Suite

16.11 : Exercices à la maison - Géosciences


B1. Discuter des similitudes et des différences de l'apparence des cyclones tropicaux.

b. Idem, mais pour les images radar lors de l'atterrissage.

c. Idem, mais pour les photos des chasseurs d'ouragans.

B2. Recherchez des sites Web qui montrent les trajectoires des cyclones tropicaux pour : a. la saison des cyclones tropicaux en cours.

b. dernières saisons cycloniques tropicales.

B3. Quels noms seront utilisés pour les cyclones tropicaux lors de la prochaine saison cyclonique tropicale, pour le bassin océanique assigné par votre instructeur ?

B4. Combien de modèles de prévision numérique du temps sont disponibles pour prévoir la trajectoire des cyclones tropicaux et comment sont-ils utilisés ?

B5. Quelle est la prévision à long terme du nombre de cyclones tropicaux pour la saison à venir, pour un bassin océanique assigné par votre instructeur. (Ou, si la saison est déjà en cours, comment les nombres et les intensités réels se comparent-ils aux prévisions.)

B6. Trouvez des cartes de « potentiel de cyclone tropical », d'« énergie de cyclone tropical », d'« intensité » ou de « température de surface de la mer ». Sur quoi sont basés ces produits et comment sont-ils utilisés pour la prévision des cyclones tropicaux ?

B7. Recherchez sur le Web des photos et des informations sur tours de convection chaudes. Comment affectent-ils les cyclones tropicaux ?

A1. À 10° de latitude, trouvez le moment angulaire absolu (m2 s–1) associés aux rayons et vitesses tangentielles suivants :

R (km)Mbronzer (Mme–1)
une.5050
b.10030
c.20020
ré.5005
e.10000
F.3085
g.7540
h.30010

A2. S'il n'y a pas de rotation dans l'air au rayon initial de 500 km et à la latitude 10°, trouver la vitesse tangentielle (m s–1 et km h–1) aux rayons (km):

une. 450b. 400c. 350ré. 300
e. 250F. 200g. 150h. 100

A3. Supposons que = 1 kg m–3, et latitude 20° Trouver la valeur du gradient de vent (m s–1 et km h–1) pour:

R (km)∆P/∆R (kPa/100 km)
une.1005
b.758
c.5010
ré.2515
e.10010
F.7510
g.5020
h.2525

Cependant, si un vent de gradient n'est pas possible dans ces conditions, expliquez pourquoi.

A4. Pour le problème précédent, trouvez la valeur du vent cyclostrophique (m s–1 et km h–1).

A5. Tracez la pression en fonction de la distance radiale pour le gradient de pression maximal admis par la théorie du vent du gradient au sommet d'un cyclone tropical pour les latitudes (°) énumérées ci-dessous. Utiliser z = 17 km, Po = 8,8 kPa.

une. 5b. 7c. 9ré. 11e. 13F. 17g. 19
h. 21je. 23j. 25k. 27m. 29n.m. 31o. 33

A6. Au niveau de la mer, la pression dans l'œil est de 93 kPa et celle à l'extérieur est de 100 kPa. Trouvez la différence de pression correspondante (kPa) au sommet du cyclone tropical, en supposant que le noyau (moyenne sur la profondeur du cyclone tropical) est plus chaud que l'environnement de (°C) :

une. 2c. 3ré. 4
e. 1F. 7g. dixh. 15

A7. Au rayon 50 km la vitesse tangentielle diminue de 35 m s–1 à la surface à 10 m s–1 à l'altitude (km) indiquée ci-dessous :

une. 2b. 4c. 6ré. 8
e. dixF. 12g. 14h. 16

Trouvez le gradient radial de température (°C/100km) dans le cyclone tropical. La latitude = 10°, et la température moyenne = 0°C.

