Suite

L'utilisation de tuiles de données ASCII LiDAR arrondies au centimètre (n Z) dans ArcGIS Desktop semble les arrondir en mètres ?


J'essaie d'utiliser quatre tuiles LIDAR dans .asc avec arcgis9.3. Toutes ces tuiles sont rondes au centimètre (en z) mais l'une d'elles semble être ronde au mètre (voir tuile dans le coin gauche en haut sur l'image ci-dessous), en l'ouvrant avec le bloc-notes, nous pouvons voir qu'elle est centimétrique.

J'ai comparé l'en-tête de ces quatre fichiers et je n'ai trouvé aucune différence.

Sur ce lien de boîte de dépôt, vous pouvez trouver deux tuiles LIDAR. L'un est correctement lu par arcgis alors que le second ne l'est pas.

https://www.dropbox.com/sh/1pwuqr0nppb42qu/AAAk0zeVHbpVO1j9KZKMBf7Ca?dl=0


Je pense que l'erreur ne vient pas tant des données que de la symbologie de la première tuile. C'est-à-dire que cela doit être dans la manière dont la tuile est rendue avec une rampe de couleurs. La raison pour laquelle je dis cela est que j'ai téléchargé les données auxquelles vous avez lié et affiché les tuiles dans un autre logiciel et voici ce que j'ai obtenu :

Vous remarquerez que la tuile « Erreur » n'a pas l'apparence en escalier que vous avez dans votre image (sans modification des données, juste un dégradé de couleurs plus approprié). J'ai ensuite modifié les valeurs minimales et maximales d'affichage et vous pouvez voir que les tuiles sont transparentes :

Si les tuiles étaient dans des unités z différentes, vous ne seriez pas en mesure de créer l'affichage transparent sans d'abord effectuer une conversion d'unité. La bonne nouvelle est donc qu'il n'y a rien de mal avec les données ; il est simplement rendu différemment pour la première tuile que pour les autres dans ArcGIS. Vérifiez les propriétés d'affichage (symbolologie étendue) de cette tuile par rapport aux autres.


En fait, le problème ne vient pas vraiment des propriétés d'affichage. En fait, même en changeant la symbologie étirée, j'ai toujours la même erreur. L'erreur provient de la lecture des données par arcgis. Lors de l'ouverture d'un .asc avec le bloc-notes, nous pouvons voir qu'une valeur par défaut est définie pour nodata. Dans mon cas, la valeur par défaut était : -9999 (voir la première image ci-dessous). J'ai changé cette valeur par -9999.0 et cela fonctionne (c'est-à-dire que arcgis lit correctement les données) (voir la deuxième image ci-dessous).

Notez que certains fichiers où la valeur nodata est -9999 (et non -9999.0) sont correctement lus par ArcGIS ce qui est assez étrange !


Pointer vers le raster

Toute classe d'entités (géodatabase, fichier de formes ou couverture) contenant des entités ponctuelles ou multi-points peut être convertie en un jeu de données raster.

Le type de champ en entrée détermine le type de raster en sortie. Si le champ est un entier, le raster en sortie sera un entier s'il est en virgule flottante, la sortie sera en virgule flottante.

Si le champ en entrée contient des valeurs de chaîne, le raster en sortie contiendra un champ de valeur entière et un champ de chaîne.

Cet outil est un complément à l'outil Raster en point, qui convertit un raster en classe d'entités ponctuelles.

Lorsque plusieurs entités sont présentes dans une cellule en sortie, cet outil offre un meilleur contrôle sur l'affectation des valeurs de cellule que l'outil Entité vers raster.

Certains environnements de stockage raster peuvent s'appliquer à cet outil.

Pour les paramètres d'environnement Pyramide, seul le paramètre Construire des pyramides est respecté. Les autres paramètres d'environnement Pyramid sont ignorés. Plus de contrôle sur la nature des pyramides peut être obtenu dans une étape ultérieure en utilisant l'outil Construire des pyramides.

Pour les paramètres d'environnement de compression, seul le type de compression peut être respecté. Ceci est uniquement pour les formats raster autres que Esri Grid.


Syntaxe

Le jeu de données LAS à traiter.

L'emplacement et le nom du raster en sortie. Lors du stockage d'un jeu de données raster dans une géodatabase ou dans un dossier tel qu'une grille Esri, aucune extension de fichier ne doit être ajoutée au nom du jeu de données raster. Une extension de fichier peut être fournie pour définir le format du raster lors de son stockage dans un dossier, comme .tif pour générer un GeoTIFF ou .img pour générer un fichier au format ERDAS IMAGINE.

Si le raster est stocké sous forme de fichier TIFF ou dans une géodatabase, son type et sa qualité de compression raster peuvent être spécifiés à l'aide des paramètres d'environnement de géotraitement.

Les données lidar qui seront utilisées pour générer la sortie raster.

  • ELEVATION —L'élévation des fichiers lidar sera utilisée pour créer le raster. C'est la valeur par défaut.
  • INTENSITY —Les informations d'intensité des fichiers lidar seront utilisées pour créer le raster.
  • RVB : les valeurs RVB des points lidar seront utilisées pour créer des images à 3 bandes.

La technique d'interpolation qui sera utilisée pour déterminer les valeurs de cellule du raster en sortie.

L'approche de regroupement fournit une méthode d'attribution de cellule pour déterminer chaque cellule en sortie à l'aide des points qui se trouvent dans son étendue, ainsi qu'une méthode de remplissage vide pour déterminer la valeur des cellules qui ne contiennent aucun point LAS.

Méthodes d'attribution de cellule

  • AVERAGE —Affecte la valeur moyenne de tous les points de la cellule. C'est la valeur par défaut.
  • MINIMUM —Affecte la valeur minimale trouvée dans les points de la cellule.
  • MAXIMUM —Affecte la valeur maximale trouvée dans les points de la cellule.
  • IDW —Utilise l'interpolation à distance pondérée inverse pour déterminer la valeur de la cellule.
  • NEAREST —Utilise l'affectation du voisin le plus proche pour déterminer la valeur de la cellule.
  • NONE : aucune donnée n'est affectée à la cellule.
  • SIMPLE —Moyenne les valeurs des cellules de données entourant immédiatement une cellule NoData pour éliminer les petits vides.
  • LINEAR —Triangule sur les zones vides et utilise une interpolation linéaire sur la valeur triangulée pour déterminer la valeur de la cellule. C'est la valeur par défaut.
  • NATURAL_NEIGHBOR —Utilise l'interpolation du voisin naturel pour déterminer la valeur de la cellule.

Les méthodes d'interpolation par triangulation dérivent les valeurs des cellules à l'aide d'une approche basée sur le TIN tout en offrant également la possibilité d'accélérer le temps de traitement en réduisant l'échantillonnage des données LAS à l'aide de la technique de taille de fenêtre.

Méthodes de triangulation

  • Linéaire : utilise l'interpolation linéaire pour déterminer les valeurs des cellules.
  • Voisins naturels : utilise l'interpolation du voisin naturel pour déterminer la valeur de la cellule.

Méthodes de sélection de la taille de la fenêtre

  • Maximum : le point avec la valeur la plus élevée dans chaque taille de fenêtre est conservé. C'est la valeur par défaut.
  • Minimum : le point avec la valeur la plus faible dans chaque taille de fenêtre est conservé.
  • Plus proche de la moyenne : le point dont la valeur est la plus proche de la moyenne de toutes les valeurs de point dans la taille de la fenêtre est conservé.

