Suite

Comment implémenter le langage dans le géoréseau ?


Comment puis-je implémenter un autre langage dans Geonetwork 2.10.4 ? J'ai essayé de suivre ce tutoriel https://trac.osgeo.org/geonetwork/wiki/HowToTranslate, et dans la section où sont décrits ISO19139 / Métadonnées multilingues et Traduction des étiquettes de schéma de métadonnées, il n'y a pas de chemin comme indiqué dans l'exemple . J'ai essayé de changer de code et je n'ai pas réussi à mettre pleinement en œuvre le langage. Y-a t'il une autre possibilité?


Il y a plusieurs parties indépendantes que vous devez traduire pour obtenir une nouvelle langue dans GeoNetwork :

  • Schémas : Pour chaque schéma que vous souhaitez utiliser, vous devez traduire plusieurs fichiers. Exemple : https://github.com/geonetwork/core-geonetwork/tree/2.10.x/web/src/main/webapp/WEB-INF/data/config/schema_plugins/iso19139/loc/eng
  • Interface utilisateur : selon la version de l'interface utilisateur que vous utilisez, vous devrez traduire différents fichiers. Mais en règle générale, vous trouvez ce dont vous avez besoin ici :

https://github.com/geonetwork/core-geonetwork/tree/2.10.x/web/src/main/webapp/loc/eng/xml/ https://github.com/geonetwork/core-geonetwork/tree/ 2.10.x/web-client/src/main/resources/apps/js/GeoNetwork/lib/GeoNetwork/lang

Au fait, vous pouvez nous aider à ajouter de nouvelles langues pour GeoNetwork 3 en utilisant transifex : https://www.transifex.com/signin/?next=/organization/geonetwork/dashboard Cela simplifie beaucoup le processus de traduction de la version 2.10 .X. Et s'il est "officiel", vous n'avez pas besoin de jouer avec ça plus tard.


Tutoriel de configuration d'un service de téléchargement INSPIRE basé sur Atom/OpenSearch¶

Ce didacticiel montre comment configurer GeoNetwork pour fournir des services de téléchargement en suivant les directives techniques pour les services de téléchargement.

Notez que les directives techniques autorisent à la fois Atom/OpenSearch et WFS. Ce didacticiel décrit comment configurer un service de téléchargement à l'aide d'Atom/Opensearch.

Les bases d'Atom/OpenSearch sont que pour chaque ensemble de données, un certain nombre de téléchargements de fichiers de différentes saveurs (langue/projection/format) est disponible. Ces saveurs sont annoncées dans un document « Dataset Atom Feed ». Un ensemble de documents « Dataset Atom Feed » est regroupé dans un document « Service Atom Feed ». Pour chaque document « Service Atom Feed », un document OpenSearchDescription est disponible. Un site Web peut faire référence à ce document OpenSearchDescription, qui permet de rechercher via le service de téléchargement à l'aide de la barre de recherche du navigateur (OpenSearch).


Ceci est un exemple pour déclencher un processus XSL sur un ensemble d'enregistrements. Il illustre comment effectuer un ensemble d'actions à l'aide de l'API :

L'API est décrite à l'aide de la spécification API ouverte. Codegen est un outil pour créer un client API basé sur la spécification. Pour créer un client Java, utilisez la procédure suivante.

Tout d'abord, créez un fichier de configuration apiconfig.json pour l'API :

Une fois compilé, le client Java peut être utilisé comme une dépendance, par exemple. pour Maven :

Ensuite, l'API client peut être utilisée dans votre application Java :

&copier Copyright 2001-2021, GeoNetwork opensource. Sous licence Creative Commons Attribution ShareAlike (Unported) v3.0 License.


Comment implémenter le langage dans le géoréseau ? - Systèmes d'information géographique

Un prototype d'outil opérationnel a été mis en place sur une période de trois mois afin de démontrer et d'évaluer la démarche. L'étude de cas utilisée dans le développement était l'application Country Profiles, comme illustré dans la section 5. Le prototype permet (a) une infrastructure d'information générique basée sur XML pour prendre en charge des informations multilingues d'une manière extensible et standard, (b) une structure d'intégration d'application basée sur Services Web pour permettre l'interopérabilité des systèmes et des sources d'information de la FAO pour la livraison via des portails Web, (c) utilisation de Microsoft.NET [25], (d) représentations XML standard pour le traitement des métadonnées et des documents multilingues, et (e) rapport dynamique sur les profils de pays génération. En outre, le prototype a également démontré sa capacité à combiner des informations en plusieurs langues dans les mêmes pages, à développer rapidement et facilement de nouveaux systèmes d'information sur le Web, et à combiner et comparer les statistiques de différents pays.

