delà du code du serveur Web lui-même. Il ne change que lorsqu'un auteur le modifie manuellement. Ce n'est pas un programme serveur. Il ne reçoit pas d'entrée de formulaire via des requêtes POST ni par des paramètres de requête. Une page qui inclut, par exemple, un script côté client pour afficher la date ou l'heure actuelle est toujours une page statique car le script s'exécute sur le navigateur, pas sur le serveur Web, et le texte du script ne change que lorsqu'un auteur modifie il.

        Un employé d'ASU qui est responsable d'un site Web sur le réseau d'ASU d'un point de vue commercial, et qui s'assure que le site existe dans un but légitime et répond aux exigences de sécurité d'ASU.

        TAG senior (SrTAG)

        Les représentants techniques supérieurs (Senior TAG) sont un poste qui est responsable (tel que défini par leurs fonctions) de l'environnement informatique de leur unité et de son interaction avec l'infrastructure technologique partagée de l'Université. Traditionnellement responsable de la coordination UTO, ISO, Achats, audit et SOC2 si nécessaire. Pour plus de détails, voir la Charte consultative technique.

        Systèmes, applications Web et code source d'applications développés, maintenus ou exploités par, ou au nom de, ASU.

        Administrateur technique

        Un employé de l'ASU ou un tiers sous contrat ayant les compétences et la disponibilité nécessaires pour maintenir un système ou une application Web, y compris une réponse rapide et efficace aux problèmes de sécurité. L'administrateur technique est responsable de la mise en œuvre globale et de la maintenance de son système ou de son application.

        Cycle de test

        Méthode de test qui permet d'évaluer les correctifs critiques dans un environnement de test avant de les mettre en production sur les systèmes d'entreprise.

        Modélisation des menaces

        Un processus pour identifier les risques potentiels dans une application et les étapes potentielles pour atténuer ces risques.

        La partie de l'URL avant le « ? » et la chaîne de requête, ou avant le « # » et l'identifiant de fragment. Si ni le '?' ni le '#' ne sont présents, le chemin de l'URL est l'URL entière.

        Les utilisateurs des ressources informatiques, Internet et de communication d'ASU, y compris tous les professeurs, le personnel (y compris les étudiants), les sous-traitants, les fournisseurs, les consultants, les travailleurs temporaires et autres pour ASU et ses unités composantes.

        Vulnérabilité

        Un défaut de conception ou une mauvaise configuration qui rend un serveur vulnérable aux attaques malveillantes d'utilisateurs locaux ou distants.

        Application Web

        Tout site Web qui utilise une logique côté serveur pour déterminer quelles informations sont envoyées au navigateur Internet de l'utilisateur en fonction des données d'une base de données ou d'un service Web. Un site avec une URL qui reçoit des données d'un formulaire inclut généralement une logique côté serveur pour traiter ces données et est présumé être une application Web.

        Une machine physique ou virtuelle qui héberge un ou plusieurs sites Web.

        La combinaison d'en-têtes HTTP, HTML, CSS, images, scripts, cadres, etc. qui sont envoyés à un navigateur en réponse à une demande d'URL initiale et les URL suivantes intégrées de manière récursive dans la première réponse.

        Un progiciel qui répond aux requêtes Web. Les serveurs Web populaires incluent Apache et IIS.

        Collection d'une ou plusieurs URL qui répondent aux requêtes à l'aide du protocole HTTP. Un site Web typique aura une URL de départ qui fournit des liens permettant aux utilisateurs autorisés de naviguer, directement ou indirectement, vers les autres URL disponibles sur le site. De nombreux sites Web résident entièrement sur un seul serveur Web, ou même dans et sous un seul sous-répertoire sur un serveur Web, mais d'autres combinaisons sont possibles.


