Suite

NConvertir les coordonnées du fichier Shapefile en lat/lon ?


J'ai un peu de mal à importer un fichier de formes dans PostgreSQL. En utilisant shp2pgsql, je peux très bien importer les données non géométriques. Cependant, les données géométriques arrivent en fonction d'un système de coordonnées plutôt que du lon/lat dont nous avons besoin. J'espère faire de cette conversion l'étape d'importation, mais je semble incapable de trouver la combinaison magique de paramètres de conversion de projection dans shp2pgsql qui permet d'accomplir cela.

Tentative d'importation à l'aide de…

shp2pgsql -c -d -D -W LATIN1 -s 4269 -I 'chemin/vers/fichier de forme.shp' ma_table | psql -d madb

… fonctionne à l'exception de la conversion de colonne géométrique dont j'ai besoin. Interrogation…

SELECT ST_AsText(geom) FROM my_table LIMIT 1;

… produit…

"MULTIPOLYGONE(((-9619467.85573143 3856511.77685212,-9619466.74264784 3854145.2378255,-9619466.73474416 3854144.27900372 (… )"

Mon objectif est de produire quelque chose comme…

"MULTIPOLYGONE(((-123,1 45,1,-123,2 45,2, -123,3 45,3 (… )"

(J'utilise l'espace réservé lon/lats, évidemment). Le fichier de projection pour le shapefile se lit comme suit :

GEOGCS["WGS 84",DATUM["WGS_1984",SPHEROID["WGS 84",6378137,298.257223563,AUTORITÉ["EPSG", "7030"]],AUTORITÉ["EPSG","6326"]],PRIMEM [ "Greenwich",0,AUTORITÉ["EPSG","8901"]],UNITÉ ["degré",0.0174532925199433,AUTORITÉ["EPSG", "9122"]],AUTORITÉ["EPSG","4326"]]

Je ne sais pas quoi essayer ensuite.


Vos données ressemblent à celles de Mercator (grands X négatifs). Je suppose que web mercator, mais cela peut être faux et peut conduire à des inexactitudes au niveau du compteur (s'il s'agit d'un "vrai" mercator, utilisez 3395).

shp2pgsql -c -d -D -W LATIN1 -s 3857 -I 'chemin/vers/fichier de forme.shp' ma_table | psql -d madb

Maintenant, retournez les coordonnées géographiques dans la base de données

ALTER TABLE ma_table ALTER COLUMN geom TYPE Geometry(Point, 4326) USING ST_Transform(geom, 4326);

Si votre type de géométrie est autre que Point, remplacez-le de manière appropriée.


EPGS 4269 est NAD83, pas WGS84. Essayez plutôt de changer le commutateur -s en 4326. Je ne sais pas pourquoi les unités changent sur vous, les deux sont des degrés décimaux.


Convertir un fichier de formes en coordonnées géographiques

Très nouveau pour les données géospatiales - je travaille actuellement pour obtenir un ensemble de codes postaux étiquetés dans leur région géographique correcte, telle que définie par NUTS1. J'ai pensé que la meilleure façon de le faire serait de:

  1. Obtenez les coordonnées des régions NUTS1
  2. Convertissez-les en polygone
  3. Obtenez les coordonnées d'un code postal et voyez dans quel polygone il se trouve

Cependant - j'ai rencontré une barrière avec l'étape (1) - les données de l'ONS concernant les régions NUTS ne sont pas au format longitude / latitude d'après ce que je collecte (voir la source et l'erreur ci-dessous). À partir de questions similaires, je suppose que ogr2ogr est le moyen de convertir cela - j'ai donc téléchargé OSGeo4W qui a ogr2ogr , mais je ne suis pas tout à fait ce que je devrais exécuter dans mon shell d'alimentation OSGeo4W pour effectuer les conversions appropriées.

J'ai également consulté la feuille de triche ci-dessous, toujours pas de chance cependant.

Je suppose que geopandas a une réponse très simple à mon problème - cependant, après 2 jours de tentative d'installation de ce package, je n'ai toujours pas eu de chance, donc je me retire temporairement de cette avenue (sur une note séparée, le cas échéant on a eu de la chance d'installer geopandas avec python 3.7, orientez-moi dans la bonne direction. J'ai essayé d'installer conda et de télécharger tous les fichiers whl individuellement, aucun ne semblait fonctionner).

Je me demandais si quelqu'un pourrait expliquer à un débutant la commande précise que je dois exécuter pour résoudre mon problème.

Erreur : ValueError : le fichier de formes doit avoir des sommets lat/long


J'ai récemment fait quelque chose de similaire en utilisant la "formule de Haversine" sur les données WGS-84, qui est un dérivé de la "loi de Haversines" avec des résultats très satisfaisants.

Oui, WGS-84 suppose que la Terre est un ellipsoïde, mais je pense que vous n'obtenez qu'une erreur moyenne d'environ 0,5% en utilisant une approche telle que la "formule de Haversine", ce qui peut être une quantité d'erreur acceptable dans votre cas. Vous aurez toujours une certaine quantité d'erreur à moins que vous ne parliez d'une distance de quelques pieds et même alors, il y a théoriquement une courbure de la Terre. Si vous avez besoin d'une approche plus rigoureusement compatible WGS-84, consultez la "Vincenty Formula."

je comprends où bleu étoile vient, mais une bonne ingénierie logicielle est souvent une question de compromis, donc tout dépend de la précision dont vous avez besoin pour ce que vous faites. Par exemple, le résultat calculé à partir de la "Formule de distance de Manhattan" par rapport au résultat de la "Formule de distance" peut être meilleur dans certaines situations car il est moins coûteux en calcul. Pensez aux scénarios « quel point est le plus proche ? » où vous n'avez pas besoin d'une mesure de distance précise.

En ce qui concerne la "formule de Haversine", elle est facile à mettre en œuvre et est agréable car elle utilise la "trigonométrie sphérique" au lieu d'une approche basée sur la "loi des cosinus" basée sur la trigonométrie bidimensionnelle, vous obtenez donc un bon équilibre entre précision et complexité.

Un monsieur du nom de Chris Vénéss a un excellent site Web qui explique certains des concepts qui vous intéressent et présente diverses implémentations programmatiques, cela devrait également répondre à votre question de conversion x/y.


Exemple utilisant ArcMap

Classifications des projections cartographiques basées sur les propriétés de préservation

Et le conforme propriété, préserve les formes des petits éléments sur la surface de la Terre (directions). Ceci est utile pour la navigation. Par exemple, projection de Mercator et projection gnomonique.

Et le aire égale propriété, préserve les domaines. Ceci est utile pour l'analyse impliquant des zones telles que la taille d'une parcelle de terrain, par exemple, la projection de Goode.

n Toute projection peut avoir une propriété conforme ou une propriété d'aire égale, mais pas les deux.