Les principales activités dans le développement du prototype consistent en (a) la création d'enveloppes de services Web pour les sources de données existantes afin qu'elles puissent être accessibles en utilisant le bus d'informations XML, (b) la mise en œuvre d'un nouveau référentiel de documents XML qui permet données à stocker pour différentes langues de manière générique et extensible, et (c) mise en œuvre de l'application Profils de pays.

Les wrappers de services Web ont été créés à l'aide de Microsoft.NET pour les systèmes suivants (ceux déjà accessibles depuis le Web sont répertoriés avec leur URL) :

(a) FAOSTAT - un système statistique interne de la FAO (http://apps.fao.org) et
(b) Statistiques de la Banque mondiale - un système externe

EIMS (Electronic Information Management System) - un référentiel interne existant de la FAO de documents en texte intégral

RAP - un nouveau référentiel de métadonnées et de documents XML internes

(a) Cartes générales - une application de cartes interne de la FAO
(b) GeoNetwork - une application géographique interne de la FAO (http://www.fao.org/geonetwork)

(a) NEMS (Système de gestion des actualités et des événements) - une application d'actualités interne de la FAO
(b) BBC News Online - un nouveau service externe

Pour les systèmes EIMS, RAP et NEMS, l'équipe de développement avait accès au code source des applications et aux bases de données respectives. Pour FAOBib, GeoNetwork, General Maps et BBC News, l'équipe de développement n'avait pas accès au code source et les informations étaient accessibles via HTTP sur des données HTML de scrape. Pour FAOSTAT et les statistiques de la Banque mondiale, l'accès aux données se faisait par lots et cache.

Notre expérience a été très positive. Nous avons constaté qu'il était facile de développer les enveloppes autour des sources de données. Certaines des activités ont été mises en œuvre en quelques heures, au lieu de jours, comme on le pensait auparavant.

Un avantage majeur de l'utilisation du framework Microsoft.NET était la facilité avec laquelle les wrappers de services Web pouvaient être créés. Cependant, l'intégration de ces services Web avec la plate-forme J2EE a rencontré quelques problèmes en raison de la différence de gestion des types de données complexes et des incohérences dans l'utilisation du langage de description de services Web (WSDL).

Un problème est lié au fait que .NET utilise des services Web de style Document par défaut, alors que l'implémentation J2EE (Apache Axis) utilise l'invocation de style RPC. Pour atténuer ce problème dans .NET, nous avons utilisé la propriété SoapRpcService() [30] pour indiquer que le service Web .NET était de style RPC. Cependant, d'autres problèmes se sont posés car Axis n'a pas encore implémenté la prise en charge des tableaux multidimensionnels ou de la génération de définitions de types complexes en WSDL, qui ont été créées automatiquement par.NET. Pour pallier ces problèmes et permettre aux développeurs de créer rapidement et facilement des services Web à partir d'applications Microsoft existantes (ce qui est très important pour la FAO, pour encourager tous les départements à rendre leurs applications disponibles en tant que services Web), un deuxième niveau de services Web a été a effectué automatiquement la transformation des types de données générés par .NET en tableaux XML pouvant être utilisés à la fois par les services Web .NET ou J2EE.

Le prototype a montré qu'il est possible d'intégrer différentes sources d'informations (internes et externes à l'organisation) en préservant leur autonomie et que le système peut évoluer de manière simple en ajoutant et en supprimant des sources de données. En outre, il a également démontré qu'il est possible d'éviter le problème d'imposer l'utilisation d'une seule technologie dans une organisation comme la FAO. Le framework de services Web utilisé dans notre approche permet une plate-forme stable, flexible, extensible et haute performance.


Glossaire

Services de catalogue pour le Web. Liaison de requête/réponse au protocole HTTP pour le service de catalogue OGC.

Fournisseur de données

l'organisation qui crée les données et fournit les données pour la publication Web, ainsi que ses métadonnées.

Remarque : pour les données INSPIRE, l'autorité publique ayant l'obligation légale en vertu de la réglementation INSPIRE.

Éditeur de données

l'organisation qui publie les données sur le Web et fournit des services de données aux utilisateurs de données

ressource de données

ensemble de données, collection d'ensembles de données ou service fournissant des données

collecte identifiable de données [ISO 19101]

série de jeux de données

collection d'ensembles de données partageant la même spécification, par ex. une série de cartes à l'échelle 1:1250 [ISO 19115]

métadonnées de découverte

des informations sur une ressource de données ou de service, utilisées pour découvrir et accéder à son aptitude au partage ou à la réutilisation.