        Contexte de la politique

        Le système est conçu conformément à la directive européenne INSPIRE (Infrastructure for Spatial Information in Europe) : Le modèle de base de données spatiales a été conçu conformément aux annexes I, II et III de cette directive. IDERioja est prêt pour les spécifications du système de positionnement par satellite Galileo développé par l'Union européenne, et les réglementations qui impliquent l'échange de données : Les couches cartographiques supportent simultanément les systèmes de coordonnées ED 50 (European Datum of 1950) et ETRS 89 (European Terrestrial Reference système de 1989). Il assure également l'interopérabilité avec toute organisation répondant aux normes OGC (Open Geoespatial Consortium) pour l'échange de données spatiales.


        4 réponses 4

        J'ai fini par travailler sur exactement la même chose et ce post m'a été très utile. J'ai utilisé des champs personnalisés et voici le code que j'ai utilisé pour créer une liste de tous les événements plus grand que la date du jour. Notez les filtres supplémentaires basés sur la taxonomie.

        Cela dépend en grande partie de la façon dont votre date est stockée dans la valeur méta en premier lieu. En général, c'est une bonne idée de stocker les dates dans MySQL en tant que dates/horodatages MySQL.

        Les horodatages MySQL ont le format Y-m-d h:i:s .

        Cependant, c'est toujours une bonne idée d'utiliser les propres fonctions de modification de date de WP. En tant que tel, pour obtenir la date actuelle au format MySQL, utilisez current_time('mysql') .

        Pour formater une date MySQL à afficher, utilisez mysql2date($format, $mysql_date) . Dans ce cas, il est préférable d'afficher la date telle que configurée dans les paramètres, utilisez donc $format = get_option('date_format') .

        Pour stocker une date sélectionnée par l'utilisateur, vous devrez la transcoder en une date MySQL. Pour ce faire, le moyen le plus simple - mais pas le plus sûr - est date('Y-m-d h:i:s', $unix_timestamp) . $unix_timestamp peut souvent être dérivé via strtotime($user_input) .

        Cependant, strtotime() ne fait pas de vérifications d'intégrité tout seul, il est donc préférable d'écrire votre propre fonction de conversion.

        En ce qui concerne la plage de mois, voici une fonction que j'utilise pour obtenir les limites de mois pour n'importe quel horodatage MySQL :

        Si vous souhaitez obtenir les limites de la semaine, WP propose déjà une fonction pour cela : get_weekstartend($time) , qui fournit également les limites sous forme de tableau.

        Vous pouvez ensuite les utiliser dans votre argument meta_query en effectuant deux comparaisons distinctes.


        Requête de définition avec Current_Date ? - Systèmes d'information géographique

        Le glossaire suivant contient les définitions des principaux concepts et termes tels qu'ils sont utilisés dans ce texte.

        Il est bien connu que les domaines de l'information et de l'informatique se sont développés rapidement, dans des lieux géographiquement dispersés, donnant lieu à de nombreux conflits terminologiques, tant synonymes qu'homonymes. Le cas échéant, des définitions alternatives sont données pour aider le lecteur et comme toile de fond pour la discussion et la compréhension de la littérature liée à ce texte.

        dernière mise à jour : 17 avril 2006

        A-C E-H I-K L M-N O P Q R S-Z

        Application
        Du point de vue du système de gestion des données : un programme informatique qui utilise des données de base de données dans son traitement.

        Attribut
        Une caractéristique d'une entité/objet, F.ex. les Nom d'une personne.

        Valeur de l'attribut
        La valeur donnée à l'attribut d'une entité particulière.
        ex. entity.attribute = person.name = Joan.
        La valeur peut être dynamiquement dérivé au moment de la récupération à partir d'autres valeurs de données spécifiées par une base de données une fonction.
        F.ex person.age = current_date - person.birthdate

        Comportement
        Parmi les éléments de données DB, fait référence aux actions dbms prises lorsqu'un événement DB (stockage, mise à jour ou récupération de données) a lieu. Les exemples incluent le calcul des valeurs actuelles (dépendant du temps), le contrôle des relations, le contrôle des utilisateurs et/ou l'activation de processus contingents de valeur.

