Suite

Obtenir ArcGIS Desktop pour projeter le fichier de formes ?


J'utilise ArcGIS 10.1 (SP1). J'ai obtenu un fichier de formes avec des polygones représentant certaines caractéristiques du paysage dans ma zone d'étude. Ce fichier a été fourni par une institution tierce.

Le système de coordonnées manque de référence spatiale, car ArcGIS m'informe dès que j'alimente le fichier dans ArcMap. J'ai essayé d'utiliser l'outil "Définir la projection", mais rien ne se passe, c'est-à-dire que lorsque j'ajoute d'autres classes d'entités créées par moi (et qui se correspondent), le fichier de formes en question ne "correspond pas" au reste des couches.

Après d'autres inspections, j'ai réalisé quelque chose qui m'intrigue encore plus. Je constate que, si je prends en compte un point donné sur la carte, ses coordonnées correspondent aux coordonnées réelles dans le bon système de coordonnées (à savoir, ED1950 UTM Zone 33N) mais sont dépouillées des premiers chiffres. Par exemple : "vraies" coordonnées d'un point 439811 / 3986516, coordonnées correspondantes dans le shapefile problématique 39811 / 86516 ; ainsi, le premier manque le premier chiffre, le second manque les deux premiers.

J'aimerais savoir s'il existe un moyen de résoudre ce problème ?

Ce que je semble comprendre avec certitude, c'est qu'ArcGIS ne reconnaît pas cette version "dénudée" insensée de l'ED1950 UTM Zone 33N.


Je vais mettre cela comme réponse, mais je fais plusieurs hypothèses, donc ce n'est peut-être pas la "bonne" réponse! Cela prouvera si les valeurs sont ou non ED1950 UTM 33 Nord, mais avec les premiers chiffres supprimés.

  1. Supprimez tout système de référence de coordonnées du fichier de formes problématique. Un moyen très simple de le faire est de supprimer (ou de renommer) le fichier .prj.

  2. Ajoutez le fichier de formes et vos données de référence à ArcMap.

  3. Assurez-vous que le système de coordonnées du bloc de données correspond à ED1950 UTM zone 33 North.

  4. Modifiez-le ou éditez-le en changeant les paramètres de projection suivants : a. Définissez la valeur de fausse abscisse sur 100 000 m b. Définissez la valeur de la fausse ordonnée sur -3900000 m c. Changez également le nom ; ajouter _mod ou quelque chose.

  5. Ok tous les dialogues.

  6. S'il s'agit du système de coordonnées correct, les données de référence seront projetées à la volée (en mémoire) et alignées avec le fichier de formes.

  7. Si cela fonctionne, exportez le fichier de formes (cliquez dessus avec le bouton droit dans la table des matières) et sélectionnez utiliser le système de coordonnées du bloc de données.

Cependant, comme d'autres commentateurs l'ont mentionné, il est possible que ces données soient dans un système de coordonnées complètement différent. (devrait être un commentaire) Pouvez-vous nous dire dans quel pays se trouvent les données et/ou de quelle agence vous les avez obtenues ?

Remarque : La définition de la projection ou la modification du système de coordonnées via la page de propriétés des données dans ArcCatalog met à jour les métadonnées seul. Ces flux de travail ne modifient pas les valeurs de coordonnées ni l'étendue des données, les données doivent donc déjà se trouver dans le système de coordonnées que vous définissez.


Avec l'aide de @mkennedy, je publie une réponse avec quelques détails juste au cas où quelqu'un sauterait ici à l'avenir.

Je ne sais pas pourquoi, mais les fichiers de formes qu'ils ont fournis étaient sans fichier .prj, mais ils m'ont informé que le système de coordonnées utilisé était une version supprimée de ED1950, UTM-zone33N.

J'ai réussi à résoudre le problème en procédant comme suit :

  1. attribuer l'ED1950, UTM-zone 33N au fichier de formes en utilisant l'arcGIS « Define Projection » (qui, comme expliqué dans l'aide d'arcGIS, doit être utilisé « pour les ensembles de données qui ont un système de coordonnées inconnu ou incorrect défini » );
  2. cela créera un fichier .prj parmi les fichiers relatifs au shapefile ;
  3. ouvrez le fichier .prj dans un éditeur de texte (j'ai utilisé le bloc-notes ++) et définissez la fausse valeur d'abscisse sur 100000, la fausse valeur d'ordonnée sur -3900000 ;
  4. enregistrer et fermer le fichier modifié

Maintenant, le fichier de formes doit être projeté correctement. Du moins, c'est comme ça que ça a fonctionné pour moi.