A8. Trouvez l'entropie totale (J·kg–1·K–1) pour:

P (kPa)T (°C)r (g kg–1)
une.1002622
b.100260.9
c.902624
ré.80260.5
e.1003025
F.100302.0
g.903028
h.20–360.2

A9. Sur un diagramme thermique du chapitre Stabilité atmosphérique, tracez les points de données du Tableau 16-5. Discuter.

A10. En partant d'un air saturé à une pression au niveau de la mer de 90 kPa dans la paroi oculaire avec une température de 26°C, calculez (par équation ou par diagramme thermique) l'état thermodynamique de cette parcelle d'air lorsqu'elle se déplace vers :

  1. 20 kPa humide adiabatiquement, et de là à
  2. un point où la température potentielle est la même qu'à 100 kPa à 26°C, mais à la même hauteur que dans la partie (a). De là à
  3. 100 kPa sèche adiabatiquement et conserve l'humidité. De là à
  4. Retour à l'état initial.
  5. à h : Idem a à d, mais avec T initial = 30°C.

A11. Compte tenu des données du tableau 16-5, quelle serait l'énergie mécanique (J) disponible si la température moyenne au sommet du cyclone tropical était

une. –18b. –25c. –35ré. –45
e. –55F. –65g. –75h. –83

A12. Pour le problème précédent, trouvez la pression oculaire minimale possible (kPa) qui pourrait être supportée.

A13. Utiliser P = 100 kPa en surface. Quelle vitesse tangentielle maximale (m s–1 et km h–1) est attendue pour une pression oculaire (kPa) de :

une. 86b. 88c. 90ré. 92
e. 94F. 96g. 98h. 100

A14. Pour le problème précédent, quelles sont les valeurs de vitesse de pointe (m s–1 et km h–1) à droite et à gauche de la trajectoire de la tempête, si le cyclone tropical se déplace avec la vitesse (m s–1):

(i) 2(ii) 4(iii) 6(iv) 8(v) 10
(v) 12(vii) 14(viii) 16(ix) 18(x) 20

A15. Pour un rayon (km) de :

une. dixc. 15ré. 20
e. 25F. 30g. 50h. 100

trouver les valeurs du modèle de cyclone tropical pour la pression (kPa), la température (°C) et les composantes du vent (m s–1), étant donné une pression dans l'œil de 95 kPa, rayon critique de Ro = 20 km, et Os = –0,2 m s–1. Supposons que la température moyenne verticale dans l'œil est de 0°C.

A16. (§) Pour le problème précédent, tracez les profils radiaux de ces variables entre des rayons de 0 à 200 km.

A17. Trouvez la contribution de la pression à l'élévation du niveau de la mer (m) dans l'œil d'un cyclone tropical avec une pression centrale (kPa) de :

une. 100

A18. Trouvez le tarif de transport Ekman [km3/(h·km)] et la pente de la crue (m km–1) si vents (m s–1) de:

une. dixb. 20c. 30ré. 40
e. 50F. 60g. 70h. 80

en amont d'un cyclone tropical soufflent parallèlement au rivage, sur un océan de 50 m de profondeur. Utiliser C = 0,005 et supposons une latitude de 30°.

A19. Quelle est la vitesse de l'onde Kelvin (m s–1 et km h–1) dans un océan de profondeur (m):

une. 200b. 150c. 100ré. 80
e. 60F. 40g. 20h. dix

A20. Pour le problème précédent, trouvez le taux de croissance de l'amplitude de l'onde Kelvin (m h–1) si le cyclone tropical se déplace vers le sud parallèlement à la côte à la même vitesse que la vague.

A21. Trouvez la hauteur des vagues de vent (m) et la longueur d'onde (m) attendues pour la vitesse du vent (m s–1) de:

une. 15c. 20ré. 25
e. 30F. 60

A22. Pour le problème précédent, donnez :

(i) Catégorie de vent de Beaufort, et donner une description moderne des conditions sur terre et sur mer

(ii) Catégorie de vent du cyclone tropical Saffir-Simpson, son énoncé concis correspondant, et décrivez les dommages attendus.