        Parcourir
        Dans la gestion des données : pour parcourir et/ou lire rapidement des listes et/ou des documents résultant d'une requête de base de données.
        Dictionnaire: lire ou regarder quelque chose d'une manière décontractée. (Webster, 1996)

        Collection, synonyme: base de données
        Dans le cadre de la gestion des données : un assemblage de données logiquement cohérent,
        Dictionnaire: Ce qui est collecté comme : (a) Un rassemblement ou un assemblage d'objets ou de personnes. « Une collection de lettres. » (Webster, 1996, def.2)

        Contrainte, alt. Contraintes d'intégrité
        Une règle ou une spécification qui définit des valeurs de données ou des relations valides
        Synonyme: (en conception de système d'information) règle métier.

        Vocabulaire contrôlé
        Terme trouvé dans la bibliothéconomie et la pratique pour une taxonomie hiérarchique de termes décrivant un certain domaine de connaissances. Également le terme utilisé pour la spécification des valeurs des éléments Dublin Core.
        Concept synonyme : ontologie.

        Données, usage pluriel.
        Les données sont des symboles inscrits dans des modèles formalisés, représentant des faits, des observations et/ou des idées, qui peuvent être communiqués, interprétés et manipulés par un processus humain ou mécanisé.
        Voir la discussion dans Ch.1.1 Concepts fondamentaux

        Langage de définition de données,
        Sous-système linguistique d'un système de gestion de données utilisé pour définir la structure de la base de données. Les résultats de la compilation des instructions DDL sont placés dans un schéma de base de données ou en tant qu'en-tête d'une base de données multimédia.

        Système de gestion des données, DMS
        synonyme: Système de gestion de base de données, SGBD
        UNE DMS est un terme générique désignant un système logiciel de gestion des données, notamment : la définition des données, la gestion du stockage, la récupération des données, la gestion des transactions (mise à jour) et le contrôle de la sécurité et de l'intégrité.
        SGBD est un terme plus restrictif couramment utilisé pour désigner la gestion des bases de données administratives à l'aide de technologies relationnelles, orientées objet ou relationnelles objet.

        Efficacité DMS
        le Efficacité d'un système de gestion de données est couramment mesuré en temps de réponse et en utilisation du stockage de données, où un temps de réponse faible/court et/ou de faibles exigences de stockage indiquent une efficacité DMS élevée. Notez que la création et l'utilisation d'un index réduit le temps de réponse mais augmente les besoins en stockage.

        Efficacité du DMS
        L'efficacité d'un système de gestion de données est généralement mesurée par la qualité de la réponse à une demande d'information. Pour la récupération d'images ou de documents texte, cela est mesuré par la pertinence de l'ensemble de réponses à la requête de l'utilisateur. Pour la récupération des données audio ou vidéo, l'efficacité est mesurée par la fluidité de la présentation.

        Base de données, base de données
        Une collection logiquement cohérente de données connexes, représentant un certain aspect du monde réel, conçu, construit et rempli dans un certain but.
        Dictionnaire: Une collection généralement importante de données organisée spécialement pour une recherche et une récupération rapides, comme par un ordinateur. (Merriam-Webster, 1998).

        Système de base de données, DBS
        Un système de traitement de données composé d'une base de données et d'un DMS et d'un certain nombre d'applications de base de données, y compris la prise en charge des interactions utilisateur ad hoc.

        Bibliothèque numérique, DL
        Une grande collection de documents numériques représentant des documents multimédias éventuellement complexes, stockés dans plusieurs bases de données, avec un système de gestion de données fournissant des fonctions pour : la capture de documents, le catalogage, l'indexation, la recherche, la récupération et la présentation.
        Note: There is still (2006) debate on the definition of a digital library.

        Document
        In data management, an electronic document may contain any combination of formated, semi-, and unformated data such as: formatted fields - title, date, author(s), - running text, charts, images, maps, film, audio, and/or video. A document can be stored as a binary or character large object (BLOB or CLOB) and may be in hypertext or hypermedia format.

        Domain
        The set of valid values for an attribute.

