Suite

Utilisation des couches AutoCAD dans ArcMap


Je suis l'aide du bureau ArcGis10.0 pour importer des données CAO dans ArcMap, mais j'ai des difficultés à accéder aux couches Autocad configurées dans le fichier Autocad. Je suis:

  1. en utilisant les données d'ajout à référencer dans le fichier cad - dans les couches ArcMap 4 couches apparaissent (points, polyligne, polygone et multipatch).
  2. Je sélectionne la couche de polylignes (car le dessin ne contient que des polylignes), cliquez avec le bouton droit de la souris et sélectionnez "convertir la couche d'entités cad".
  3. Cela amène le dessin au trait, mais les trois couches du dessin Acad sont réduites en 1 couche dans ArcMap, y compris les couches qui étaient désactivées dans Acad.

Ce que je veux vraiment, c'est que mes couches Acad soient disponibles dans Arcmap - je connais mieux Acad qu'ArcMap, pouvez-vous m'aider ?


Premièrement, lorsque vous importez votre fichier DWG dans ArcMap, il n'est pas nécessaire de le convertir en un autre type de fichier, sauf si vous essayez de modifier le dessin au trait. Vous pouvez afficher le fichier et modifier son apparence sans effectuer de conversion.

(Si vous devez le modifier, cliquez avec le bouton droit sur le calque Polyligne dans le fichier DWG et choisissez "Données" et "Exporter les données". Vous pouvez ensuite l'exporter dans un fichier de formes pour pouvoir modifier le dessin au trait.)

Une fois que vous avez importé votre DWG dans ArcMap, vous pouvez modifier la symbologie (c'est-à-dire son apparence et les couches affichées.) La symbologie par défaut est basée sur les valeurs d'entité uniques CAO (type de ligne, couleur, grammage). " à côté de la polyligne, vous pouvez le voir. Voici un exemple d'un fichier DWG que j'utilise :

Pour changer son affichage, faites un clic droit sur le calque Polyline et allez dans les Propriétés. Choisissez ensuite l'onglet Symbologie. Choisissez « Valeurs uniques » sous « Catégories », puis choisissez « Couche » dans la liste déroulante. En bas, vous pouvez choisir « Ajouter des valeurs… » et choisir les calques que vous voulez, ou choisir « Ajouter toutes les valeurs », puis supprimer celles que vous ne voulez pas. Voici à quoi ressemble la boîte de dialogue :

Vous pouvez modifier la couleur des calques individuels ou les rendre "sans couleur" afin qu'ils ne s'affichent pas. Cela n'enlève toujours pas tous les problèmes liés à l'utilisation des fichiers DWG dans ArcMap, mais j'ai trouvé que c'était une solution assez bonne pour une grande partie de ce pour quoi je les utilise.

Si vous trouvez que cela ne répond pas à vos besoins, je vous recommanderais de convertir en un fichier de formes comme je l'ai mentionné ci-dessus, afin que vous puissiez modifier davantage les données (y compris nettoyer les repères de zone de texte, etc. qui apparaissent sous forme de polylignes).


L'objet Couche est essentiel pour gérer les couches qui résident dans un document ArcMap ( .mxd ) ou dans un fichier de couche ( .lyr ). L'objet couche permet d'accéder à de nombreuses propriétés de couche communes trouvées dans la boîte de dialogue Propriétés de la couche ArcMap et fournit également des méthodes pour enregistrer les fichiers de couche. La fonction Layer, la fonction ListLayers et la méthode listLegendItemLayers sur l'objet Legend fournissent toutes des moyens de référencer un objet Layer.

Il existe de nombreux types de calques et tous ne prennent pas en charge le même ensemble de propriétés. Par exemple, une couche d'entités prend en charge une requête de définition alors qu'une couche raster ne le fait pas, mais un catalogue d'images le fait. Plutôt que d'avoir à travailler avec différents objets de calque individuels pour tous les types de calques et combinaisons de propriétés possibles, une méthode de prise en charge est disponible pour aider à identifier quels types de calques prennent en charge quelles propriétés de calque individuelles. La méthode supports vous donne la possibilité de tester si la couche prend en charge une propriété avant d'essayer d'obtenir ou de définir sa valeur sur un type de couche qui ne la prend pas en charge, réduisant ainsi le besoin d'une capture d'erreur supplémentaire.

Il existe essentiellement trois catégories de couches dans une carte : les couches d'entités, les couches de groupe et les couches raster. Les propriétés isFeatureLayer , isGroupLayer et isRasterLayer vous permettent d'identifier ou d'isoler la majorité des types de calques mais pas tous les types de calques. Il existe quelques couches et jeux de données spécialisés qui n'entrent pas dans l'une de ces trois catégories : sous-classes d'annotations, entités dimensionnelles, jeux de données réseau, jeux de données de MNT, jeux de données topologiques, etc. Dans ces cas, vous devrez peut-être tester d'autres propriétés pour isoler une couche d'intérêt avant d'y apporter quelque chose.

Toutes les propriétés de calque ne sont pas accessibles via l'objet Calque. De nombreuses propriétés disponibles dans la boîte de dialogue Propriétés de la couche ArcMap ne sont pas exposées à l'environnement de script arcpy (par exemple, les propriétés d'affichage, les alias de champ, la symbologie de sélection, etc.). La fonction UpdateLayer vous permet de remplacer toutes les propriétés de couche disponibles dans la boîte de dialogue Propriétés de la couche ArcMap à l'aide d'un fichier de couche ( .lyr ) qui contient les personnalisations.