E1. Dans la Fig. 16.2, si le mince anneau d'ombrage plus foncé représente de fortes précipitations provenant des orages du mur de l'œil, que pouvez-vous en déduire dans la majeure partie du reste de l'image, où l'ombrage est gris plus clair ? Justifiez votre inférence.

E2. Les profondeurs des orages sont presque égales à leurs diamètres. Expliquez pourquoi les profondeurs des cyclones tropicaux sont bien inférieures à leurs diamètres. (Indice, considérez la Fig. 16.3)

E3. Si vous pouviez voir des films en boucle d'images satellites pour les mêmes tempêtes montrées dans les Figs. 16.1 et 16.4 dans l'hémisphère nord, vous attendriez-vous à ce que ces boucles satellites montrent que les nuages ​​des cyclones tropicaux tournent dans le sens des aiguilles d'une montre ou dans le sens inverse des aiguilles d'une montre ? Pourquoi?

E4. Supposez pourquoi les cyclones tropicaux peuvent avoir des yeux, mais pas les orages supercellulaires des latitudes moyennes ?

E5. Si un cyclone tropical avec une vitesse maximale du vent soutenu de 40 m s–1 contient des tornades qui infligent des dégâts EF4, quelle catégorie d'échelle de vent Saffir-Simpson lui attribueriez-vous ? Pourquoi?

E6. Pourquoi les cyclones tropicaux ou les typhons ne frappent-ils pas la côte nord-ouest du Pacifique des États-Unis et du Canada ?

E7. L'encadré INFO sur les courants induits par les cyclones tropicaux dans l'océan montre comment le transport d'Ekman peut abaisser le niveau de la mer sous un cyclone tropical. Cependant, nous associons généralement l'élévation du niveau de la mer aux cyclones tropicaux. Pourquoi?

E8. Considérez la figure 16.12. Devrait-il y avoir aussi un jet le long du bord nord de l'air chaud saharien ? Si oui, expliquez ses caractéristiques. Si non, expliquez pourquoi.

E9. La figure 16.14a montre le vent se déplaçant d'est en ouest à travers une onde d'est. 16.14b montre toute la vague se déplaçant d'est en ouest. Ces deux chiffres peuvent-ils être corrects ? Justifiez votre réponse.

E10. Dans le chapitre sur les cyclones extratropicaux, les creux étaient représentés comme des méandres vers le sud du courant-jet polaire. Cependant, dans la Fig. 16.14, les creux sont représentés comme des méandres vers le nord des alizés. Expliquez cette différence. Astuce, considérez la Circulation Générale.

E11. Comparez et contrastez un TUTT avec la dynamique des cyclones aux latitudes moyennes, comme cela a été discuté dans le chapitre sur les cyclones extratropicaux.

E12. 16.16. Si un typhon dans l'hémisphère sud était soufflé par les alizés vers l'hémisphère nord, expliquez ce qui arriverait au cyclone tropical à l'approche de l'équateur, au-dessus de l'équateur et lorsqu'il atteindra l'hémisphère nord. Justifiez votre raisonnement.

E13. 16.17 suggère qu'un front froid peut aider à créer un cyclone tropical, tandis que la figure 16.23 suggère qu'un front froid détruira un cyclone tropical. Qui est correct? Justifiez votre réponse. Si les deux sont corrects, comment décideriez-vous de la cyclogenèse tropicale ou de la cyclolyse ?

E14. Dans le cycle de vie des cyclones tropicaux, les systèmes convectifs à mésoéchelle (MCS) sont connus pour être l'une des étapes initiales possibles. Mais des MCS se produisent également au-dessus des États-Unis, comme cela a été discuté dans le chapitre sur l'orage. Expliquez pourquoi les MCS au-dessus des États-Unis ne deviennent pas des cyclones tropicaux.