        Domain ontology
        A hierarchical taxonomy of terms describing a specific area of knowledge, such as medical, engineering, computer science, . .
        Synonym concept: controlled vocabulary.

        End user
        The intended user of an information system, commonly not an IT person.

        Entity synonym: object.
        In the universe of discourse, UoD for information system design, an entity is something of interest about which data is collected.

        Federated system
        An integration of multiple systems through sharing of communication systems and protocols.

        Function synonym:method
        In data management, an algorithm or method that evaluates input or database data and returns some calculated value. A function may trigger another function.
        Commonly, a function is used to implement information system constraints or rules.
        A set of functions may also be specified by the user/programmer to define the valid operations for a user defined data-type, UDT.

        Geographic Information System, GIS
        An information system dedicated to the management of spatial data, particularly for spatial data analysis and presentation of maps and topographical images. A GIS is frequently used to analyze and display social statistical data.

        Heterogeneity
        In management of multidatabase systems, a characteristic of the diversity of data models, DMSs, and databases within the multidatabase system. Hypertext
        A technique for organizing computer databases or documents to facilitate the non-sequential retrieval of information. Related pieces of information are connected by predefined or user-created links that allow a user to follow associative trails across the database. The linked data may be in a text, graphic, or audio format, allowing multimedia presentations. Hypertext applications offer a variety of tools for very rapid searches for specific information.http://www.encyclopedia.com/articles/06363.html

        Identifier
        synonyms: primary key, object identifier
        A set of attribute value(s) that uniquely identifies one occurrence of an entity-type.
        F.ex. a social security number uniquely identifies one person.
        In the Object-oriented paradigm: the object identifier, OID, is system generated, i.e. has no external (to the computer) meaning.

        Index
        In data management, a file structure used to facilitate access to stored data.

        Informations
        "The meaning that a human extracts from data by means of known conventions of the representation used." (Gould, 1971).

        Information and Communication Technology, ICT
        From Computer Science. The technologies, including the hardware and software, used for computer storage, processing, and dissemination of data (representing some form of information).

        Information Retrieval, IR
        From Library and Information Science, the process of selecting text documents (articles, journals, and/or books) deemed relevant to an information request statement. The process can be performed by the information seeker, a librarian, with or without the help of an electronic Information Retrieval System.

        Information Retrieval System, IRS
        A data management system, DMS, for locating bibliographic and/or full text documents from one or more databases.

        Information storage and retrieval
        "The systematic process of collecting and cataloging data so that they can be located and displayed upon request." (The Concise Columbia Electronic Encyclopedia, 1994)

        Information System
        A system consisting of human users, application programs, a database, and a DMS. An information system always serves some purpose.

        Interface
        In data management, that part of a DMS through which a user communicates with the system. The interface consists of a set of forms and/or a set of query languages.

        Internet
        The transport system (telephone lines, cables, satellites, and computer nodes) that support electronic communication.

        Legacy systems
        Operative systems using old data management technology.

        Media data
        In computers: A digital representation of an artifact or media object. These are electronically represented as bit strings, given a particular structure defined by a data type such as BLOB (binary large object), CLOB (character large object), image, video, . . Each media data type has associated processing functions for storage, retrieval, and manipulation.
        See also multimedia.

        Media object
        An artifact representing facts, ideas, and or events. Examples of media objects include tables, text documents, images, maps, 3D objects, film, music and speech. These can be represented in computers as media data.

        Metadata
        Data describing the structure and content of a data collection.
        Typically metadata for structured/relational database systems includes: entity/object names, their attribute names, the data and domain types used and value ranges as applicable. In addition, structural metadata includes the inter-relationships between data elements and their cardinality, storage locations, and data usage.

        Metadata associated with media objects would typically include context metadata such as the author/creater, a title, the date of creation, source, type, as well as a semantic or content metadata descriptions including a feature and/or keyword list and summary or abstract.

        Multi-database system, MDBS
        A system consisting of a logically related set of autonomous database systems that are accessible through a common query language.