Le type de données du raster en sortie peut être défini par les mots clés suivants :

  • FLOAT —Le raster en sortie utilisera une virgule flottante 32 bits, qui prend en charge des valeurs comprises entre -3,402823466e+38 et 3,402823466e+38. C'est la valeur par défaut.
  • INT —Le raster en sortie utilisera une profondeur de bits entière appropriée. Cette option arrondira les valeurs Z au nombre entier le plus proche et écrira un entier dans chaque valeur de cellule raster.

Spécifie la méthode utilisée pour interpréter la valeur d'échantillonnage pour définir la résolution du raster en sortie.

  • OBSERVATIONS —Définit le nombre de cellules qui divisent le côté le plus long de l'étendue du jeu de données LAS.
  • CELLSIZE —Définit la taille de cellule du raster en sortie. C'est la valeur par défaut.

Spécifie la valeur utilisée conjointement avec le type d'échantillonnage pour définir la résolution du raster en sortie.

Facteur par lequel les valeurs Z seront multipliées. Ceci est généralement utilisé pour convertir les unités linéaires Z pour correspondre aux unités linéaires XY. La valeur par défaut est 1, ce qui laisse les valeurs d'altitude inchangées.


Intendant des données

Date d'effet du : 2021
Date d'entrée en vigueur jusqu'au :
Personne-ressource (organisation) : Bureau de la NOAA pour la gestion côtière (NOAA/OCM)
Adresse: 2234, avenue Hobson Sud
Charleston, SC 29405-2413
Adresse e-mail: [email protected]
Téléphoner: (843) 740-1202
URL : https://coast.noaa.gov

Distributeur

Date d'effet du : 2021
Date d'entrée en vigueur jusqu'au :
Personne-ressource (organisation) : Bureau de la NOAA pour la gestion côtière (NOAA/OCM)
Adresse: 2234, avenue Hobson Sud
Charleston, SC 29405-2413
Adresse e-mail: [email protected]
Téléphoner: (843) 740-1202
URL : https://coast.noaa.gov

Contacter les métadonnées

Date d'effet du : 2021
Date d'entrée en vigueur jusqu'au :
Personne-ressource (organisation) : Bureau de la NOAA pour la gestion côtière (NOAA/OCM)
Adresse: 2234, avenue Hobson Sud
Charleston, SC 29405-2413
Adresse e-mail: [email protected]
Téléphoner: (843) 740-1202
URL : https://coast.noaa.gov

Point de contact

Date d'effet du : 2021
Date d'entrée en vigueur jusqu'au :
Personne-ressource (organisation) : Bureau de la NOAA pour la gestion côtière (NOAA/OCM)
Adresse: 2234, avenue Hobson Sud
Charleston, SC 29405-2413
Adresse e-mail: [email protected]
Téléphoner: (843) 740-1202
URL : https://coast.noaa.gov

Répartition 1

Créez des fichiers de données personnalisés en choisissant la zone de données, le type de produit, la projection cartographique, le format de fichier, la référence, etc. Une nouvelle métadonnée sera produite pour refléter votre demande en utilisant cet enregistrement comme base. Le passage à un système de référence vertical orthométrique est l'une des nombreuses options.

Répartition 2

Téléchargement en masse de fichiers de données au format LAZ, coordonnées géographiques, altitudes orthométriques. Notez que les références verticales (donc les élévations) des fichiers ici sont différentes de celles décrites dans ce document. Ils seront dans un référentiel orthométrique.

URL 1

La visionneuse d'accès aux données (DAV) permet à un utilisateur de rechercher et de télécharger des données d'altitude, d'imagerie et de couverture terrestre pour la côte américaine et ses territoires. Les données, hébergées par le NOAA Office for Coastal Management, peuvent être personnalisées et demandées en téléchargement gratuit via une interface de paiement. Un e-mail fournit un lien vers les données personnalisées, tandis que l'ensemble de données d'origine est disponible via un lien dans la visionneuse.

URL 2

Ce graphique affiche l'empreinte de cet ensemble de données lidar.

URL 3

URL 4


Formats pris en charge

ArcGIS Data Interoperability fournit des capacités d'accès direct aux données, de transformation et d'exportation pour permettre aux utilisateurs ArcGIS d'intégrer, d'utiliser et de distribuer des données dans de nombreux formats.