Classifications des projections cartographiques basées sur des modèles de surfaces physiques

m Cylindrique projections -- enrouler un cylindre de papier autour de la Terre, projeter les caractéristiques de la Terre dessus, puis dérouler le cylindre

m Azimutal ou projections planes -- toucher la Terre avec une feuille de papier plat

m Conique projection -- enrouler une feuille de papier autour de la Terre dans un cône.

n Les trois types peuvent avoir soit conforme propriété ou aire égale propriété, mais pas les deux.

Projection non projetée : Plaque Carrée ou Projection à équidistance cylindrique

n mappe simplement la longitude en x et la latitude en y.

n Déforme fortement l'image de la Terre.

n Il n'a pas de propriété de surface conforme ou égale.

n Mais il maintient la distance correcte entre chaque point et l'équateur.

n De sérieux problèmes (zone, direction et autres propriétés déformées) peuvent survenir lors de l'analyse à l'aide de cette projection.

La projection universelle transverse de Mercator (UTM)

n Projeté en enroulant un cylindre autour des pôles, plutôt qu'autour de l'équateur.

n Il y a 60 zones. Chaque zone mesure 6 degrés de large et s'enroule le long d'une ligne de longitude particulière.

n La projection est conforme, l'échelle est la même dans toutes les directions.

n Les coordonnées UTM sont en mètres, ce qui facilite les calculs précis de courtes distances entre les points.

n Les projections UTM posent plus de problèmes aux hautes latitudes.

Coordonnées du plan d'état et autres systèmes locaux

n L'UTM n'est toujours pas assez précis pour l'arpentage de petites zones.

n Au cours des années 1930, chaque État américain a adopté son propre système de projection et de coordonnées, généralement connu sous le nom de State Plane Coordinates (SPC).

n Chaque état a choisi sa propre projection en fonction de sa forme pour minimiser la distorsion sur la zone de l'état.

n Certains États ont plus d'une zone interne.

n Le système de référence nord-américain 1983 (NAD83) est couramment utilisé pour la CPS .

n Deux jeux de données peuvent différer à la fois dans la projection et le datum, il est donc important de connaître les deux pour chaque jeu de données (et les données peuvent être exprimées en pieds ou en mètres avec des origines différentes !)

n Utilisez la conversion de coordonnées pour combiner des jeux de données utilisant différents systèmes de géoréférencement. Gardez à l'esprit que la modification des projections signifie que le système doit convertir les coordonnées projetées arrière à lat/lon (géographique) puis re-projeter dans une autre projection/donnée.


Utilitaires pour les données d'images et vectorielles

Le moteur de reprojection d'image du viseur prend en charge trente et une catégories et toutes leurs zones associées. Comme indiqué dans le menu suivant, vous pouvez également modifier la résolution de sortie et les unités de pixels et choisir entre trois méthodes de rééchantillonnage. Les images reprojetées peuvent être enregistrées au format ERDAS IMG ou GeoTiff.

Si les données que vous souhaitez reprojeter ont toutes les balises, le processus est un jeu d'enfant. Sinon, Digital Grove propose une méthode pour ajouter toutes les balises nécessaires à un fichier image nécessaire pour accomplir une reprojection d'image. La procédure est quelque peu complexe, elle n'est pas recommandée à moins que vous ne soyez à l'aise avec Windows et familiarisé avec les termes SIG. Cela implique l'utilisation d'un certain nombre d'utilitaires supplémentaires décrits ici.

MapShots, une société de gestion de données pour l'agriculture de précision, distribue un utilitaire gratuit appelé "Outil de délimitation JDO" qui fusionne les fichiers de formes. Les attributs des objets cartographiques individuels sont conservés par l'utilitaire, qui ne fusionnera que les formes ayant des définitions d'attributs identiques. L'outil JDO modifie également les données d'une application bureautique John Deere, une fonction dont vous n'aurez probablement pas besoin, mais la routine de fusion de fichiers de formes est très utile.

TerraFetch enregistre chaque tuile d'image séparément, c'est donc une bonne idée d'organiser les tuiles dans des dossiers avec des noms en langage clair afin que vous puissiez les déplacer plus tard. (Un autre téléchargeur TerraServer est USAPhotoMaps. Les détails sont disponibles ici.)

En conjonction avec DXF2XYZ, le Auteur DXF Massachusetts permet de créer un fichier DXF à partir de fichiers de formes. Cela signifie que vous pouvez utiliser un programme tel que fGIS pour placer vos points de données sous forme de fichiers de formes, qui peuvent être convertis en DXF, qui à leur tour peuvent être convertis en fichiers texte XYZ pour les programmes d'intégration de données.

TGlobe propose un logiciel gratuit Calculateur de distance de ville qui affiche les itinéraires sur un globe 3D positionnel ou une carte Mercator. Les villes sont sélectionnées soit en cliquant dessus sur le globe, soit dans une liste. Vous pouvez ajouter des villes si celles qui vous intéressent ne figurent pas déjà dans la vaste base de données.

Logiciel de cartographie GPS HGIS® de StarPal, Inc. crée des cartes et des bases de données compatibles avec les SIG. Il fonctionne sur Pocket PC, Windows CE ou n'importe quel système d'exploitation Windows de bureau. Le programme produit des cartes SIG vectorielles et des tableaux de données sur un ordinateur de bureau, mais il est principalement conçu pour être utilisé sur un ordinateur de poche connecté à une unité GPS.

L'agriculture de précision utilise HGIS pour mesurer les champs et surveiller la plantation, le traitement ou la récolte des cultures. Les possibilités de cartographie sur le terrain en temps réel de n'importe quel point, ligne ou surface sont toutefois illimitées.

L'essai gratuit et le manuel de HGIS sont d'excellents outils pour apprendre les principes de la cartographie numérique, des SIG et du GPS. L'essai est un éditeur vectoriel, ouvrant et enregistrant les fichiers SHP et MIF utilisés par les programmes SIG de bureau. HGIS prend en charge plus de 100 systèmes de coordonnées et peut être utilisé pour convertir les fichiers de formes ESRI d'un système de coordonnées à un autre (par exemple, UTM NAD27 en UTM NAD83). La fonction de conversion de fichiers de formes est activée dans toutes les versions de HGIS, y compris les versions de démonstration gratuites.

StarPal propose également une version de HGIS avec des fonctions d'image raster, de géo-référencement et d'édition vectorielle.


Fichiers de formes et outils pour l'utilisation de Xastir

Je construis toujours Xastir avec le support shapefile et "dbfawk". Avec ces deux options, vous pouvez avoir accès à de nombreuses cartes et ajuster leur apparence à votre guise. Si vous construisez également GDAL, vous pouvez obtenir des outils que vous pouvez utiliser pour générer plus de cartes.