E15. Sur la base de l'image satellite visible de la figure 16.19, comparez et contrastez l'apparence du cyclone tropical en (c) et de la tempête tropicale en (d). À savoir, quels indices pouvez-vous utiliser à partir d'images satellites pour vous aider à décider si la tempête a atteint sa pleine force de cyclone tropical, ou s'il n'est probablement qu'une tempête tropicale ?

E16. Quelles sont les autres grandes zones nuageuses de la figure 16.19 qui n'ont pas été identifiées dans la légende ? Astuce, consultez le chapitre Satellites et radar.

E17. L'anticyclone des Bermudes (ou anticyclone des Açores) comme le montre la figure 16.20 se forme parce que l'océan est plus frais que les continents environnants. Cependant, les cyclones tropicaux ne se forment que lorsque la température de surface de la mer est exceptionnellement chaude. Expliquez cette contradiction.

E18. Si le réchauffement climatique permettait aux températures de surface de la mer d'être supérieures à 26,5 °C jusqu'à 60 °N au nord, les cyclones tropicaux de l'Atlantique pourraient-ils atteindre l'Europe ? Pourquoi?

E19. Un cyclone tropical pourrait-il exister pendant plus d'un mois ? Expliquer.

E20. Quelle est la relation entre le moment cinétique et le tourbillon ?

b. Ré-exprimer l'éq. (16.1) en fonction du tourbillon.

E21. Dans le chapitre Forces atmosphériques et vents, rappelez l'équation du vent de gradient de couche limite. Cette équation s'applique-t-elle aux couches limites des cyclones tropicaux ? Si oui, quelles sont ses limites et ses caractéristiques.

E22. Le haut de la figure 16.24 montre une faible pression basse dans l'œil entourée d'une haute pression dans le mur de l'œil au sommet de la tempête. Expliquez pourquoi la tempête ne peut pas avoir une pression élevée également dans l'œil.

E23. 16.25 montre le vecteur vent M parallèle au vecteur accélération Frapporter. Est-ce réaliste ? Sinon, esquissez les vecteurs probables pour M et Frapporter. Expliquer.

E24. Les mots "vents de supergradient” signifie des vents plus rapides que le gradient de vitesse du vent. Les vents sortants sont-ils au sommet d'un supergradient de cyclone tropical ? Justifiez votre réponse.

E25.(§) En utilisant les relations du chapitre 1, tracer un profil de pression environnementale en fonction de la hauteur à travers la troposphère en supposant une température moyenne de 273 K. Supposons que la pression environnementale au niveau de la mer est de 100 kPa. Sur le même graphique, tracez le profil de pression pour un noyau de cyclone tropical chaud de température moyenne (K) : a. 280 b. 290 ch. 300 en supposant une pression au niveau de la mer de 95 kPa. Discuter.

E26. Supposons que l'amplitude de la différence de pression entre l'œil et l'environnement au sommet du cyclone tropical ne soit que la moitié de celle à la surface. Comment cela changerait-il, le cas échéant, le modèle de température du cyclone tropical ? Supposons que la distribution de la pression au niveau de la mer ne soit pas modifiée.

E27. Créez une table contenant une colonne répertoriant les attributs des cyclones de latitude moyenne et une autre colonne répertoriant les attributs des cyclones tropicaux. Identifiez les similitudes et les différences.

E28. Les cercles de la figure 16.29 illustrent la situation hypsométrique appliquée au cœur chaud d'un cyclone tropical. Pourquoi peut-onne pas l'équation hypsométrique explique-t-elle ce qui entraîne l'affaissement de l'œil ?

E29. 16.30b, pourquoi le T ligne du point 1 au point 2 suit un contour qui monte vers la droite, même si la parcelle d'air de la figure 16.30a se déplace horizontalement, restant près du niveau de la mer ?