Nom court La description Lecteur Écrivain
3DS Autodesk 3ds
ADRG Graphiques raster numérisés ARC ADRG
ACAD Autodesk AutoCAD DWG/DXF
ADAC Conception d'actifs australiens et tels que construits (ADAC)
RPC Adobe RPC
AIS Système d'identification automatique (AIS) NMEA
AIXM Modèle d'échange d'informations aéronautiques 4.5 (AIXM 4.5)
AIXM5 Modèle d'échange d'informations aéronautiques 5.x (AIXM 5.x)
LBA Couches militaires supplémentaires (AML)
ARCGEN Esri ArcInfo Générer
ARCGISCARACTÉRISTIQUES Service d'entités Esri ArcGIS Server
ARCGISMAP Carte Esri ArcGIS
CARACTÉRISTIQUES D'ARCGISONLINE Services d'entités Esri ArcGIS Online (AGOL)
ARCGIS_LAYER Couche ArcGIS Esri
INFO-ARC Couverture Esri ArcInfo
ARCPADAXF Format d'échange Esri ArcPad (AXF)
ARCVIEWGRID Grille binaire Esri ArcGIS (AIG)
ASRP Produit raster standard ARC (ASRP)
ATHENA Amazone Athéna
FAV Format Apple Venue (AVF)
AZURE_TABLE Tableau Microsoft Windows Azure
SAC Grille bathymétrique attribuée
FBC Format de collaboration BIM (BCF)
BMP Microsoft Bitmap (BMP)
BSB Carte marine Maptech BSB
CADRG Graphiques raster numérisés ARC compressés (CADRG)
CAL Acquisition continue et support du cycle de vie (CALS)
CARTO Carto
CHAT Texte aligné sur une colonne (CAT)
CDED Données numériques d'altitude du Canada (DNEC)
CH.EHI.FME.MAIN INTERLIS suisse (ili2fme)
CESIUM3DPC Nuage de points 3D de césium
CÉSIUM3DTILES Carreaux de césium 3D
CGDEF Format d'échange de données ComGraphix (CGDEF)
CIB Base d'images contrôlées (CIB)
CITYGML VilleGML
CIVIL3D Autodesk AutoCAD Civil 3D
CLOUDSPANNER_JDBC Google Cloud Spanner
COLLADE Activité de conception collaborative (COLLADA)
COM.ACTIAN.INGRES.INGRES Actian Ingres Spatial
GCOM.ACTIAN.INGRES.INGRES_DB Actian Ingres Non spatial
COUCHDB CouchDB
CSV Valeur séparée par des virgules (CSV)
CSV2 Valeur séparée par des virgules (CSV)
CUZK_GML CUZK GML (République tchèque)
FICHIER DE DONNÉES Fichier de données
DB2 IBM DB2 Non spatial
DB2SPATIAL IBM DB2 Spatial
DB2SPATIAL_DASHDB IBM dashDB Spatial
DB2_DASHDB IBM dashDB non spatial
DBF dBASE (DBF)
DELORME_GPL Lecteur DeLorme GPS Track Logs (GPL)
DENODO Dépendance implicite aux pilotes JDBC tiers
DGNV8 Conception de la MicroStation Bentley (V8)
DIRECTX Fichier DirectX X
DLG Graphique linéaire numérique (DLG)
DMDF Format de données cartographiques numériques (DMDF)
DNF OS (GB) MasterMap
DSFL DSFL danois
DSFLW2 Rédacteur DSFL danois V.2
DTED Données numériques d'altitude du terrain (DTED)
Fichier DWF Autodesk AutoCAD DWF
DYNAMODB Amazon DynamoDB
E00 Exportation Esri ArcInfo (E00)
E57 ASTM E57
RECHERCHE ÉLASTIQUE Elastic Elasticsearch
ENVIHDR ITT ENVI .hdr RAW Raster
EPA_GDXML Données géospatiales de l'Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis
EPS PostScript encapsulé (EPS)
ERDAS IMAGINER ERDAS
ERDASRAW ERDAS BRUT
ERS ER Mapper ERS
FSE Cadre de soumission électronique du ministère des Finances de la Colombie-Britannique (ESF)
ESRIASCIIGRID Grille ASCII Esri
ESRIHDR ITT ENVI .hdr RAW Raster
ESRIJSON Esri_JSON (notation d'objet JavaScript Esri)
ESRIMSD Spécification de cartographie Esri pour la CAO (MSC)
ESRISHAPE Fichier de formes Esri
FACETTE Facette XDR
FBX Autodesk FBX
FFS Magasin de fonctionnalités FME (FFS)
COPIE DE FICHIER Copie de fichier
BD FICHIERS Géodatabase Esri (API de géodatabase fichier)
FME_AR_FILE Réalité augmentée (RA) FME
FM0 Entrepôt d'accès GeoMedia Intergraph
FM0_SQL Entrepôt Intergraph GeoMedia SQL Server
FMW Espace de travail FME (FMW)
GARMIN_GDB Garmin GDB
GARMIN_MPI Source de cartes Garmin
GARMIN_POI POI Garmin
GDAL_ACE2 ACE2 (format tiers par défaut)
GDAL_AIRSAR Radar aéroporté à synthèse d'ouverture de la NASA JPL (AIRSAR) Polarimétrique (format tiers par défaut)
GDAL_ARG Grille raster Azavea (format tiers par défaut)
GDAL_BLX Magellan BLX Topographique (format tiers par défaut)
GDAL_BT Format de terrain binaire du projet de terrain virtuel (format tiers par défaut)
GDAL_COASP CEOS (Spot par exemple) (Format tiers par défaut)
GDAL_COSAR TerraSAR-X Complex SAR (Synthetic Aperture Radar) (Format tiers par défaut)
GDAL_CPG Convair PolGASP (format tiers par défaut)
GDAL_CTG Grille de thèmes composites USGS Land Use and Land Cover (LULC) (format tiers par défaut)
GDAL_DOQ1 USGS Digital Ortho Quad (DOQ) de première génération (format tiers par défaut)
GDAL_DOQ2 Nouveau étiqueté USGS Digital Ortho Quad (DOQ) (format tiers par défaut)
GDAL_E00GRID Arc/Info Export E00 GRID (format tiers par défaut)
GDAL_ECRGTOC Table des matières ECRG (Enhanced Compressed Raster Graphic) (format tiers par défaut)
GDAL_ELAS NASA Earth Resources Laboratory Applications Software (ELAS) (format tiers par défaut)
GDAL_FAST Satellite d'observation de la Terre (EOSAT) Company FAST (format tiers par défaut)
GDAL_FUJIBAS Systèmes d'analyse de bio-imagerie Fuji (BAS) (format tiers par défaut)
GDAL_GENBIN Binaire générique (.hdr étiqueté) (format tiers par défaut)
GDAL_GENERIC_RASTER Raster générique GDAL
GDAL_GFF Sandia National Laboratories GSat (format tiers par défaut)
GDAL_GSAG Grille ASCII Golden Software (format tiers par défaut)
GDAL_DXF Grid eXchange File (GXF) (format tiers par défaut)
GDAL_IDA Affichage et analyse d'images (WinDisp) (format tiers par défaut)
GDAL_IRIS Système d'information radar interactif (IRIS) (format tiers par défaut)
GDAL_ISIS2 Cube USGS Astrogeology International Satellites for Ionospheric Studies (ISIS) (Version 2) (Format tiers par défaut)
GDAL_ISIS3 Cube USGS Astrogeology International Satellites for Ionospheric Studies (ISIS) (Version 3) (Format tiers par défaut)
GDAL_JAXAPALSAR Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA) Lecteur de produit Radar à ouverture synthétique à bande L de type réseau phasé (PALSAR) (niveau 1.1/1.5) (format tiers par défaut)
GDAL_JDEM Modèle d'élévation numérique japonais (DEM) (format tiers par défaut)
GDAL_JEFF Faux format
GDAL_KRO KRO (format tiers par défaut)
GDAL_LB1 Ensemble de données NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) Polar Orbiter Level 1b - Advanced Very High Resolution Radiometer (AVHRR) (format tiers par défaut)
GDAL_LAN Erdas 7.x .LAN et .GIS (format tiers par défaut)
GDAL_LCP FARSITE v.4 Paysage (format tiers par défaut)
GDAL_LEVELLER Daylon Leveler Heightfield (format tiers par défaut)
GDAL_LOSLAS North America Datum Conversion Utility (NADCON) .los/.las Datum Grid Shift (format tiers par défaut)
GDAL_MAP OziExplorer .MAP (format tiers par défaut)
GDAL_MFF Format multifichier Vexcel (MFF) (format tiers par défaut)
GDAL_MFF2 Vexcel Multi-File Format (MFF) 2 - Valeur de clé hiérarchique (HKV) (format tiers par défaut)
GDAL_NDR Système national de production d'archives foncières (NLAPS) (format tiers par défaut)
GDAL_NGSGEOID NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) National Geodetic Survey (NGS) Geoid Height Grids (format tiers par défaut)
GDAL_OZI OziExplorer OZI OZF2/OZFX3 (format tiers par défaut)
GDAL_PAUX PCI .aux étiqueté (format tiers par défaut)
GDAL_PCRASTER PCRaster (format tiers par défaut)
GDAL_PDS Système de données planétaires de la NASA (format tiers par défaut)
GDAL_PNM Netpbm (format tiers par défaut)
GDAL_ROI_PAC NASA JPL (Jet Propulsion Laboratory) Repeat Orbit Interferometry Package (ROI PAC) Raster (format tiers par défaut)
GDAL_RS2 RadarSat2 XML (format tiers par défaut)
GDAL_SAGA Système d'analyse géoscientifique automatisée (SAGA GIS) Binaire (format tiers par défaut)
GDAL_SAR_CEOS Radar à synthèse d'ouverture (SAR) CEOS (format tiers par défaut)
GDAL_SNODAS Système d'assimilation des données de neige (format tiers par défaut)
GDAL_TERRAGEN Terragen Heightfield (format tiers par défaut)
GDAL_TIL EarthWatch/DigitalGlobe (format tiers par défaut)
GDAL_TSX TerraSAR-X (format tiers par défaut)
GDAL_VICAR Communication et récupération d'images vidéo (format tiers par défaut)
GDMS Système de gestion des données géographiques (GDMS)
GÉNAMAP Genasys GenaMap
GTFS Spécification générale des flux de transit (GTFS)
GÉNÉRIQUE Générique (tout format)
GEODATABASE_FILE Géodatabase Esri (Fichier Géodatabase ArcObjects)
GEODATABASE_FILE_MOSAIC_DATASET Géodatabase Esri (jeu de données mosaïque de la géodatabase fichier)
GEODATABASE_FILE_MOSAIC_CATALOG Géodatabase Esri (Catalogue raster de géodatabase fichier)
GEODATABASE_FILE_RASTER_DATASET Géodatabase Esri (jeu de données raster de géodatabase fichier)
GEODATABASE_SDE_MOSAIC_DATASET Géodatabase Esri (jeu de données mosaïque de géodatabase ArcSDE)
GEODATABASE_SDE_MOSAIC_CATALOG Géodatabase Esri (Catalogue raster de géodatabase ArcSDE)
GEODATABASE_SDE_RASTER_DATASET Géodatabase Esri (jeu de données raster de géodatabase ArcSDE)