Service de métadonnées de découverte.

Remarque : l'un des nombreux services commerciaux associés à l'infrastructure d'information de localisation du Royaume-Uni. Mis en œuvre par l'interface CSW à l'adresse http://csw.data.gov.uk/geonetwork/

Remarque : DTD est un langage de schéma XML qui définit les blocs de construction légaux d'un document XML. Il n'est pas pertinent dans le contexte des instances de métadonnées GEMINI2 où XSD les schémas sont utilisés pour définir la structure des documents XML.

l'Équipe d'Experts en Normalisation

A noter : un espace de travail collaboratif pour la normalisation dans le domaine de l'information géographique. Voir http://eden.ign.fr/welcome

liste énumérée

ensemble de valeurs, chacune étant identifiée par un code

European Petroleum Survey Group (ancien mais l'abréviation est conservée dans le nom de l'EPSG Geodetic Parameter Dataset). Depuis 2005 OGP Commission d'arpentage et de positionnement.

Remarque : des exemples d'utilisation d'EPSG sont donnés URIpéché instances de métadonnées. Cela n'implique pas que le registre EPSG soit le de jure registre des paramètres géodésiques pour UK Location.

Thésaurus général multilingue de l'environnement.

Remarque : développé par le Centre thématique européen pour l'Agence européenne pour l'environnement.

Remarque : actuellement publié et géré par le Réseau européen d'information et d'observation de l'environnement.

Remarque : GEMET peut être parcouru et recherché en ligne, accessible via des services Web ou téléchargé sous forme de fichiers HTML ou SKOS, voir http://www.eionet.europa.eu/gemet

le profil de métadonnées de découverte au Royaume-Uni de la norme ISO 19115.

Remarque : dans ce document, le terme GEMINI2 désigne la version 2.2 de UK GEMINI.

identifiant géographique

étiquette ou code qui identifie un emplacement [adapté de l'ISO 19112]

Langage de balisage géographique [ISO 19136]

granularité

résolution en termes de densité ou de fréquence

infrastructure pour l'information spatiale en Europe

Organisation internationale de normalisation

Le comité est responsable des normes telles que ISO 19115, ISO 19136 et ISO 19139.

Notes : Le comité technique ISO 211 est responsable de la normalisation dans le domaine de l'information géographique numérique. La page d'accueil de l'ISO / TC 211 est http://www.isotc211.org/

lieu géographique identifiable

données sur les données [ISO 19115]

métadatabase

collection de métadonnées sur un ensemble de ressources de données

élément de métadonnées

élément individuel de métadonnées relatif à une ressource de données, par ex. Étendue, sujet

instance de métadonnées

métadonnées physiquement instanciées.

Remarque : dans le contexte de ce document, une instance de métadonnées sera un document XML conforme à ISO / TS 19139 et autres normes associées.

élément de métadonnées

un concept de métadonnées de haut niveau dans la norme britannique GEMINI. Le titre, par exemple, est un élément de métadonnées.

Remarque : les éléments de métadonnées peuvent comprendre des sous-éléments.

service de métadonnées

service qui fournit des informations sur les ressources de données

jeu de métadonnées

ensemble identifiable de métadonnées relatives à une seule ressource de données

Consortium géospatial ouvert.

Remarque : un consortium industriel d'entreprises, d'agences gouvernementales et d'universités développant des normes d'interface accessibles au public pour géo-activer le Web, les services sans fil, basés sur la localisation et l'informatique grand public. Voir http://www.opengeospatial.org/

Association internationale des producteurs de pétrole et de gaz

ensemble d'une ou plusieurs normes de base ou sous-ensembles de normes de base pour une application particulière

évaluation de la qualité

examen de la qualité d'une ressource de données

assurance qualité

processus pour s'assurer que la qualité est d'un niveau acceptable

Contrôle de qualité

processus de vérification des articles pour s'assurer qu'ils sont d'un niveau de qualité acceptable

gestion de la qualité

processus global d'évaluation et de contrôle de la qualité

résultat de qualité

valeur d'une mesure de qualité

un langage pour faire des assertions sur les modèles dans les documents XML ISO 19757 Document Schema Definition Language

application qui fournit des informations et/ou des fonctionnalités à d'autres applications [adapté du projet de règles de mise en œuvre pour les services de transformation INSPIRE]

Remarque : un système pour spécifier la position dans le monde réel [ISO 19112]

Infrastructure d'information au Royaume-Uni

Infrastructure pour la publication d'informations de localisation dans le cadre de la mise en œuvre de la UK Location Strategy. Intègre la mise en œuvre d'INSPIRE par les États membres du Royaume-Uni.