J'ai créé pas mal de fichiers de formes pour mon propre usage, et cette page est une tentative pour commencer à les partager. Tous les fichiers ici sont destinés à être utilisés avec une version de Xastir compatible DBFAWK, bien que les fichiers de formes soient parfaitement généraux et puissent également être utilisés à d'autres fins. Je recommande fortement le système d'information géographique open source GRASS à ces autres fins.

Je mets souvent à jour les fichiers dbfawk au fur et à mesure que j'affine leur apparence. Vous voudrez peut-être jeter un coup d'œil de temps en temps pour voir si je les ai modifiés. Si vous pensez que j'ai créé une carte particulièrement laide en utilisant mes fichiers dbfawk, n'hésitez pas à me faire part de vos modifications.

Tutoriel DBFAWK

Conversion des données TIGER/Line au format shapefile

Il vient juste d'être porté à mon attention qu'il existe un outil commercial appelé TGR2SHP qui peut convertir les fichiers TIGER/Line au format shapefile. Le 13 décembre 2006, j'ai appris que cet outil est désormais un logiciel gratuit et qu'il est disponible sur http://tnatlas.geog.utk.edu/downloadfree.htm. LES INFORMATIONS CI-DESSOUS N'ONT RIEN A VOIR AVEC CE LOGICIEL. Mon choix du nom "tgr2shp" dans le nom du fichier dbfawk que j'ai créé était purement descriptif du processus par lequel les fichiers de formes ont été créés, et n'a rien à voir avec ce produit, et a été choisi avant même que je connaisse l'existence de l'outil TGR2SHP. Veuillez visiter le site du fabricant pour obtenir des informations concernant ce produit. Sur ma page, vous ne trouverez que des descriptions de la façon de bricoler des fichiers de formes à partir de données TIGER/Line à l'aide d'outils gratuits de la distribution GDAL.

Cette rubrique est obsolète. L'ensemble des données TIGER/Line a déjà été exécuté via ogr2ogr et Xastir-tigerpoly.py et est disponible au format shapefile à ftp://aprs.tamu.edu/. Je laisse la description en place car elle pourrait être utile pour les personnes qui envisagent d'autres conversions. De plus, le fichier tgr2shp.dbfaawk fait désormais partie de la distribution Xastir. La version ici est obsolète.

J'ai pu télécharger des données TIGER/Line récentes (2006 Deuxième édition) sur le site Web TIGER du US Census Bureau et les convertir en fichiers de formes. C'est du gâteau. Téléchargez les fichiers de comté que vous voulez. Décompressez ensuite chacun dans son propre répertoire (appelez-le "in_directory"). Ensuite, cd vers in_directory et exécutez la commande suivante : Cela créera un sous-répertoire de in_directory appelé "foo" qui contiendra un certain nombre de fichiers de formes et de données auxiliaires. Les fichiers appelés "CompleteChain.*" sont ceux que vous voulez, ce sont les polylignes correspondant aux routes et autres entités linéaires. Copiez-les dans votre répertoire de cartes xastir et renommez-les avec le nom du comté qu'elles représentent. Installez ensuite tgr2shp.dbfawk dans votre répertoire share/xastir/config et réindexez les cartes. Ta da. Voir ci-dessus : tgr2shp.dbfawk fait désormais partie de la distribution xastir et la version sur ce site web n'est plus mise à jour.

L'option "-t_srs EPSG:4326" n'est pas strictement nécessaire lorsqu'elle est utilisée sur les fichiers TIGER/Line, mais garantit que le fichier de formes de sortie est projeté vers WGS84 Lat/Lon si nécessaire (la raison pour laquelle elle n'est pas nécessaire est que l'entrée les données sont censées être en NAD83 Lat/Lon, ce qui équivaut à WGS84 Lat/Lon à des fins de xastir). Cela garantira également que les fichiers .prj associés aux formes de sortie contiennent les informations de projection correctes dont vous avez besoin si vous devez finalement les reprojeter dans un but différent (par exemple, pour une utilisation dans un SIG tel que GRASS).

Les polylignes de CompleteChain sont également utilisées comme limites pour les entités polygonales, mais les polygones sont NE PAS représentés sous forme d'entités "polygones" de fichiers de formes après la conversion ogr2ogr, aucune manipulation de dbfawk ne peut les faire afficher sous forme de polygones remplis dans xastir. Pour que les entités surfaciques soient remplies, il faudrait écrire un outil de conversion qui fusionne les informations des tables PolyChainLink, Polygon et CompleteChain et crée un nouveau fichier de formes avec des polygones au lieu de polylignes, et un fichier dbf associé avec des attributs de polygone.

Il y a quelque temps, j'ai produit un script Python dérivé du script "tigerpoly.py" fourni avec gdal. Ce script s'appelle Xastir_tigerpoly.py, et si vous avez installé gdal, vous pouvez l'utiliser pour générer des fichiers de formes de polygones à partir des mêmes fichiers bruts TIGER/Line que vous avez utilisés avec ogr2ogr pour obtenir des fichiers polylignes. Recherchez dans le répertoire "scripts" de votre version d'extraction CVS de xastir, ou parcourez le référentiel CVS de Xastir sur sourceforge (suivez les liens depuis la page d'accueil de Xastir). Le fichier "tgr2shppoly_2006.dbfawk" est également installé avec xastir maintenant. L'ensemble complet des données TIGER/Line de la deuxième édition de 2006 a été converti en fichiers de formes d'arcs et de polygones et est disponible sur le site FTP de TAMU. Si vous voulez vraiment exécuter Xastir_tigerpoly.py vous-même, il vous suffit de lui donner le nom d'un répertoire contenant les données TIGER/Line d'un seul comté et le nom d'un fichier de formes à créer. Si vous spécifiez l'option "-d", cela dissoudra les limites communes entre les petits polygones avec des noms d'entités identiques. La dissolution de ces limites est essentielle pour créer des cartes plus jolies, mais détruit les informations qui figuraient dans la description topologique d'origine.

Soyez averti : dans certaines régions, les données TIGER sont terriblement inexactes. Il se trouve que je vis dans l'un d'eux (comté de Bernalillo, NM). Il existe des preuves d'une numérisation négligente des cartes, et il existe une forte possibilité que les cartes sources n'aient pas été correctement rectifiées ou aient été dans le mauvais système de référence. Dans le comté de Bernalillo, ces erreurs n'ont pas été corrigées entre les données de 2000 et les données de 2003, mais ont été corrigées substantiellement par les données de la deuxième édition de 2006.

Selon les propres recommandations du recensement, les données TIGER/Line ne sont pas destinées à être utilisées dans la navigation --- elles sont spécifiquement adaptées aux besoins du recensement américain et ne répondent pas aux normes de précision des autres données cartographiques américaines. Il est cependant facilement disponible et souvent utile. Veuillez consulter les sites Web du recensement pour plus d'informations avant d'utiliser ces données pour quelque chose d'important.