GEODATABASE_MDB Géodatabase Esri (Géodatabase personnelle)
GEODATABASE_SDE Géodatabase Esri (géodatabase ArcSDE)
GEODATABASE_XML Géodatabase Esri (document XML Workspace)
GEOHASH Géohachage
GEOJSON Notation d'objet JavaScript géographique (GeoJSON)
Communauté Esri Serveur de noms de communauté NGA Esri
GÉOPACKAGE GeoPackage OGC
GEOPACKAGE_RASTER Tuiles GeoPackage OGC
GEORSS Flux GeoRSS/RSS
GEOTIFF Format de fichier d'image étiqueté géoréférencé (GeoTIFF)
GG Bentley MicroStation Géographique
GIF Rasteriseur GIF
GIFRASTER GIF (format d'échange graphique)
GLTF glTF (format de transmission GL)
GML GML (langage de balisage géographique)
GML2 GML v2.1.2
GML212 GML v2.1.2
GMLSF GML SF-0 (Geography Markup Language Simple Features Level SF-0 Profile)
GOOGLEBIGQUERY Google BigQuery
FEUILLES DE GOOGLE Feuille Google
GOOGLEFUSIONTABLES Google Fusion Tables spatiales
GOOGLEFUSIONTABLES_DB Tables Google Fusion non spatiales
TABLEAUX MOTEUR GOOGLEMAPS Tableaux du moteur Google Maps (GME)
GPX Format d'échange GPS (GPX)
GRIB Organisation météorologique mondiale GRIB (GRIdded Binary)
HDF4_ASTER Format de données hiérarchique 4 (HDF4) ASTER
HDF4_HYPERION Format de données hiérarchique 4 (HDF4) Hyperion
GRD PenMetrics GRD
GUESS_FROM_EXTENSION <Devinez le nom du format à partir de l'extension>
TABLEAU HTML Tableau HTML
HYD93 Échange de données sur les levés hydrographiques du NGDC (HYD93)
HYPACKBRD Bordure Hypack
NUAGEUX IBM Cloudant
I2KGML I2K/G2K suédois (Interface 2000 GML)
I3S Couche de scène 3D indexée Esri
INFX_JDBC_NONSPATIAL IBM Informix Non-Spatial (JDBC)
IDRISI Format vectoriel IDRISI
IDRISI_RASTER Format raster IDRISI
IEPS Adobe Illustrator EPS
IFC Fichiers STEP (IFC) de classe Industry Foundation
FIF 1Spatial Internal Feature Format (IFF)
IGDS Conception de la MicroStation Bentley (V7)
IMDF Format de données cartographiques intérieures (IMDF)
INGR Raster d'intergraphe
IMX Autodesk IMX (FDO)
INFX IBM Informix
INFXSPATIAL IBM Informix Spatial
INDORGML GML intérieur
INSPIRER INSPIRER GML
CITE Radar interférométrique à synthèse d'ouverture Environnement de calcul scientifique (ISCE)
ISO8211 ISO8211
UITA Format de mise à jour incrémentielle Land Victoria (IUF)
COM.SAFE.FME.JDBC Connectivité de base de données Java (JDBC)
DB2_JDBC_NONSPATIAL IBM DB2 non spatial (JDBC)
JDBC Connectivité de base de données Java (JDBC)
JOBXML Trimble JobXML
JPEG Groupe mixte d'experts en photographie (JPEG)
JSON Notation d'objet JavaScript (JSON)
KF85 Suédois KF85
KOMMUNGML KommunGML (Suède)
KUNTAGML KuntaGML (Finlande)
LIGNE TERRESTRE Landonline (Format d'échange de données d'enquête sur le cadastre néo-zélandais d'informations foncières basé sur LandXML)
LANDSAT8 Landsat-8
LANDSAT*AWS Landsat-8 sur AWS
LANDXML LandXML
LAS Format d'échange de données Lidar ASPRS (LAS)
MASIK MASIK suédois
MBTILES SQLite MBtiles
MCF STAR-APIC Mercator MCF
MDB_ADO Microsoft Access
MGE Intergraphe MGE
MIF MapInfo MIF/MID
MINECRAFT Mojang Minecraft
MITAB ONGLET MapInfo (MITAB)
MOEP AVANT JC. MOEP
MONGODB MongoDB
MRF Méta-format raster (MRF)
MSACCESS_JDBC Microsoft Access (JDBC)
MSSQL_ADO Microsoft SQL Server non spatial
MSSQL_JDBC_SPATIAL Microsoft SQL Server Spatial (JDBC)
MSSQL_JDBC_NONSPATIAL Microsoft SQL Server non spatial (JDBC)
MSSQL_SPATIAL MSSQL_SPATIAL
MSSQL_SPATIAL Microsoft SQL Server Spatial
DOCUMENTDB Microsoft Azure DocumentDB
MSSQL_AZURE Base de données SQL Microsoft Azure non spatiale
MSSQL_JDBC_AZURE_NONSPATIAL Base de données SQL Microsoft Azure non spatiale (JDBC)
MSSQL_AZURE_SPATIAL Espace de base de données SQL Microsoft Azure
MSWORD Microsoft Word
MTKGML GML topographique NLSF (MTKGML)
MYSQL MariaDB (compatible MySQL) Spatial
MYSQL_AURORA_NONSPATIAL Amazon Aurora non spatiale
MYSQL_AURORA_SPATIAL Amazon Aurora Spatial
MYSQL_DB MariaDB (compatible MySQL) non spatiale
MYSQL_GOOGLE Google Cloud SQL spatial
MYSQL_GOOGLE_DB Google Cloud SQL non spatial
NEN3610 NEN 3610 (GML)
NAS Format d'échange allemand AAA GML (NAS)
NETCDF NetCDF (Formulaire de données communes du réseau)
NGRID Grille de mappage vertical MapInfo (NGrid)
NITF Format national de transmission d'images (JITC non certifié)
NMEA_GPS GPS NMEA
NTF OS (Go) NTF
NUL NULL (Rien)
OBJ Front d'onde OBJ
ODATA OData
ODBC2 ODBC 3.x
OGCKML Google Earth KML
OGDI Laboratoire de données Microsoft OGDI
OGEOSMS OGC Open GeoSMS
VOL OUVERT Presagis .flt (VOL OUVERT)
ORACLE_RELATIONAL Oracle Spatial Relationnel
ORACLE_SPATIAL Objet spatial Oracle
ORACLE_NONSPATIAL Oracle non spatial
NUAGE ORACLEPOINT Nuage de points spatial Oracle
ORACLERASTER Oracle Spatial GeoRaster
OSG OpenSceneGraphic OSGB/OSGT
OSM OpenStreetMap (OSM) XML
OSMPBF Format binaire de tampon de protocole OpenStreetMap (OSM) (PBF)
DISTRICT OSVECTORMAP OS VectorMap District
OSVECTORMAPLOCAL OS VectorMap Local
P190 Données de positionnement du poste PGP P1/90
CHEMIN Répertoires ou chemins de fichiers
PCARCINFO Couverture Esri PC ArcInfo
PCD Données de nuage de points (PCD)
PCIDSK Fichier de base de données de géomatique PCI (PCIDSK)
PDF Adobe PDF 3D
PDF2D Adobe PDF géospatial
PHOCUS PHOCUS PHODAT
DONNÉES PLANÈTE Données de la planète
PNG Rasteriseur PNG
PNGRASTER Graphique réseau portable (PNG)
NUAGE DE POINTS Nuage de points XYZ
ARCGISPORTALFONCTIONNALITÉS Portail pour ArcGIS
POSTGIS PostSIG
POST-GISRASTER Raster POSTGIS
POSTGRES PostgreSQL
POWER POINT Microsoft Powerpoint
QLF Format de transfert de données CITS (QLF)
QVX Échange de données Qlik
RADARSAT2 RADARSAT-2 XML
RADATA R Données statistiques (RDATA) Non spatiales
RADATARASTER Tableau de données statistiques R (RDATA) en tant que raster
RDB Base de données de numérisation laser RIEGL (RDB)
RDB_PROJET Projet RIEGL RDB
REDHIFT Amazon Redshift
RÉGIS Système d'Information Géographique Régional (REGIS)
REVIT Autodesk Revit
S57 Données hydrographiques S-57 (ENC)
SAP_HANA_NONSPATIAL SAP HANA non spatial
SAP_HANA_SPATIAL SAP HANA Spatial
SAP_SYBASE_ASE SAP Sybase ASE
SAIF Format d'archivage et d'échange spatial (SAIF)
FORCE DE VENTE Force de vente
SAS Système d'analyse statistique (SAS)
SAV IBM PASW (SPSS) .sav
SCHÉMA Schéma (tout format)
SCHEMA_FROM_TABLE Schéma (à partir du tableau)
SDE30 Esri ArcSDE
SDF3 Autodesk MapGuide Enterprise SDF
SDL Autodesk MapGuide SDL
SERASTER Raster ArcSDE hérité d'Esri
CATALOGUE SDERASTÈRE Catalogue raster ArcSDE hérité d'Esri
SERASTERMAP Carte raster ArcSDE héritée d'Esri
SDTS Norme de transfert de données spatiales (SDTS)
SEABEDML SeabedML (GML)
SEG-P1 SEG-P1
SEGY SEG-Y
SENTINELLE1 Sentinelle-1 SAR SR
SENTINELLE2 Sentinelle-2 MSI SR
SENTINEL2AWS Sentinelle-2 sur AWS
SIG IMAGE SGI
FAÇONNER Forme Esri
POINT DE PARTAGE Liste Microsoft SharePoint
SKP Google sketchup
SLF Format linéaire standard (SLF)
SOCRATE Socrate
SOSI_GML SOSI GML
SPATIALITÉ SpatiaLite
SQLITE3 SQLite non spatial
SQLLDR Chargeur Oracle SQL
SRTMHGT Hauteur de la mission topographique du radar de la navette (SRTM HGT)
LIST Langage Triangle/Tesselation Standard (STL)
STRUMAP Northgate StruMap
SOLEIL Soleil raster
SURFERBINAIRE Grille binaire Golden Software Surfer
SVG Graphiques vectoriels évolutifs (SVG)
SXF Format de stockage et d'échange Panorama (SXF)
TERADATA_JDBC_NONSPATIAL Teradata non spatiale
TERADATA_JDBC_SPATIAL Teradata Spatial
SCIES DE TERRAIN Tuiles de terrain sur AWS
TERRASCAN Terrasolid TerraScan
TETGEN TetGen
LIGNE DE TEXTE Fichier texte
TIFF Format de fichier image balisé (TIFF)
TIGRE U.S. Census Bureau TIGER/Line
TIGERGML Bureau de recensement des États-Unis TIGER/GML
TOMTOM_POI POI TomTom
TOP 10 TOP10 néerlandais GML
TOP50NL Néerlandais TOP50NL GML
OVNI OVNI danois
USGS_DEM Modèle d'élévation numérique de l'US Geological Survey (USGSDEM)
VML Langage de balisage vectoriel (VML)
VRT_RASTER Raster VRT (format virtuel GDAL)
VPF_DB Base de données de format de produit vectoriel (VPF_DB)
VRML97 Langage de modélisation de réalité virtuelle (VRML97)
VRT Ensemble de données virtuel OGR (VRT)
WEBP Google WebP
WFS Service de fonctionnalités Web (WFS)
ÉTOILE BLANCHE Halliburton GeoGraphix CDF
WKB Binaire bien connu de l'OGC (WKB)
WKT Texte bien connu de l'OGC (WKT)
WLAS Puits Log Ascii Standard
WMS WMS (service de carte Web)
X3D X3D
X3D_VRML Langage de modélisation de réalité virtuelle (VRML)
XDK XDK (format XML pour DSFL danois)
XLS_ADO Microsoft Excel
XLSXR Microsoft Excel
XLSXW Microsoft Excel
XML Langage de balisage extensible (XML)
XPW X11 Pixmap (XPM)
XYZ Espace délimité XYZ
Z-MAP_ASCII Repère Z-Map (ASCII)
ZFS Z+F LaserControl ZFS
ZGF Fichier graphique Landmark Zycor (ZGF)
ZMAP Repère Z-Map (ASCII)
ZMAPRASTER Grille Z-Map de Landmark
ZMAPRAW Vecteur Z-Map de point de repère