Unité de coordination des sites au Royaume-Uni

entité juridique chargée de la coordination et de la gestion quotidiennes de l'infrastructure d'information de localisation du Royaume-Uni et de l'élément d'INSPIRE au Royaume-Uni.

Infrastructure d'informations de localisation au Royaume-Uni

univers de discours

vue du monde réel ou hypothétique qui comprend tout ce qui présente un intérêt

Identificateur de ressource uniforme.

Remarques : les URI identifient les ressources et peuvent permettre l'accès aux représentations des ressources. Une URL est un URI. Un aperçu des documents du W3C relatifs à l'adresse est disponible sur http://www.w3.org/Addressing/

Localisateur de ressources uniforme. Spécifie où une ressource identifiée est disponible sur le Web et le mécanisme pour la récupérer.

Temps universel coordonné

UUID (ou GUID)

L'identificateur unique universel (ou global) (UUID) est un entier unique de 128 bits qui est représenté par une chaîne de caractères de 36 (ou 32 en ignorant les tirets) de nombres hexadécimaux.

Remarque : les UUID sont générés par le système et, idéalement, un UUID ne sera jamais généré deux fois par un ordinateur existant.

un dossier accessible Web (WAF) est un répertoire de fichiers accessible via HTTP

Remarque : généralement des fichiers de métadonnées au format XML dans lesquels tous les fichiers et leurs horodatages sont visibles par un navigateur Web ou un client. Les robots d'exploration sont capables d'analyser les listes de fichiers et les horodatages et de fournir une interface de recherche sur ces documents.

Remarque : utilisé pour inclure les données des éléments de métadonnées par référence plutôt que par valeur.

Remarque : la spécification XLink est disponible sur http://www.w3.org/TR/xlink/

Langage de balisage extensible

Remarque : la spécification XML est disponible sur http://www.w3.org/TR/REC-xml/

Document XML

une collection de données représentées en XML

composant logiciel chargé de lire un document XML et de le diviser en éléments et attributs individuels.

Remarque : les parseurs vérifieront qu'un document XML est bien formé. Certains analyseurs entreprendront une validation de schéma.

Langage de définition de schéma XML.

Remarque : un XSD est un document écrit en XML qui définit la structure d'un document XML.

/>
Ce travail est sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International License

Aperçu de la confidentialité

Les cookies nécessaires sont absolument essentiels au bon fonctionnement du site Web. Ces cookies assurent les fonctionnalités de base et les fonctions de sécurité du site Web, de manière anonyme.

BiscuitDuréeLa description
cookielawinfo-checkbox-analytics11 moisCe cookie est défini par le plugin GDPR Cookie Consent. Le cookie est utilisé pour stocker le consentement de l'utilisateur pour les cookies dans la catégorie « Analytics ».
cookielawinfo-checkbox-fonctionnel11 moisLe cookie est défini par le consentement des cookies GDPR pour enregistrer le consentement de l'utilisateur pour les cookies dans la catégorie « Fonctionnel ».
cookielawinfo-checkbox-autres11 moisCe cookie est défini par le plugin GDPR Cookie Consent. Le cookie est utilisé pour stocker le consentement de l'utilisateur pour les cookies dans la catégorie "Autre.
cookielawinfo-case à cocher-nécessaire11 moisCe cookie est défini par le plugin GDPR Cookie Consent. Les cookies sont utilisés pour stocker le consentement de l'utilisateur pour les cookies dans la catégorie "Nécessaire".
cookielawinfo-checkbox-performance11 moisCe cookie est défini par le plugin GDPR Cookie Consent. Le cookie est utilisé pour stocker le consentement de l'utilisateur pour les cookies dans la catégorie "Performance".
view_cookie_policy11 moisLe cookie est défini par le plugin GDPR Cookie Consent et est utilisé pour stocker si l'utilisateur a consenti ou non à l'utilisation de cookies. Il ne stocke aucune donnée personnelle.

Les cookies fonctionnels aident à exécuter certaines fonctionnalités telles que le partage du contenu du site Web sur les plateformes de médias sociaux, la collecte de commentaires et d'autres fonctionnalités tierces.

Les cookies de performance sont utilisés pour comprendre et analyser les indices de performance clés du site Web, ce qui contribue à offrir une meilleure expérience utilisateur aux visiteurs.

Les cookies analytiques sont utilisés pour comprendre comment les visiteurs interagissent avec le site Web. Ces cookies aident à fournir des informations sur le nombre de visiteurs, le taux de rebond, la source de trafic, etc.