        Multimedia Data
        Data representing integrated multiple media objects . Multimedia objects include tables of numeric and alphanumeric data with embedded media data, text documents with embedded images, maps, film or video with synchronized image and audio streams. These data require special processes for presentation, often on multiple visual and audio media.

        Multimedia Database
        A database containing a collection of logically related multimedia data.

        Multimedia Information Retrieval System, MIRS
        A system for management (storage, retrieval and manipulation) of multiple media data, such as some combination of tabular/administrative data, text documents, image, spatial, historical, audio, and/or video data.

        Normalisation
        In DB design, a set of rules guiding the definition of structurally well-formed relations for relational database implementation.
        See most any database management text for detailed explanation, for example (Date, 1995, Elmasri & Navathe, 2000, or Teorey, 1999) among many others.

        Object, synonym: entity.
        The set of data and methods/functions representing some real world entity - for computer storage, retrieval, and manipulation.

        Object-oriented DBMS, OO-DBMS
        A DBMS constructed according to and supporting the object oriented paradigm.

        Object-Relational DBMS, OR-DBMS
        A DBMS combining aspects of Object-Oriented-DBMSs, such as hierarchic object classes, inheritance, user defined data types and functions, complex objects, with a DBMS supporting the relational data model and functions, particularly SQL. A variant of SQL3 is commonly used as the query language.

        Ontology
        A hierarchical taxonomy of terms describing a certain area of knowledge. Also called a domain ontology or a controlled vocabulary.

        Open Database Connection, ODBC
        A standard for communication between database management systems that is based on SQL.

        Persistent storage synonym: database
        A term used in Object-oriented programming for permanent data storage, outside of the program space within a computer. F.ex. on a hard disk, CD-ROM, or diskette.

        Query
        An information request, formulated in the query language of a DMS.

        Query Language, QL
        Part of DMS interface that is used for expressing information requests to the system.

        Query Processing
        The part of a DMS that interprets and executes a query against a database. Query processing also includes compilation and presentation of the query results, i.e. the retrieved data.

        Relationship
        In data management, an associative ou alors hierarchic link between two or more entity types.

        Hierarchic relationships define classification hierarchies in which sub-classes represent a role or specific category of the parent entity/object type. Within the hierarchy, sub-classes may be overlapping ou alors disjoint, and members of the parent class can be required to participate in some sub-class or remain outside of the classification. F.ex If the persons associated with a university are classified by role into the sub-classes "student" and "teacher", some university personnel will be neither.

        Relational data model, RM
        The relational model was introduced by E.F.Codd in 1970 as a mathematical model for data. The model describes the structure of stored data in tables.

        Relational Database, RDB
        A DB constructed using RM concepts and principles. Structured data: All data in an RDB is well-structured, meaning that each attribute value is well-defined by data type and length.

        Schema
        Synonym: data catalog
        The name of the collection of metadata describing the structure and constraints of a database.
        The terms schéma et data catalog are used synonymously in different literature on database management systems to specify the location of the data describing the content and structure of a database. Most common components include: entity and attribute names, the set of attribute types describing each entity type, the data type and domain for each attribute, inter-entity type relationships, cardinality constraints, data locations, associated indexes, and usage restrictions.
        The contents of the schema are defined using the data definition language, DDL, of the data management system.

        1. external schema, containing a set of user views of the db content
        2. conceptual schema, giving the whole, logical, integrated specification of the db content
        3. internal schema, containing the physical db layout with stored domain specifications and indexes

        Semantic gap
        In image retrieval: The difference between the semantic intent of a user query and the DB image representation.

        Semantic heterogeneity
        In multi-database management: The differences between the models, metadata, and structures used for the design and implementation of different databases that represent the 'same' real-world information.

        Structured Query Language, SQL
        The standard language for relational database management systems.

        SQL3 Object-relational extension to SQL2. Work on a standard began in 1993, immediately following acceptance of the SQL-92 standard. To date, full acceptance of a standard for SQL3 has not been achieved, though there are many variants implemented in Object-relational DBMSs.