Les groupes de couches et autres sous-couches (par exemple, les classes d'annotations) sont traités comme des couches ordinaires. La fonction ListLayers renvoie des valeurs d'index générées de haut en bas telles qu'elles apparaissent dans la table des matières ou telles qu'elles apparaissent dans un fichier de couche ( .lyr ). Il en va de même si un groupe de couches se trouve dans un autre groupe de couches. Par exemple, une carte avec un seul groupe de couches contenant trois sous-couches renverra une liste de quatre noms de couches, la couche de groupe étant la première et les trois sous-couches étant les deuxième, troisième et quatrième. Il existe deux manières de déterminer si un calque est un groupe de calques. Tout d'abord, vous pouvez vérifier si la couche prend en charge la propriété isGroupLayer. Deuxièmement, vous pouvez évaluer la propriété longName. La valeur longName d'un calque inclura le nom du groupe en plus du nom du calque. Par exemple, un calque nommé Layer1 dans un groupe de calques nommé Group1 aura une valeur longName de Group1Layer1 . Si la valeur du nom est égale à la valeur longName, le calque n'est pas un groupe de calques ou le calque n'est pas à l'intérieur d'un groupe de calques.

Certaines couches d'une carte ou d'un fichier de couche peuvent être protégées par mot de passe car les informations d'utilisateur et de mot de passe ne sont pas enregistrées dans le fichier de couche ou la carte. Les documents cartographiques qui contiennent ces couches invitent l'utilisateur à saisir les informations appropriées lors de l'ouverture du document. L'environnement de script arcpy.mapping supprimera, par défaut, ces boîtes de dialogue lors de l'exécution, mais cela signifie que les couches seront traitées comme si elles avaient des sources de données rompues. En d'autres termes, les calques sécurisés ne seront rendus dans aucune sortie. S'il est nécessaire que ces couches s'affichent correctement, il existe plusieurs options. Tout d'abord, enregistrez le nom d'utilisateur et le mot de passe avec les calques. Deuxièmement, la fonction de géotraitement CreateDatabaseConnection vous permet de créer un fichier de connexion qui est également conservé en mémoire. Si cette fonction est exécutée avant d'ouvrir une carte ( .mxd ) avec la fonction MapDocument ou un fichier de couche avec la fonction Layer, les couches de géodatabase seront rendues. Actuellement, il n'existe pas d'alternative aux services Web sécurisés.

La variable qui référence un fichier de couche sur le disque placera un verrou sur le fichier ( .lyr ). Il est recommandé de supprimer la référence d'objet à l'aide de la commande Python del à la fin d'un script ou dans une instruction Python try/except.

La modification de la source de données d'une couche est une exigence courante. Il existe deux méthodes sur l'objet Layer qui aident à cela. La méthode findAndReplaceWorkspacePath est destinée à remplacer tout ou partie du chemin de l'espace de travail d'un calque. La méthode replaceDataSource vous permet de modifier l'espace de travail et le jeu de données source d'une couche. Pour une discussion plus détaillée, des informations sur les paramètres, des scénarios et des exemples de code, reportez-vous à la rubrique d'aide Mise à jour et correction des sources de données avec arcpy.mapping.

Selon le type de symbologie, la symbologie d'une couche peut être modifiée. Il existe un nombre limité de types de symbologie pris en charge pour lesquels des propriétés et des méthodes sont disponibles. Il est recommandé de tester d'abord la propriété symbologieType de la couche. Si une valeur OTHER est renvoyée, la symbologie de la couche ne peut pas être modifiée. Si la valeur renvoyée n'est pas OTHER , la propriété de symbologie de la couche renvoie l'une des classes de symbologie suivantes, chacune avec son propre ensemble unique de méthodes et de propriétés : GraduatedColorsSymbology, GraduatedSymbolsSymbology, RasterClassifiedSymbology et UniqueValuesSymbology.

Des opérations de gestion du temps peuvent être effectuées pour les couches temporelles. Tous les types de calques ne prennent pas en charge les propriétés temporelles. Par conséquent, il est recommandé de tester d'abord si la couche supporte le temps en utilisant la méthode des supports. Si la couche prend en charge le temps, les propriétés de temps sont accessibles à partir de la classe LayerTime.


Tuteurs à domicile ArcGIS

J'ai de l'expérience dans l'enseignement et la recherche sur la télédétection et les applications SIG pour l'hydrologie et les ressources en eau.
L'expérience professionnelle
Professeur adjoint (génie civil)
Scientifique (Changement climatique, prévision, gestion des ressources en eau)
Compétence
C,
C++,
VB,
Python,
Arc SIG,
ERDAS,
QGIS,
Logiciel R
Apprentissage automatique
Application.

Je suis disponible pour enseigner. Une grande partie de mes activités sont axées sur les sciences de l'environnement, la biologie et l'ingénierie de l'environnement, les sciences générales, car c'est mon principal domaine d'expertise. Dans ce rôle, j'ai acquis de l'expérience en travaillant directement avec les étudiants enseignant la partie laboratoire des cours, la notation. Je peux enseigner à la fois en mode en ligne et hors ligne.
Dévoué, ambitieux.

Analyste SIG avec plus de 5 ans d'expérience progressive. Adepte de l'utilisation d'ArcGIS, QGIS, ENVI, Erdas, AutoCAD, Google Earth Engine et Surfer pour n'en citer que quelques-uns pour l'analyse de données géographiques et la création de cartes. Vaste avec l'analyse de données géospatiales à l'aide de python, ArcPy et à l'aise avec la gestion et l'analyse de données volumineuses à l'aide de logiciels comme Microsoft Excel.

Je Khurram Ijaz Khan, j'ai fait mon BS en géologie appliquée aux sciences de la Terre et je suis médaillé d'or en BS. sur la modélisation des bassins versants de New York. Et mes travaux de recherche MS portent sur le contrôle structurel.