Fichiers SIG du comté de Bernalillo !

Malheureusement, les informations contenues dans les paragraphes suivants se sont de nouveau révélées obsolètes le 16 juillet 2007. Le comté de Bernalillo ne fournit plus de fichiers de formes de routes sur son site de téléchargement de données SIG. Seuls quelques fichiers de formes de polygones sont disponibles pour le moment. La seule option pour obtenir les données routières du comté de Bernalillo sera désormais la page SIG d'Albuquerque. Heureusement, j'ai pu créer un nouveau fichier DBFAWK approprié (en fait une modification triviale de l'ancien) pour les accompagner, alors faites défiler jusqu'à la section suivante si vous recherchez des données routières du comté d'Albuquerque/Bernalillo.

Le comté de Bernalillo possède un site Web fantastique où vous pouvez télécharger toutes sortes de données SIG actuelles. C'est, cependant, dans HARN 1983 New Mexico State Planecoordinates, Central Zone, en pieds d'arpenteur américain (ils viennent avec le fichier .prj nécessaire pour définir le système de coordonnées d'entrée). Vous pouvez les télécharger, les convertir en lat/lon avec ogr2ogr (avec "ogr2ogr -t_srs EPSG:4326 newfile.shp origfile.shp") et les utiliser dans xastir. Ils sont vraiment sympas et sont naturellement beaucoup, beaucoup plus précis que les données TIGER/Line pour ce comté.

Le site Web du comté de Bernalillo contient ces données aux formats "ESRI GeoDatabase" et Shapefile. Vous avez besoin des fichiers de formes, car l'accord GeoDatabase est inutilisable dans Xastir

Jusqu'à présent, je n'ai créé qu'un fichier dbfawk pour la couche "RoadCenterlines", le réseau de transport actuel. Les étiquettes ont l'air horrible, bien sûr, à cause de la façon dont elles sont affichées dans xastir, mais les rues sont correctes et ont l'air bien. Voici ce que vous faites pour les utiliser.

  1. Obtenez les données sur le site Web du comté de Bernalillo. Cliquez sur « Cartes interactives », puis sur le côté droit, cliquez sur « Télécharger les données du comté ». Sélectionnez le fichier zip « Inventaire routier des travaux publics » sous « Télécharger les fichiers de formes ». Il s'agit d'un fichier zip qui contient tous les fichiers nécessaires à l'utilisation des données dans xastir. Vous pouvez également consulter la page Web des métadonnées pour les données --- cela est lié à la table des fichiers GeoDatabase, et les noms de champ ne correspondront pas exactement, ils ont été légèrement modifiés pour les fichiers de formes, mais c'est facile pour voir quel nom de champ de fichier de formes va avec quoi. Le personnel SIG du comté de Bernalillo est méticuleux dans la documentation de ses données SIG, et ces métadonnées sont très utiles pour créer des fichiers dbfawk utilisables.
  2. Convertissez le fichier de formes RoadCenterlines en lat/lon, en utilisant le fichier .prj en entrée et la projection cible de EPSG:4326 (WGS84 lat/lon) : le fichier de formes résultant RoadCenterlines_ll.shp et ses fichiers .shx et .dbf associés seront directement utilisables à xastir.
  3. Télécharger mon fichier dbfawk
  4. Déplacez RoadCenterlines_ll.* vers un répertoire de cartes approprié que xastir peut utiliser et indexez les nouvelles cartes. Réglez le fichier dbfawk à votre goût.

On pourrait étendre ce processus aux autres fichiers de formes sur le site bernco.gov. À un moment donné, je l'ai fait pour le fichier de formes des aéroports, mais ce n'est plus disponible.

Le fichier de formes "netcurr" beaucoup plus ancien contenait suffisamment d'informations pour pouvoir l'utiliser pour géocoder des adresses, mais pas la nouvelle couche RoadCenterlines. Le fichier netcurr sur le site SIG d'Albuquerque contient cependant ces informations et représente le même réseau routier. Voir la section suivante pour plus de détails.

La bonne nouvelle est que les fichiers netcurr sont mis à jour mensuel, ils sont donc généralement à jour avec les vraies routes. La mauvaise nouvelle est que lorsqu'elles sont mises à jour, elles ne sont pas toujours régénérées avec le même format de table attributaire, et donc le fichier dbfawk doit être refait. J'ai découvert le 4 avril 2006 que cela s'était produit depuis que j'avais initialement créé un fichier dbfawk pour eux, et que le fichier dbfawk que j'avais sur ce site était obsolète depuis un certain temps. Je l'ai régénéré à cette date pour refléter le nouveau format des attributs dbf, mais je ne peux pas garantir que les fichiers d'aujourd'hui du comté de Bernalillo correspondront. Si vous constatez que cela ne fonctionne plus, faites-le moi savoir, j'examinerai les modifications incompatibles apportées et je mettrai à jour le fichier dbfawk si je le peux.

Données de la ville d'Albuquerque

La ville d'Albuquerque dispose également d'un dépôt SIG en ligne. Leur site est http://www.cabq.gov/gis/. Le Les données sur leur site est assez bonne, bien que les fichiers de formes du réseau routier ne soient pas aussi bien configurés avec des tables d'attributs que les anciens fichiers de formes du comté de Bernalillo qui contenaient précisément les mêmes routes. Également métadonnées qui vont de pair avec leurs shapefiles laisse un bonne affaire être désiré. Dans certains cas, ce qui est souhaité, c'est qu'il y ait ÊTRE métadonnées. Lorsqu'il y a des métadonnées, certains fichiers ont des colonnes d'attributs qui ne sont documentées nulle part (par exemple, aucune explication n'est donnée sur l'attribut "FONCTIONNEL" pour les données routières, qui est clairement destiné à indiquer le type de route de l'entité) . Certaines des données ici sont explicites, cependant, et ces fichiers m'ont été très utiles.

Note ajoutée le 30 août :CEPENDANT : l'attribut "FONCTIONNEL" est décrit (brièvement) dans les métadonnées de netcurr comme provenant de "MRCOG" qui fait référence au "Middle Region Council of Governments" --- et à la très ancienne version de "netcurr" que j'avais de l'ancien site Web du comté de Bernalillo avait un champ "MRCOG_FUNC" qui semble en un coup d'œil associer la valeur FUNCTIONAL entière à un type de rue dans le texte. Dans mon fichier netcurr.dbfawk pour cet ancien fichier, j'avais en fait extrait ces informations à la main et les ai mises dans les commentaires, et j'ai heureusement découvert que mon ancien fichier netcurr_ll.dbfawk n'avait besoin que de quelques ajustements mineurs pour le rendre utilisable avec les nouvelles données d'Albuquerque .