E30. (16.7) en termes de température potentielle.

b. Discutez de la relation entre l'entropie et la température potentielle.

E31. Quels facteurs pourraient empêcher un cyclone tropical d'être parfaitement efficace pour extraire le maximum d'énergie mécanique possible pour un état thermodynamique donné ?

E32. Pour le modèle de cyclone tropical présenté dans ce chapitre, décrivez comment la pression, la vitesse tangentielle, la vitesse radiale, la vitesse verticale et la distribution de température sont cohérentes les unes avec les autres, sur la base de relations dynamiques et thermodynamiques. S'ils ne sont pas cohérents, quantifiez la source et l'ampleur de l'écart et discutez des implications et des limites. Considérez les idéalisations de la figure ci-dessous. (ABL = couche limite atmosphérique.)

Conseils : a. Utilisez la relation cyclostrophique pour montrer que la vitesse tangentielle est cohérente avec la distribution de la pression.

b. Utilisez la conservation de la masse pour l'air entrant piégé dans la couche limite pour montrer comment la vitesse radiale doit changer avec R, pour R > Ro.

c. En supposant que la traînée des vagues entraîne une vitesse radiale proportionnelle à la vitesse tangentielle au carré, montrez que les équations de vitesse radiale et de vitesse tangentielle sont cohérentes. Pour R < Ro, utilisez la relation alternative suivante basée sur les observations dans les cyclones tropicaux : Mbronzer/Mmax = (R/Ro)2.

ré. L'air ascendant entrant dans le bas de la paroi oculaire provient de deux sources, l'afflux radial dans la couche limite de R > Ro, et de l'air qui s'affaisse dans l'œil, qui heurte le sol et est obligé de diverger horizontalement afin de conserver la masse. Combinez ces deux sources d'air pour calculer la vitesse moyenne du courant ascendant dans la paroi oculaire.

e. Utilisez la continuité de masse en coordonnées cylindriques pour dériver la vitesse verticale de la vitesse radiale, pour R < Ro. (Remarque, pour R > Ro, il a déjà été supposé dans la partie (a) que l'air est piégé dans l'ABL, donc il n'y a aucune vitesse verticale là-bas.)

F. Utilisez la relation hypsométrique, ainsi que les simplifications décrites dans la sous-section température du modèle de cyclone tropical, pour relier la distribution de température radiale (moyenne sur toute la profondeur du cyclone tropical) à la distribution de pression.

E33. Un article de Willoughby et Black (1996 : cyclone tropical Andrew en Floride : dynamique d'une catastrophe, Taureau. Amer. Météore. Soc., 77, 543-549) montre la vitesse du vent tangentiel en fonction de la distance radiale.

une. Pour leurs figues. 3b et 3d, comparez leurs observations avec le modèle de cyclone tropical de ce chapitre.

b. 3e - 3g, déterminez la vitesse de translation du cyclone tropical et comment elle a varié dans le temps lorsque la tempête a frappé la Floride.

E34. Pour réduire les décès dus aux cyclones tropicaux, argumentez les avantages et les inconvénients de l'utilisation d'une meilleure technologie d'atténuation et les avantages et les inconvénients du contrôle de la population. Conseil : Considérez le monde entier, y compris des questions telles que la capacité de charge (c'est-à-dire la finitude des ressources naturelles et de l'énergie), la durabilité, la politique et la culture.

E35. 16.41, un maximum relatif (A) de hauteur d'onde de tempête est directement devant la trajectoire de la tempête, tandis que l'autre (B) est dans le quadrant avant droit. Expliquez quels effets pourraient provoquer chacune de ces ondes, et expliquez lequel pourrait dominer plus loin du rivage tandis que l'autre pourrait dominer lorsque le cyclone tropical est plus près du rivage.