J'aide les étudiants à apprendre et à se familiariser avec l'utilisation de technologies modernes comme ArcGIS, QGIS, Python et Google Earth Engine pour automatiser les processus de travail et pour des résultats efficaces et professionnels.

Je consacre du temps aux étudiants et m'assure qu'ils comprennent la structure sous-jacente de ces outils et technologies afin qu'ils puissent les reproduire et les utiliser.

J'ai plus de 11 ans d'expérience dans le domaine de la télédétection et des SIG. J'ai également une bonne exposition en python et arcpy grâce auxquels je peux automatiser tout travail de géotraitement ennuyeux répétitif. L'étudiant peut apprendre beaucoup de moi. Ma technique d'enseignement est très simple. Mon objectif principal est d'enseigner aux étudiants d'une manière très simple.
J'ai également participé à.

Pour l'enseignement, j'utilise les dernières méthodologies d'enseignement comme Internet, PPT, Cartographie, Présentation, graphique, etc.
Fondamentalement, j'enseigne à l'étudiant de formation en géographie ou à ceux qui s'intéressent à la cartographie et à la recherche ainsi qu'aux concours.
J'ai plus de 7 ans d'expérience en Système d'Information Géographique (SIG).

J'ai une connaissance approfondie de SPSS, STATA, R, de l'analyse statistique, des statistiques, de la méthodologie de recherche et du plan d'échantillonnage. Je préfère enseigner ces choses d'une manière très simple. Mon enseignement comprend non seulement de la théorie mais aussi de la pratique avec plusieurs exemples qui permettent aux étudiants de bien appréhender le sujet. J'ai suivi des ateliers sur différents.

APPRENDRE ET CONTRIBUER DANS UN ENVIRONNEMENT PROFESSIONNELLEMENT DIFFICILE D'UNE MANIÈRE QUI BÉNÉFICIE CERTAINEMENT DES OBJECTIFS DE LA RECHERCHE ET AMÉLIORE MES COMPÉTENCES DANS LE DOMAINE DU SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE ET DE LA TÉLÉDÉTECTION.
Spécialisé en Cartographie, Photogrammétrie, Cadastre, SIG, photogrammétrie par drone, reconstruction de modèles 3D et CAO. J'ai env.

J'utilise un style d'enseignement basé sur l'élève. Cela signifie que l'étudiant est la priorité principale et mon objectif est de m'assurer qu'il/elle comprend les concepts et les procédures techniques. À la fin d'une session de tutorat, je propose souvent à l'étudiant des exercices pratiques pour approfondir sa compréhension. Je suis également disponible pour consultation en cas de besoin.

I&aposm ESRI Certified (ArcGIS Desktop Professional, ArcGIS JavaScript Specialty, ArcGIS Enterprise Administration Associate, ArcGIS Online Administration Specialty) et travaille dans l'industrie SIG depuis plus de 11 ans avec une expérience pratique sur la plupart des produits de ESRI&aposS ArcGIS Suite, notamment :

ArcGIS Desktop (ArcMap, ArcGIS Pro)
ArcGIS.

Je suis un analyste et développeur de systèmes d'information géographique (SIG) à pile complète à temps plein. J'explore l'industrie depuis plus de deux ans maintenant et maintenant je veux explorer le monde de l'enseignement et voir si c'est quelque chose que j'aimerais faire à l'avenir. J'ai déjà volontairement enseigné à de nombreux juniors et camarades de classe différents concepts.

Je suis M. Kingshuk Maity, B.SC. MSC. en géographie aussi spatiale Couse PGD IN GIS RS. J'ai une bonne connaissance de GIS RS ET je souhaite partager mes connaissances avec tous. Vous pouvez me contacter et me poser tout type de question. Tout type de problèmes liés au SIG, je peux vous aider. Aussi, je partage des connaissances appropriées sur ce sujet .. donc si vous êtes intéressé, contactez-moi.

J'ai plus d'expérience dans les SIG et les logiciels, je peux enseigner à tout le monde et résoudre les devoirs et les examens.
J'ai des expériences en :
Base de données
Gestion des données par Gis
Créer une carte et des mises en page
Analyse des données par GIS SOFTEARE
Géodatabase par SIG SOFTEARE
Préparation des informations et collecte de données pour les activités de profilage spatial, y compris.

Bonjour, je travaille en tant que professionnel SIG depuis 6 ans maintenant.

Ainsi, I&aposm est tout à fait en mesure d'aider les étudiants ou les professionnels et de les familiariser avec les logiciels de cartographie, d'analyse, de gestion de données et de programmation.

Je suis diplômé du BCIT et titulaire d'un bachelor&aposs en SIG. Cela dit, je ne pense pas que l'école soit indispensable pour apprendre ce métier comme il existe.

Capable de mener une formation SIG, une formation d'arpentage de station totale, une formation d'arpentage GPS, une image
Formation en traitement pour les étudiants, les chercheurs universitaires, les membres du corps professoral. A dirigé l'IITM, d'autres instituts de premier plan en Inde.
Mené un programme de formation de deux semaines sur « les SIG et la télédétection open source » pour
Bureau central de statistique, Nations Unies.

Freelance en cartographie géospatiale et faculté de mathématiques, géographie et géologie.
J'ai la bonne stratégie pour façonner vos projets de la manière la plus attrayante et la plus descriptive possible à partir de mon expérience et de mes techniques logicielles.
J'ai participé au concours mapathon de l'ISRO, j'ai suivi divers cours de télédétection et de SIG de l'IIRS et j'ai également travaillé sur des projets LiDAR.