Les cookies publicitaires sont utilisés pour fournir aux visiteurs des publicités et des campagnes marketing pertinentes. Ces cookies suivent les visiteurs sur les sites Web et collectent des informations pour fournir des publicités personnalisées.


Télécharger le logiciel de données géographiques

GeoCity est un créateur de cartes avec la possibilité d'utiliser des formulaires HTML dynamiques pour collecter géographique Les données et partager ces informations avec d'autres utilisateurs. Il utilise l'API Google Maps pour la création et la gestion de géographique éléments et connexes Les données.

CANVAS 9 Advanced GIS Mapping Edition inclut une prise en charge directe de Géographique Système d'Information Les données. Prendre des mesures en géographique coordonnées, importez tous les types de fichiers SIG courants dans un nombre illimité de couches superposées automatiquement alignées.

CANVAS 9 GIS Mapping Edition inclut une prise en charge directe de Géographique Système d'Information Les données. Vous pouvez prendre des mesures dans géographique coordonnées, importez des fichiers SHAPE et GeoTIFF dans un nombre illimité de couches superposées automatiquement alignées.

FreeFS est une implémentation de la spécification Web Feature Server v0.0.14 (WFS) du Consortium OpenGIS. FreeFS est destiné à servir de logiciel gratuit, rapide, intuitif et complet géographique vecteur Les données traducteur pour géographique 'service Web'

Faites vos valises et découvrez l'Italie à travers le prisme d'un National Géographique photographe en nationale Géographique Voyageur : Italie


7.4.2 Créer un service de catalogue de métadonnées du géoportail

Configuration de GeoNetwork OpenSource

GeoNetwork OpenSource peut être téléchargé et installé à partir du site Web (http://geonetwork-opensource.org/downloads.html). Utilisez le manuel de l'utilisateur pour vous aider à comprendre comment installer GeoNetwork OpenSource et utilisez leurs tutoriels pour en savoir plus sur l'utilisation de GeoNetwork OpenSource (http://geonetwork-opensource.org/docs.html). Cette unité ne montrera que la mise en page de base de GeoNetwork et comment il peut être utilisé pour générer des services de catalogue de métadonnées géospatiales simples. Un exemple en direct pleinement fonctionnel d'une implémentation GeoNetwork peut être consulté sur la visite GoGeo : http://www.gogeo.ac.uk/metadata/search/?advanced=true.

Page d'accueil OpenSource de GeoNetwork

Une fois GeoNetwork installé, accédez à la page d'accueil via ce lien : http://localhost:8080/geonetwork. La mise en page de GeoNetwork est flexible en fonction des besoins de l'utilisateur, offrant la possibilité de créer des configurations de mise en page du personnel. Il existe une disposition par défaut qui est la plus couramment utilisée et qui constitue le moyen le plus simple de démarrer avec GeoNetwork. La disposition par défaut est illustrée à la figure 7.4a qui a été étiquetée pour décrire ce qui est affiché dans l'interface de GeoNetwork.

Figure 7.4a - Disposition principale de GeoNetwork OpenSource, y compris les étiquettes numérotées expliquées ci-dessous.

  1. Barre d'outils - Contient les liens vers les pages Web Accueil, Administration, Contactez-nous, Liens, À propos et Aide
  2. Outils de recherche – Contient les outils qui peuvent être utilisés pour rechercher des métadonnées dans le catalogue à l'aide de différentes techniques de recherche
  3. Outil de connexion et de langue – Permet à l'utilisateur de se connecter à un compte GeoNetwork Catalog et de sélectionner la langue de la page à définir.
  4. Fenêtre des résultats des métadonnées – Contient les informations relatives à toutes les métadonnées stockées dans le catalogue et produit les résultats de toutes les recherches effectuées par une technique de recherche. Contient également une fenêtre de carte pour afficher les données auxquelles les métadonnées sont liées.

Page d'administration OpenSource de GeoNetwork

Maintenant que la mise en page de GeoNetwork a été décrite, il est important de savoir comment ajouter, éditer et gérer les métadonnées dans un catalogue pour contrôler le catalogue. La page d'administration contrôle tout ce qui concerne l'ajout d'édition et la gestion des métadonnées, ainsi que le contrôle des comptes utilisateurs et des paramètres de sécurité du catalogue. La figure 7.4b montre à quoi ressemble la page Administration et le type d'outils fournis.

Figure 7.4b - Page d'administration OpenSource de GeoNetwork comprenant les étiquettes numérotées expliquées ci-dessous.