E36. 16,43 pour une onde de tempête causée par le transport Ekman est pour un cyclone tropical juste au large de la côte est d'un continent. Au lieu de cela, supposons qu'il y ait un cyclone tropical de force cyclonique juste au large de la côte ouest d'un continent aux latitudes moyennes.

une. Y aurait-il encore une onde de tempête causée par le transport Ekman ?

b. Dans quel sens l'onde Kelvin résultante se déplacerait-elle (au nord ou au sud) le long de la côte ouest ?

E37. Concevoir une relation mathématique entre l'échelle des vents du cyclone tropical de Saffir-Simpson et l'échelle des vents de Beaufort.

E38. Estimez le CDP à l'aide des données de la figure 16.34.

S1. Et si la Terre tournait deux fois plus vite. Décrire les modifications des caractéristiques des cyclones tropicaux, le cas échéant.

S2. Et si le nombre moyen de cyclones tropicaux triplait. Comment le transport de quantité de mouvement, de chaleur et d'humidité par les cyclones tropicaux modifierait-il la circulation mondiale, le cas échéant ?

S3. Certains romans de science-fiction décrivent des « supercanes » avec des vitesses de vent supersoniques. Est-ce physiquement possible ? Décrivez la dynamique et la thermodynamique nécessaires pour supporter une telle tempête en régime permanent, ou utilisez la même physique pour montrer pourquoi elles ne sont pas possibles.

S4. Supposons que la tropopause tropicale se situe à 8 km d'altitude, au lieu d'environ 16 km d'altitude. Comment les caractéristiques des cyclones tropicaux changeraient-elles, le cas échéant ?

S5. Et si le climat de la Terre était tel que les tropiques étaient froids et les pôles chauds, avec une température de surface de la mer supérieure à 26°C allant des pôles à 60° de latitude. Décrire les modifications des caractéristiques des cyclones tropicaux, le cas échéant

S6. Supposons que la surface de la mer soit parfaitement lisse, quelle que soit la vitesse du vent. Comment les caractéristiques des cyclones tropicaux changeraient-elles, le cas échéant ?

S7. Est-il possible d'avoir un cyclone tropical sans noyau chaud ? Sachez que dans l'atmosphère réelle, il y a des cyclones tropicaux de force cyclonique quelques fois par an au-dessus de l'océan Pacifique nord, pendant l'hiver.

S8. Supposons que la thermodynamique des cyclones tropicaux soit telle que les particules d'air, lorsqu'elles atteignent le sommet des nuages ​​de la paroi oculaire, ne perdent aucune chaleur par refroidissement infrarouge lorsqu'elles s'éloignent horizontalement du sommet du cyclone tropical. Comment le cycle de Carnot changerait-il, le cas échéant, et comment cela affecterait-il l'intensité du cyclone tropical ?

S9. Est-il possible que deux cyclones tropicaux fusionnent en un seul ? Si oui, expliquez la dynamique et la thermodynamique impliquées. Si oui, est-il probable que cela puisse arriver? Pourquoi?


16.11 : Exercices à la maison - Géosciences

Il y aura nombreuses devoirs. Ces devoirs testeront votre compréhension de la matière couverte ainsi que votre capacité à appliquer ce que vous avez appris. Plus important encore, ils sont conçus comme des exercices d'apprentissage pour étendre ce qui a été discuté pendant le cours.

Quelques conseils pour les devoirs basés sur les années précédentes :

Concernant les collaborations : Vous pouvez discuter des problèmes des devoirs avec d'autres membres de la classe, mais chaque élève doit trouver indépendamment les solutions et écrire ses propres réponses.

Concernant les références : Les devoirs ne sont pas des chasses au trésor. Nous voulons savoir dans quelle mesure vous comprenez et pouvez appliquer le matériel et non si vous pouvez rechercher des réponses dans le livre. Par conséquent, les réponses ne se trouvent pas directement dans le livre. En ce qui concerne les devoirs, le livre doit être utilisé comme outil de référence si vous avez besoin d'aide pour un concept particulier. Les étudiants sont encouragés à s'appuyer fortement sur leurs notes de cours, leurs plans de cours, leurs diapositives PowerPoint et leur propre ingéniosité.