Si vous voulez aimer la géographie, contactez-moi. Je veux clarifier les connaissances de base de tous mes étudiants (en utilisant des cartes et des outils SIG modernes). J'enseigne également l'économie (11& 12) . Maintenant, après la pandémie, la plate-forme numérique est l'une des principales plates-formes d'études. Je propose également des cours en ligne (via zoom et Google Meet), j'envoie également des cours.

J'ai 11 ans d'expérience dans le domaine des SIG et de la télédétection. J'ai 1 an d'expérience dans l'enseignement. J'ai utilisé Arcmap, autocadmap, Qgis, ERDAS, Globel mapper, Google Earth.
J'ai travaillé sur des projets d'électricité, d'eau, de planification de la fibre et de navigation.
Actuellement, je travaille au département général des réseaux d'électricité et d'eau du Qatar, au Qatar.
j'ai travaillé dans Gtc 821 et.

Géologue brillant et axé sur la recherche, concentré sur la collecte d'informations et l'analyse de données.
Énergique et pratique avec la capacité de caractériser les sédiments, d'effectuer des études de télédétection et de compléter la modélisation SIG. Prêt à relever tous les défis avec une attitude positive
Câble SIG professionnel pour système d'information géographique (SIG Arc) à résoudre.


Le dessin AutoCAD ne s'aligne pas avec l'emplacement d'ArcGIS Pro

Lorsque j'importe un dessin AutoCAD déjà géoréférencé dans ArcGIS Pro, il n'arrive pas au bon emplacement.

J'ai utilisé les différentes manières suivantes pour géoréférencer mon dessin dans AutoCAD :

1. Sur AutoCAD 2018, il existe un outil de géolocalisation dans lequel je choisis le système de coordonnées géographiques, puis je commence à dessiner. Dans ArcGIS, j'ajoute le dessin et définis la projection avec l'outil de géoréférence des outils de couche CAO pour m'assurer que son système de coordonnées est le même que celui que j'ai choisi dans AutoCAD, mais que le dessin se situe à un autre endroit très loin. (Pour définir l'emplacement géographique à partir d'une carte | AutoCAD 2018 | Autodesk Knowledge Network )

2. J'ai également essayé d'utiliser ces instructions dans AutoCAD à l'aide de l'extension Arcgis for AutoCAD, puis j'ai ajouté le dessin dans ArcGIS et cela n'a pas fonctionné non plus.

Je sais comment mettre à l'échelle manuellement et déplacer le dessin à son emplacement correct une fois qu'il a été ajouté dans ArcGIS Pro à l'aide de points de contrôle, mais j'ai besoin que le dessin tombe là où j'en ai besoin sans que je n'aie à le faire manuellement.

Je continue à lire sur les fichiers du monde mais je ne comprends pas si j'en ai toujours besoin même si le dessin a été géoréférencé dans AutoCAD à l'aide des outils qu'ils fournissent. Si j'ai besoin d'un fichier mondial, comment en créer un ?

Je ne comprends pas ce que je fais mal car AutoCAD et GIS ont le même système de coordonnées.


Comment importer des fichiers de formes dans AutoCAD

Cet exemple montre comment importer des fichiers de formes dans AutoCAD à l'aide de Spatial Manager™ for AutoCAD. Dans la vidéo, vous pouvez voir comment un fichier SHP Parcels est importé sur un dessin, qui contient déjà d'autres objets appartenant à une ville

Le processus d'importation remplit chaque parcelle à l'aide d'une hachure transparente solide, répartit chaque parcelle dans de nouvelles couches en fonction des zones auxquelles chaque parcelle appartient et applique des couleurs aléatoires pour chaque nouvelle couche créée. Les données alphanumériques de chaque parcelle sont également importées à l'aide des données d'entité étendue d'AutoCAD (EED ou XDATA) !


Les calques ne correspondent pas / Mauvaise projection ?

J'ai une table avec des valeurs de latitude/longitude géocodées que je souhaite ajouter en tant qu'entités ponctuelles à ma carte. Cependant, lorsque j'ajoute la table et que j'ajoute des données X/Y (Outils-Ajouter des données X/Y), les données sont ajoutées à la carte mais la projection ne correspond pas. J'ai comparé les systèmes de coordonnées et ils semblent être les mêmes quelle que soit l'étendue qui ne correspond pas.

Mon fichier de formes avec les points Lat/Long a des valeurs similaires dans les coordonnées projetées par rapport aux degrés décimaux, ce qui me porte à croire qu'il ne projette pas ?

Voici un exemple. Ma couche de code postal en degrés décimaux :
Ouest : -117.597982
Est : -116.080157
Nord : 33.511553
Sud : 32.530161

En coordonnées projetées ou locales :
Gauche : 6150765.000000
Droite : 6613436.500000
Haut: 2129760.0000000
Bas : 1775304.125000
NAD_1983_StatePlane_Californie_VI_FIPS_0406_Feet

Et ma couche XY qui ne correspond pas :

Décimal:
Ouest : -136.179977
Est : -136.179964
Nord : 25.945595
Sud : 25.945576

En coordonnées projetées ou locales :
Gauche : -117,388904
Droite : -116.371055
Haut : 34.517990
Bas : 32.543795

J'ai tout essayé. Si quelqu'un pouvait m'aider, ce serait très apprécié.

par Melita Kennedy

J'ai une table avec des valeurs de latitude/longitude géocodées que je souhaite ajouter en tant qu'entités ponctuelles à ma carte. Cependant, lorsque j'ajoute la table et que j'ajoute des données X/Y (Outils-Ajouter des données X/Y), les données sont ajoutées à la carte mais la projection ne correspond pas. J'ai comparé les systèmes de coordonnées et ils semblent être les mêmes quelle que soit l'étendue qui ne correspond pas.

Mon fichier de formes avec les points Lat/Long a des valeurs similaires dans les coordonnées projetées par rapport aux degrés décimaux, ce qui me porte à croire qu'il ne projette pas ?