+ Nécessite l'installation d'un logiciel d'application

* La lecture/écriture GML (profil de fonctionnalités simples) et les connexions WFS sont activées sans licence pour l'extension, mais l'installation est requise.


Représentation des plans d'eau

Les plans d'eau peuvent être représentés différemment dans les modèles d'élévation. La façon dont ils sont représentés dépend généralement de ce dont les utilisateurs auront besoin. Les options typiques incluent :

  1. L'eau est une surface plane. Par exemple, pour des visualisations simples, tous les lacs et océans doivent apparaître à leur niveau d'eau normal. Dans certains cas, les masses d'eau peuvent être normalisées pour avoir une valeur d'altitude de zéro. Ceci est généralement utilisé pour l'orthorectification.
  2. Le sous-sol de l'eau est valide. Par exemple, pour la modélisation hydrologique, un ingénieur civil peut vouloir connaître la topographie d'un bassin hydrographique sans eau. Par conséquent, le DEM comprend des données bathymétriques.
  3. L'eau est NoData (puisqu'elle n'est pas moulue)—Par exemple, pour une application nécessitant des calculs précis de la superficie des terres.

Pour la plupart des applications, le premier cas est l'interprétation préférée.


La carte nationale est une collection de produits et de services cartographiques produits par le programme géospatial national de l'USGS. Les produits et services sont accessibles via Internet via des appels de service et des interfaces utilisateur graphiques. Le National Geospatial Program a publié une série de vidéos « comment faire » pour les personnes qui travaillent avec les données et les services de The National Map. Les vidéos montrent comment utiliser les services et les interfaces pour accéder aux données et aux outils de visualisation, d'analyse et d'impression de données géospatiales. Le matériel de formation est un mélange de leçons vidéo et PowerPoint. Les leçons 1 et 2 servent d'introduction au matériel de formation. Les leçons restantes sont conçues comme des « comment faire » rapides et peuvent être consultées au besoin, dans n'importe quel ordre, en fonction de l'utilisateur.

Toute utilisation de noms commerciaux, de produits ou d'entreprises est uniquement à des fins descriptives et n'implique pas l'approbation par le gouvernement des États-Unis.