Concernant la récitation : Pendant les séances de récitation, vous êtes invités à poser des questions concernant le matériel couvert dans les devoirs. Cependant, les réponses aux questions des devoirs ne seront pas données et les étudiants ne sont pas encouragés à chercher des indices. Les récitations sont là pour aider les élèves à comprendre les concepts qu'ils doivent appliquer afin de terminer le devoir.

***** Les étudiants doivent se sentir libres d'envoyer des questions par courriel à l'instructeur ou aux AE. *****


16.11 : Exercices à la maison - Géosciences

Coordonnées de l'instructeur

Thornton Hall, pièce 515 Tél. : 415-338-1144

Heures de bureau: Mar. 11h00-12h00, les mercredis. 10h00-11h00, par appt., ou si la porte de mon bureau est ouverte

Objectifs de ce cours

La géochimie est un vaste domaine scientifique qui comprend de nombreux sujets d'étude potentiels. Ce cours couvrira une large base de géochimie en commençant par les principes fondamentaux et couvrira à la fois la théorie et les applications de la géochimie à basse et haute température. L'objectif de ce cours est de vous préparer avec les connaissances et les compétences de base pour faire face aux autres problèmes de géochimie que vous rencontrerez à l'avenir.

L'horaire des cours des sujets de cours et des devoirs de lecture est sujet à changement. Je peux choisir de modifier des aspects du cours en fonction des intérêts des étudiants et d'ajuster la charge de travail du cours. J'annoncerai tout changement dans la classe et les changements seront affichés immédiatement sur le site Web du cours. Bien que j'essaie de limiter les modifications au minimum, vous devriez consulter le site Web du cours pour obtenir les informations les plus récentes. Cependant, les délais Ne changera pas .

Présence et participation

L'assiduité est essentielle à votre réussite dans ce cours. Les problèmes que nous discutons et résolvons en classe seront essentiels à votre apprentissage et il y aura du matériel dont nous discuterons en classe qui n'apparaîtra pas sur les diapositives du cours ou sur les devoirs. Je m'attends à ce que tous les élèves participent activement en classe, posent des questions, contribuent aux discussions, travaillent avec d'autres élèves.

Programmes pour personnes handicapées et centre de ressources Des aménagements raisonnables seront faits pour que tout étudiant handicapé parle directement avec l'instructeur.

J'ai prévu chaque mercredi de classe comme période pour revoir les ensembles de problèmes terminés et introduire puis commencer de nouveaux ensembles de problèmes. Vous pouvez travailler individuellement ou en binôme sur ces missions. Bien que je vous encourage à travailler les uns avec les autres, il est essentiel que vous terminiez et rendiez votre propre travail. Ceux-ci sont une composante importante de la classe et représentent la moitié de votre note. Pour les ensembles de problèmes et l'examen final, vous devez montrer votre travail - écrire des équations, etc. (avec des unités) vous aidera à détecter les erreurs et m'aidera à voir que vous comprenez les problèmes.

Vous réaliserez un projet de groupe basé sur des articles scientifiques publiés sur un sujet de votre choix (ou celui de votre groupe). Les étudiants diplômés peuvent réaliser ce projet individuellement. Les détails seront distribués au cours de la deuxième semaine de cours.

Le seul examen de ce cours est un examen final à la maison que vous aurez plus d'une semaine pour terminer. Les notes de cours, textes, articles scientifiques peuvent être utilisés pour compléter l'examen final, mais vous ne pouvez consulter personne ni travailler avec un autre étudiant sur l'examen final - tout le travail doit être le vôtre et le vôtre seul.