Voici un exemple. Ma couche de code postal en degrés décimaux :
Ouest : -117.597982
Est : -116.080157
Nord : 33.511553
Sud : 32.530161

En coordonnées projetées ou locales :
Gauche : 6150765.000000
Droite : 6613436.500000
Haut: 2129760.0000000
Bas : 1775304.125000
NAD_1983_StatePlane_Californie_VI_FIPS_0406_Feet

Et ma couche XY qui ne correspond pas :

Décimal:
Ouest : -136.179977
Est : -136.179964
Nord : 25.945595
Sud : 25.945576

En coordonnées projetées ou locales :
Gauche : -117,388904
Droite : -116.371055
Haut : 34.517990
Bas : 32.543795

J'ai tout essayé. Si quelqu'un pouvait m'aider, ce serait très apprécié.


Merci d'avoir publié les étendues de données signalées ! La couche XY doit utiliser un système de coordonnées géographiques comme NAD 1983, pas California VI. Vous devez l'étiqueter avec son système de coordonnées actuel. ArcMap peut le projeter à la volée pour correspondre à vos autres données. Si vous souhaitez le convertir définitivement en State Plane, faites un clic droit sur la couche dans la table des matières et sélectionnez Données, Exporter les données. Dans la boîte de dialogue d'exportation, configurez-le pour utiliser le système de coordonnées du bloc de données.

Merci de votre aide! Cela a résolu le problème ! Tu es le meilleur!

Bonjour!
Je suis confronté à un problème similaire car ma projection ne correspond pas.

Couche 1
Nom du système de coordonnées projeté : WGS_1984_UTM_Zone_33N
Nom du système de coordonnées géographiques : GCS_WGS_1984

Coordonnées de délimitation
Horizontal
En degrés décimaux
Ouest : 10.511349
Est : 10.511368
Nord : 0,000425
Sud : 0,000412
En coordonnées projetées ou locales
Gauche : 10.385948
Droite : 12.477436
Haut : 47.091793
Bas : 45.673069

Couche 2
Nom du système de coordonnées projeté : WGS_1984_UTM_Zone_33N
Nom du système de coordonnées géographiques : GCS_WGS_1984

Coordonnées de délimitation
Horizontal
En degrés décimaux
Ouest : 16.362326
Est : 18.504936
Nord : 47.129382
Sud : 45.640333
En coordonnées projetées ou locales
Gauche : 606088.187500
Droite : 766033.625000
Haut : 5220491.203121
Bas : 5059756.878740

Que puis-je faire? J'ai essayé d'exporter des données en définissant le système de coordonnées du bloc de données, mais cela n'a pas fonctionné.
Votre aide serait extremement appreciee.
Giorgia

par Melita Kennedy

Bonjour!
Je suis confronté à un problème similaire car ma projection ne correspond pas.

Couche 1
Nom du système de coordonnées projeté : WGS_1984_UTM_Zone_33N
Nom du système de coordonnées géographiques : GCS_WGS_1984

Coordonnées de délimitation
Horizontal
En degrés décimaux
Ouest : 10.511349
Est : 10.511368
Nord : 0,000425
Sud : 0,000412
En coordonnées projetées ou locales
Gauche : 10.385948
Droite : 12.477436
Haut : 47.091793
Bas : 45.673069

Couche 2
Nom du système de coordonnées projeté : WGS_1984_UTM_Zone_33N
Nom du système de coordonnées géographiques : GCS_WGS_1984

Coordonnées de délimitation
Horizontal
En degrés décimaux
Ouest : 16.362326
Est : 18.504936
Nord : 47.129382
Sud : 45.640333
En coordonnées projetées ou locales
Gauche : 606088.187500
Droite : 766033.625000
Haut : 5220491.203121
Bas : 5059756.878740

Que puis-je faire? J'ai essayé d'exporter des données en définissant le système de coordonnées du bloc de données, mais cela n'a pas fonctionné.
Votre aide serait extremement appreciee.
Giorgia

Vos données ont un problème similaire à celui d'Anja. La couche 1 doit être définie avec un système de coordonnées géographiques. Voyez à quel point ses étendues projetées/locales sont similaires aux étendues en degrés décimaux de la couche 2 ? Quoi qu'il en soit, essayez de le définir comme WGS 1984.

Maintenant, à propos de la couche 2. En l'état, ces deux couches ne se superposeront pas. Les valeurs de longitude sont différentes. La couche 1 se situe entre 10E et 12E, tandis que la couche 2 se situe entre 16E et 18E. Cependant, êtes-vous sûr que la couche 2 ne devrait pas utiliser la zone WGS 1984 UTM 32N plutôt que la zone 33N ? Je pense que cela placerait les données au même endroit que la couche 1 et placerait les données dans le nord de l'Italie, plutôt que plus près de la Hongrie.

Merci beaucoup pour vos conseils et informations. J'ai modifié les coordonnées, mais j'ai encore quelques problèmes.