Obtenir ArcGIS Desktop pour projeter le fichier de formes ? - Systèmes d'information géographique

INTRODUCTION

Un SIG (Système d'Information Géographique) est un outil puissant utilisé pour la cartographie informatisée et l'analyse spatiale. Un SIG fournit des fonctionnalités pour capturer, stocker, interroger, analyser, afficher et produire des informations géographiques. Ce cours présente les concepts SIG et les outils ArcGIS utilisés pour visualiser des entités du monde réel, découvrir des modèles et communiquer des informations. À l'aide d'ArcMap et d'ArcGIS Online, les participants travailleront avec des cartes SIG, exploreront des données et analyseront des cartes et des données tout en apprenant les concepts fondamentaux qui sous-tendent la technologie SIG.

OBJECTIFS DU COURS

  • Recherchez et organisez des données géographiques et d'autres contenus pour un projet de cartographie.
  • Affichez les entités sur une carte SIG et accédez aux informations les concernant.
  • Effectuer une analyse spatiale pour répondre aux questions.
  • Partagez des cartes SIG et des résultats d'analyse.

PLAN DE COURS

MODULE 1 : La plateforme ArcGIS

· Présentation de la plateforme ArcGIS

· Composants utilisés dans ce cours

MODULE 2 : Les bases du SIG

· Ajouter un fichier de données à votre carte

MODULE 3 : Comprendre les données SIG

· Transformer les informations géographiques en données SIG

· Explorer les modèles de données SIG dans ArcMap

· Quel modèle de données est le meilleur ?

· Ouvrir ArcMap et créer une connexion de dossier

· Identifier les différents types de fie

· Corrige une erreur dans les métadonnées d'un élément

· Aperçu de la géographie et du tableau d'un ensemble de données

MODULE 4 : ArcGIS en ligne

· services SIG et cartes Web

· Applications de cartographie Web et applications mobiles

· Outils et données d'ArcGIS Online

· Explorer le contenu SIG à l'aide d'ArcGIS Online

· Parcourir ArcGIS Online pour le contenu Web

· Parcourir ArcGIS Online pour le contenu de bureau

· Examiner les options d'ouverture des éléments ArcGIS Online

MODULE 5 : L'importance des systèmes de coordonnées

· Comment les données spatiales stockent l'emplacement

· Systèmes de coordonnées géographiques

· Utilisation de données dans différents systèmes de coordonnées géographiques

· Systèmes de coordonnées projetées

· Propriétés spatiales et distorsion

· Travailler avec des systèmes de coordonnées

· Identifier le système de coordonnées d'un jeu de données

· Identifier le système de coordonnées d'un autre jeu de données

· Identifier un jeu de données avec un système de coordonnées différent

· Identifier un jeu de données avec un système de coordonnées inconnu

· Affecter un système de coordonnées à un jeu de données sans référence spatiale

· Modifier le système de coordonnées d'un jeu de données

MODULE 6 : Acquisition et sélection de données SIG

· Méthodes d'obtention de données SIG

· Considérations relatives à la création de données SIG

· Considérations relatives au choix des données SIG

MODULE 7 : Données SIG

· Rassembler et évaluer les données SIG

· Considérez les données dont vous avez besoin

· Examiner les données dont vous disposez

· Ajouter des données d'une autre organisation

· Ajouter des données à partir d'ArcGIS Online

· Transférer des fichiers d'une géodatabase à une autre

· Importer des fichiers de formes dans la géodatabase

MODULE 8 : Interagir avec une carte

· Symbologie et visualisation

· Recherche, identification et sélection d'entités

· Poser des questions et obtenir des réponses

· Obtenir des informations à partir d'une carte SIG

· Explorer une carte à l'aide d'ArcMap

· Exporter les entités sélectionnées d'une fie vers une géodatabase

· Examiner une table attributaire

· Afficher l'évolution des données au fil du temps

· Explorer une carte à l'aide d'ArcGIS Online

· Localiser les adresses et les fonctionnalités

· Sélectionner des entités et afficher une table attributaire

MODULE 9 : Effectuer une analyse spatiale

· L'approche géographique revisitée

· Questions auxquelles vous pouvez répondre avec le SIG

· Géotraitement dans les analyses

· Effectuer une analyse spatiale avec des outils d'analyse courants

· Ouvrir ArcMap et examiner la carte

· Extraire les fonctionnalités de votre zone d'intérêt

· Identifier les installations vulnérables dans le comté de Lee

· Superposer la couche Cat3 avec Lee County

· Identifier les hôpitaux à proximité du polygone d'inondation des ondes de tempête