Leçon 10e2 : Utiliser LASzip pour décompresser Lidar. Le United States Geological Survey héberge les données lidar au format LAZ 1.4. LAZ est une version compressée d'une tuile lidar LAS typique. Comme un fichier .zip, une tuile lidar LAZ est beaucoup plus petite que la même tuile LAS. Cependant, vous pouvez utiliser un outil appelé LASzip pour décompresser un fichier LAZ.

À la fin de cette leçon, vous comprendrez la différence entre les formats LAS et LAZ, saurez où télécharger l'outil laszip.exe et comment décompresser un fichier LAZ en un fichier LAS à l'aide de laszip.exe. L'USGS propose d'autres leçons sur l'utilisation des fichiers LAS dans ArcGIS Pro, Global Mapper et LP360.

Avant de commencer, vous voudrez télécharger des données lidar à utiliser pendant notre exercice. La carte nationale a un client de téléchargement où vous pouvez trouver des produits USGS pour inclure des données d'altitude telles que des nuages ​​de points lidar à https://viewer.nationalmap.gov/basic/. Si vous souhaitez en savoir plus sur le téléchargement de produits à partir de The National Map, n'oubliez pas de consulter nos vidéos de formation situées à l'adresse : http://www.usgs.gov/NGPvideos.

Cependant, pour cette leçon, nous avons commodément emballé quatre tuiles de données LAZ dans un fichier zip appelé LAZ_Example_Data.zip et l'avons chargé sur notre site FTP à l'adresse : ftp://rockyftp.cr.usgs.gov/Training_Data/. Veuillez accéder à cet emplacement et télécharger le package zip. Cela peut prendre quelques minutes.

Après avoir téléchargé les données lidar, extrayez le fichier zip dans un dossier sur votre ordinateur local à utiliser pendant la leçon.

Le format LAS contient les enregistrements de données de nuage de points lidar. Il s'agit d'un format de fichier public open source géré par l'American Society of Photogramtry and Remote Sensing. La version actuelle est LAS 1.4 R14. Si vous souhaitez en savoir plus sur la version actuelle, consultez le site Web de l'ASPRS.

Les systèmes lidar combinent les informations de localisation d'un système mondial de navigation par satellite, une unité de mesure inertielle et des données d'angle et de distance d'impulsion laser pour déterminer l'emplacement des objets au sol. Un jeu de données au format LAS contient des métadonnées et les coordonnées X, Y et Z d'un nuage de points, ainsi que des informations supplémentaires telles que l'intensité, le numéro de retour, le nombre de retours, la classification et d'autres champs. L'USGS distribuait les données lidar exclusivement au format LAS. Cependant, nous sommes passés au format LAZ en 2019 pour réduire les frais de stockage et de téléchargement de données.

LAZ est un produit open source gratuit développé par une société appelée rapidlasso. Il s'agit d'un format de compression sans perte qui conserve toutes les informations d'un fichier LAS, mais à une taille de fichier réduite de 7 à 20 % de l'original. De nombreux programmes informatiques prennent en charge nativement le format LAZ, notamment Global Mapper, QT Modeler, FME, ERDAS IMAGINE et ENVI. Cependant, plusieurs produits logiciels, tels qu'ArcGIS Pro d'Esri et LP360 de Qcoherent, nécessitent que vous convertissiez d'abord la LAZ en LAS. LASzip est un outil gratuit de la bibliothèque LAStools qui peut facilement convertir des fichiers de LAS en LAZ ou de LAZ en LAS.

LASzip est disponible sous forme de code source ouvert et sous forme de fichier exécutable binaire Windows. Pour cette leçon, nous utiliserons le fichier exécutable Windows situé à l'adresse http://lastools.org/download/laszip.exe.

Allez-y et téléchargez laszip.exe sur votre ordinateur local au même emplacement que vous avez enregistré les données de leçon décompressées.

Ici, vous pouvez voir les quatre fichiers LAZ que vous avez téléchargés et extraits plus tôt dans la leçon.

Notez que les quatre fichiers combinés font 166 Mo. Les données lidar d'origine au format LAS font 1,3 Go, ce qui représente 13 % de la taille du fichier d'origine.

Nous allons maintenant lancer le logiciel.

Vous aurez peut-être besoin de privilèges administratifs sur votre système pour exécuter l'exécutable, alors assurez-vous de les avoir avant d'exécuter le logiciel.

En outre, le logiciel antivirus de votre ordinateur peut vous avertir de ne pas exécuter l'exécutable car il provient d'un éditeur non reconnu. Le logiciel est sûr, vous pouvez donc choisir de l'exécuter. Vous ne devriez voir cet avertissement que la première fois que vous lancez le programme. Alternativement, Windows peut vous demander de rechercher une application pour ouvrir le programme. Cliquez simplement sur Non si vous obtenez cette fenêtre.

L'interface LASzip s'ouvrira. Cela a l'air compliqué, mais c'est simple à exécuter. Vous pouvez parcourir les fichiers LAS, filtrer vos données par coordonnées, classification ou retour, transformer vos données de nuage de points en déplaçant ou en mettant à l'échelle vos données, définir une nouvelle projection ou charger des superpositions. Cela dépasse le cadre de cette leçon, mais n'hésitez pas à expérimenter ces options par vous-même.

Lorsque vous développez l'option de navigation, vous verrez le dossier dans lequel vous avez stocké le fichier laszip.exe. S'il s'agit du même emplacement que celui où vous avez décompressé les données de la leçon, vous devriez voir un dossier appelé LAZ_Example_Data. Double-cliquez sur ce dossier pour afficher les quatre fichiers LAZ. Si vous ne voyez pas ce dossier, vous pouvez saisir le nom de lecteur approprié et cliquer sur le bouton Aller pour accéder à l'emplacement correct. Par défaut, LASzip devrait voir à la fois les fichiers .las et .laz. Cliquez sur le bouton Ajouter pour ajouter les quatre fichiers laz à votre espace de travail.

Vous pouvez choisir de ne faire qu'un fichier sélectionné en mettant en surbrillance le filaire approprié dans la fenêtre d'affichage ou en mettant en surbrillance le nom du fichier en haut à gauche et en choisissant l'option « utiliser uniquement le fichier sélectionné ». Nous allons décompresser les quatre tuiles à la fois, alors assurez-vous simplement que le bouton « traiter tous les fichiers » est sélectionné.

Si vous développez l'option de sortie, vous pouvez sélectionner le dossier dans lequel vous souhaitez décompresser les données lidar. Si vous laissez cette option vide, elle sera par défaut au même emplacement que les données LAZ. Pour modifier cette option, vous pouvez cliquer sur le bouton « … » et modifier votre répertoire et votre dossier ou créer un nouveau dossier. Nous allons simplement garder les sorties dans le même répertoire.

Si vous décompressez des dizaines ou des centaines de fichiers laz, vous pouvez augmenter le nombre de cœurs de processeur que vous souhaitez utiliser dans l'outil en développant le bouton de travail sur les cœurs. L'augmentation du nombre de cœurs réduirait le temps de traitement. Comme il s'agit d'un petit travail, nous n'avons besoin que d'un seul cœur, nous garderons donc l'option de travail d'exécution 1 sélectionnée.

Lorsque vous êtes satisfait de vos choix, cliquez sur le bouton DECOMPRESSER pour convertir le format LAZ au format LAS. Le programme affichera un résumé de la commande LASzip dans une fenêtre RUN séparée. Cliquez sur DÉMARRER pour exécuter l'outil.

Le programme ne vous montre pas sa progression, mais la fenêtre RUN disparaîtra lorsque tous vos fichiers LAZ seront décompressés. Dans l'explorateur Windows, accédez au dossier approprié et vous devriez voir quatre nouveaux fichiers las.