        Tabular data
        well-structured, atomic data values used to record data in a RDB.

        Thesaurus
        In information/data retrieval, a tool/index for resolving synonyms.

        Utilisateur The intended primary user of a computer based system, often qualified as the "end user" to indicate a non-IT person or group.

        la toile
        short name for World Wide Web
        The connection of sites providing information/data in HTML, XML (or other specific Web language) pages.


        Relative dates

        A relative date range is a period of time that is relative to the current date (last week, last month, etc). You can add different operators to the from and to parameters of your query request to indicate specific time ranges. Note that the date you enter in the to parameter must always be greater than or equal to the from date.

        For all the examples that don't use a timestamp to specify a date, we assume that the moment of execution is 08-10-2018, 14:33:12 UTC.

        Dates

        Get the current day at 00:00:00. Note that the timeZone parameter affects the date settings.

        • "from": "today"
          This sets the starting date to 08-10-2018, 00:00:00 UTC

        Get the current day and time

          "from": "now"
          This sets the starting date to 08-10-2018, 14:33:12 UTC

        If you use this in the from field you will get the current day and the last second of the day. If you use it in the to field you will get the from date and the last second of that day. Note that the timeZone parameter affects the date settings.

        "from": "endday"
        This sets the starting date to 08-10-2018, 23:59:59 UTC

        "from" : 1515500531 (this timestamp corresponds to 01/09/2018 12:22:11 UTC)
        "to": "endday"
        This sets the ending date to 01-09-2018, 23:59:59 UTC
        .

        If you use this in the from field you will get the last day of the current month and the last second of that day. If you use it in the to field, you will get last day of the month indicated in the date field and the last second of that day. Note that the timeZone parameter affects the date settings.

        "from": "endmonth"
        This sets the starting date to 31-10-2018, 23:59:59 UTC

        "to": "endmonth"
        This sets the ending date to 30-09-2018, 23:59:59 UTC
        .

        Enter a number followed by d in the from parameter to substract N days from the current date. If you use it in the to field you will get the from date plus the indicated number of days.

          "from": "2d"
          This sets the starting date to 06-10-2018, 14:33:12 UTC

        "from": 1536150131 (this timestamp corresponds to 05-09-2018, 12:22:11 UTC)
        "to": "2d"
        This sets the ending date to 07-09-2018, 12:22:11 UTC

        "from": "5d"
        "to": "2d"
        This sets the starting date to 03-10-2018, 14:33:12 UTC and the ending date to 05-10-2018, 14:33:12 UTC

        Enter a number followed by ad in the from parameter to subtract N days from the current date and set time to 00:00:00. If you use it in the to field you will get the from date plus the indicated number of days and set time to 00:00:00. Note that the timeZone parameter affects the date settings.

          "from": "2ad"
          This sets the starting date to 06-10-2018, 00:00:00 UTC

        "from": 1536150131 (this timestamp corresponds to 05-09-2018, 12:22:11 UTC)

        "to": "2ad"
        This sets the ending date to 07-09-2018, 00:00:00 UTC

        "from":"5ad"
        "to": "2ad"
        This sets the starting date to 03-10-2018, 00:00:00 UTC and the ending date to 05-10-2018, 00:00:00 UTC

        Hours

        Enter a number followed by h in the from parameter to subtract N hours from the current time. If you use it in the to field you will get the from time plus the indicated number of hours.

          "from": "2h"
          This sets the starting date to 08-10-2018, 12:33:12 UTC

        "from": 1536150131 (this timestamp corresponds to 05/09/2018, 12:22:11 UTC)

        "to": "2h"
        This sets the ending date to 05-09-2018, 14:22:11 UTC

        "to": "2h"
        This sets the starting date to 08-10-2018, 09:33:12 UTC and the ending date to 08-10-2018, 11:33:12 UTC

        Enter a number followed by ah in the from parameter to subtract N hours from the current date at 00:00:00. If you use it in the to field you will add the indicated number of hours to the from date at 00:00:00. Note that the timeZone parameter affects the date settings.