1) couche 1
Système de coordonnées horizontales
Nom du système de coordonnées géographiques : GCS_WGS_1984
Des détails
Système de coordonnées géographiques
Résolution de latitude : 0,000000
Résolution de longitude : 0,000000
Unités de coordonnées géographiques : degrés décimaux


Modèle géodésique
Nom de référence horizontale : D_WGS_1984
Nom de l'ellipsoïde : WGS_1984
Axe semi-majeur : 6378137.000000
Dénominateur du ratio d'aplatissement : 298.257224
_________________

Coordonnées de délimitation
Horizontal
En degrés décimaux
Ouest : 10.385948
Est : 12.477436
Nord : 47.091793
Sud : 45.673069
En coordonnées projetées ou locales
Gauche : 10.385948
Droite : 12.477436
Haut : 47.091793
Bas : 45.673069

2) couche 2
Système de coordonnées horizontales
Nom du système de coordonnées projeté : WGS_1984_UTM_Zone_32N
Nom du système de coordonnées géographiques : GCS_WGS_1984
Des détails
Nom du système de coordonnées de la grille : Mercator transversal universel
Numéro de zone UTM : 32
Projection de Mercator transverse
Facteur d'échelle au méridien central : 0,999600
Longitude du méridien central : 9.000000
Latitude d'origine de la projection : 0,000000
Faux pas : 500 000 000 000
Faux ordonnée : 0,000000

Informations sur les coordonnées planaires
Unités de distance planaire : mètres
Méthode de codage des coordonnées : paire de coordonnées
Représentation des coordonnées
Résolution des abscisses : 0,000000
Résolution ordonnée : 0,000000


Modèle géodésique
Nom de référence horizontale : D_WGS_1984
Nom de l'ellipsoïde : WGS_1984
Axe semi-majeur : 6378137.000000
Dénominateur du ratio d'aplatissement : 298.257224
_________________


Coordonnées de délimitation
Horizontal
En degrés décimaux
Ouest : 10.362326
Est : 12.504936
Nord : 47.129382
Sud : 45.640333
En coordonnées projetées ou locales
Gauche : 606088.187500
Droite : 766033.625000
Haut : 5220491.203121
Bas : 5059756.878740

Je peux voir la carte avec les deux couches, mais les frontières ne coïncident pas. (la couche 1 représente les municipalités, la couche 2 représente les provinces où ces municipalités sont situées)

J'ai également changé la couche 2 dans GCS_WGS_1984 mais j'ai toujours le même problème, c'est-à-dire que les bordures ne se chevauchent pas.

Système de coordonnées horizontales
Nom du système de coordonnées géographiques : GCS_WGS_1984
Des détails
Système de coordonnées géographiques
Résolution de latitude : 0,000000
Résolution de longitude : 0,000000
Unités de coordonnées géographiques : degrés décimaux


Modèle géodésique
Nom de référence horizontale : D_WGS_1984
Nom de l'ellipsoïde : WGS_1984
Axe semi-majeur : 6378137.000000
Dénominateur du ratio d'aplatissement : 298.257224
_________________

Coordonnées de délimitation
Horizontal
En degrés décimaux
Ouest : 10.387225
Est : 12.478793
Nord : 47.093540
Sud : 45.674821
En coordonnées projetées ou locales
Gauche : 10.387225
Droite : 12.478793
Haut : 47.093540
Bas : 45.674821


Configuration requise pour le système SIG

VCU dispose d'un serveur de licences en cours d'exécution pour que les professeurs, le personnel et les étudiants puissent se connecter et exécuter la suite ArcGIS d'ESRI.

  • Cette licence est limitée à une utilisation sur le campus par les étudiants, les professeurs et le personnel de VCU.
  • Le serveur de licences exécute le logiciel FlexLM avec des codes permettant à un utilisateur de récupérer une licence et d'« exécuter » réellement ArcGIS.
  • Si le serveur ou le réseau tombe en panne, il en va de même pour la possibilité pour quiconque d'exécuter ArcGIS. L'utilisateur local DOIT être connecté au serveur à tout moment.

VCU dispose également d'un serveur ArcIMS géré par Technology Services.

  • Ce service permet aux utilisateurs d'effectuer des analyses et des fonctions SIG sans installer de logiciel sur l'ordinateur d'un utilisateur.
  • Actuellement, à partir de cette machine, des informations SIG sont disponibles sur le Centre Inger et Walter Rice pour les sciences de la vie environnementales.

Logiciel (pour accéder, interroger, gérer, présenter et analyser les données SIG)

Tous les produits ArcGIS (ArcView, ArcEditor et ArcInfo) sont constitués des applications ArcMap, ArcCatalog et ArcToolbox.

Ces produits peuvent être pensés à différents niveaux :

  • Le niveau ArcView permet de modifier les géodatabases personnelles et le fichier de formes, où vous pouvez :
    • Créez des cartes, des graphiques et des rapports de haute qualité.
    • Effectuer des requêtes et des analyses géographiques.
    • Géocoder les adresses.
    • Créer et éditer des réseaux géométriques.
    • Créez et modifiez des fonctionnalités personnalisées.
    • Exécutez les programmes AML (Arc Macro Language) à partir d'ArcToolbox.
    • Convertissez plusieurs formats de données SIG en formats de couverture ArcInfo.
    • Utilisez le serveur de géotraitement pour effectuer des opérations ArcToolbox sur un ordinateur désigné (un serveur distant).

    Noter: Un utilisateur peut changer le « niveau » du logiciel en utilisant l'administrateur de bureau.

    • ArcMap est la principale application ArcGIS permettant d'afficher, d'interroger, de modifier, de créer et d'analyser des données.
      • Cette application fournit des outils pour créer des affichages visuels de vos données, interroger et créer des cartes de qualité de présentation.
      • ArcMap facilite la mise en page de vos cartes pour l'impression, l'intégration dans d'autres documents ou la publication électronique.
      • Il comprend également des fonctions d'analyse, de création de graphiques et de rapports, ainsi qu'une suite complète d'outils d'édition pour créer et éditer des données géographiques.
      • Lorsque vous enregistrez une carte, tous vos travaux de mise en page, symboles, textes et graphiques sont automatiquement conservés.
      • Cette application vous aide à organiser et gérer toutes vos données SIG.
      • Il comprend des outils pour parcourir et rechercher des informations géographiques, enregistrer et afficher des métadonnées, afficher rapidement n'importe quel jeu de données et définir la structure du schéma de vos couches de données géographiques.
      • Cette application vous fournit des outils pour la conversion de données, la gestion des systèmes de coordonnées et la modification des projections cartographiques.
      • Il prend en charge les opérations de glisser-déposer conviviales à partir d'ArcCatalog.
      • Pour les utilisateurs d'ArcInfo, ArcToolbox fournit des outils de conversion de données et d'analyse spatiale supplémentaires et plus sophistiqués.