Vous pouvez désormais utiliser ces fichiers LAS dans des programmes qui ne peuvent pas lire nativement les fichiers LAZ. Vous pouvez utiliser le même outil pour compresser des fichiers LAS en fichiers LAZ. Il vous suffit de remplacer le caractère générique par .las, d'accéder au dossier contenant les données LAS et de cliquer sur le bouton COMPRESSER.

Toutes nos félicitations! Vous avez terminé la leçon 10e2 : Utiliser LASzip pour décompresser Lidar.


Répartition 1

Créez des fichiers de données personnalisés en choisissant la zone de données, le type de produit, la projection cartographique, le format de fichier, la référence, etc.

Répartition 2

Téléchargement simple de fichiers de données.

URL 1

URL 2

URL 3

Lien vers le rapport final d'évaluation quantitative de l'AQ/CQ.

URL 4

Lien vers le rapport final du projet (y compris les informations sur les capteurs, les paramètres de collecte, etc.).

URL 5

Lien vers l'empreinte de l'ensemble de données.

URL 6


L'utilisation de tuiles de données ASCII LiDAR arrondies au centimètre (n Z) dans ArcGIS Desktop semble les arrondir en mètres ? - Systèmes d'information géographique

Données numériques raster LiDAR de Santa Fe 2014 Shaded Relief Comté de Santa Fe 2014 Projet LiDAR régional Bare-Earth DEM (SFCO/USGS)

102, avenue Grant Santa Fe, NM 87501

Le but de ce projet est de soutenir les activités dans l'ensemble du comté de Santa Fe, y compris, mais sans s'y limiter, les projets de planification urbaine, communautaire et régionale et les projets de planification d'infrastructures rendant compte de la cartographie des plaines inondables, de la gestion des eaux pluviales, de l'analyse de la végétation, de la détection des changements et des examens initiaux du projet.

20140312 20140811 état du sol

Au besoin -106.268374 -105.617069 36.263002 34.983807 Catégorie de sujet ISO 19115 élévation

Identifiants du système de référence spatiale

Comté de Santa Fe Erle Wright, adresse postale de l'administrateur de l'intégration des données GISP 102 Grant Avenue Santa Fe Nouveau-Mexique

États-Unis 505-986-6350 [email protected]

sfco_shadedrelief.img
Relief ombragé de la terre nue
La reconnaissance du SIG du comté de Santa Fe, du U.S. Geological Survey, de Bohannan Huston, Inc. et d'Aero-Graphics, Inc. serait appréciée pour les produits dérivés de ces données. Intergraph GeoMedia Professional Ver. 14.00.0002.00088 Intergraph ERDAS IMAGINE 2014 Ver. 14.00.0100 Build 715 FME Desktop 2015.0 (Build 15244) Total des fichiers tif de Windows 7 Enterprise SP1

Précision horizontale testée à 1,5 pi (NSSDA). 1.5 Les données de nuages ​​de points LiDAR ont été testées horizontalement avec 65 points de contrôle au sol en panneaux ou autrement visibles. La comparaison des coordonnées horizontales de contrôle au sol avec les emplacements des points de contrôle correspondants sur l'imagerie d'intensité LiDAR (avec 2 pieds GSD) a été mesurée au centre visible de chaque panneau de point de contrôle pour former la base du test horizontal. Les précisions rapportées développées à partir de l'échantillon de 65 points de contrôle présentent un RMSE horizontal de 0,9 pi ou 0,27 m. Précision verticale testée de 0,28 pi (8,4 cm) (RMZEz, sans végétation), 0,54 pi (16,6 cm) NSSDA NVA à un niveau de confiance de 95 % et 0,38 pi (11,5 cm) VVA au 95e centile. 0,28 Les données DEM ont été testées avec 41 points de contrôle indépendants utilisant des points étudiés dans le cadre des projets OPUS et bien répartis sur l'ensemble de la zone du projet. Les valeurs d'élévation du test DEM ont été interrogées à l'emplacement de pixel horizontal (x,y) correspondant du point de contrôle. Les groupes de rapports sur la couverture terrestre ont été déterminés selon la base de données nationale sur la couverture terrestre (NLCD). Ces valeurs d'altitude DEM de test ont été comparées aux valeurs d'altitude z indépendantes pour le point de contrôle avec les résultats correspondants compilés dans la feuille de calcul du modèle d'évaluation de la précision verticale de la norme nationale pour l'exactitude des données spatiales (NSSDA) du Federal Geographic Data Committee (FGDC).

Survey Control Report for SANTA FE COUNTY 240 Portable Document Format 20141027 état du sol 20140344 Santa Fe Control Report REVISED 10-27-2014 SIGNED.pdf Le contrôle géodésique a été établi pour le projet afin de fournir un réseau de contrôle principal pour la cartographie LIDAR et orthophotographique dans les coordonnées du projet système. Aéro-Graphiques Inc.

Collection LiDAR aéroportée - Scanner laser Optech Orion H300 avec unité de mesure inertielle (IMU) et système de positionnement global (GPS) embarqué. LiDAR Point Cloud 600 Disque dur 20140312 20140811 condition du sol SFCO2014_LiDAR_SWATH.shp Les données LIDAR ont été capturées à l'aide d'un système LiDAR Optech ALTM Orion H300 avec une unité de mesure inertielle (IMU) et un récepteur GPS à double fréquence. L'acquisition du projet avec des capteurs LiDAR a été organisée en 5 blocs d'acquisition ou « quadrants ». Les quadrants 1 et 5 couvraient majoritairement les zones les plus montagneuses du projet avec un relief plus important. Les quadrants 2, 3 et 4 ont été acquis sur les zones désertiques principalement plus plates. L'acquisition de données dans l'ensemble du projet a été conçue pour atteindre un espacement nominal des impulsions (NPS) de 0,7 m. Aéro-Graphiques Inc.

Collection aéroportée - Système de caméra numérique Microsoft/Vexcel UltraCam Eagle (UCE) avec unité de mesure inertielle (IMU) et système de positionnement global (GPS) embarqué. Image 1200 Disque dur 20140310 20140620 condition du sol SFCO2014_PHOTO_FOOTPRINTS.shp Des images aériennes numériques ont été collectées à une altitude moyenne nominale de 9 466 pieds au-dessus du niveau du sol (AGL) à l'aide du système de caméra numérique Microsoft/Vexcel UltraCam Eagle (UCE). L'imagerie aérienne de l'UCE a servi à soutenir la production d'ortho-imagerie numérique à résolution d'échantillon au sol (GSD) de 6 pouces pour une valeur interprétative dans l'évaluation et le développement de produits d'élévation LiDAR. Bureau de terrain de la photographie aérienne de l'USDA (APFO)

Image d'imagerie du Programme national d'imagerie agricole (NAIP) http://gis.apfo.usda.gov/arcgis/services/NAIP/New_Mexico_2014_1m/ImageServer/WMSServer? 12000 en ligne 2014 condition du sol New_Mexico_2014_1m_NC Pour les zones de projet en dehors de la couverture d'imagerie aérienne UCE, l'imagerie NAIP 2014 avec une résolution GSD de 1 m a été utilisée pour soutenir la valeur interprétative dans l'évaluation et le développement de produits d'élévation LiDAR. En particulier dans ces zones du PNIA, l'imagerie a appuyé la définition de polygones 2D utilisés dans l'hydro-aplatissement des plans d'eau et la classification des points.