Cours manqués et politique de travail en retard

s'il vous plaît, faites-moi savoir avant cours si vous manquez le cours, êtes en retard ou devez partir plus tôt - appelez ou envoyez un e-mail avant classer.

Je n'accepterai AUCUN travail en retard pour les ensembles de problèmes. Vous disposez d'une période de cours complète et d'une semaine complète pour effectuer ces travaux. Si vous tournez l'un des ensembles de problèmes en retard, je vérifierai votre travail, mais vous ne recevrez aucun point pour l'ensemble de problèmes. J'ai une politique stricte à ce sujet car je publierai des solutions aux problèmes dès que ces devoirs seront rendus à la date d'échéance.

Parce que vous travaillerez inévitablement avec d'autres étudiants sur les ensembles de problèmes, vous devez prendre des précautions supplémentaires pour terminer et rendre votre propre travail. Si je constate que deux devoirs sont identiques ou presque identiques, je n'accorderai aucun crédit pour l'un ou l'autre des devoirs. Ne distribuez pas de corrigés aux ensembles de problèmes à l'usage des futurs étudiants en géochimie - les clés sont à votre avantage alors n'abusez pas de cette ressource.

Vous trouverez toutes les informations sur les cours, les documents de cours, les diapositives PowerPoint de la conférence, les feuilles de travail et les clés, ainsi que les liens Web pertinents seront disponibles sur ce site Web.

Le manuel obligatoire pour ce cours est Principes et applications de la géochimie (2 e éd.) par Gunter Faure. Nous nous appuierons beaucoup sur ce texte et il est important que vous apportiez votre texte en classe chaque jour. Je vous propose de compléter la lecture pour chaque cours avant tu viens en classe. Je vous donnerai également des documents tout au long du semestre à partir d'autres textes.

DISTRACTIONS EN CLASSE Est-ce que je vraiment dois vous rappeler d'éteindre votre téléphone?

POLITIQUE DE CLASSIFICATION

Les notes attribuées à ce cours seront basées sur l'échelle ci-dessous :

Pondération pour les devoirs notés

Noté exercices en classe/devoirs 55%

Les notes finales seront basées sur des pourcentages de tous les travaux notés à la suite de cette ventilation :

A (92-100 %), A- (87-91), B+ (84-86), B (80-83), B- (77-79), C+ (74-76), C (70-73 ), C- (67-69),


16.11 : Exercices à la maison - Géosciences

Tous les articles publiés par MDPI sont rendus immédiatement disponibles dans le monde entier sous une licence en libre accès. Aucune autorisation particulière n'est requise pour réutiliser tout ou partie de l'article publié par MDPI, y compris les figures et les tableaux. Pour les articles publiés sous licence Creative Common CC BY en accès libre, toute partie de l'article peut être réutilisée sans autorisation à condition que l'article original soit clairement cité.

Les articles de fond représentent la recherche la plus avancée avec un potentiel important d'impact élevé dans le domaine. Les articles de fond sont soumis sur invitation individuelle ou sur recommandation des éditeurs scientifiques et font l'objet d'un examen par les pairs avant leur publication.

L'article de fond peut être soit un article de recherche original, soit une nouvelle étude de recherche substantielle qui implique souvent plusieurs techniques ou approches, ou un article de synthèse complet avec des mises à jour concises et précises sur les derniers progrès dans le domaine qui passe systématiquement en revue les avancées les plus passionnantes dans le domaine scientifique. Littérature. Ce type d'article donne un aperçu des orientations futures de la recherche ou des applications possibles.

Les articles du Choix de l'éditeur sont basés sur les recommandations des éditeurs scientifiques des revues MDPI du monde entier. Les rédacteurs en chef sélectionnent un petit nombre d'articles récemment publiés dans la revue qui, selon eux, seront particulièrement intéressants pour les auteurs ou importants dans ce domaine. L'objectif est de fournir un aperçu de certains des travaux les plus passionnants publiés dans les différents domaines de recherche de la revue.