  1. Métadonnées – contrôle les métadonnées qui doivent être ajoutées, modifiées et transférées. Si de nouvelles métadonnées doivent être ajoutées au catalogue, ces outils sont utilisés.
  2. Modèle – contrôle le style des métadonnées et les normes utilisées. Vous pouvez définir le modèle pour qu'il corresponde aux normes ISO, Dublin-core, FGDC ou définir le modèle pour qu'il corresponde à toutes ces normes.
  3. Informations personnelles – Contrôle les informations de compte et le mot de passe des utilisateurs actuels.
  4. Administration – Contrôle les propriétés de gestion du catalogue à l'aide de fonctionnalités telles que la gestion des utilisateurs, la gestion des catégories, la configuration du système et la configuration du serveur CSW. Cela permet de contrôler les paramètres de sécurité et l'accessibilité du service GeoNetwork
  5. Exemples de métadonnées - GeoNetwork est fourni avec des exemples de données qui peuvent être utilisés par les nouveaux utilisateurs pour aider à démarrer avec l'utilisation de GeoNetwork. Utilisez cette fonction si c'est la première fois que vous utilisez GeoNetwork.

Ajout d'exemples de métadonnées à GeoNetwork OpenSource

Ajoutez les exemples de métadonnées fournis en cliquant sur le bouton Ajouter des exemples de métadonnées sur la page d'administration. Retournez à l'écran d'accueil où vous pouvez essayer les fonctions de recherche et de visualisation de GeoNetwork. Il existe trois principaux outils de recherche (Figure 7.4c) qui peuvent être utilisés dans GeoNetwork :

Utilisez l'une de ces options de recherche pour trouver les métadonnées des bassins hydrologiques en Afrique qui sont incluses dans les exemples de données ajoutés.

Figure 7.4c - Outils de recherche dans GeoNetwork (1.Outils de recherche de base 2.Outils de recherche par catégorie 3.Outils de recherche avancés).

Les résultats de la recherche seront fournis dans la fenêtre de résultats de droite et afficheront les informations comme illustré à la figure 7.4e. Les résultats contiennent les informations sur les métadonnées et les outils qui peuvent être utilisés pour créer, modifier, supprimer et télécharger le fichier de métadonnées associé. Les données peuvent également être ajoutées à la fenêtre interactive pour une analyse plus approfondie et en développant l'onglet Métadonnées, toutes les informations d'enregistrement de métadonnées sont affichées comme le montre la figure 7.4d.

Figure 7.4d - Fenêtre d'informations OpenSource GeoNetwork comprenant une visionneuse de carte interactive (1. Brève description des métadonnées 2. Exemple de vue de données 3. Commandes de métadonnées 4. Visionneuse de carte interactive.)

Figure 7.4e - Fenêtre d'informations sur les métadonnées GeoNetwork OpenSource.

Exercices OpenSource GeoNetwork

Exercice 1

Essayez d'ajouter des fichiers de métadonnées pour toutes les données d'intérêt dans votre installation GeoNetwork en utilisant les options de métadonnées sous Administration (numéro 1 dans la figure 7.4b). Si vous souhaitez un didacticiel plus détaillé sur l'utilisation de GeoNetwork, consultez la documentation du didacticiel http://geonetwork-opensource.org/manuals/2.10.0/eng/users/index.html.

Exercice 2

GeoNetwork OpenSource a été utilisé pour créer de nombreux catalogues de métadonnées géospatiales qui sont ouverts à l'utilisation. Un exemple est le catalogue GoGeo d'EDINA.

Essayez maintenant une recherche de données spatiales à l'aide du catalogue EDINA GoGeo à l'adresse http://www.gogeo.ac.uk/metadata/search/?advanced=true.

Dans la zone Mots-clés, recherchez le terme « Landsat ». Quel enregistrement est récupéré pour cette recherche ?


Comment implémenter le langage dans le géoréseau ? - Systèmes d'information géographique

CONTEXTE – CENTRAL KALIMANTAN PROJET
Le programme Kalimantan de Fauna and Flora International et PT Billiton Indonesia (BHPB) ont formé un partenariat public-privé pour explorer les opportunités et les risques liés à l'établissement d'une stratégie de conservation au niveau du paysage pour le bassin de Maruwai, district de Murung Raya, Kalimantan central, Indonésie, dans le cadre de la stratégie de biodiversité de BHPB’s Maruwai Coal Projects (MCP).

BHPB reconnaît que la perte de biodiversité due à l'utilisation concurrente des terres est un problème mondial. BHPB répond à cette préoccupation dans sa politique de développement durable en s'engageant à « améliorer la protection de la biodiversité en évaluant et en tenant compte des valeurs écologiques et des aspects d'utilisation des terres dans les activités d'investissement, d'exploitation et de fermeture ».