MODULE 10 : Partage des résultats

· L'importance du partage des résultats

· Partage de contenu via ArcMap

· Partage de contenu via ArcGIS Online

· Créer un paquetage de cartes et le télécharger sur ArcGIS Online

· Personnaliser la symbologie de la carte et enregistrer la carte

· Créer une application de cartographie Web

PERSONNALISATION DE LA FORMATION

Cette formation peut également être personnalisée pour votre institution sur demande. Vous pouvez également le faire livrer à votre emplacement préféré.

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter via Mobile : +254 732 776 700 ou par e-mail : [email protected]

CONDITIONS

Les participants doivent être raisonnablement compétents en anglais. Pendant les formations, les participants doivent venir avec leurs propres ordinateurs portables.

FRAIS DE FORMATION

Les frais de cours couvrent les frais de scolarité, le matériel de formation, deux rafraîchissements, le déjeuner et les visites d'étude.

HÉBERGEMENT

L'hébergement est organisé sur demande. Pour les réservations, contactez-nous via Mobile: +254732776700

ou par courriel : [email protected]

Le paiement doit être transféré à la banque FineResults Research Limited avant le début de la formation. Envoyez une preuve de paiement par e-mail : [email protected]

POLITIQUE D'ANNULATION

&bull Toutes les demandes d'annulation doivent être reçues par écrit.

&bull Les modifications entreront en vigueur à la date de réception de la confirmation écrite.


La bibliothèque Mann dispose d'un Help Desk SIG situé dans la zone de consultation (vers la gauche lorsque vous entrez dans la bibliothèque). Pendant l'année scolaire, le bureau est généralement ouvert de 14h à 16h du lundi au vendredi. Lorsque le bureau est fermé, l'aide est disponible sur rendez-vous uniquement.

En raison du Covid-19, et jusqu'à nouvel ordre, tous les rendez-vous SIG se feront en ligne via Zoom. Au minimum, cela nous permettra d'avoir une conversation audio, éventuellement avec vidéo et partage d'écran, ce qui peut être très utile pour le dépannage. Si vous n'avez pas encore utilisé Zoom chez Cornell, vous pouvez installer le logiciel (gratuit) à l'adresse https://it.cornell.edu/zoom/install-zoom-software Une fois installé, suivez simplement l'URL de réunion Zoom que vous recevrez après mise en place d'un rendez-vous SIG.

Nous vous recommandons de prendre rendez-vous pour réserver un créneau horaire de 30 minutes. Cependant, nous acceptons également les questions sans rendez-vous si nous ne sommes pas occupés par une consultation programmée.

Si aucune des heures de rendez-vous disponibles ne vous convient, veuillez envoyer un e-mail à Keith Jenkins (le bibliothécaire SIG) pour convenir d'une autre heure.


Exemple de paramètres de projection

CONTRIBUTION:
Nom de la projection : Lambert_Conformal_Conic
Unités : mètres
Méridien central : -84,25
Latitude de référence : 37,50
Parallèle standard 1 : 37,9666666667
Parallèle standard 2 : 38.9666666667
Système de coordonnées géographiques : GCS North American 1983 (NAD 83)
Fausse ordonnée : 0
Fausse abscisse : 500 000
Premier méridien : Greenwich

    Chargez le fichier de formes et initialisez l'utilitaire de projection.