          "from": "2ah"
          This sets the starting date to 07-10-2018, 22:00:00 UTC

        "from" : "2ah"
        "timeZone" : " GMT+2 "
        This sets the starting date to 07-10-2018, 22:00:00 GMT+2 (07-10-2018, 20:00:00 UTC)

        "from" : 1536114131 (this timestamp corresponds to 05-09-2018, 02:22:11 UTC)
        "to": "12ah"
        This sets the starting date to 07-10-2018, 22:00:00 GMT+2 (07-10-2018, 20:00:00 UTC)

        "from" : 1536106931 (this timestamp corresponds to 05-09-2018, 12:22:11 GMT+2)
        "to": "12aH"
        "timeZone" : " GMT+2 "
        This sets the ending date to 05-09-2018, 12:00:00 GMT+2 (05-09-2018, 10:00:00 UTC)


        2 Answers 2

        Triggers can fire on ContentVersion when new ContentDocuments are created or updated. See my answer to Trigger on ContentDocument not working for more on this. It appears to me, based on what I've italicized below, that you need to be querying by getting the ContentDocumentId from the ContentVersion Object instead of the ContentDocument Object, especially since I'm guessing you're likely looking for a version of the document. Everything below is taken from the Object Reference.

        The following is said about ContentDocumentLink:

        Use this object to query the locations where a file is shared or query which files are linked to a particular location. For example, the following query returns a particular document shared with a Chatter group:

        • You can't run a query without filters against ContentDocumentLink.

        You can't filter on ContentDocument fields if you're filtering by ContentDocumentId. You can only filter on ContentDocument fields if you're filtering by LinkedEntityId.

        • You can't filter on the related object fields. For example, you can't filter on the properties of the account to which a file is linked. You can filter on the properties of the file, such as the title field.

        A SOQL query must filter on one of Id, ContentDocumentId, or LinkedEntityId.

        Edit - More on ContentDocumentLink:

        Special Access Rules

        • Customer and Partner Portal users must have the “View Content in Portal” permission to query content in libraries where they have access.

        • Users (including users with the “View All Data” permission) can only query files they have access to, including:

        ◊ All Salesforce CRM Content files in libraries they're a member of and in their personal library, regardless of library permissions (API version 17.0 and later).

        ◊ All Chatter files they own, posted on their profile, posted on groups they can see, and shared directly with them (API version 21.0 and later).

        • For API version 25.0 and later, creation and deletion of ContentDocumentLink objects with a LinkedEntityId of types User, CollaborationGroup, or Organization are supported via the API.

        For organizations with the Communities pilot enabled, a document can only be shared with users and groups that are a part of the community the file was created in.

        Here's some of what you'll find under ContentVersion:

        • Use this object to create, query, retrieve, search, edit, and update a specific version of a Salesforce CRM Content document or Chatter file. Use the ContentDocument object to retrieve, query, update, and delete the latest version of a document, but not a content pack, in a library or a file in Chatter.

        • Use this object to create, query, retrieve, search, edit, and update a specific version of a Chatter file. Use the ContentDocument object to retrieve, query, update, and delete the latest version of a file in Chatter.

        • If Chatter isn't enabled, Chatter files aren't included in query results.

        • You can't query files that are only on records, whether they're public or not.

        • Not all fields can be set for Chatter files.

        • You can only update a version if it is the latest version and if it is published.

        • You can't delete a version via the API.

        • SOQL queries on the ContentVersion object return all versions of the document. SOSL searches on the ContentVersion object return only the most recent version of the document.

        • Documents published into a personal library assume the default (General) content type.

        Noter: When Salesforce CRM Content is provisioned for an organization the administrator can create a General content type. Additional content types can be created to categorize documents. The administrator can rename the General content type.

        And this is what's said about ContentDocument:

        Use this object to retrieve, query, update, and delete the latest version of a document, but not a content pack, in a library or a file in Chatter. Use the ContentVersion object to create, query, retrieve, search, edit, and update a specific version of a Salesforce CRM Content document or Chatter file.