La stratégie de biodiversité de MCP reconnaît la nécessité de minimiser l'empreinte écologique dans ses opérations et ses sites miniers, tout en reconnaissant la nécessité de travailler à l'échelle régionale pour atteindre les objectifs de biodiversité. Lors d'un atelier en décembre 2007, il a été reconnu que les impacts de gestion de la stratégie de biodiversité proposée par MCP se concentreraient principalement sur les sites miniers réels et les zones tampons adjacentes. Les futurs sites miniers du MCP n'occuperont qu'un faible pourcentage des concessions de charbon actuelles (CCoW). Bien que MCP ait un contrôle direct sur les forêts immédiates entourant les futurs sites miniers et puisse atténuer les impacts sur la biodiversité dans ces forêts grâce à des pratiques exemplaires, il n'a pas de juridiction directe sur les forêts qui pourraient être affectées indirectement par le développement secondaire lié à la construction de routes, l'augmentation des recettes fiscales locales et l'afflux de main-d'œuvre.

Pour que MCP soit considérée comme une entreprise leader dans la gestion de l'environnement, il a donc été reconnu que les interventions de MCP en matière de biodiversité devaient être étendues au-delà de ses zones minières réelles et qu'une approche plus large au niveau du paysage était nécessaire. Si BHPB peut influencer l'utilisation des terres dans ce paysage plus vaste, par exemple, en influençant le processus de planification spatiale du district et en garantissant les droits de bail pour la conservation des forêts en dehors de leurs sites miniers réels, il existe un potentiel considérable pour maintenir et gérer de manière durable une grande forêt écologiquement intacte. paysage au cœur de Bornéo, l'un des endroits les plus riches en espèces de la planète.

L'identification des zones des CCoW actuelles les plus importantes pour la conservation de la biodiversité nécessite une évaluation de ce paysage. Une évaluation des forêts à haute valeur de conservation (FHVC) est considérée comme la méthodologie la plus appropriée pour la planification de la conservation dans la région et est une approche couramment utilisée en Indonésie. L'approche globale comprendrait également une évaluation de l'état actuel des terres et des forêts, les menaces pour la biodiversité et l'analyse des options juridiques pour la conservation à long terme telles que la désignation de forêt de protection/aire protégée et les baux de conservation sous la forme d'une concession de restauration des écosystèmes.

CONTEXTE – OUEST KALIMANTAN PROJET
FFI a signé un accord avec Development Alternative Inc. pour la conservation des orangs-outans dans l'ouest et le centre de Kalimantan. La FFI s'associe à la Fondation Orangutan—UK, PT. Sekala, Yayasan Orangutan Indonesia (YAYORIN) et le Global Environment Center (GEC) pour mettre en œuvre un plan de conservation pour un paysage de 1,5 million d'hectares qui s'étend de la forêt marécageuse de tourbe côtière de Ketapang dans le Kalimantan occidental, aux contreforts des montagnes Schwaner et dans le bassin versant de Belantikan Hulu, dans la province du Kalimantan central.

Le projet vise à réduire le niveau des menaces pesant sur les orangs-outans au niveau du paysage grâce à la réduction de la déforestation et de la dégradation de l'habitat contigu des orangs-outans. Cet objectif sera atteint grâce à trois séries d'interventions :

1) Élaboration de plans de conservation des orangs-outans basés sur le paysage et de recommandations pour un examen sensible à la conservation des plans spatiaux de district pour les gouvernements de district et les parlements

2) Assistance technique aux concessionnaires de palmiers à huile, forestiers et miniers dans le paysage pour intégrer la protection des FHVC dans leurs plans de gestion et

3) Développement de groupes multipartites et de stratégies de financement durable, pour promouvoir la gestion collaborative multipartite des sites prioritaires de conservation des orangs-outans.

Portée:
Saisie des données techniques, manipulation et présentation de toutes les données référencées spatialement dans un SIG soutenant des stratégies de conservation au niveau du paysage dans le Kalimantan central et occidental