Les données du site de la ville d'Albuquerque sont toutes dans le système de coordonnées planes de l'État du Nouveau-Mexique, zone centrale, tout comme les données du site Web du comté. Ils auront tous besoin d'être convertis en lat/lon pour être utilisables dans xastir. Cela se fait avec la commande ogr2ogr habituelle :

Pendant que vous y êtes, vous pourriez peut-être aussi trouver mon fichier dbfawk pour les données arroyos utile. Cela va de pair avec l'ensemble de fichiers de formes "arroyos.zip" (une fois converti en lat/lon, comme toujours), et fournit une image quelque peu utile du réseau de contrôle des inondations/d'irrigation arroyo. J'ai cependant remarqué quelques omissions flagrantes, en particulier dans la région de Los Ranchos de Albuquerque --- la seule région où j'ai réellement nécessaire ces informations ces derniers mois. Les données semblent juste avoir un trou là. Heureusement, les données du recensement et les données routières semblent avoir un peu d'informations pour combler les lacunes.

Pour la suite des travaux

Ce fichier de formes pourrait être importé dans xastir tout simplement avec un fichier dbfawk brut. L'intégration de la capacité de recherche d'adresses directement dans xastir serait un projet différent pour un jour différent.

JE N'AI PAS ESSAYÉ AVEC LE FICHIER NETCURR D'ALBUQUERQUE et il devra certainement être modifié pour fonctionner --- les noms de champs dans l'ancien fichier du comté de Bernalillo ne correspondent pas à ceux du nouveau fichier d'Albuqeurque. Mais on pourrait étudier le fichier de schéma et le modifier pour qu'il fonctionne correctement si l'on s'en soucie suffisamment. Je ne m'en soucie pas assez pour le moment, mais c'est définitivement une chose qui vaut la peine d'être poursuivie.

Couches de données USGS

Les transferts SDTS DLG sont des graphiques linéaires d'entités qui se trouvent sur des cartes topographiques quadrangulaires USGS de 7,5 minutes. Si vous avez de la chance, l'USGS a mis des graphiques linéaires SDTS récents sur son site Web. Malheureusement, certains des fichiers SDTS proviennent de révisions précédentes de cartes topographiques, et vous ne pouvez obtenir des données mises à jour que si vous achetez achat dans le "format facultatif DLG-3". Plus à ce sujet plus tard.

Vous souhaiterez probablement que l'utilitaire sdtsdump affiche les métadonnées de ces fichiers. Regardez les fichiers "IDEN" et "XREF" pour être sûr de l'année de la dernière mise à jour de l'objet et de la référence cartographique, respectivement. "NAX" signifie "NAD83" et "NAS" signifie "NAD27".

J'ai eu de plus en plus de mal à trouver le code source pour le sdtsdump et d'autres utilitaires simples au fil des ans, mais la dernière fois que j'ai fait une recherche google d'une heure, je l'ai finalement trouvé à ftp://ftp.blm.gov/pub/ gis/sdts/dlg/c_code.zip. Accrochez-le maintenant. Il y a cinq ans, ce code était partout.

REMARQUE : les fichiers SDTS ont tous des coordonnées en UTM. Vous devez les convertir en Lat/Lon. Si sdtsdump sur le fichier XREF affiche "NAS" pour la référence horizontale, vous devrez également effectuer un décalage de référence. Voir ci-dessous.

Métadonnées

Tous les fichiers de formes ici sont en coordonnées WGS84 Lat/Lon non projetées. Dans le cas de tous les fichiers que j'ai convertis à partir d'un autre système de coordonnées, j'ai fourni un fichier ".prj" qui peut être utilisé avec OGR pour garantir un géoréférencement correct. Ce fichier prj est au format WKT et est inutilisable par "shpproj" (qui s'attend à ce que le fichier .prj ne soit rien de plus que ses propres arguments de ligne de commande) ou Global Mapper (qui produit un fichier .prj lisible par l'homme). Sachant que tous les fichiers sont dans une projection/donnée de "lat/lon" et "WGS84" (numéro EPSG 4326) devrait être suffisant.

Le fichier de formes des zones sauvages contient le fichier texte de métadonnées d'origine fourni avec les données lorsque je l'ai téléchargé à partir de l'Atlas national.

Pour les fichiers de formes dérivés des produits de données USGS, veuillez consulter le centre de données USGS EROS pour plus de détails. Tout ce que j'ai fait avec eux, c'est de les convertir au format shapefile et de changer le système de coordonnées en lat/lon.

Ouais, ouais, donne-moi des fichiers gratuits

Format optionnel DLG

  • Mont Washington, Nouveau-Mexique
  • Sandia Crest, Nouveau-Mexique
  • dlgord.dbfawk
  • Cet ensemble de fichiers de formes et de fichiers dbfawk associés est le premier produit de mon utilisation de Global Mapper sur mes couches vectorielles au format DLG-O achetées. Il s'agit d'un tarball des couches de couverture végétale pour les six quadrangles de l'USGS couvrant les montagnes Sandia, les montagnes Manzanita et une partie des montagnes Manzano, à l'est et au sud-est d'Albuquerque. Depuis le 29 septembre, xastir peut afficher ces fichiers de formes sous forme de couches semi-transparentes superposées à d'autres éléments. Je l'inclus ici principalement pour démontrer la nouvelle fonctionnalité de polygone translucide xastir, et parce que j'ai passé beaucoup de temps là-dessus. J'espère faire le même genre de chose avec le reste des couches vectorielles de la zone de sandia, afin que je puisse créer des cartes quad personnalisées à faire soi-même sans avoir à compter sur l'ensemble des quads USGS DRG. Vous constaterez que cinq des six fichiers dbfawk sont en fait des liens vers le sixième. Je n'ai pas créé de fichier dbfawk global "basé sur la signature" car les couches vectorielles USGS peuvent partager une signature commune mais contenir des types de données complètement différents --- et dbfawk n'est pas assez flexible pour gérer le type d'étiquettes d'entité que l'USGS utilise dans DLG-O. (Dans SDTS, les étiquettes d'entités majeures/mineures à double champ sont combinées en un seul champ et c'est facile).

Format CFF (Cartographic Feature Files) du US Forest Service

L'USFS dispose d'un centre d'échange de géodonnées, mais les fichiers y sont beaucoup moins utiles que ceux de la forêt nationale de Cibola sur leur site. Les fichiers CNF ont des noms et des numéros de sentiers, de ruisseaux et de routes, et très peu de lignes superflues. Ce n'est pas le cas pour les fichiers du centre d'échange de géodonnées.

Notez à quel point les versions USGS et USFS des sentiers sont différentes. Je crois que les USFS sont plus à jour, et ils en montrent certainement plus.