      Des données telles que des formats de fichiers cartographiques et graphiques standard, des images, des fichiers CAO, des feuilles de calcul, des bases de données relationnelles, des données de recensement.

      • Un SIG stocke des informations sur le monde sous la forme d'un ensemble de couches thématiques pouvant être utilisées ensemble. Une couche peut être tout ce qui contient des caractéristiques similaires telles que des clients, des bâtiments, des rues, des lacs ou des codes postaux.
      • Ces données comprennent soit une référence géographique explicite, telle qu'une latitude et une longitude, soit une référence implicite telle qu'une adresse, un code postal, un nom de secteur de recensement, un identifiant de peuplement forestier ou un nom de route.
      • Les données peuvent être gratuites ou payantes. La source de ces données provient de divers endroits.
      • Lien vers des sources de données potentielles. pris en charge dans ArcGIS.

      Personnes (pour collecter, gérer et analyser des données)

      Plusieurs personnes VCU sont actives dans des projets SIG. Certains sont dans le rôle de gestion du système, en gardant les serveurs SIG en cours d'exécution, certains collectent des données et créent les couches pour des zones géographiques spécifiques, tandis que d'autres fournissent une formation sur l'utilisation du SIG.


      Importation d'une image à partir d'un lien hypertexte vers ma table des matières (couche) dans ArcMap

      J'ai essayé de trouver un moyen de rendre possible l'importation d'un fichier de mon ordinateur vers la table des matières via un lien hypertexte.

      Par exemple : nous avons organisé une grille, donc lorsque je m'identifie, j'obtiens des informations sur le chemin du fichier vers l'orthophoto pour ce carré de grille. Lorsque je dois manuellement rechercher ce dossier et ce fichier parmi des milliers d'autres. Ainsi, au lieu d'avoir à trouver le fichier et à l'importer, j'aimerais identifier le carré de la grille et ce carré de la grille devrait avoir un lien hypertexte en tant que champ qui, lorsque vous cliquez dessus, ajoute le fichier correspondant à ma table des matières.

      J'ai une connaissance assez limitée des scripts, mais j'ai passé des heures à chercher sur Google et je n'ai trouvé aucun moyen de le faire, la seule chose que je trouve, ce sont des exemples de scripts pour ouvrir des fichiers dans un navigateur Web et dans des logiciels externes comme la visionneuse d'images Windows .

      Une réponse

      Je vous recommande tout d'abord de lire les conseils ArcMap sur les hyperliens pour comprendre vos options.

      Dans ce cas, je pense que vous aurez besoin de l'option 'Document' et pointez-la vers le champ contenant vos chemins de fichiers (assurez-vous qu'il s'agit également de chemins complets avec l'extension).

      Prenez également note des informations contenues dans cette question connexe qui faisait référence à ArcMap 10.2 (on ne sait pas si le problème persiste) :

      Si l'application Windows par défaut pour un fichier image est Windows Image Viewer, le lien s'ouvre correctement dans ArcMap

      Si l'application Windows par défaut pour un fichier image est Paint, le lien ne fonctionne pas

      Je me suis testé dans ArcMap 10.6 et ce comportement a fonctionné comme prévu. Si vous avez besoin d'un comportement plus avancé, vous devrez utiliser l'option 'Script', mais pour ce que vous demandez, la fonction 'Document' devrait être suffisante et donc ne nécessiter aucun script !


      Technicien en Systèmes d'Information Géographique II

      Les techniciens en systèmes d'information géographique (SIG) II créent, vérifient et éditent une base de données de système d'information géographique (SIG) à l'aide d'un logiciel spécialisé pour la cartographie fiscale, l'inscription des électeurs, l'adressage, l'ingénierie ou les descriptions données démographiques ou tabulaires contenues dans le SIG. GIS Technicians (II) produce work products, such as digital maps and databases, that are used for a variety of different departments, such as tax assessment and collection, zoning, 911 system information and maintaining voting districts. GIS Technicians (II) rely on knowledge of computer techniques of engineering drafting using AutoCAD or other related software to perform the main functions of their job. GIS Technicians (II) work independently as well as part of a team of GIS workers and may have some interaction with the public. GIS Technicians (II) work under the direction of a supervisor and work is reviewed through use of production reports for accuracy, completeness, and adherence to policies and procedures. The work of a GIS Technician II is performed indoors in an office setting an may require some physical tasks such as sitting, standing or lifting.

      TYPICAL JOB DUTIES:

      • Researches GIS information requests by reading deeds, reviewing information for proof of ownership, contacting various individuals, departments or agencies, and conducting site visits in order to determine accuracy and validity of the request before the information/data is entered into the GIS database.
      • Maintains GIS database records by editing, recording, reviewing, and/or updating existing or incoming data for currency, accuracy, usefulness, or completeness of documentation.
      • Maintains the County's voter database by designating voting districts and ensuring voters are assigned to their correct district includes assisting elected officials and qualified candidates as requested.
      • Uses GIS editing software to design graphic representations of GIS data includes preparing documentation such as procedural manuals for GIS applications and maintaining GIS files and documents (hard copies and computer files).
      • Creates and develops GIS maps using GIS editing software (e.g., ArcInfo, MapInfo, etc.) and a digitizer table including drawing physical, hard-copy maps using metes and bounds descriptions, engineering drafting tools, deeds, blue prints, land surveys.
      • Maintains the County's E911 system by linking GIS data to residents' contact information.
      • Digitizes mapping information in order to update and maintain mapping layers.
      • Assists employees, various departments, and the general public with requests for maps and information.
      • Creates, verifies, and edits GIS data and transposing it into reports for various department needs (e.g., elections related activities, tax assessment, preparing zoning case maps, etc.).
      • Participates in GIS training and development and assists in the installation and configuring of GIS software.