A. Démarrez ArcView.
B. Sélectionnez Fichier > Extensions.
C. Cochez 'Assistant Utilitaire de projection' et cliquez sur OK.
D. Créez une nouvelle vue et ajoutez le shapefile à projeter.
E. Sélectionnez Fichier > Utilitaire de projection ArcView.
Le fichier de formes apparaît dans la boîte de dialogue 'Étape 1'.
A. Assurez-vous que la case 'Afficher les options avancées' est cochée.
B. Définissez le type de système de coordonnées sur Projeté.
C. Définissez la liste déroulante Nom sur Personnalisé.
D. Définissez les unités de votre projection.
E. Passez à l'onglet Paramètres.
F. Définissez la projection de base.
G. Définissez les paramètres de projection de base (Central_Meridian, Central_Parallel, etc.).
H. Définir le système de coordonnées géographiques.
I. Réglez la fausse abscisse et la fausse ordonnée.
J. Réglez le premier méridien.
A. Définissez le type de système de coordonnées sur Projeté.
B. Définissez le Nom de votre projection.
C. Définissez les unités de votre projection.

Quand utiliser l'outil Définir une projection et l'outil Projeter ?

« Quand dois-je utiliser l'outil Définir une projection et l'outil Projet ? », nous entendons-nous demander. Eh bien, cet article de blog devrait pouvoir répondre à votre question !

L'outil Définir la projection

Les données spatiales ont implicitement des valeurs de coordonnées en coordonnées géographiques ou projetées. Un système de coordonnées géographiques (GCS) utilise une surface sphérique tridimensionnelle pour définir des emplacements sur la terre, tandis qu'un système de coordonnées projetées est défini sur une surface plane et bidimensionnelle. Contrairement à un système de coordonnées géographiques, un système de coordonnées projetées a des longueurs, des angles et des surfaces constants sur les deux dimensions. Cependant, nous devons définir explicitement le système de coordonnées de nos données. Si nous avons des données non définies, nous pouvons utiliser l'outil Définir une projection pour les définir. Sinon, lorsque des données sans référence spatiale définie sont ajoutées à ArcMap, une boîte de dialogue s'affiche et répertorie les sources de données pour lesquelles il manque des informations de référence spatiale.

Figure 1 : Ensemble de données manquant de référence spatiale

Si les données que vous avez ajoutées à ArcMap ont des valeurs de coordonnées projetées, « Unités inconnues » s'affichera à côté de vos coordonnées dans la vue des données jusqu'à ce que le système de coordonnées projetées soit défini.

Figure 2 : Les unités sont répertoriées comme Inconnues

Si le jeu de données que vous avez ajouté à ArcMap a des coordonnées géographiques, les unités s'afficheront toujours en « degrés décimaux » ou en degrés, minutes et secondes (DMS) (par exemple 82°45'46.8"E 41°44'56.4"N) même bien que la donnée n'ait pas encore été définie. En effet, les valeurs de latitude et de longitude ont toujours des unités angulaires.

Figure 3 : Les unités de degrés décimaux sont affichées même si elles ne sont pas définies

La définition d'un système de coordonnées géographiques ou projetées pour un fichier de formes, le format Esri Grid, un jeu de données raster (TIFF, JPG) ou une géodatabase fichier ne nécessite pas de sortie vers un nouveau jeu de données. L'outil Définir une projection met à jour votre ensemble de données existant en créant un fichier associé (par exemple, .prj, prj.adf,.aux). Pour les géodatabases personnelles, la table de référence spatiale est mise à jour.

Pour les fichiers de formes, les grilles Esri, les jeux de données raster et les classes d'entités de géodatabase fichier/personnelle, vous devrez accéder à ArcToolbox > Outils de gestion des données > Projections et transformations > Définir une projection pour attribuer un système de coordonnées géographiques ou projetées à votre jeu de données.

Un principe de bonne gestion des données consiste à obtenir les paramètres du système de coordonnées projetées ou géographiques auprès de votre fournisseur de source de données ou des métadonnées associées. Il est fortement conseillé de ne pas faire de suppositions éclairées sur le système de coordonnées de vos données, car il en résulte généralement une base de données SIG inexacte. Cependant, si vous n'avez pas accès au fournisseur de source de données, vous pouvez essayer d'utiliser les étapes de l'article 24893 de la base de connaissances Esri pour identifier un système de coordonnées projetées inconnu à l'aide d'ArcMap.

L'outil Projet

Pour passer d'un système de coordonnées à un autre, utilisez l'outil Projeter d'ArcToolbox. Lors de l'utilisation de l'outil Projet, un nouveau jeu de données de sortie est créé.

Pour les fichiers de formes et les classes d'entités, vous devrez accéder à ArcToolbox > Outils de gestion des données > Projections et transformations > Entité > Projet pour transformer votre jeu de données dans un autre système de coordonnées.