US Forest Service --- Forêt nationale de Cibola

Aujourd'hui, 13 juillet 2006, j'ai remarqué que le site Web de la forêt nationale de Cibola a une nouvelle page de données SIG. Cela n'a été mis à jour qu'au cours de la semaine dernière environ, car la semaine dernière, j'ai découvert qu'ils avaient complètement supprimé leur ancienne page SIG. Je n'ai pas encore commencé à utiliser leurs données, mais il semble y avoir des trucs particulièrement utiles, y compris les topo quads modifiés par le US Forest Service au format Arc/Info geotiff (ce qui signifie qu'il manque toutes les balises geotiff pour les rendre directement utiles dans xastir, malheureusement ). La page en question se trouve sur la page Projets et plans forestiers nationaux de Cibola. Pour accéder aux topos quads, vous devez vous rendre au Geodata Clearinghouse du US Forest Service. pour utiliser les quads, vous devrez ajouter des balises geotiff appropriées pour contenir le système de coordonnées. Les informations spécifiques du système de coordonnées (projection et datum) nécessaires sont contenues dans les métadonnées, ce n'est donc pas si difficile. La plupart sont en UTM avec la référence NAD27, vous devez donc simplement utiliser gdal_translate avec l'option "-a_srs EPSG:26713" pour noter qu'il s'agit de la zone UTM 13, NAD27.

Au fur et à mesure que j'expérimente davantage ces données (y compris certaines des nouvelles données vectorielles), j'en parlerai davantage ici.

Divers

  • Mon fichier DBFAWK pour le shapefile USGS 24K Grid que vous pouvez télécharger sur gisdatadepot.com (regardez sous "index grids"). Sans ce fichier dbfawk, tout ce que vous pouvez voir sont les contours, avec lui, chaque quad sera étiqueté si vous zoomez suffisamment près.
  • Mon fichier dbfawk pour la carte du monde shapefile qui peut être téléchargé à partir de http://aprsworld.net/gisdata/world/. Cela permet d'afficher les noms des pays avec les côtes.
  • Districts de police de l'État du Nouveau-Mexique (le fichier dbfawk est dans l'archive)
  • National Wilderness Areas from the National Atlas (fichier dbfawk dans tarball)
  • Voici un fichier dbfawk pour restituer le fichier de formes des routes à partir de l'entrepôt de données cartographiques de l'Atlas national. C'est une première coupe --- Je trouve que la précision de ce fichier de formes n'est pas assez bonne pour être utilisée à des niveaux de zoom inférieurs à environ 512 dans xastir, et cela signifie que seules les grandes autoroutes seraient affichées telles qu'elles sont actuellement. Je pourrais modifier celui-ci à l'avenir.
  • Téléchargez le fichier de forme des ruisseaux et des plans d'eau à partir de l'atlas national. Ensuite, essayez mon fichier dbfawk pour cela. Je n'ai implémenté qu'un fichier dbfawk pour les lacs et autres, le fichier de formes hydrogp020. Vous êtes seul pour hydrogl020.
  • Téléchargez le fichier de formes des États-Unis à partir de l'Atlas national. Ensuite, essayez mon fichier dbfawk pour cela. Il s'agit de ma première tentative de carte de base colorée des États-Unis, et impliquait de nombreux choix de couleurs pour les États.
  • Littoral du Continent. Je n'ai aucun souvenir de la façon dont je suis arrivé à celui-ci. J'avais la couche de carte du littoral dans une base de données GRASS et je l'ai exportée dans un fichier de formes. Le dbfawk est dans l'archive tar.
  • Trailheads and trail junctions in the Sandias --- this is a very small shapefile of significant trailheads in the Sandia Mountains I produced from a text file of lat/lons and feature names provided to me by WD5IDL from the New Mexico Search And Rescue Support Team. It uses the Tiger map points dbfawk file that comes with Xastir.
  • Another points file from WD5IDL, this one shows popular climbing attractions in the Sandia Mountains.

1 réponse 1

As has already been noted in comments, the real solution to your problem is to research map projections, choose an appropriate projection, and use that projection to convert latitude and longitude to points on your display. However, for small areas of the earth's surface, a simple "flat earth" approximation might be sufficient.

The major problem with your code is that the length of a degree of latitude is not the same as the length of a degree of longitude, except at the equator. If you move one degree north, you move the same distance regardless of your location: 1/360th of the length of a great circle. But if you move one degree west, you have moved a shorter distance depending on your latitude, because you are moving on a "small circle" instead of a great circle. If you are near the north pole then the radius of this small circle is much less than the radius of a great circle. The only exception is if you are at the equator, and then the "small circle" is actually a great circle. So how to compensate?

If your latitude is $phi$, where $phi = 0^circ$ at the equator and $phi = 90^circ$ at the north pole, then the radius of the small circle through your location is $R cos phi$, where $R$ is the radius of the earth. The radius of a great circle is $R$. If you move one degree north then you have moved a distance of $2 pi R / 360$, whereas if you move one degree west you have moved a distance of $(2 pi R cos phi)/360$. In your code, a pixel corresponds to some measure of distance, so "degrees per pixel" is inversely proportional to distance but the distance per degree is different in the X and Y directions, as explained above. So to compensate, you should divide the degrees per pixel in the X direction by $cos phi$. Note that the cosine function in most programming languages requires an angle in radians, so you may need to convert degrees to radians before computing the cosine.


cuSpatial builds on top of the RAPIDS cuDF data frame library. Put your data into cudf.DataFrame or cudf.Series to load it onto the GPU before calling cuSpatial functions. The following functions demonstrate some of the most common use cases of cuSpatial and the performance gains you can expect.

  • Point in Polygon Testing
  • Haversine Distance
  • Directed Hausdorff Distance
  • Cubic Splines for Trajectory Interpolation​
  • Quadtree Indexing

Well-Known Text format

Many entities in this specification can be printed in a well-known text format. This allows objects to be stored in databases (persistence), and transmitted between interoperating computer programs. Each entity has a keyword in upper case (for example, DATUM or UNIT ) followed by the defining, comma-delimited, parameters of the object in brackets. Some objects are composed of objects so the result is a nested structure. Implementations are free to substitute standard brackets ( ) for square brackets [ ] and should be prepared to read both forms of brackets. The definition for WKT is shown below using Extended Backus Naur Form (EBNF). The WKT for a math transform can be used inside a engineering coordinate reference system, so it is shown first.

WKT is now defined by ISO 19162 ( Geographic information — Well known text for coordinate reference systems ), also known as “WKT 2”. This page describes the older format defined by OGC 01-009 ( Coordinate Transformation Services ), referenced as “WKT 1”. See ISO 19162 instead for the recommended format to use in new software products.

Math Transform WKT

Coordinate System WKT

Description of WKT keywords

Note: In this page, the term " Coordinate System " is not exactly equivalent to the ISO 19111 definition.

This is an optional clause that allows an external authority to manage the definition of an entity.