1. Triangulation. En utilisant des données de source de nuages ​​de points classifiés comme entrée, des modèles altimétriques numériques (DEM) ont été triangulés avec le logiciel FME®. Les classes 2 (sol) et 9 (eau), le cas échéant, ont été triangulées avec un réglage de tolérance de 0,0 (c'est-à-dire sans approximation). Les points de classe 10 (sol ignoré (près d'une ligne de rupture)) ont été exclus de la triangulation, ce qui entraîne la création d'un tampon entre le LiDAR et la ligne de rupture pour une transition en douceur dans la modélisation DEM résultante aux emplacements des lignes de rupture.

2. Aplatissement des plans d'eau non fluviaux. Les étangs et les lacs de plus de 2 acres ont été traités au cours du flux de travail de traitement DEM grâce à l'utilisation de données de ligne de rupture (polygones) définissant l'étendue de ces caractéristiques de masse d'eau à l'interface eau/terre. Ces données de lignes de fracture ont été acquises à partir de sources photogrammétriques (orthophotographie du projet et orthophotographie NAIP) acquises au cours du projet en 2014. Après la délimitation des polygones, les lignes de fracture ont été ajustées à l'altitude LiDAR appropriée à la surface de l'eau ou en dessous. Un nuage de points à cette altitude définie a été inséré dans le processus de triangulation DEM (modélisation de surface) en utilisant les entités surfaciques pour aplatir le plan d'eau au niveau approprié.

3. Intégration de la ligne de rupture. Les caractéristiques des lignes de rupture ont été analysées et suivies en fonction de leur utilité dans la prise en charge de la modélisation de surface DEM. Les entités de ligne de rupture contribuant à la modélisation ont été marquées d'un attribut « usage » indiquant que les conditions météorologiques ne devraient pas être incorporées dans le modèle de surface. Traitement filtré pour les données de ligne de rupture où l'utilisation était égale à « oui ». Pour les entités de pont, ces lignes de rupture ont été découpées par une entité polygonale de tablier de pont et, par conséquent, les données de ligne de rupture aux emplacements de pont complètent la modélisation de surface principalement sous le tablier. Les lignes de rupture ont également été combinées dans le processus de modélisation de surface aux emplacements des murs et des portées de ponceaux. Les segments de ligne d'extrémité où les tabliers de pont touchent la route ont également été transformés en entités de ligne de rupture grâce à la manipulation d'entités du polygone de tablier de pont. Ici, le polygone du tablier du pont est découpé en deux segments de sommets et par analyse spatiale pour extraire automatiquement la culée du pont à l'altitude de la route en tant que ligne de rupture.

4. Sortie DEM. Un traitement de triangulation a été effectué pour générer deux (2) ensembles de tuiles de données livrables en sortie DEM. Un schéma de tuilage, désigné « SFCO », est organisé selon les tuiles superposées basées sur les sections du système public d'arpentage (PLSS). L'autre schéma de carrelage, désigné « USGS », est composé de carreaux quadrillés de 5000'x5000' sans chevauchement et à bords assortis. Les deux schémas de tuilage adhèrent au même système de coordonnées horizontales et verticales, à la même résolution de pixels et aux mêmes entrées de données source. De plus, les schémas de tuilage SFCO et USGS sont arrondis aux dix (10) unités de valeur de coordonnées les plus proches (U.S. Survey Feet) et les deux tombent sur des coordonnées de pied pair. Chaque tuile est également divisible par deux : la résolution de la sortie de la grille raster DEM. À des fins de traitement, dans les deux cas, un bord ou une mémoire tampon de 999 pieds a été utilisé pour la triangulation, puis ramené à la définition de la tuile lors de la sortie. Ce processus permet de garantir des données uniformément cohérentes et coïncidentes lors de la modélisation des entrées de nuages ​​de points en pixels de grille de 2 pieds aux bords des tuiles où se produit l'écrêtage.

SFCO2014_PHOTO_FOOTPRINTS.shp Nouveau_Mexique_2014_1m_NC SFCO2014_LiDAR_SWATH.shp

5. Analyse des contours. Pour les tuiles de données partielles (c'est-à-dire les tuiles au bord de la limite du projet), des procédures spéciales de traitement des données de bord ont été mises en œuvre pour répondre à deux objectifs. Des étapes ont été appliquées pour s'assurer que les tuiles de données étaient conformes aux dimensions de tuiles appropriées et que les valeurs de données parasites étaient supprimées près des vides de données se produisant près du bord. Pour atteindre ces objectifs, un raster artificiel sans données (avec une valeur de remplissage de -32767) et un nuage de points d'altitude zéro (0) ont été générés pour remplir les parties sans données de la tuile. Pour le découpage des données de bord, les métadonnées spatiales de la géométrie de la bande définissant les étendues spatiales de la couverture LiDAR ont été utilisées comme clipper pour découper les données d'altitude zéro qui ont été insérées dans la triangulation. Pour produire une tuile de données raster complète, les valeurs zéro (0) ont été remplacées par des valeurs sans données (-32767) au moyen du clipper. Dans certaines zones, en raison de la résolution spatiale du clipper de métadonnées, les limites du clipper ont été affinées de manière itérative pour éliminer davantage les valeurs DEM faussement triangulées.

6. Contrôle qualité DEM (CQ). Des processus d'examen ont été développés pour évaluer de manière exhaustive les tuiles de données de sortie. Ce processus est conçu pour détecter et identifier les zones, le cas échéant, qui peuvent être systématiquement incomplètes ou contenir des données incohérentes. Au cours de cette évaluation, des mosaïques complètes du projet de toutes les tuiles DEM dans chacun des schémas de tuilage respectifs ont été calculées. Ensuite, l'analyse des différences verticales sur l'ensemble des mosaïques du projet pour chaque produit DEM a fourni des zones de détection de changement pour le ciblage là où les données peuvent ne pas concorder. Cette analyse conduirait à retraiter des données spécifiques (tuiles) avec des itérations d'analyse CQ ultérieures effectuées pour inspecter les écarts par rapport aux valeurs attendues. Ces processus de CQ basés sur la mosaïque ont également interrogé la vérification du nombre de carreaux et/ou les omissions de traitement.

Ce relief ombré a été créé à partir de la mosaïque DEM en utilisant les valeurs par défaut du module de relief ombré ERDAS Imagine 2016 d'un azimut solaire de 225 degrés, d'une élévation solaire de 45 degrés et d'une lumière ambiante de 0,00. L'image en virgule flottante résultant de ce module a ensuite été multipliée par 100 pour créer une image non signée de 8 bits avec des valeurs allant de 0 à 100.

Earth Data Analysis Center Paul Neville Spécialiste de l'information géographique mailing MSC 1110, 1 Université du Nouveau-Mexique Albuquerque Nouveau-Mexique

États-Unis (505) 277-3622 (poste 244) (505) 277-3614 [email protected] L-V 8h00 - 17h00

GeoTIFF Raster Pixel inconnu 232500 97500 1

Système de coordonnées du plan d'état 1983

NAD_1983_HARN_StatePlane_New_Mexico_Central_FIPS_3002_Feet GRS_1980 6378137.0 298.257222101 valeur Les valeurs des cellules DEM sont des altitudes en pieds représentées par un flotteur 32 bits dans le format de fichier standard GEOTIFF. GeoTIFF FAQ Version 2.4 Valeur Élévation en pieds. Généré lors de la classification des nuages ​​de points et du traitement des livrables DEM. -32767 pas de données Défini par l'utilisateur Centre d'analyse des données de la Terre Adresse postale et physique du directeur du centre d'échange MSC01 1110 1 Université du Nouveau-Mexique Albuquerque NM


Voir la vidéo: Transforming LAZ to LAS data using the spatial ETL Tool. (Octobre 2021).