Laboratoires informatiques publics avec logiciel SIG

L'Université de Yale propose des centaines d'ordinateurs publics répartis sur tout le campus et destinés à être utilisés par les membres de la communauté de Yale. Ces ordinateurs ont une image logicielle commune pour fournir un large accès aux programmes académiques et aux logiciels nécessaires pour les cours.

En ce qui concerne le logiciel SIG, cette liste n'est pas complète mais comprend les emplacements où le logiciel SIG a été installé. Vous pouvez trouver un ou une combinaison d'Esri ArcGIS Desktop (ArcMap) et d'ArcGIS Pro, Google Earth Pro et/ou QGIS :

LA COLLINE DES SCIENCES
    (Bibliothèque Marx) | 219, rue Prospect | les directions
  • Laboratoire informatique à l'École de foresterie et d'études environnementales | Salle Sage 3e étage, salle 39 | 205, rue Prospect | Carte
  • Laboratoire Dunham, salle 120 | 10, avenue Hillhouse | Carte
  • 17 Hillhouse, salle 07 et salle 111 | Carte
  • Rosenkranz, salle 01 | 115, rue Prospect | Carte

Les fichiers de formes ArcMap ne se superposent pas, même avec les mêmes systèmes de coordonnées.

Salut à tous! Je suis donc assez novice dans l'utilisation d'ArcMap et je n'ai suivi qu'un seul cours d'introduction à l'aide de ce système. Je connais les bases, mais je peux toujours être très confus. Si cela s'avère être une solution facile, alors idiot, mais j'apprends encore !

Quoi qu'il en soit, lorsque je télécharge deux fichiers de formes sur ArcMap, ils ne se chevauchent pas. Je dois cliquer sur "Zoomer sur le calque" pour voir chacun. Je sais que je dois changer les systèmes de coordonnées mais je ne sais pas comment. Si quelqu'un souhaite voir les données que j'utilise, j'utilise un fichier de formes des comtés de l'Oklahoma et le fichier de formes Tornado fournis par la NOAA. Les liens vers chacun sont fournis ci-dessous :

Ceci est le lien vers le fichier de formes des comtés de l'Oklahoma. J'ai téléchargé le fichier de formes du comté pour l'ensemble de l'état !

Ceci est le lien vers le fichier de formes de tornades fourni par la NOAA. J'ai téléchargé le fichier torn.zip que vous verrez au milieu de la page. C'est le premier des trois répertoriés !

Comment faire pour que ces deux fichiers de formes se chevauchent ? J'ai passé des heures à essayer de comprendre cela et j'ai lu/recherché d'autres articles, mais je n'arrive à rien. N'importe quelle aide qui peut être fournie serait grande !


ArcGIS Explorer et ArcExplorer Téléchargement gratuit

ArcExplorer est une visionneuse de données SIG légère écrite en Java qui est utilisée pour exécuter des fonctions SIG de base (par exemple, afficher, naviguer et interroger). Il s'agit d'une application téléchargeable qui fonctionne dans un environnement autonome et n'a pas besoin de se connecter à un serveur. ArcExplorer est largement utilisé dans le monde de l'éducation et fonctionne sur les ordinateurs Windows, Apple Macintosh, UNIX et Linux.

Michael R. Meuser
Spécialiste en recherche de données et SIG

MapCruzin.com est une firme indépendante spécialisée dans le développement de projets SIG et la recherche de données. Nous avons créé les premières cartes interactives d'installations chimiques toxiques basées aux États-Unis sur Internet en 1996 et nous sommes en ligne depuis. En savoir plus sur nous et nos services.

Avez-vous un projet en tête? Si vous avez besoin de données, de projets SIG ou de fichiers de formes personnalisés contacter Mike.

Trouver : Cartes, fichiers de formes, logiciels SIG et plus

CarteCruzin Blog pour les mises à jour, les questions et les réponses
Mises à jour du blog


Projet 4 : Autocorrélation spatiale globale

Pendant que GéoDa est comme un SIG, vous trouverez bientôt ses capacités cartographiques quelque peu limitées. Là où il prend tout son sens, c'est dans l'intégration de méthodes d'analyse spatiale avec des outils de cartographie.