        • The query() call doesn’t return archived documents. The queryAll() call returns archived documents.

        • If Chatter isn't enabled, Chatter files aren't included in query results.

        • You can't query files that are only on records, whether they're public or not.

        To create a document, create a new version via the ContentVersion object without setting the ContentDocumentId. This automatically creates a parent document record. When adding a new version of the document, you must specify an existing ContentDocumentId which initiates the revision process for the document. When the latest version is published, the title, owner, and publish status fields are updated in the document.

        When you delete a document, all versions of that document are deleted, including ratings, comments, and tags.

        • You can't create, edit, or delete content packs via the API.

        Noter: Content metadata, such as tags, custom fields, and content owners are tracked at the version level rather than at the document level.

        • If you query versions in the API, versions with a PublishStatus of Upload Interrupted are not returned.

        A document record is a container for multiple version records. You create a new version to add a document to the system. The new version contains the actual file data which allows the document to have multiple versions. The version stores the body of the uploaded document.

        Edit - Content Objects Schema:

        Edit - User Sharing Permissions Schema:

        Edit - In the Object Reference, under PermissionSet, I found the following and more:

        Child Objects

        When using the API, think of each permission set or related set of access controls as starting as an empty container that you fill with permission records.

        In the API, a permission set can contain user, object, and field permissions, as well as setup entity access settings for other settings, such as Apex classes.

        • ObjectPermissions and FieldPermissions objects are available in API version 24.0 and later.

        • The SetupEntityAccess object is available in API version 25.0 and later.

        Only user permissions are managed in the PermissionSet API object all other permission types are managed in child API objects.

        In these child objects, access is stored in a record, while the absence of a record indicates no access. In order to return a record in a SOQL query, a minimum permission or setting is required for each child object.

        Because permissions are stored in related objects, it’s important to understand what questions to ask when using SOQL. For example, you may want to know which permission sets have “Delete” on an object or have the right to approve a return merchandise authorization (where the approval checkbox is controlled with field permissions). Asking the right questions when using SOQL with permission sets will ensure that you get the information you need to make an informed decision, such as whether to migrate permissions or assign a permission set to a user.

        To set an object or field permission to no access, just delete the record that contains the permission. For example, to disable all object permissions in the Merchandise__c object for a particular permission set, first query to retrieve the ID of the object permission record.

        Then delete the IDs returned from the query.

        Noter: If you try to update the object or field permissions by setting all permissions to false, the permission record is automatically deleted. As a result, any subsequent queries for the record ID won’t return any results and you must add a new permission record to grant access.

        Edit: Final Comments

        The above note confirms your observation that record IDs are lost when once a document has been unshared. ContentDocumentLink only has 4 fields that aren't standard System Fields. Those fields tell very little and are mostly picklists. It appears to me that the ContentDocumentLink is going to tell you very little in terms of sharing.

        If detecting changes in sharing is your primary objective, I recommend you study the example queries in PermissionSets section of the Object Reference Document to gain further insight into how to achieve your desired results. There were too many query examples for me to cite them all in this answer.

        It's my sense that your solution will likely include some combination of Permission Sets, Document Libraries, Sharing Groups and ContentVersion/ContentDocument. I hope what I've provided helps provide some clarity for you.


        Pelo que entendi na sua pergunta a data 30/07/2015 não entraria, sendo que o resultado seria:

        Segue código que pega a data e o intervalo entre elas.

        Uma pratica comum em Data Warehouses é a criação de uma dimensão (geralmente uma tabela) com todas as datas possíveis.

        Você pode criar uma tabela com todas as datas no seu banco de dados e recuperar o resultado por uma query simples:

        A vantagem de utilizar esse tipo de tabela está no ganho de desempenho caso precise fazer grandes joins com esse intervalo de datas.

        Você pode criar essa tabela utilizando um script e caso deseje pode inserir mais colunas de acordo com sua necessidade.