Tâches:
• Inventaire des ensembles de données requis pour les évaluations des FHVC et des menaces
• Aide à l'analyse des lacunes des ensembles de données spatiales disponibles
• Produire une base de données SIG avec des cartes de couverture forestière 2000/2003/2006, la classification des sols, les précipitations, l'hydrologie, la topographie, les FHVC, l'aptitude des terres au palmier à huile, le plan spatial provincial, le plan spatial de district, la carte d'état des forêts SK 259/2000, la forêt concessions, concessions industrielles de plantation d'arbres (HTI), concessions minières, concessions de plantation de palmiers à huile et limites administratives
• Compiler des couches de données SIG à partir de cartes de terrain, de points de cheminement GPS, de cartes papier, de bases de données non spatiales et d'autres sources
• Préparer, mettre à jour, reproduire et distribuer des cartes numériques et papier à utiliser dans les travaux sur le terrain, la planification de la conservation et les examens externes/internes
• Établir, maintenir, stocker et documenter les données et les cartes SIG dans un système de cartographie de base de données ordonné et systématique
• Coordonner et mener des enquêtes cartographiques sur le terrain pour collecter des données précises et détaillées sur les caractéristiques et les attributs
• Mettre à jour les listes de données et les métadonnées dans une bibliothèque de données spatiales
• Aider l'analyse spatiale requise pour les évaluations des FHVC et des menaces et la planification spatiale ultérieure
• Assister les équipes de terrain de formation HCVF et d'évaluation des menaces dans les ensembles de données spatiales de vérification au sol

Livrables :
• Inventaire des ensembles de données requis pour les évaluations des FHVC et des menaces
• Lacunes identifiées dans les jeux de données spatiales existants
• Base(s) de données SIG et cartes résultantes pour toutes les données spatiales pertinentes, entre autres : types de végétation classification des sols pluviométrie hydrologie topographie HVC et HCVF aptitude des terres aux plantations industrielles plans spatiaux provinciaux et de district état des forêts au fil du temps concessions forestières contrats de travail et exploitation minière baux limites administratives etc.
• Base de données géographiques SIG et cartes résultantes pour toutes les données spatiales pertinentes, entre autres : types de végétation classification des sols pluviométrie hydrologie topographie HVC et HCVF aptitude des terres aux plantations industrielles plans spatiaux provinciaux et de district état des forêts au fil du temps concessions forestières contrats de travail et baux miniers limites administratives etc.
• Contributions à l'analyse spatiale des FHVC et des rapports d'évaluation des menaces

Durée:
1 an : du 1er février 2009 au 31 janvier 2010

Diviser environ 70 % du projet BHPB du Kalimantan central, 30 % du projet du Kalimantan occidental

Connaissances/compétences :
• Baccalauréat en sciences SIG
• Expérience pratique dans l'application du SIG à la planification de la conservation spatiale
• Expérience préalable en soutien aux évaluations des FHVC et à la planification au niveau du paysage pour la conservation

Les candidatures consistant en une lettre de motivation expliquant pourquoi vous pensez que vous devriez être considéré pour ce poste, un CV complet et les coordonnées de deux références doivent être envoyés par courrier électronique à [email protected] et copiés à [email protected] à l'attention de : Ibu Lilis

Les candidats sélectionnés pour une entrevue seront invités par courriel ou par téléphone. Veuillez indiquer où vous avez vu ce poste annoncé dans votre lettre de motivation. Seuls les candidats présélectionnés seront informés.


Vous envisagez de publier un nom stratigraphique ?

Si vous envisagez de discuter de stratigraphie dans une future publication et surtout si vous avez de nouvelles informations à partager, elles seront plus efficacement communiquées si vous obtenez la nomenclature correcte. Vous pouvez vérifier toutes les informations disponibles et les références connues aux unités stratigraphiques enregistrées dans la base de données des unités stratigraphiques, y compris les exemples publiés d'unités mal orthographiées et mal nommées.

If you plan to publish a new stratigraphic unit or definition, please reserve the name prior to publishing. This will ensure that the name is suitable and available for your unit and will not be confused with existing units. If you are establishing a new unit, you should aim to define it, as soon as you know enough about it. The instructions for defining a stratigraphic unit can guide you in assembling the appropriate information, to describe the unit to others. These instructions can also be found online.


Metadata Views¶

Options in this section enable/disable metadata element groups in the metadata editor/viewer.

Enable simple view: The simple view in the metadata editor/viewer: - removes much of the hierarchy from nested metadata records (such as ISO19115/19139) - will not let the user add metadata elements that are not already in the metadata record It is intended to provide a flat, simple view of the metadata record. A disadvantage of the simple view is that some of the context information supplied by the nesting in the metadata record is lost. Enable ISO view: The ISO19115/19139 metadata standard defines three groups of elements: - Minimum: those elements that are mandatory - Core: the elements that should be present in any metadata record describing a geographic dataset - All: all the elements Enable INSPIRE view: Enables the metadata element groups defined in the EU INSPIRE directive. Enable XML view: This is a raw text edit view of the XML record. You can disable this if (for example), you don’t want inexperienced users to be confused by the XML presentation provided by this view.