      MINIMUM QUALIFICATIONS:

      The following Minimum Qualifications are required for this job. You must demonstrate possession of these qualifications by providing a detailed description of your related experience in the work history section of your application. Please note that replicating or restating these minimum qualifications or the information from the Personnel Board&rsquos job description as your own work experience will result in your disqualification. Please describe your work experience in your own words to represent the work you have performed that is related to the minimum qualifications for this job.

      • Work experience updating, editing, and maintaining a GIS database (e.g., adding parcel numbers, mailing address, data points, etc.).
      • Work experience reading and interpreting legal descriptions (e.g., deeds, annexations, land surveys, etc.).
      • Completed coursework in the areas of Geographical Information Systems, Cartography, Drafting or Geography.
      • Work experience reading and interpreting Legal Descriptions (e.g., deeds, annexations, land surveys, etc.).

      PREFERRED QUALIFICATIONS:

      • Bachelor's Degree in Geographic Information Systems or related field.
      • GIS Certification.
      • Alabama Certified Mapper Certification.
      • Experience using ESRI-based GIS database.
      • Experience using COGO or CAD.

      COMPETENCIES:

      • Computer & Technology Operations.
      • Creativity & Innovation.
      • Customer Service.
      • Learning & Memory.
      • Mathematical & Statistical Skills.
      • Oral Communication & Comprehension.
      • Problem Solving & Decision Making.
      • Professionalism & Integrity.
      • Researching & Referencing. Reviewing, Inspecting & Auditing.
      • Self-Management & Initiative.
      • Teamwork & Interpersonal.
      • Technical & Job-Specific Knowledge.
      • Technical Skills.
      • Written Communication & Comprehension.

      CRITICAL KNOWLEDGES:

      • Knowledge of Arc/Info Computer Software.
      • Knowledge of computer techniques of engineering drafting using AutoCAD or other related software.
      • Knowledge of drafting principles related to mapping, street layouts, parking lots and traffic control devices.
      • Knowledge of geodetic and plane coordinate systems used in mapping and addressing systems.
      • Knowledge of the standards for GIS indexing systems according to legal standards, local, state and departmental specifications and guidelines.
      • Knowledge of terminology, methods and practices used in GIS mapping and addressing systems.
      • Knowledge of the standards for mapping systems according to Legal standards, local, State and departmental specifications and guidelines.

      WORK ENVIRONMENT:
      Work is conducted almost exclusively indoors in an office setting. Work involves use of standard office equipment, such as computer, phone, copier, etc.

      PHYSICAL DEMANDS:
      Job is primarily sedentary involving sitting for long periods of time, but may involve occasional walking or standing for brief periods. May involve occasional light lifting of items or objects weighing up to 25 lbs.

      DISCLAIMER: This job description is not meant to be an all-inclusive list of the job duties, responsibilities, or skills and abilities required to do the job and may be changed at the discretion of the Personnel Board at any time.

      When you apply, please indicate that you are responding to the posting on My GIS Jobs.


      Exporting geodatabase information to a CAD file

      You can export feature classes, feature layers, or shapefiles to native AutoCAD or MicroStation CAD formats with the Export To CAD tool. The tool creates new CAD files or appends data to existing CAD files.

      To export data from ArcMap, right-click the feature layer in the table of contents and click Data > Export to CAD from the shortcut menu.

      Basic operation of the tool requires the input feature, output CAD format, and output path and file name. You can export data directly or combine the tool with other tools in a geoprocessing model or script to automate conversion tasks.

      The type of data that is exported to a CAD drawing is determined by the destination CAD format and the limitations of its native CAD platform. By default, the Export To CAD tool creates a drawing layer for each input feature class or layer and generates the following entities or elements:

      LWPolyline, line, arc, circle, or ellipse

      Complex chain, line, arc, or curve

      Seed files

      You can use a seed file to store layer names, styles, and other common settings. By default, the Export To CAD tool exports features to layers in the seed file that are named the same as the input feature layer name or feature class name, when they exist. You can also use seed files to store user-defined CAD objects such as AutoCAD block definitions and reference them individually during execution using reserved CAD fields.

      Reserved CAD fields

      Reserved CAD fields are used by the Export To CAD tool to override the tool's default behavior and generate specific CAD output. You can use them to create CAD data that conforms to specific standards.

      You can add reserved CAD fields directly to a geodatabase feature attribute table or manage them separately in stand-alone tables and join them to existing tables. You can create them individually or add them in predefined groups using the Add CAD Fields tool.

      AutoCAD drawings

      By default, output to DWG formats (version 2007 or higher) includes CAD-defined feature class schemas and attributes attached to AutoCAD entities.

      For each input feature class, the Export To CAD tool embeds a feature class definition in the AutoCAD drawing file, comprising the default AutoCAD entities that are generated for the feature. All feature attributes are exported as AutoCAD xrecords and linked to the appropriate entities. Similarly, the coordinate system is also exported and embedded in the DWG file.

      For detailed information about how this data is structured, reference the ESRI document Mapping Specification for CAD available on the ArcGIS for AutoCAD Resource Center.


      Voir la vidéo: definition de lunité, utilisation de calques, tutoriel Autocad - how to use layers? (Octobre 2021).