The name of the axis is for human consumption. The enumerated value that follows is to allow software to correctly overlay different coordinate systems. If the optional AXIS terms are not present, then the default values are assumed. Ils sont:

CS typeDefault AXIS ISO 19111 abbreviations
Geographic Coordinate System( GEOGCS ): AXIS["Lon",EAST],AXIS["Lat",NORTH] ( &lambda , &phi )
Projected Coordinate System( PROJCS ): AXIS["X",EAST],AXIS["Y",NORTH] ( x , y ) - lower case
Geocentric Coordinate System( GEOCCS ): AXIS["X",OTHER],AXIS["Y",EAST],AXIS["Z",NORTH] ( X , Y , Z ) - upper case

Note: Some default axis names are different than the abbreviations mandated by ISO 19111. The ISO abbreviations are shown in the above table for information purpose.

However, if these terms are present, and have non-default values, then implementations must be prepared to swap and reverse the coordinates of geometry before attempting to overlay graphics.

This indicates a compound coordinate system, which combines the coordinate of two other coordinate systems. For example, a compound 3D coordinate system could be made up of a horizontal coordinate system and a vertical coordinate system.

A transform defined by the concatenation of sub-transforms. The dimension of the output space of the first transform must match the dimension of the input space in the second transform (if defined), and so on for the remaining sub-transforms.

This indicates the horizontal datum, which corresponds to the procedure used to measure positions on the surface of the Earth.

This indicates a fitted coordinate system. The math transform is used to construct a map from the fitted coordinate system to the base coordinate system. The transform is often an affine map. The math transform works from the fitted CS to the base CS so that the fitted CS can have a smaller dimension that the base CS. This is often quite useful. For example, a fitted coordinate system could be a 2D plane approximately tangential to the Earth, but based on a WGS84 geocentric 3D coordinate system.

A 3D coordinate system, with its origin at the center of the Earth. The X axis points towards the prime meridian. The Y axis points East or West. The Z axis points North or South. By default the Z axis will point North, and the Y axis will point East (e.g. a right handed system), but you should check the axes for non-default values.

A coordinate system based on latitude and longitude. Some geographic coordinate systems are Lat/Lon, and some are Lon/Lat. You can find out which this is by examining the axes. You should also check the angular units, since not all geographic coordinate systems use degrees.

A math transform defined as the inverse of another transform.

This indicates the local datum.

This indicates a local, ungeoreferenced coordinate system. Such coordinate systems are often used in CAD systems. They can also be used for local surveys, where the relationship between the surveyed site and the rest of the world is not important. The number of AXIS clauses indicates the dimension of the local coordinate system.

A named projection parameter value. The units of the parameter must be inferred from its context. If the parameter is inside a PROJCS , then its units will match the units of the PROJCS . If the parameter is inside a PARAM_MT , then its units will be meters and degrees for linear and angular values respectively.

A parameterized math transform. All the linear parameters are expressed in meters, and all the angular parameters are expressed in degrees. Other parameters should use S.I. units where possible. (E.g. use Kg for mass, and seconds for time.)

The <classification name> is a coded value that specifies the formulae used by the math transform. See Parameterized Transforms for legal values, and the corresponding parameters.

This is a math transform that passes through a subset of ordinates to another transform. This allows transforms to operate on a subset of ordinates. For example, if you have (Lat,Lon,Height) coordinates, then you may wish to convert the height values from meters to feet without affecting the (Lat,Lon) values. If you wanted to affect the (Lat,Lon) values and leave the Height values alone, then you would have to swap the ordinates around to (Height,Lat,Lon). You can do this with an affine map.

The <integer> argument is the index of the first affected ordinate. The <math transform> argument is the transform to pass coordinates onto.

This defines the meridian used to take longitude measurements from. The units of the <longitude> must be inferred from the context. If the PRIMEM clause occurs inside a GEOGCS , then the longitude units will match those of the geographic coordinate system. If the PRIMEM clause occurs inside a GEOCCS , then the units will be in degrees.

The longitude value defines the angle of the prime meridian relative to the Greenwich Meridian. A positive value indicates the prime meridian is East of Greenwich, and a negative value indicates the prime meridian is West of Greenwich.

This indicates a projected coordinate system. The PROJECTION sub-clause contains the classification name used by MathTransformFactory , and the PARAMETER clauses specify the parameters. However, the units used by MathTransformFactory are always meters and degrees, and the units in the PARAMETER clauses are in the linear/angular units of the PROJCS / GEOGCS respectively. So if you are writing code to read or write WKT, then you must do the unit conversions - be careful!

(Notice that this handling of units is slightly different from the way the EPSG 4 database works. In the EPSG 4 database, each transformation parameter value defines its own units. However, 99% of the EPSG projection parameter units are the same as the units of the corresponding projected coordinate system.)

This describes a projection from geographic coordinates to projected coordinates. It is used inside a PROJCS to define the parameters of the projection transform.

This describes a spheroid, which is an approximation of the Earth's surface as a squashed sphere. In this document, the terms "spheroid" and "ellipsoid" are synonymous. The term " SPHEROID " is used in WKT for compatibility with Simple Features. However, the term "ellipsoid" is preferred elsewhere in this specification.

This indicates a list of up to 7 Bursa Wolf transformation parameters. These parameters can be used to approximate a transformation from the horizontal datum to the WGS84 datum. However, it must be remembered that this transformation is only an approximation. For a given horizontal datum, different Bursa Wolf transformations can be used to minimize the errors over different regions.

If the DATUM clause contains a TOWGS84 clause, then this should be its "preferred" transformation, which will often be the transformation which gives a broad approximation over the whole area of interest (e.g. the area of interest in the containing geographic coordinate system). Sometimes, only the first three or six parameters are defined. In this case the remaining parameters must be zero. If only three parameters are defined, then they can still be plugged into the Bursa Wolf formulas, or you can take a short cut. The Bursa Wolf transformation works on geocentric coordinates, so you cannot apply it onto geographic coordinates directly. If there are only three parameters then you can use the Molodenski or abridged Molodenski formulas.

The DATUM clause may not contain a TOWGS84 clause in the following situations:

  • The writing application was using the Simple Features specification, which does not specify TOWGS84 as a valid keyword
  • The writing application did not have an available transformation.
  • There is no possible transformation. For example, the horizontal datum could be a surface that rotates relative to the Earth's surface.

In particular, if the DATUM does contain a TOWGS84 clause, and the parameter values are zero, then the receiving application can assume that the writing application believed that the datum is approximately equal to WGS84.

This describes units used for values elsewhere within the parent WKT clause (sometimes including descendants of the parent clause). The physical dimension (i.e. type) of the units is determined by context. For example, in a GEOGCS the type of the units is angular. In a VERT_CS the type of the units is linear. Within a UNIT clause, the units are described by relating them to a fundamental unit of that type with a conversion factor. For linear units, the conversion factor is the scalar value that converts the described units into meters. For angular units, the conversion factor is the scalar value that converts the described units into radians.