Matrices de contiguïté

Pour déterminer l'autocorrélation spatiale d'une variable globalement sur une carte à l'aide de la méthode de Moran je, vous accédez au Espace - I de Moran univarié menu. Cependant, avant de faire cela, vous avez besoin d'une représentation de la structure de contiguïté de la carte, c'est-à-dire quelles unités de la carte sont voisines les unes des autres. Cela fournit le wje valeurs pour les Moran je calcul pour déterminer quelles paires de valeurs d'attribut doivent être incluses dans le calcul de corrélation.

GéoDa fournit des outils pour créer des matrices de contiguïté sous le Outils - Gestionnaire de poids > Créer option de menu. La sélection de cette option ouvre le Création de fichier de poids dialogue (Figure 4.1).

Les différentes options disponibles ici sont expliquées dans le GéoDa Documentation. Pour les besoins de ce projet, j'ai déjà créé des fichiers de matrice de contiguïté simples appelés ak_CAU01.gal, akCity_CAU01.gal et akCity_MB01.gal. Utilisez le gestionnaire de poids pour charge le fichier .gal qui correspond au fichier de formes que vous avez ajouté au projet.

Il est instructif d'examiner (mais n'éditez pas !) ces fichiers .gal dans un éditeur de texte. Par exemple, si vous ouvrez akCity_CAU, les premières lignes ressemblent à ceci :

101
1 6
3 5 21 23 25 28
2 4
3 4 21 34
3 5
1 2 4 5 21
4 5
2 3 5 6 34
5 7
1 3 4 6 25 28 29

La première ligne montre ici combien d'unités surfaciques il y a dans le fichier de formes associé, dans ce cas les 101 CAU d'Auckland City. Chaque paire de lignes après cela a le format suivant.

  • Le premier est un numéro d'identification pour une unité de surface suivi du nombre de voisins qu'elle a. Dans ce cas, le CAU avec le numéro d'identification (en fait, juste un numéro de séquence) 1, a 6 voisins.
  • Dans la ligne suivante, les numéros de séquence de ceux-ci sont identifiés comme 3, 5, 21, 23, 25 et 28.

Une explication plus complète des formats alternatifs pour les formats GAL et GWT (ce dernier permet des contiguïtés pondérées basées sur la distance inverse et ainsi de suite) est fournie dans le GéoDa Documentation.

Remarques

NOTE 1: La vraie raison pour laquelle j'ai fourni des fichiers GAL pré-calculés est que le problème mentionné précédemment avec les fichiers de formes CAU (voir la page précédente) empêche certaines versions de GéoDa de réussir à les calculer lui-même. J'ai pu contourner le problème en utilisant R avec le spdep, fichier de formes et outils de carte paquets. Si jamais vous rencontrez un problème similaire, cela peut également vous être utile. spdep fournit une méthode de calcul des fichiers GAL qui inclut une tolérance, de sorte que les unités surfaciques situées à une distance "snap" spécifiée les unes des autres soient considérées comme voisines.

NOTE 2: Dans certaines versions de GeoDa, vous pouvez recevoir un avertissement indiquant que le fichier .GAL repose sur un « ordre d'enregistrement » plutôt que sur une variable d'identification, et vous suggérant de créer un nouveau fichier de pondération. Il n'est pas nécessaire de le faire - le fichier GAL fourni fonctionnera correctement.

NOTE 3: Plus récemment, il est devenu possible de créer des matrices de pondérations spatiales dans ArcGIS, bien que celles-ci suivent leur propre format de fichier. Si vous voulez continuer, essayez le Outils de statistiques spatiales - Modélisation des relations spatiales - Générer une matrice de pondérations spatiales scénario.


Ressources supplémentaires

Profitez de la libre, en ligne, ressources de formation à ESRI formation en ligne

  • Toile
  • Logiciel de cryptage
  • Panthère Analytique
  • bureau 365
  • Logiciel
  • Adobe Creative Cloud
  • ArcGIS
  • Chemdraw
  • D'accord
  • Plan d'urgence
  • Boîte de dépôt
  • Note de fin
  • G Suite
  • Grammaire Premium
  • Interfolio
  • Mathématique
  • MatLab
  • Réservations Microsoft
  • NVivo
  • Panopto
  • Sondez partout
  • Proctorio
  • Qualtrics
  • SPSS
  • STATUE
  • VMware Horizon VLAB
  • Zoom

Type de licence:

Systèmes d'exploitation pris en charge :