This indicates the vertical datum, or method used for vertical measurements. The <datum type> should be one of the following predefined values:

2000 - Other: Unspecified vertical datum type.
2001 - Orthometric: A vertical datum for orthometric heights that are measured along the plumb line.
2002 - Ellipsoidal: A vertical datum for ellipsoidal heights that are measured along the normal to the ellipsoid used in the definition of horizontal datum.
2003 - Barometric Altitude: The vertical datum of altitudes or heights in the atmosphere. These are approximations of orthometric heights obtained with the help of a barometer or a barometric altimeter. These values are usually expressed in one of the following units: meters, feet, millibars (used to measure pressure levels), or theta value (units used to measure geopotential height).
2004 - Normal: A normal height system.
2005 - Geoid Model Derived: A vertical datum of geoid model derived heights, also called GPS-derived heights. These heights are approximations of orthometric heights ( H ), constructed from the ellipsoidal heights ( h ) by the use of the given geoid undulation model ( N ) through the equation: H = h - N .
2006 - Depth: This attribute is used to support the set of datums generated for hydrographic engineering projects where depth measurements below sea level are needed. It is often called a hydrographic or a marine datum. Depths are measured in the direction perpendicular (approximately) to the actual equipotential surfaces of the earth's gravity field, using such procedures as echo-sounding.

This indicates a vertical coordinate system.

WKT Example

The following example shows a 3D compound coordinate system, which is made by combining a projected coordinate system and a vertical coordinate system. This is the same coordinate system as used for the XML Example.


Geographic Coordinates Sketchup Software

Geodata of international countries with locals, municipalities and postal codes. Georeferences as UTM- and geographic coordonnées (WGS84, ETRS89). Suitable for branch searches, periphery searches and distance computations. These countries are. .

  • File Name: geodatin.zip
  • Author: Killet Softwareentwicklung GbR
  • License: Demo ($195.00)
  • File Size: 1.7 Mb
  • Runs on: Windows All, Unix, Linux, Not Applicable

With Geodesy.NET, you can quickly and easily convert geographic coordonnées from one system to another. Several hundred coordinate system conversions are supported, and all conversions can be done in under three lines of code.

  • File Name: setup.exe
  • Author: GeoFrameworks, LLC
  • License: Commercial ($)
  • File Size: 32 Mb
  • Runs on: Win98, WinME, WinNT 4.x, Windows2000, WinXP, Windows2003, Windows CE

CANVAS 9 Advanced GIS Mapping Edition includes direct support for Geographic Information System data. Take measurements in geographic coordonnées, import any popular GIS file types into unlimited numbers of automatically aligned overlapping layers.

  • File Name: canvas.exe
  • Author: ACD Systems
  • License: Shareware ($999.95)
  • File Size: 54.2 Mb
  • Runs on: 9x, NT, 2000, ME, XP

CANVAS 9 GIS Mapping Edition includes direct support for Geographic Information System data. You can take measurements in geographic coordonnées, import SHAPE & GeoTIFF files into unlimited numbers of automatically aligned overlapping layers.

  • File Name: canvas.exe
  • Author: ACD Systems
  • License: Shareware ($549.99)
  • File Size: 54.2 Mb
  • Runs on: 9x, NT, 2000, ME, XP

Geo data international world-wide with towns, town quarters and postal codes. Georeferences as UTM- and geographic coordonnées (WGS84) and elevations. Suitable for branch searches, periphery searches and distance computations. Australia, Austria,. .

  • File Name: geodatin.zip
  • Author: Killet Software Ing.-GbR
  • License: Demo ($210.00)
  • File Size: 435 Kb
  • Runs on: Win 3.1x, Win95, Win98, WinME, WinNT 3.x, WinNT 4.x, WinXP, Windows2000, Windows2003

Geo data international world-wide with towns, town quarters and postal codes. Georeferences as UTM- and geographic coordonnées (WGS84) and elevations. Suitable for branch searches, periphery searches and distance computations. Australia, Austria,. .

  • File Name: geodatin.zip
  • Author: Killet Software Ing.-GbR
  • License: Demo ($210.00)
  • File Size: 435 Kb
  • Runs on: Win 3.1x, Win95, Win98, WinME, WinNT 3.x, WinNT 4.x, WinXP, Windows2000, Windows2003

"CN-Software" Ltd. has developed its own geographical module CNGeoip - determining cities and countries by IP-address. Taking a certain IP-address, the module outputs its local registration data - a country and a city with geographic coordonnées. The. .

  • File Name: cngeoip.zip
  • Author: CN-Software.com
  • License: Shareware ($98.00)
  • File Size: 8.2 Mb
  • Runs on: Windows All

The CANVAS 9 Advanced GIS Mapping Edition adds native support for Geographic Information System (GIS) data to Canvas. You can take measurements in geographic coordonnées, import industry standard SHAPE and GeoTIFF files into unlimited numbers of. .

  • File Name: canvas-11-0-1173-en.exe
  • Author: ACD Systems
  • License: Commercial ($649.99)
  • File Size: 103.5 Mb
  • Runs on: Windows XP, Windows 2003, Windows 2000

DegreeCalc is a utility to convert degree, minute, second geographic coordonnées to decimal degree. Main features: - Convert Geographic coordonnées in degree, minute, second format to decimal degree format. - Convert Geographic coordonnées in decimal. .

  • File Name: degreecalc_1.1.1_mac.sit
  • Author: Adilson Soares Jr.
  • License: Freeware (Free)
  • File Size: 903 Kb
  • Runs on: Mac OS X 10.1 or later

UTM Calculator is a simple application that converts between Geographic-coordonnées (lat/lon) and UTM-coordonnées. While simple UTM Calculator is diverse enough to allow single point conversion by entering lat/lon coordonnées as degrees,. .

  • File Name: UTMCalc181d.exe
  • Author: Scott Keating
  • License: Shareware ($20.00)
  • File Size: 465 Kb
  • Runs on: Windows XP, 2000, 98, NT

CoordTrans converts geographic positions between different coordinate systems.Convert between UTM and WGS84.Convert between UTM and NAD27 / NAD83.And more. grids from 17 countries supported. Convert geographic coordonnées (latitude / longitude). .

  • File Name: CoordTrans
  • Author: franson.biz
  • License: Shareware ($19.95)
  • File Size:
  • Runs on: Win95, Win98, WinME, WinNT 4.x, WinXP, Windows2000

I can not find a simple graphical rutin to draw a geographic sphere with geo-coordinate grid on the Canvas. I need to move , rotete this globe and change the eye point. And an other function to get a geographic coordonnées from mouse. .


Voir la vidéo: Create a custom Coordinate Systems and Import shapefiles in AutoCAD Civil 3D (Octobre 2021).